Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

THE LAB - Page 14

  • Dream Orange

     

    Les usages de demain, les innovations, le design, etc

    C'est fun, glamour, et cela permet de se familiariser avec le futur. Enfin, si vous voulez vous la jouer geek ou trend setter, c'est un démarrage en douceur !!!

    http://www.dreamorange.fr/

  • Les Vosges à l'Horizon 2020

    4 scénarios pour une prospective territoriale...

    PREMIER SCÉNARIO: LES VOSGES ENTRENT DANS UN DOUX DÉCLIN
    Dans ce scénario, au fil de l’eau, les Vosges subissent un affaiblissement progressif …


    Economie et emploi: un tissu économique qui peine à faire face aux mutations et délocalisations

    • une industrie traditionnelle qui décline peu à peu
    • des filières qui n’arrivent pas à évoluer vers la haute valeur ajoutée et à générer des emplois nouveaux et qualifiés (filière bois par exemple)
    • une filière touristique qui ne parvient pas à s’adapter aux évolutions de la clientèle
    • une économie vosgienne qui globalement perd plus d’emplois qu’elle n’en génère

    Population: une départ des habitants les plus qualifiés
    • les plus qualifiés et les jeunes quittent les Vosges pour pouvoir trouver un emploi
    • le vieillissement de la population devient un problème faute de moyens et de personnel qualifié pour accompagner les aînés
    • une montée de la précarité s’affirme du fait du contexte économique dégradé

    Le Territoire: de rares espaces connaissent encore une dynamique positive
    • la population et les activités économiques s’agglomèrent autour du sillon de la Moselle qui reste le seul espace conservant une dynamique
    • la majorité des autres territoires connaissent un véritable déclin
    • le département tend à se replier sur lui-même : il subit l’influence de ses voisins sans en profiter et son image se dégrade
    • les pouvoirs publics ne disposent plus des moyens nécessaires pour inverser la situation

    DEUXIÈME SCÉNARIO: LES VOSGES FONT CORPS AVEC LA LORRAINE DU SUD ET REVIVENT GRÂCE À LA POPULATION
    Dans ce scénario volontariste, les Vosges misent sur leur cadre de vie pour attirer de nouveaux habitants et développer économiquement le secteur des services.

    Economie et emploi: les services, une nouvelle locomotive de l’économie
    • le département s’ancre dans le grand espace économique nancéien pour dynamiser l’emploi
    • le secteur des services de proximité et des biens de consommation est développé et génère de nouveaux emplois qualifiés (commerce, artisanat, services de proximité…)
    • une offre de formation pour des métiers qualifiés est mise en place localement (services, environnement, logistique, social)
    • l’emploi féminin se développe

    Population: un renouveau démographique
    • le déclin démographique est enrayé par la réduction des départs des habitants et l’arrivée de nouvelles populations notamment de jeunes ménages
    • le vieillissement de la population est maîtrisé par un accompagnement adéquat des aînés

    Le Territoire: la qualité de vie : moteur essentiel de la dynamique du département
    • des politiques publiques misent sur les services à la population, le cadre de vie, le logement, un réseau de communication performant
    • des chefs-lieux proposent une vie culturelle et sportive riche et diversifiée
    • une image des Vosges attractive et dynamique favorise le tourisme, l’installation de nouveaux habitants et rend leur fierté aux habitants.

    TROISIÈME SCÉNARIO: LES VOSGES SORTENT DE LA CRISE DÉMOGRAPHIQUE GRÂCE À DE NOUVEAUX PÔLES FORTS DE DÉVELOPPEMENT
    Dans ce scénario volontariste, les Vosges s’appuient sur le développement de filières/pôles économiques forts pour régénérer la dynamique.

     

    Economie et emploi: des filières d’excellence, piliers de l’économie
    • le développement économique s’appuie sur 6 pôles à haute valeur ajoutée économique: la logistique (avec Damblain), la filière bois, le pôle fibres naturelles, le pôle mondial de l’eau, le tourisme et la santé
    • les Vosges affichent une nouvelle identité de savoir-faire, liée à la formation, la
    recherche et l’innovation dans ces domaines
    • le tissu économique s’enrichit de ces nouvelles activités qui atténuent l’impact de la crise de l’industrie traditionnelle
    Population: une démographie stimulée par le dynamisme économique
    • la « relance » économique permet un regain démographique du département
    • le maintien et l’installation de jeunes qualifiés dans les Vosges sont facilités par les nouveaux pôles et la mise en place d’un nouveau réseau d’universitaires et d’écoles supérieures

    Le Territoire: un développement qui reste contrasté
    • des politiques publiques misent sur la facilitation des déplacements des hommes, des biens et des informations et aussi sur un environnement attractif pour accueillir des actifs hautement qualifiés
    • mais des territoires restent encore en marge de la dynamique de ces nouveaux pôles économiques

    QUATRIÈME SCÉNARIO: LES VOSGES FONT PROFITER L’ENSEMBLE DE SES TERRITOIRES D’UN RENOUVEAU « SUR MESURE »
    Dans ce scénario, très volontariste, les Vosges entrainent l’ensemble des territoires dans la dynamique décrite dans les 2 scénarios précédents.

    Economie et emploi: une dynamique économique partagée
    • la dynamique organisée autour des pôles de développement est prolongée par un développement économique des autres espaces axé sur leurs potentiels et leurs atouts (tourisme, services, innovation…)
    • l’activité économique et les emplois sont maintenus, voire se développent dans les espaces à revitaliser
    • des dispositifs de formation repensés permettent d’intégrer les jeunes à la dynamique

    Population: vers une embellie démographique générale
    • le déclin démographique est maîtrisé notamment dans les secteurs ruraux où celui-ci était fort
    • le cadre de vie, l’offre économique attirent de nouvelles populations

    Le Territoire: un développement mobilisateur et équilibré
    • l’ensemble des politiques publiques favorise l’articulation et la solidarité entre les territoires et garantit la qualité du niveau de service offert aux habitants d’un territoire à un autre
    • les Vosges deviennent un véritable « laboratoire d’intégration des territoires » en s’appuyant sur leur cohésion et une identité rénovée.

    http://www.vosges.fr/horizon2020/4scenarios.asp

  • Ma Ville en 2030 !!!

    Dans le cadre des Rencontres de l’innovation publique (INOP), organisées à Nantes les 23 et 24 septembre 2008, l’équipe de la 27e Région s’est amusée à imaginer à quoi pourrait ressembler une commune de 5 à 10 000 habitants, vue par sa collectivité : organisation communale, services administratifs, bâtiments publiques, vie des citoyens. Ce travail s’est appuyé sur l’analyse de divers documents : le travail de prospective « Impact des technologies sur le territoire » réalisé par la Fing pour la Diact en 2008, le programme Villes 2.0 conduit par Thierry Marcou et Fabien Eychenne à la Fing, le rapport du Sénat « le nouvelle espace rural français », les actes du colloque « l’élu local au cœur de la décentralisation (tous deux disponibles sur www.senat.fr), l’ouvrage « la fin des maires » de Luc Gwiazdzinski et Gilles Rabon, « Fantassins de la République » de Vincent Drouin, des entretiens avec Jacques-François Marchandise (Fing), Jacky Denieul (IAAT), Vincent Drouin.

     

    http://www.la27eregion.fr/Ma-collectivite-en-2030

  • Quand le jeu préfigure la collaboration dans le futur... Vive le jeu

    Un virus ravage les métropoles. La production d'énergie est problématique. Le système agricole tombe en morceaux. Les gouvernements prennent la voie de l'hyper surveillance. Les migrants deviennent majoritaires. C'est sur ces sujets que les internautes - joueurs, adeptes de la prospective - vont devoir se pencher dans deux semaines, avec la sortie de Superstruct. "Superstruct" symbolise la superstructure que les internautes sont invités à mettre en place.

    Le neuf au dessus de l'existant

    Ils devront le faire par dessus les vieux systèmes, les vieilles entreprises, les anciennes méthodes de communication en cours de nos jours. Le principe du jeu est simple : l'IFTF donne aux joueurs le monde tel qu'il est en 2019, et les joueurs sont chargés de trouver la vie qui va avec. A partir du mercredi 8 octobre, les participants disposeront de six semaines non pas pour réinventer le monde, mais pour réinventer des usages. Sous prétexte d'un jeu, l'Institut pour le futur (IFTF) espère bien voir émerger de nouvelles formes de collaboration. L'expérimentation va prendre appui sur des outils répandus : forums, blogs, vidéos, wikis, et "autres espaces en ligne".

    Six semaines pour recréer les usages

    Le jeu possède déjà son espace sur Facebook, et ses créateurs sont bien évidemment référencés sur Wikipedia. A l'instar de Jane McGonigal, spécialisée dans les jeux, la réalité alternée et les jeux "pervasifs". A noter : cet institut est issu lui-même de groupes de réflexion - ou Think Tank - liés à l'armée comme RAND Corporation ou issus d'initiatives d'entrepreneurs comme la Fondation Ford. Outre ce jeu, l'Institute for The Future s'est par exemple penché sur la réinvention des systèmes de santé dans un monde dominé par les appareils mobiles.

    http://www.atelier.fr/cyber-culture/10/23092008/jeu--superstruct-veut-voir-emerger-nouveau-system-de-collaboration-37194-.html

    Voir aussi

    http://daily2019.ning.com/

    http://www.iftf.org/

     

  • Blog de la collection Prospective des éditions L'Harmattan


    La prospective n’est ni une science, ni une discipline à proprement parler. Un art, plus sûrement. Certains parlent d’une « indiscipline » intellectuelle. En définitive, et fondamentalement, la prospective est une attitude, un état d’esprit, une manière d’être, voire une philosophie, peut être même une certaine forme de morale, c’est-à-dire un guide de l’action humaine soumise au devoir et ayant pour but la recherche du « sens » commun, avec comme moyen la connaissance. Il s’agit d’une posture différente vis-à-vis de l’avenir, basée sur le refus de la fatalité, sur la reconnaissance de l’homme à la fois comme finalité et comme acteur du futur.

    La collection Prospective a pour ambition de susciter, de rassembler et de valoriser les travaux théoriques et appliqués de prospective, issus des milieux académiques, des collectivités locales, des entreprises ou des services de l’Etat, en France ou à l’étranger, dans ses différents champs (technologique, stratégique, territorial, etc.).
    Elle se compose de quatre déclinaisons. La série Mémoire offre une réédition des textes fondamentaux de la prospective, trop souvent méconnus car pour la plupart inaccessibles, et constitue ainsi un corpus de référence pour les chercheurs comme pour les praticiens. La série Essais & Recherches s’attache à publier des travaux dont la portée vise à consolider la prospective dans ses fondements théoriques (philosophie, sociologie, histoire, épistémologie, sciences de gestion, etc.) ou dans son organisation, ou, encore, à apporter de nouvelles dimensions à la réflexion collective. La série Problèmes & Méthodes est un espace d’approfondissement et de renouvellement des pratiques méthodologiques. Enfin, la série Prospective appliquée est un espace de valorisation d’études et de travaux exemplaires, appliqués à un domaine ou à un secteur dans une situation déterminée.

     

    Collection fondée et dirigée par Philippe Durance

    http://col-prospective.blogspot.com/

  • La prospective des Pays de la Loire

    Etude prospective Démographie et Déplacements : Pays de la Loire 2025

    (JPEG)La DRE Pays de la Loire a conduit en 2007 une réflexion sur l’évolution des déplacements de personnes au niveau infra-régional. Ce travail a été réalisé avec l’appui du bureau d’études RCT et du CETE de l’Ouest et la participation d’un groupe d’experts.

    A partir de l’analyse du fonctionnement actuel du territoire régional, des scénarios socio-économique du Conseil Général des Ponts et Chaussées réalisés au niveau national, et sur la base des projections démographiqes OMPHALE de l’INSEE, ont été élaborés différents scénarios d’évolution régionalisés.

    L’objectif de cette réflexion (qui au demeurant reconnaît ses limites) était de donner aux acteurs de la région une visibilité du système de déplacement auquel nous serons confrontés dans 20 ans.

    http://www.pays-de-la-loire.equipement.gouv.fr/article.php3?id_article=200&var_recherche=prospective

     

    Étude prospective sur les besoins en logements à 20 ans par territoire dans les Pays de la Loire - oct 2007

    Le service logement et construction de la DRE des Pays de la Loire a engagé en 2006 une étude prospective sur les besoins en construction neuve de résidences principales qui a abouti en octobre 2007 à une estimation quantitative des besoins par territoire et à leur répartition par statut d’occupation (parc locatif social, parc locatif privé et propriété occupante).

    Cette démarche s’est appuyée sur un diagnostic des marchés de l’habitat et des dynamiques territoriales à partir d’un découpage de la région en 21 territoires d’étude. Par ailleurs, dans le cadre du groupe de travail mis en place, elle a donné lieu à la définition de cinq scénarios globaux exploratoires qui ont permis de déterminer le scénario du souhaitable.

    Le scénario retenu est celui d’une croissance régulée qui vise à limiter le processus de l’étalement urbain. En terme de croissance démographique, il correspond à une croissance forte pour la Loire-Atlantique et la Vendée ainsi que la Communauté d’agglomération d’Angers, qui constituent les territoires les plus attractifs, et à une croissance plus douce pour le reste du territoire régional.

    Sur la base de ce scénario, les besoins en construction neuve de résidences principales ont été estimés à 26 350 par an à l’horizon 2015 compte tenu de la croissance projetée du nombre de ménages et d’hypothèses relatives au devenir et à l’utilisation du parc. Il a été ensuite fixé un nombre de logements locatifs sociaux à produire équivalent à 20% des besoins globaux.

    Cet objectif de production de logement locatifs sociaux vise à augmenter le poids du parc locatif dans le parc de logements actuellement insuffisant. Sa répartition par territoire s’est faite par l’intermédiaire d’un indicateur synthétique qui a permis de positionner les territoires les uns par rapport aux autres au regard de leur besoins en logements.

    http://www.pays-de-la-loire.equipement.gouv.fr/article.php3?id_article=199&var_recherche=prospective

     

  • Il y a France2025 mais aussi l'Etude prospective Côte d`Ivoire 2040

    La 4ème étude nationale prospective dénommée “Côte d'Ivoire” 2040 débutera le samedi 27 prochain, à Abidjan, pour prendre fin le lundi 29 septembre 2008. Elle s'étendra ensuite à l'ensemble des régions pendant 15 jours.
    En prélude à cette importante opération, le ministre du Plan et du Développement Paul Antoine Bohoun Bouabré a rappelé, hier, au Novotel les enjeux, invitant les maires et les préfets à mobiliser davantage leurs administrés. “Cet exercice régulier s'avère plus indispensable que jamais dans notre monde en proie à des changements accélérés et caractérisés par de nombreuses incertitudes. Ces incertitudes et changements génèrent de nouveaux défis et enjeux que chaque société doit gérer avec réalisme, engagement et rigueur s'il veut progresser sur la voie du développement durable. L'intérêt des générations futures que le gouvernement ivoirien a le devoir de préserver au même titre que celui des générations présentes commande d'entreprendre cette réflexion avec imagination et l'ambition nécessaires”, a-t-il rappelé lors du lancement officiel. Il estime que cette vision ne peut se construire qu'en s'appuyant sur les besoins réels, les opinions et surtout les aspirations des populations de toutes les régions ivoiriennes, de manière à n'exclure personne, tout en prenant effectivement en compte les réalités importantes du pays.

    http://news.abidjan.net/article/?n=305446

  • Tendance Techno, vers le Connected Visual Computing

    cvcsegments-jobigeorge-300x270 intel virtual.jpg

    Et non, les univers virtuels, la réalité augmentée, le metaverse ne sont pas gadget !!! Un signal fort en provenance d'Intel !!! Virtual Worlds, social web and web3.0 are some of the recent cool buzzwords making the rounds recently. Everybody seems to have a different view and definition for each one of them. Intel had been looking into the space for some time and see this as as the next logical evolution of web, where “connectedness” and “immersion” (not just richness) come together to bring us to an era of  “Connected Visual Computing”.

    Jim Held , Intel Fellow put out the concept and requirements behind Connected Visual Computing (CVC) recently in a keynote at Intel Developer Forum (IDF). Connected Visual Computing is the seen as the next stop on the Intel’s “Visual Computing”vision. Visual Computing is the first stop on our road map where we bring almost real 3D rendering experience to Intel platforms, and are truly driving home the message of “Looks Real, Acts Real, Feels Real”.

    http://software.intel.com/en-us/blogs/2008/09/09/introducing-connected-visual-computing-cvc-2/

  • Le Think Tank Fondation Telecom pour anticiper notre futur numérique

    matrix.jpgLa Fondation TELECOM affiche un objectif ambitieux de 25 M€ de collecte à l'horizon 2012 pour financer dans la durée les ambitions et la stratégie de l'Institut TELECOM et accroitre significativement ses ressources. Une partie est consacrée à la prospective numérique.

    Think tank FUTUR NUMERIQUE

    Anticiper les évolutions du monde numérique

    Le Think tank de la Fondation réunit des personnalités reconnues du monde scientifique et industriel. Ensemble, ils dirigent des travaux d'analyse et de prospective sur l'évolution de la science, de l'économie et de la société. Le pilotage du Think tank est assuré par les fondateurs qui bénéficient ainsi d'un accès direct aux résultats des travaux.

    Programme PROSPECTIVE

    Accéder à l'expertise du Think tank Futur numérique

    Afin de présenter les travaux de prospective réalisés par les experts du Think tank, ce programme prévoit l'organisation d'ateliers, colloques ou séminaires dédiés pour les partenaires de la Fondation.

     

    http://www.fondation-telecom.org/p_fr_programmes_prospectiv_65.html

  • «Vers une désagrégation des sociétés humaines» ???

    Interview André Lebeau, ancien président du CNES, ex-directeur de Météo France - «Vers une désagrégation des sociétés humaines»
    Enfermée dans un monde devenu trop petit, l'humanité est menacée d'implosion écologique, économique et sociale. André Lebeau, ancien président du CNES, lance un cri d'alarme.
    Propos recueillis par Frédéric Lewino


    La thèse développée par André Lebeau, ancien président du Centre national d'études spatiales (CNES) et ex-directeur général de Météo France, dans son dernier ouvrage (« L'enfermement planétaire », Gallimard) est d'une brutalité inouïe : trop nombreuse, gaspillant les ressources terrestres et polluant tous azimuts, l'humanité fonce irrémédiablement vers la catastrophe finale. Quand ? Dans un siècle ou deux, c'est-à-dire demain ! André Lebeau n'espère rien de la technologie, il fustige le néolibéralisme fondé sur la croissance, il dénonce la mondialisation. Il accuse le développement durable d'hypocrisie, car il ne sert qu'à amplifier les inégalités planétaires. Décidément, l'homme tape fort et souvent juste.

    http://www.lepoint.fr/actualites-sciences-sante/vers-une-desagregation-des-societes-humaines/1055/0/281181

  • FUTUREFOOD6 un nouveau laboratoire de prospective européen

    P1000357.JPGFUTUREFOOD6 is a Specific Support Action (SSA) project financed by the European Commission under the Sixth Framework Programme (FP6). It will help to assist the total food chain in Central and Eastern European countries to reach international quality and safety standards, and in turn, enhance European competitiveness as a whole by developing an industry, which is synonymous with safety, diversity, sophistication and products of high quality.
    http://www.futurefood6.com/index.php?home

  • Prospective, Afrique, Climat, Eau...

     

    L’Afrique sera le continent le plus touché
    Le changement climatique “touchera de manière disproportionnée l’Afrique sub-saharienne, créant des cycles de handicaps récurrents transmis de génération en génération”, note le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), dans son rapport annuel 2007. Quand la température monte en Afrique, “les récoltes sont mauvaises et les gens meurent de faim, ou bien les femmes et les filles passent des heures à chercher de l’eau. (…) Dans les pays riches, la gestion du changement climatique se réduit en général au réglage des thermostats, à des étés plus longs et plus chauds et à des modifications de saison». Cette inégalité face aux tempêtes, inondations et autres sécheresses est subie par tous les pauvres du monde. Mais l’Afrique sub-saharienne, où 40% de la population vit avec moins d’un dollar par jour et autant avec moins de deux dollars, est la plus vulnérable. Selon les auteurs de l’étude, sur les 720 millions d’habitants de cette région “de 75 à 250 millions pourraient d’ici 2020 voir leurs conditions de vie ou leurs perspectives de développement compromises” par les effets du réchauffement.

    Quand le climat se dérègle, la production agricole s’effondre et entraîne des problèmes de malnutrition, de pertes de revenus et de santé. Au Niger, les inondations de 2007 ont créé des mares d’eau stagnantes qui ont attiré les moustiques, porteurs de maladies. Des épidémies de fièvre ont été observées dans la vallée du Rift, ainsi que des hausses des cas de paludisme. Le PNUD estime que, d’ici 2060, si la température augmente de 3 degrés et que les précipitations diminuent de 4%, le revenu par habitant devrait baisser d’un quart en Afrique sub-saharienne.

    http://www.bdpgabon.org/articles/2008/10/30/le-rechauffement-climatique-concerne-aussi-le-gabon/

     

    Le dérèglement du climat représente «le plus grand défi» en cette première moitié du XXIe siècle, avec une GRAVE MENACE SUR LES RESSOURCES HYDRIQUES. La soif guette 250 millions d’Africains à l'horizon 2020. On sait que l'Afrique ne pourra pas s'en sortir seule...

    http://www.lexpressiondz.com/article/2/2008-11-20/58061.html

  • Un exercice de climat fiction prospective



    Le projet « RENNES +6°c », de quatre architectes : Yannick Gourvil, Thomas Jouffe, Cécile Leroux et Julien Morel, continue à vivre, un style particulier de climat fiction. Les scientifiques sont unanimes, la planète se réchauffe et la machine climatique risque de s’emballer dans les prochaines décennies. Ce nouveau paramètre est à prendre en compte dans notre façon de penser et de construire la ville de demain"

     

     

    http://www.cyberarchi.com/dossier/urbanisme/index.php?dossier=74&article=11940

  • "Les Emplois de demain", de Lucie Robequain et Fabrice Lacombe : approche globale du marché du travail

    "Les Emplois de demain", de Lucie Robequain et Fabrice Lacombe : approche globale du marché du travail

    LE MONDE | 17.11.08 | 15h34

    Plutôt que de garder les yeux rivés sur l'évolution des créations d'emplois et la dégringolade annoncée, voyons plus loin. Oublions les baisses et remontées successives du taux de chômage français, sa franche augmentation des dernières semaines : quels seront les emplois de demain ? Quelles sont les tendances qui nous permettent d'anticiper les besoins du marché du travail des années 2015-2020 ?

    Lucie Robequain, journaliste aux Echos, et Fabrice Lacombe, qui préside un cabinet de conseil en recrutement, répondent à ces questions dans Les Emplois de demain. Les deux auteurs y dessinent non seulement une "prospective du marché de l'emploi et des métiers du recrutement", mais ils analysent les politiques engagées pour faire face au défi de la prochaine décennie.

    Un laps de temps très court quand on considère les difficultés et les lenteurs de mise en oeuvre des réformes sociales. Comment orienter, former, adapter dans une anticipation que la crise rend de plus en plus incertaine ? Au-delà de l'intérêt évident de ce livre pour un cabinet de recrutement, le travail réalisé par la journaliste spécialiste de l'emploi permet de faire la synthèse des tendances en cours. En quelques chapitres, Lucie Robequain dégage les éléments les plus structurants de l'évolution des emplois. Elle ne propose pas, comme le faisait le rapport du Centre d'analyse stratégique, Les Métiers en 2015 (La Documentation française, 2007), de liste préférentielle des postes à pourvoir et des secteurs qui recruteront, mais une approche globale du marché du travail.

    L'industrie française ne cesse de perdre des emplois, 50 000 environ chaque année, quand les services à la personne sont "en plein boom". L'emploi public reste essentiel, un salarié sur cinq est fonctionnaire. Les jeunes vont profiter du départ des générations du baby-boom à la retraite.

    Outre ces constats connus, la journaliste cerne les difficultés à venir de l'emploi en France : les dix métiers ayant le plus de peine à recruter avec des formations peu adaptées aux besoins réels de l'économie, des salariés et des entreprises peu mobiles, la montée en puissance des contrats courts et flexibles, une discrimination à l'embauche persistante...

    Le côté un peu "patchwork" de l'ouvrage fait passer le lecteur de l'apport de l'immigration, "une chance pour l'économie et l'emploi", à l'ouverture du marché du travail vers l'Est, en passant par le problème de la surqualification touchant un jeune sur quatre, ou encore la délocalisation qui concerne de plus en plus les emplois qualifiés. Mais le travail de synthèse réalisé pour chaque chapitre, parfois illustré d'un tableau, est efficace et le style direct permet à des non-spécialistes de comprendre les enjeux de telle ou telle mesure sur l'emploi.

    Après une deuxième partie consacrée à la mutation des services de l'emploi comme l'ANPE (devenue depuis Pôle emploi), du secteur de l'intérim ou de la montée en puissance d'Internet dans le recrutement, l'ouvrage propose un instructif tour d'horizon international, en sélectionnant des initiatives révélatrices des politiques de l'emploi dans plusieurs pays : Etats-Unis, Australie, Espagne, Royaume-Uni ou encore Finlande.

    Les Emplois de demain permet surtout de pointer des tendances déjà à l'oeuvre et qui vont se généraliser. Ainsi, affirment les auteurs, "le recrutement des jeunes se fera de plus en plus en cours d'études", les seniors seront de plus en plus tentés par une "deuxième carrière", le "portage salarial" pourrait se développer et les créations et reprises d'entreprises vont connaître de "fortes opportunités"... A condition toutefois que la crise financière et la chute de l'activité économique ne renvoient ces perspectives tracées pour 2015 à bien plus tard.

    http://www.lemonde.fr/livres/article/2008/11/17/les-emplois-de-demain-de-lucie-robequain-et-fabrice-lacombe_1119572_3260.html


  • Les techniques de veille en projet chez Mme Pecresse

    La veille interne selon Pecresse... (liste en projet actuellement et publiée ici  pour ceux qui veulent se benchmarker)

    Le dispositif de veille en question vise, en particulier sur Internet, à :

    * Identifier les thèmes stratégiques (pérennes, prévisibles ou émergents)

    * Identifier et analyser les sources stratégiques ou structurant l’opinion

    * Repérer les leaders d’opinion, les lanceurs d’alerte et analyser leur potentiel d’influence et leur capacité à se constituer en réseau

    * Décrypter les sources des débats et leurs modes de propagation

    * Repérer les informations signifiantes (en particulier les signaux faibles)

    * Suivre les informations signifiantes dans le temps

    * Relever des indicateurs quantitatifs (volume des contributions, nombre de commentaires, audience, etc.)

    * Rapprocher ces informations et les interpréter

    * Anticiper et évaluer les risques de contagion et de crise

    * Alerter et préconiser en conséquence

    Sources surveillées

    La veille sur Internet portera sur les sources stratégiques en ligne : sites « commentateurs » de l’actualité, revendicatifs, informatifs, participatifs, politiques, etc. Elle portera ainsi sur les médias en ligne, les sites de syndicats, de partis politiques, les portails thématiques ou régionaux, les sites militants d’associations, de mouvements revendicatifs ou alternatifs, de leaders d’opinion. La veille portera également sur les moteurs généralistes, les forums grand public et spécialisés, les blogs, les pages personnelles, les réseaux sociaux, ainsi que sur les appels et pétitions en ligne, et sur les autres formats de diffusion (vidéos, etc.)

    Les sources d’informations formelles que sont la presse écrite, les dépêches d’agences de presse, la presse professionnelle spécialisée, les débats des assemblées, les rapports publics, les baromètres, études et sondages seront également surveillées et traitées.

    Les vidéos, pétitions en ligne, appels à démission, doivent être suivis avec une attention particulière et signalées en temps réel. Des éléments quantitatifs (nombre d’interventions, nombre de commentaires, mots les plus fréquemment cités) seront systématiquement inclus. L’audience et l’influence des sources et des relais seront précisées.

    Des échanges réguliers entre le prestataire et le ministère pour ajuster les enjeux du moment, commenter la livraison d’une note et partager les connaissances en matière de veille auront lieu régulièrement.

  • Lancement d'une étude sur la viticulture de demain

    (12/11/2008) Languedoc-Roussillon : Vinseo lance une étude prospective sur la viticulture de demain

    Quels seront nos clients dans la région d’ici 5 ans ? C’est la question que se pose le réseau Vinseo, qui regroupe 40 fournisseurs de la filière viti-vinicole du Languedoc-Roussillon et qui a confié le soin de réaliser cette étude à la cellule prospective de l’Inra. Les résultats sont attendus dans un an. « Pour savoir comment nos entreprises doivent évoluer, nous devons comprendre comment va évoluer notre clientèle au cours des 5 prochaines années », explique Olivier Zébic de la société Vivelys, vice-président de Vinseo.

    http://www.vitisphere.com/breve-54711-Languedoc,Roussillon,Vinseo,lance,une,etude,prospective,sur,viticulture,demain.htm

  • L'interview de Raphael Berger du Credoc sur l'observatoire on-off-mobile

    L'interview de Raphael Berger du Credoc
    Responsable adjoint du département Consommation au CRÉDOC, Raphaël Berger a réalisé une étude sur "Les attitudes et comportements des consommateurs motivés par la recherche de réalisation de soi", qui renouvelle le regard porté sur la consommation, aujourd’hui en difficulté avec la crise économique. Il en donne ici les clés : certes, il reste important pour le consommateur de privilégier le fait de se nourrir, de se loger, de se déplacer, etc., mais les dépenses liées à la réalisation de soi sont essentielles et progressent.


    PagesJaunes est à l’origine de l’observatoire des tendances et comportements on-off-mobile.
    Vincent Grégoire, Directeur Art de Vie à l’agence NellyRodi et chasseur de tendances hors normes. Vincent examine les évolutions constantes des consommateurs et dévoile des pistes d’innovation pour les séduire.

    Bruno Leprat, journaliste rédacteur. Il vous éclaire sur les coulisses de la création multicanale. Bruno décrypte les dernières tendances en termes de marketing et de communication à travers interviews et articles.


    http://www.on-off-mobile.com/Newsletters/Consommation-la-realisation-de-soi,113.html

  • Supports gratuits à télécharger sur le site des prospectivistes européens

    Téléchargez les présentations des prospectivistes européens à l'occasion de leur congrès annuel de 2008 et notez que leur prochain congrès c'est du 14 au 16 octobre 2009 à Lucerne. Une ressource orientée très macro, mais pouvant compléter une analyse terrain.

    The European Futurists Conference Lucerne EFCL aims to be the foremost annual gathering of futurists, analysts and decision makers with long-term perspectives working with scientific methods for futures studies in Europe. It is dedicated to the professional needs of futurists AND long-term decision makers in Europe.

    http://www.european-futurists.org/wEnglisch/programm/Programm2008/programm2008.php?navid=10

  • Comment nourrir 9 milliards d'habitants en 2050 ?

    Le CESR (Conseil économique et social régional) pose la Question...

    Comment nourrir 9 milliards d'habitants en 2050 ?

    http://www.rhonealpes.fr/52-le-cesr.htm

    Il y a 75 millions de bouches supplémentaires à nourrir chaque année, tout en conciliant les usages non alimentaires : l'eau, les paysages, la biodiversité. Dans ces conditions, pourra-t-on relever le défi de nourrir 9 milliards d'habitants de façon durable en 2050 ?

    A cette question sur l'avenir du système agricole et alimentaire mondial, Marion Guillou, présidente de l'INRA et invitée, mardi 4 novembre, de la 4e rencontre de la Prospective du CESR, répond résolument « oui ».

    Mais, ajoute-t-elle, « il faudra produire plus, différemment, autre chose ». S'il est clair que les nouveaux défis du XXIe siècle interpellent la recherche agronomique, la conférencière a convaincu son auditoire de la nécessité d'ambitions réfléchies et travaillées à l'échelle mondiale.

  • Le Conseil économique et social imagine cinq scénarios pour préparer Rhône-Alpes en 2025 (Par Michel DEPROST)

    Que sera notre région en 2025 ? Le Conseil économique et social de Rhône-Alpes a imaginé cinq scénariios de prospective pour préparer les orientations futures de la politique régionale.

    Le Conseil économique et social régional ( CESR) a examiné ce mardi un rapport sur des études prospectives portant sur la Région en 2025. La démarche s'inscrit dans le projet Rhone-Alpes 21, lancé par le Conseil régional. L'exercice n'est pas une tentative de prédiction a prévenu Bruno Lacroix, président du Conseil économique. Le but est d'imaginer ce que pourrait être l'évolution de la Région, pour mettre en œuvre les leviers capables d'orienter l'évolution.

    Bernard Pouyet, vice-président a présenté les cinq scénarios imaginés qui ont permis l'ouverture d'un débat sans vote.

    Le premier scénario «  cap sur l'intelligence et la cohésion » imagine une région équilibrée. En 2025, la Région pourrait connaître un épanouissement de l'économie de la connaissance et une grande cohésion sociale. " C'est un scénario qui fonctionne dans une Europe qui régule,et si les acteurs travaillent ensemble, si on sait conjuguer excellence économique et cohérence sociale » explique Bernard Pouyet.

    Le scénario numéro deux a été intitulé «  Chacun pour soi » » Ce scénario imagine qu'on ne peut pas tout faire, et que des choix sont réalisés. Cette situation est le résultat d'une décentralisation qui n'évolue guère, dans un contexte où la réforme des finances locales se fait attendre. La Région elle-même peine à réguler le fonctionnement de la société et de l'économie. Certains secteurs se portent bien, mais la gouvernance régionale fait défaut et elle est incapable de mettre en place une cohérence régionale. Des inégalités de territoires et sociales se sont développées.

     

    Le spectre de décrochage réaliste

    Le troisième scénario, a été intitulé le «  spectre du décrochage » " Nous sommes dans un décrochement, et c'est Rhône-Alpes toute entière qui décroche. Rhône-Alpes subit un déclassement dans l'industrie, même dans l'industrie traditionnelle et dans la recherche et la formation. La société est dans une société où la gestion de la crise se traduit par des services aux personnes" résume Bernard Pouyet. La réforme des finances locales n'est pas au rendez-vous et on assiste même à un risque de bureaucratisation de l'action régionale, sans résultat. «Les acteurs se démènent individuellement mais échouent collectivement dans leur action » explique Bernard Pouyet

     

    Un secteur leader

    Le quatrième scénario est plus intermédiaire. Il repose sur le pari  en faveur d'un  secteur leader ». Le scénario suppose que la Région, dans la compétition mondiale a choisi de miser sur quelques secteurs seulement, au croisement des nanotechnologies et des biotechnologies. La Région a les moyens d'imposer des choix technologiques et économiques, et elle a mené une politique forte d' aménagement du territoire en concentrant bien des activités dans les trois principales agglomérations. Les services publics y sont aussi concentrés, mais bien des territoires se trouvent en recul pour ne pas dire abandonnés ». La région est forte sur le plan économique, mais rien n'est réalisé pour lutter contre la précarité.

     

    "Individu souverain"

    «  Le dernier scénario, nous l'avons intitulé "l'individu souverain" » explique Bernard Pouyet. Dans ce scénario, l'individu impose son point de vue. C'est l'individu NIMBY, ( Not in My Back Yard, "pas dans mon jardin") . Le souci de la proximité domine les préoccupations des habitants . Les élus sont sous la pression des citoyens et agissent sans réelle régulation régionale, voire même supra-communale. Ils accordent la priorité à l'amélioration du cadre de vie locale, avec le même degré d'exigence à l'égard des services publics dans les périphéries que dans les villes. Certains filières d'excellence se portent bien, comme les éco-énergies ou les éco matériaux mais d'autres secteurs se portent moins bien. «  Mais, prévient Bernard Pouyet, ce n'est pas un scénario de développement durable »

     

     

    La présentation de ces cinq scénarios a précédé une série de déclarations. Jean Vanoye, pour la CFDT, a plaidé pour le scénario numéro un. Bernard Blanc Brude, pour la CGT, a insisté sur la dimension environnementale des futurs défis, notant le caractère irréversible de certains effets du réchauffement. Gérard-Seigle Vatte, président de la Chambre régionale d'Agriculture, a insisté sur l'importance du maintien d'une production agricole, sur le rôle des biotechnologies, sur le besoin de recherche dans le domaine de la chimie à base de molécules végétales. M.Guérand, représentant du monde des entreprises, a mis en garde contre le refus de tout élitisme, de tout secteur de pointe. Les secteurs de pointe, a-t-il expliqué sont nécessaires pour rendre possible une redistribution de richesse.

    Le débat pour l'avenir de Rhône est donc de se situer dans un univers de forte concurrence économique, scientifique, technologique. La Région devra rester au meilleur niveau pour rester " dans la course", afin de pouvoir créer des richesses, sans risquer la marginalisation, pour pouvoir entraîner toute la population dans le développement.

    Les scénarios seront mis en ligne dans quelques jours sur le site du Conseil économique et social régional. A suivre !!!

  • Alimentation du futur / Edition 2008 du SIAL

    Alimentation du futur : Pratique et éthique

    Le salon international agroalimentaire « SIAL 2008 », qui s’est tenu à Paris du 19 au 23 octobre, a donné aux visiteurs un avant-goût de l’alimentation de demain. Parmi les grandes tendances de l’innovation alimentaire, le consultant Xavier Terlet, président de XTC World Innovation, société spécialisée dans la veille « innovation grande consommation », note une adaptation des industriels aux nouveaux comportements alimentaires et aux préoccupations éthiques des consommateurs.

    http://www.innovationlejournal.com/spip.php?article3493

  • C'est quoi le futur de la distribution

    Innovation et Prospective dans la distribution

    http://www.distripedie.com/distripedie/spip.php?rubrique42

     

  • La prospective de la famille en 2020 !!!

    002H0202.JPGUne présentation des scénarios du futur des familles à l’horizon 2020 selon nos amis du Québec, puisque tout est imbriqué (monde du travail, économie, démographie, culture, valeurs, etc.), !!!

    http://www.uqtr.ca/cdrfq/documents_pdf/Programme2008.pdf

  • Publication du premier Livre Blanc de Bretagne Prospective

    Dans un monde globalisé, quelle sera demain la place des entreprises et des collectivités de Bretagne ?

    Dans un monde organisé autour de l'individu, quelle sera la meilleure organisation des relations sociales ?

    Dans un monde en mouvement, quels seront les enjeux pour la société civile bretonne ?

    http://www.bretagne-prospective.org/diawel/content/view/128/98/

  • Le développement économique à l'horizon 2030 dépendra des capacités à transporter...

    IHEDATE le 16 octobre 2008, Philippe Duong, Samarcande.

    Prospective fret 2030 Scénarios contrastés pour le transport de marchandises en France et en Europe

    Mondialisation, élargissement européen, décentralisation, économie de la connaissance, rôle croissant des entreprises : dans ce contexte en mutation, les territoires sont au coeur des enjeux de compétitivité et de cohésion. Leur développement appelle des conceptions et des pratiques de l’aménagement renouvelées, et il ne peut résulter désormais que d’une ambition partagée où se conjuguent les efforts de l’Etat, ceux des collectivités locales et ceux des milieux économiques et de la société civile toute entière. Telle est la philosophie qui inspire l’Institut des Hautes Etudes de Développement et d’Aménagement des Territoires Européens (IHEDATE).

    En ce domaine, l'avenir passant de plus en plus par le local, l'approche prospective de cet organisme est intéressante !!! Le local, c'est le point d'ancrage qui va permettre de réinventer de nouveaux territoires englobant, l'économique, le social, le culturel, le non marchand, le bien commun, etc

    www.ihedate.com/generated/objects/ACTES%20SEMINAIRES/2008_SEM7_DUONG.ppt

     

  • Do you speak le PP30, cad l'avenir selon les militaires dans 30 ans

    Vue d'artiste de la guerre en réseau

    Prévoir les besoins militaires futurs à l'horizon du renouvellement des matériels aujourd'hui en service nécessite de confronter les hypothèses de menaces futures et les types de conflits correspondants avec l'évolution des technologies. Ce travail implique ensemble la DGA et les états-majors.

    Le plan prospectif à 30 ans (PP30), actualisé chaque année, forme le coeur de la démarche de cette approche prospective structurée. Décliné par systèmes de forces, il formalise une vision prospective partagée au sein du ministère et constitue la référence en matière de préparation du futur. En outre, il nourrit les échanges périodiques avec les industriels. Sur cette base, la DGA ébauche les caractéristiques et les performances des futurs systèmes d'armes et propose en conséquence les études et les travaux menant jusqu'à leur développement. On trouve dans l’édition 2006 du PP30 l’approfondissement des périmètres et des orientations de chacun des cinq systèmes de forces, l’intégration des les systèmes de forces des nouvelles technologies liées à la maîtrise de l’information opérationnelle, la maîtrise de l’énergie et la robotique ou encore le traitement de problématiques émergentes comme celle de l’entraînement et de la simulation et de la mise en œuvre du laboratoire technico-opérationnel.

    http://www.defense.gouv.fr/dga/enjeux_defense/preparer_l_avenir/reflexion_prospective/la_reflexion_prospective

  • Prospective et Innovation commerciale, un colloque thématique pointu à suivre

    L’Institut national de formation des Cadres Supérieurs de la Vente (ICSV) du Conservatoire National des Arts et Métiers (Cnam-Paris), organise, le 18 décembre de 14h à 18h *, la 2ème Biennale de l’Innovation Commerciale.

    Rendez-vous d’échanges, de débats et de réflexion, cette rencontre interrogera l’avenir de la distribution en France et à l’international autour des principaux enjeux de l’innovation commerciale.

    Les modèles traditionnels de la distribution s’essoufflent, les démarches et les techniques utilisées par les différents acteurs se complexifient et se diversifient, les marchés en croissance sont hyperconcurrentiels et lointains.
    Face à ces mutations, comment les distributeurs peuvent-ils réinventer leur métier ? Pourquoi sont-ils contraints à innover ? Quels sont les marchés de demain ?

    Pour répondre à ces questions, trois tables-rondes successives sont organisées :

    - Prospective et stratégies dans la distribution, animée par Cédric Ducrocq, PDG-fondateur de Dia-Mart

    - Nouveaux concepts et jeunes créateurs du commerce, animée par Adeline Ochs, responsable Innovation chez Unibail-Rodamco, et coordinatrice du Grand prix des Jeunes créateurs du commerce

    - Perspective internationales de la distribution, animée par Olivier Badot, professeur à l’École supérieure de commerce de Paris – École européenne des affaires (ESCP-EAP) et à l’Institut d’administration des entreprises (IAE) de Caen.

    http://www.afm-marketing.org/afmnetfichiers/ICSV_invit._dec.08_web4.pdf

  • Prospective digitale & usages

    La techno va changer nos vies, avec notamment le curseur vie privée, vie professionnelle (de plus en plus floue avec le monde 2.0 et les digital natives...). Ce sont les usages et non pas les technos qui feront la révolution. Aussi allez faire le point avec un colloque sur le numérique avec les enjeux suivants :

    • Quels seront les usages du numérique pour mon entreprise dans 5 ans ?
    • Internet va-t-il gommer les frontières entre vie privée et vie professionnelle ?
    • Est-ce qu’il existe des innovations qui vont impacter ma société ?
    • Quelle sera la valeur ajoutée de la société de la connaissance ?
    • Demain, mon système d’information sera-t-il intelligent ?

    http://www.colloque-numerique.com/

     

  • Bientôt la sortie de Trend Observer 2009 d'Ipsos grâce à des trend setters

    « Le consommateur fixe le prix ! »

    http://www.ipsos.fr/CanalIpsos/articles/2687.asp?rubId=21

    18 novembre 2008 - Á partir de l’analyse des valeurs émergentes aux États-Unis, au Japon, au Royaume-Uni et en France, Trend Observer révèle les tendances marketing qui marqueront et influenceront votre consommation d’aujourd’hui et de demain. Rémy Oudghiri, directeur du département Tendances et Prospective Ipsos Marketing, lève un coin du voile sur la 11ème vague dont les résultats seront disponibles dès la fin janvier 2009. Alors que l’étude Trend Observer 2008 avait mis l’accent sur un certain nombre de tendances naissantes comme la transparence et la médiatisation de soi, nous pourrons découvrir bientôt les nouvelles tendances millésime 2009 !!!

     

  • Les E-Zines de Just In Time Management et futuribles

    E-Zine numéro 3 - juin 2008

     

    FOCUS :

    La tendance est à la vente, non plus de l'objet, mais de son usage !

     

    FLASHS :

    En 2015, l'Union Européenne devra trouver 13 millions de travailleurs en plus ?

    Vers une identité mondiale de la jeunesse ?

    L'automobile, nouveaux concepts, nouveaux usages

    Le Crowdsourcing

     

    E-Zine numéro 2 - 02 avril 2008

     

    FOCUS :

    Connexion permanente, identités multiples : quelle sécurité et quelles limites ?

     

    FLASHS :

    Concurrence internationale sur les métiers de la santé !

    Mobilité quotidienne des salariés : les entreprises pretes a s'impliquer

    Plus d'emplois en Europe grâce au réchauffement climatique ?

    Les objets sobres en énergie, nouveau créneau pour le design

    Vers le mamy boom mondial

     

    E-Zine numéro 1 - 02 octobre 2007

     

    FOCUS :

    Impact de la démographie mondiale sur votre entreprise

     

    FLASHS :

    Avenir de l'industrie européenne : quels déterminants ?

    Le consommateur européen en 2010

    Emploi : l'espoir placé dans le départ des baby-boomers s'éloigne...

    Les villes face aux défis de la pauvreté et de l'environnement


    http://www.jitm.be/fr/prospective_geopolitique_geoeconomique.php