Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

THE LAB

  • Alphabet de l’air du temps du 10 avril 2021

    • Addictions
    • Bitcoin mania
    • Curving
    • Déconsommation
    • Electric VehiculeS
    • Fat phobia
    • Ghosting
    • Hygge
    • Impact washing
    • JOMO : l’alternative consciente au FOMO
    • Krisis
    • Lowtech
    • Messy middle
    • Nudge
    • Ouïghours
    • Peak meat
    • Quantum marketing
    • Réinformation
    • Six G
    • Tech (femtech)
    • UX
    • VOICE RecognitioN
    • Woke
    • Zombie (entreprises)
    • Yoga (drunk yoga)
    • Zoom Fashion



  • Alphabet de l’air du temps d’avril 2021

    Alphabet de l’air du temps d’avril 2021 
    • Addictions
    • Bitcoin mania
    • Curving
    • Déconsommation
    • Electric VehiculeS
    • Fat phobia
    • Ghosting
    • Hygge
    • Impact washing
    • JOMO : l’alternative consciente au FOMO
    • Krisis
    • Lowtech
    • Messy middle
    • Nudge
    • Ouïghours
    • Peak meat
    • Quantum marketing
    • Réinformation
    • Six G
    • Tech (femtech)
    • UX
    • VOICE RecognitioN
    • Woke
    • Zombie (entreprises)
    • Yoga (drunk yoga)
    • Zoom Fashion

  • Alphabet de l’air du temps d’avril 2021

    Alphabet de l’air du temps d’avril 2021 
    • Addictions
    • Bitcoin mania
    • Curving
    • Déconsommation
    • Electric VehiculeS
    • Fat phobia
    • Ghosting
    • Hygge
    • Impact washing
    • JOMO : l’alternative consciente au FOMO
    • Krisis
    • Lowtech
    • Messy middle
    • Nudge
    • Ouïghours
    • Peak meat
    • Quantum marketing
    • Réinformation
    • Six G
    • Tech (femtech)
    • UX
    • VOICE RecognitioN
    • Woke
    • Zombie (entreprises)
    • Yoga (drunk yoga)
    • Zoom Fashion

  • L’ALPHABET DE L’AIR DU TEMPS du 20 mars 2021

    Alphabet aléatoire de l'air du temps 

    • Apéro visio
    • Bonheur
    • Cancel culture
    • Dark stores
    • Ecriture inclusive
    • Fatigue chronique
    • Gafam / gafa / natu / batx
    • Hybride
    • IA (et éthique)
    • Jeûne
    • Kéfir / hard seltzer / alcohol free / drink waters
    • Langage covid
    • Millenials
    • Non genre / non binaire
    • Open banking (api)
    • Perennials
    • Quantitative change versus qualitative change
    • Reconversion
    • Stoïciens
    • Trauma
    • Utilitarisme / fonctionnel / essentiel
    • Vuca
    • Woke
    • Xyz et cie (générations sacrifiées ?)
    • Yoga (50 nuances de yoga)
    • Zoom fatigue
  • Zapping Février 2021 de l’air du temps

    • ANNEES crazy, molles, chaotiques, fracturées ou down ?
    • BOOMERS : le coronavirus rend plus aigu la question de la solidarité intergénérationnelle avec une génération ayant profité pendant 40 ans des fruits de l'expansion
    • CHRONIQUES (maladies) : le coronavirus a mis évidence l’importance des maladies chroniques et leurs diversités qui semble avoir augmenté ces dernières décennies
    • DARWINIEN : vers un reset économique ?
    • ETAT (cf. étatisme) un concept obsolète de l'ancien monde et inadapté pour la gouvernance d’un pays?
    • FUTUR(E)S : imaginer demain avec la science fiction, la dystopie ou des horizons type 2050 ?
    • GENERATION COVID
    • HYGIENISME et super clean
    • IGNORANCE/ILLETTRISME de la prospective et de la stratégie
    • JO 2024
    • KALEIDOSCOPE
    • LEADERSHIP féminin
    • MATCH Chine / USA
    • NEOBANQUE (ou comment le monde en tech challenge tous les secteurs d'activités et leur modèle obsolète)
    • OPEN DATA
    • PROGRES or not Progrès ? (et si le progrès avait un versant négatif quand c'est idolâtré)
    • QUANTIQUE (informatique)
    • RESTRUCTURING / Retournement / Restructuration
    • SANTE PSYCHIQUE (tsunami post covid)
    • TRANSITION / Transformation (heureuse ?)
    • UPSKILLS
    • VULNERABILITES (50 nuances de vulnérabilités post covid)
    • WAOUH ou comment mettre du tabasco ou du divertissement pour attirer l'attention face à l'infobésité

  • Les COMEX n’aiment que les prospectivistes porteurs de bonnes nouvelles ? «Don’t shoot the messenger » Shakespeare.

    Un dirigeant aura tendance à choisir un prospectiviste ou un chasseur de tendances qui dressera un horizon optimiste, cad le moins anxiogène possible car la perspective de la remise en cause d’un modèle économique historique est source d’insomnies et d’inconfort. Dire à des dirigeants d’une banque traditionnelle il y a dix ans qu’il faudra réduire fortement le nombre de ses agences bancaires et passer massivement au digital, c’est annoncer une forme de mauvaise nouvelle. Idem dans de nombreux secteurs d’activités où les entreprises ont vécu comme des rentiers sans investir dans le futur, rappeler une liste de menaces exogènes c’est l’assurance pour le keynote speaker de ne pas revenir en deuxième semaine.

    Le statisticien Nassim Nicholas Taleb dans son essai Le Cygne noir présente une théorie selon laquelle on appelle cygne noir un certain événement imprévisible qui a une faible probabilité de se dérouler (« événement rare » en théorie des probabilités) et qui, s'il se réalise, a des conséquences d'une portée considérable et exceptionnelle. L’aspect imprévisible pourra rassurer les plus philosophes. Mais sans évoquer les cygnes noirs, dans de nombreux secteurs d’activité des menaces ont statistiquement une forte probabilité d’avènement, avec juste une incertitude variable sur les délais. Arriver avec des nouvelles déplaisantes à un COMEX sur l’avenir d’une entreprise c’est être un rabat joie. C’est comme dire il y a dix ans à des acteurs de la distribution qu’ils doivent intégrer massivement le digital… On a bien vu avec la pandémie que la distribution a pris cher avec ce retard dans le e-commerce.

     

    L’évitement ou le déni de signaux évidents est inconsciemment un refus de remise en cause. La réticence des personnes (salariés ou prestataires) dans une entreprise à communiquer des mauvaises nouvelles est un mécanisme basic. Elles préfèrent s’abstenir plutôt que de signaler des dysfonctionnements, transmettre des informations qui pourraient déplaire, alerter sur une menace dans l’environnement de l’entreprise. Priver les dirigeants d’informations qui pourraient être décisives pour l’avenir de la boite a des conséquences négatives.

     

    Certes on dira que chacun s’auto censure car…

    - Une forme de pensée magique plane toujours malgré son côté désuet : en ne communiquant pas un évènement ou un fait négatif, on a l’impression qu’il n’existe pas, un peu comme une gomme vaudou

    - La peur de ne plus être bien vu ou considéré comme un looser ou un pessimiste antisystème et défaitiste, donc pas vraiment fréquentable avec le risque d'être au placard

    - Un sentiment de culpabilité car on apporte un malheur susceptible de se réaliser…

     

    Mais beaucoup de dirigeants ne veulent pas savoir, et accueillent très fraichement les informations qui ne leur conviennent pas. Ils optent plutôt pour une version édulcorée et ouatée de l’avenir, avec un beau storytelling même s’il y a des orages à l’horizon. Bien sûr il y a toujours des dirigeants éclairés qui ont compris qu'une info contrariante est aussi une opportunité.

     

    Dans beaucoup de grosses entreprises, la perte de contact des dirigeants avec la réalité est une pathologie fréquente, qui souvent sont dans leurs sièges sociaux entourés par une équipe de cols blancs qui filtrent les mauvaises nouvelles, avec le syndrome de la cour des rois et des courtisans cherchant à faire plaisir. Les cadres n’ont pas envie d’être porteurs d’infos déstabilisantes et optent pour l’auto-censure.

     

    La question se pose aussi pour les prospectivistes et chasseurs de tendances qui vont éviter les scénarios catastrophiques ou sombres et opter pour un discours prospectif apaisant pour ne pas bousculer les certitudes des clients. Le client préférera un numéro de claquettes avec un powerpoint euphorique avec que des bonnes nouvelles. Cette forme de conformisme consensuel de la part des consultants dans certains secteurs d’activités, est un business rentable, mais ne facilite pas la prise de conscience des dirigeants sur les scénarios éventuels pouvant avoir des effets négatifs sur leur modèle économique

  • L’ALPHABET DE L’AIR DU TEMPS 2021 (ET PLUS)

    Cet alphabet est la suite de l’article de l’Observatoire des tendances « 33 ANGLES A SURVEILLER POUR LA PROCHAINE DECENNIE : RIEN de nouveau au menu »... paru en novembre 2019 (avant le corona virus) mais qui évoquait déjà les pandémies à répétition http://smartfutur.blogspirit.com/archive/2019/11/20/33-angles-a-surveiller-pour-la-prochaine-decennie-rien-de-no-3143906.html

    Lire la suite

  • L’événementiel corporate mass market as usual is dead, vive le l’événementiel B to B qualitatif

    Si l’on fait le pari qu’il n’y aura pas d’armageddon sanitaire fin 2020, pour autant soyons lucide sur le fait que les deux ans à venir seront un peu piquant et seuls ceux qui sauront pivoter réussirons à cette période compliquée car imprévisible. Aujourd’hui on constate que des événements dans la vraie vie commencent à avoir lieu dans des conditions sanitaires strictes même si la jauge est moins waouah que dans le passé. Ainsi l’Université d'été du MEDEF - La REF 2020 a ouvert le bal fin aout avec succès ! Mais si on est lucide dans certains salons ou certains events, il y avait beaucoup de « touristes » venant promener dans les allées de stands juste pour passer le temps (le pire ce sont les visiteurs venant avec un caddie pour faire la course aux cadeaux). Le temps du mass market où l’on attire le chaland en annonçant des dizaines de milliers de visiteurs est peut être révolu. On connait les limites des événements full digital avec une capacité d’attention limitée des « visiteurs » sans interaction sociale IRL. Pour le quatrième trimestre on voit apparaitre de multiples events pro hybridant les rencontres physiques (sécurisées) et le digital qui donnent un aperçu du futur de la filière. Il faudra disrupter l’événementiel as usual, miser sur un ciblage plus qualitatif, des formats innovants, peut être multiplier des thèmes en fonction des opportunités du moment, même avec des jauges plus limitées. Par ailleurs de nombreuses technologies n’ont pas été vraiment exploitées dans les salons pro (ex : VR)  et un champ illimité est atteignable. Soyons réalistes, car la catastrophe sanitaire qui a gelé notre activité depuis février, ne doit pas masquer le fait que nous sommes tous engagés dans une transformation à long terme même si cela peut donner le vertige. Imaginer l’inimaginable en période de brouillard est possible si on ne s’acharne pas à reproduire les recettes du passé. La reprise d’events pro IRL en septembre, même si c’est encore timide laisse plein d’espoir pour le rebond de la filière événementiel dans les prochains mois. En tous les cas, c’est du domaine du possible tout en respectant des contraintes sanitaires strictes. A suivre

  • Un monde post-pandémie conçu par des économistes, think tank, gourous, etc avec des scénarios prêts à porter sans humain (mais avec un zeste sauce décarbornée et de trottinette urbaine) ?

    Nous nous remettrons du coronavirus et autres virus qui vont prendre le relais, mais cela va être plus compliqué pour la planète (réchauffement climatique) et pour la vulnérabilité sociale des populations qui nécessitent une attention permanente pour éviter un glissement Horribilis. La covid 19 c’est le Freddy Krueger du moment et on est tous horrifiés quand on voit les photos des personnes en réanimation. Ces images choc nous tétanisent au point de plus réagir face aux régressions sociales ou des libertés, au nom du virus et des chevaliers de l’apocalypse. Ce contexte traumatique semble réactiver notre cerveau reptilien…

    Les scénarios du monde d’après sont souvent juste une extrapolation du capitalisme d’avant avec une pincée de vert, de vie décarbonée, de relocalisation pour les bonnes consciences. La doxa ambiante reste toujours la rentabilité et le capitalisme financier, sans vraiment de changement de paradigme. Le glissement économique qui devrait atteindre un pic fin 2020/2021 avec une ambiance angoissante cultivée avec une confusion scientifique anesthésie chacun et facilite l’acception sociale de toute mesure engagée au nom du coronavirus…

    La nouvelle normalité qui va émerger en 2021/2021 semble être envisagée avec la priorité à l’économique (sauvons les meubles) en mettant de côté la planète et l’humain. Certes nous souhaitons tous légitimement un monde meilleur et joyeux, ce qui n’est pas incompatible avec de la lucidité et une pensée non conformiste.

    On peut se demander si les auteurs de scénarios du monde d’après ont au préalable fait une immersion dans le monde réel des territoires et de la vie quotidienne des français et des entrepreneurs, car le plus souvent on semble reproduire le passé mais avec une touche de perlimpinpin pour envisager un futur technocratique.

    Bien sûr Philippe Bloch nous interpelle dans son dernier ouvrage « Ce sera mieux après... sauf si on est trop cons » et il est certain qu’à titre individuel on peut envisager un futur flamboyant selon son tempérament. A chacun de reprendre le contrôle de sa vie, sans se faire influencer par des scénarios du futur académiques où nous ne serions que des spectateurs du monde ! Soyons volontaires, un brin dissident et joyeux car n'oublions qu'avant nous le monde a connu d'autres chocs et les "anciens" étaient résilients (avant que Boris Cyrulnik n'invente le terme). A suivre

  • 15 pistes pour le monde d'après

    Quels pistes pour le monde d'après ? (liste non limitative)
    1. Monde obsédé par Hygiénisme et 
    #care
    2. Déconso, minimalisme, frugalité, fonctionnalité, raison, simplicité volontaire
    3. Monde vertueux qui intègre changement climatique, social, RSE, inclusif
    4. Monde démondialisé : relocalisation, coup de frein échanges internationaux, attirance pour productions nationales/régionales
    5. Business as usual (le monde d’avant à l’identique)
    6. Monde d’avant en pire (dictature, violence, écologie en berne, hyper consommation, état policier et flicage)
    7. Hyper domination de la chine...
    8. Effondrement/collapse économique et sociale
    9. Europe « new look » post pandémie, avec stratégie dynamique + scénario de reconquête
    10. Casse économique et sociale : pauvreté, chômage structurel, conflits sociaux, économie informelle, clusters de déclassements sociaux, accès limités aux soins sociaux, rationnement
    11. Monde régressif : obscurantisme, croyances obscures, violence, fake news, méfiance, peur, absence de partage, démocratie abimée
    12. Monde digital, virtuel, cybernétique, hyperconnecté, serviciel ATAWAD
    13. De la distanciation sociale à la dislocation sociale : fractures sociales augmentées et corps social fragmenté/conflictuel 
    #bunker #violences #incivilité #intolérance #ghettos
    14. Décroissance

  • LES PLAIES D'UN MONDE ORWELLIEN ET DYSTOPIAN EN 2020...

    Sous des dehors policés, modernes, soft et empreints de progrès, avec des contours chatoyants, parfois nous pouvons nous demander si nous allons réellement vers un monde meilleur. Malgré des belles apparences, il est possible que nous allions vers un monde orwellien inquiétant avec un glissement vers un confinement mental. Soyons aussi honnête : il est possible que nous même soyons complices ou acteurs de ce monde orwellien réducteur de liberté (peut être sommes nous tétanisés, à imaginer un monde meilleur, où des valeurs portées et transmises par des dissidents arriveraient à faire entendre leur voix)

    1. Infantilisation des français
    2. Abrutissement à cause de la junkinfo
    3. Capacité d’attention réduite au minimum (syndrome poisson rouge)
    4. Idéologisation systématique des interactions et discussions
    5. Culture de l’immédiateté
    6. Puissance disproportionnée des « minorités » qui vont envahir l’espace médiatique avec une événementialisation spectaculaire 
    7. La fake news devenu le juge de paix de la vérité révélée (mais sans savoir qui décide de la « vraie » vérité et surtout qui va disqualifier toute opinion divergente d’une pensée unique)
    8. Tribunaux médiatiques organisés par des hordes de zombies dissimulés derrière des comptes anonymes et déversant leur haine
    9. Affaiblissement de la culture générale
    10. Attractivité de la pensée mainstream pour son côté rassurant (aux dépens de la diversité et d’avis divergents/dissonants qui pourraient irriter nos certitudes historiques)
    11. Pouvoir des pseudos experts, people, éditorialistes, journalistes, animateurs, etc qui saturent notre cerveau non stop avec leur incontinence verbale issue de leur humeur du jour
    12. Data tracking
    13. Développement des biais cognitifs
    14. Algorithmes qui nous enferment dans un déterminisme social et nous figent dans des stéréotypes
    15. Politique de censure aveugle des réseaux sociaux (à tout moment vos contributions peuvent être bloquées pour des raisons mystérieuses et brident toute communication)
    16. Stratégie d’influence payante permettant de modifier le point de vue d’une cible mais avec une intention malhonnête / non éthique / immorale
  • REPERES POUR LE FUTUR MEDELEY pour 2020 – 2025

    Edito

    Depuis les années 70 la France est soumise à différents chocs/crises sévères : épuisement énergie fossile, climat, terrorisme, bulle financière, pénurie eau ou ressources alimentaires, pollution, menace nucléaire, etc A chaque fois le mantra c’est de dire que le monde ne sera plus comme avant et que l’on va changer radicalement de société, de modes de vie, de modèle économique, de vision du monde. On jongle avec la post modernité, le post capitalisme, le next World avec la promesse d’une disruption impressionnante, mais concrètement business as usual car les mauvaises habitudes sont incrustées (même s’il ne faut pas nier une multitude d’initiatives alternatives et positives). En 2020 il y a une surenchère de promesses de changement pour le monde post coronaVirus et la réinvention de notre société qui va tenir compte des failles d’un « ancien monde » qui fait de la résistance malgré son obsolescence. 2020 c’est une année pivot car c’est aussi bien faire face à la déferlante du COVID 19 avec l’enjeu d’une reconstruction, mais aussi avoir en tête qu’il y aura sûrement dans le futur d’autres cygnes noirs XXX (pas spécifiquement dans le domaine de la santé), avec l’opportunité de s’y préparer avant… Dans ce contexte nous devons observer notre monde sans filtre et en pleine conscience pour déterminer le changement que nous voulons apporter ici et maintenant. 2020 une année pour s’intéresser à nouveau aux sciences comportementales, neurosciences, cognitif, usages, croyances, valeurs, tribus/communautés, etc

    Repères pour le futur a été conçu pour proposer un medley de pistes de réflexion et curiosités pour vivifier l’esprit dans un monde turbulent. Un document de 45 pages gratuit !

     

    René Duringer

    Associé gérant de l’Observatoire des tendances

    rduringer.csoec@gmail.com

    06 03 40 79 91

     

    Avertissement : ce document a été rédigé en janvier 2020 et donc ne tient pas compte du big bang du coronavirus.

    https://fr.scribd.com/document/454592789/Reperes-pour-le-futur-2020-2025-Observatoire-Des-Tendances

  • Quel champagne pour une vie enjouée et premium ?

    Bien sûr on ira vers des champagnes millésimés ou des cuvées spéciales ! Certains s'orienteront vers le champagne rosé (mais plus compliqué pour trouver à coup sûr des petits bijoux !!!)

    • BILLECART-SALMON
    • CHARLES HEIDSIECK
    • CHARLES LEGEND
    • KRUG
    • CHASSENAY D’ARCES
    • DOM PERIGNON
    • DRAPPIER
    • LOUIS ROEDERER
    • MOËT & CHANDON
    • PERRIER-JOUËT
    • POMMERY (CUVEE LOUISE)
    • RUINART
    • VEUVE CLIQUOT
    • VRANKEN
  • MEDECINE DE DEMAIN : entre l’idéal scientifique et le monde réel, vers un nouveau paradigme ou une disruption

    Il n’y a jamais eu autant d’innovations en matière de santé ou de soins qui sont ou seront disponibles dans les 5 ans à venir pour guérir nombre de maladies. L’avalanche de promesses est euphorisante et si vous rajoutez à cela les innovations high tech dans le monde de la santé (cf. CES 2020), on peut penser que nous serons tous guéris, réparés et prolongés grâce à la science… et aux technos même si cela équivaut à aboutir à des corps artificialisés. La médecine du futur serait personnalisée, prédictive, préventive avec une grosse dose d’IA, Big data, VR, robots, etc… mais encore faut il que les usages soient en RDV (ex/ développement encore timide Téléconsultations et télé-expertise)

    En parallèle l’organisation de nos systèmes de santé n’ont pas encore fait leur révolution. Si les CHU (mais cela peut-être aussi des cliniques, centres de santé, etc) peuvent investir massivement dans des matériels high tech à la pointe du progrès, pour autant leur organisation (cad l'humain) repose sur un héritage historique invariant même si notre environnement a changé. Entre une médecine en silo (même si les RCP commencent à s’installer), une hétérogénéité des stratégies médicales d’un établissement à l’autre (au patient d’organiser sa vigie), une médecine où le patient est un « objet » qui est jugé ignare face au sachant, le labyrinthe face à la diversité des innovations médicales disponibles en France…ou à l’étranger et bien sûr le coût d’accès aux solutions médicales (sans compter des délais d’attente anormaux dans des pays « développés »). Cela augmente la fracture d’une santé à deux vitesses, en fonction du pouvoir d’achat, avec la tentation d’avoir une merchandisation accrue de la santé considérée comme une prestation de service.

    Même si c’est fantastique de savoir que beaucoup de maladies seront traitées avec des innovations prochainement mises sur le marché dans les 5 ans à venir, pour autant si l’on ne réforme pas les systèmes de santé actuels. Le patient-acteur (patient centré) doit pouvoir collaborer avec les professionnels de santé dans le choix des meilleures stratégies, sans bien sûr qu’il puisse rivaliser avec le savoir du professionnel mais qui doit être open minded face à des scénarios non conventionnels. Dans ce contexte il manque encore des outils pour le patient centré/patient acteur à inventer.

     

    Repères pour le futur de la médecine

    1. Développement autonomie du patient
    2. Innovations autour du microbiote
    3. Utilisation intensive des données de santé pour déterminer solutions médicales sur mesure #personnalisation
    4. Plus de médecine holistique/globale/multidisciplinaire pour une approche allant au-delà d’une pathologie ciblée
    5. Télémedicine / Emédecine / télédiagnostic
    6. Développement possibilités Impression 3D au domaine médical (peau, dentisterie, prothèses, etc)
    7. Disruption de l’hôpital (pas que CHU, mais aussi cliniques, centres de santé, etc)
    8. Approche intégrative de technologies de pointe : LifeTime (technologies de pointe dans une approche permettant des analyses combinées et dynamiques sur une cellule individuelle, tant en biologie moléculaire et "omiques" qu’en imagerie, à des niveaux allant de l’organe jusqu’à l’organisme entier)
    9. Applications liées aux recherches en matière de transhumanisme
    10. Augmentation des collectes de données sur la santé des citoyens via des opérateurs ne faisant pas partie du monde médical…
    11. Ciseaux génétiques CRISPR-Cas
    12. Coopération augmentée entre le monde médical (médecins, spécialistes, professeurs, laboratoires, etc.) et patients (co-médecine / patient centré collaboratif)
    13. Décloisonnement et partage des innovations médicales à travers le monde pour optimiser les investissements (à ne pas confondre avec le partage de découvertes via les publications scientifiques). Ce décloisonnement est valable aussi en France, même s’il y a une tentation de valoriser tel ou tel CHU, laboratoire, chercheur, etc pour la notoriété
    14. Développement de l’offre de vaccins pour tout type de maladies/pathologies
    15. Développement dispositif prévention personnalisé (mode de vie, diététique, sport, pratiques positives, etc)
    16. Élargissement offre médecine prédictive / diagnostics ciblés (notamment via génétique)
    17. Evolution de la médecine factuelle (Evidence-Based Medicine EBM), vers une médecine plus pragmatique, ouverte, empirique
    18. Immunothérapie
    19. Innovations cellules souches
    20. Innovations génétiques / thérapies génique
    21. Médecine intégrative
    22. Médecine régénérative
    23. Monitoring lifestyle avec visée médicale (système de capteurs à utiliser quotidiennement avec les IOT)
    24. Faciliter accès précoce et individualisé des patients aux innovations médicales de pointe disponibles sur le territoire (ou à l’étranger)
    25. Microfluidique
    26. Monitoring médical électronique réalisé à l’initiative des employeurs sur les salariés volontaires (en complément obligations légales)
    27. Nanomédecine
    28. Possibilités d’accès à toutes sortes de prothèses high tech pour réparer le corps
    29. Utilisation IA + big data + algorithmes + systèmes experts + analytics
    30. Développement médicaments innovants issus du vivant
    31. Utilisation robot/robotisation dans univers médical (laboratoire, hôpital, patient, etc de l’assistance du patient à la confection de médicaments sur mesure)
    32. Intégration de plus médecine alternative en complément des solutions médicales scientifiques
    33. IoMT (Internet des objets médicaux)
    34. VR et AR dans les soins et la santé
    35. IA / apprentissage automatique

     

     

     

    QUELQUES REPERAGES

    POUR UNE VEILLE NON STOP CONSULTEZ LE FIL TWITTER

    LAB Santé du futur @ZeWorkrepublik

    LAB #innovSanté #pharma #UXpatient #esanté #hopitaldufutur #survivor #santédedemain #santédigitale #disruption #bienveillir #care

     

    La médecine du futur devra se baser sur des données de santé mesurées dans la vie réelle

    https://www.usine-digitale.fr/article/la-medecine-du-futur-devra-se-baser-sur-des-donnees-de-sante-mesurees-dans-la-vie-reelle.N901084

    La plateforme de la médecine du futur dévoilée au public

    https://www.lessor42.fr/la-plateforme-de-la-medecine-du-futur-devoilee-au-public-23315.html

    CES 2020: Hygia va exposer son fauteuil médical connecté à Las Vegas

    https://www.ticsante.com/story/4925/ces-2020-hygia-va-exposer-son-fauteuil-medical-connecte-a-las-vegas.html

    L’Ecole nationale des Mines de Saint-Etienne (ENMSE) ouvre une deuxième plateforme technologique, consacrée cette fois à la médecine du futur.

    https://acteursdeleconomie.latribune.fr/innovation/2019-06-27/l-ecole-des-mines-plonge-dans-la-medecine-du-futur-821003.html

    Éradiquer les souffrances des patients, anticiper les maladies… les nouvelles technologies couplées aux prouesses de la recherche médicale nous font entrevoir une médecine du futur aussi réjouissante que menaçante. Prêts à remplacer votre médecin traitant par une IA ?

    https://www.ladn.eu/tech-a-suivre/fabrique-des-futurs/demain-medecine-futur-ia/

    Comment Philips prépare la médecine du futur

    https://www.levif.be/actualite/sciences/comment-philips-prepare-la-medecine-du-futur/article-normal-1096389.html

    Neuralink, le futur de la médecine du futur

    https://paperjam.lu/article/neuralink-futur-medecine-futur-2

    Et demain, la médecine…

    http://theconversation.com/et-demain-la-medecine-110854

    Les dix technologies géniales de la médecine du futur

    https://www.nationalgeographic.fr/sciences/les-dix-technologies-geniales-de-la-medecine-du-futur

    SANTÉ 2030 : une analyse prospective de l'innovation en santé

    https://www.leem.org/publication/sante-2030-une-analyse-prospective-de-linnovation-en-sante

    « Santé 2030 » : un exercice prospectif pour anticiper les transformations du secteur

    https://www.futuribles.com/fr/article/sante-2030-un-exercice-prospectif-pour-anticiper-l/

    Demain, tous jeunes et en bonne santé ?

    https://www.maddyness.com/2019/04/05/prospective-demain-tous-jeunes-et-en-bonne-sante/

    DGE, Bureau de la Prospective et de l'Évaluation Économiques ..... La médecine des 4P

    https://competitivite.gouv.fr/fileadmin/DOCUMENTS/Actualites/Sante_Industrie_du_Futur_Rapport_Juin_2019_Synthese.pdf

     

  • QUELS SERAIENT VOS 5 THEMES FAVORIS POUR VIVIFIER LES ESPRITS DE DIRIGEANTS LORS D'UN SEMINAIRE SANS FILTRE ?

    Pour participer à la discussion c’est sur linkedin >>>
    https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6623584491875123200

    Lire la suite

  • Quels seraient les trois keynote speakers que vous inviteriez lors d’un comex pour booster les neurones des participants et leur fournir des sources d’inspiration pour anticiper le futur ?

    Liste indicative (vous pouvez rajouter d'autres profils)

    1. Architecte
    2. Historien
    3. Anthropologue
    4. Artiste
    5. Aventurier
    6. Célébrités (show biz)
    7. Chasseur de tendances / bureau de style
    8. Chef d’entreprise / entrepreneur / startupeur
    9. Cinéaste
    10. Couturier
    11. Cuisiner
    12. Démographe
    13. Designer
    14. Economiste
    15. Ecrivain
    16. Ethicien
    17. Ethnologue
    18. Expert du monde médical / chercheur du monde de la santé
    19. Experts digital / IA / BIGDATA / Geek, etc
    20. Géopoliticien
    21. Globe trotter
    22. Graphiste
    23. Green Expert
    24. Hacker
    25. Intellectuel
    26. Journaliste / chroniqueur / éditorialiste
    27. Lanceur d’alerte
    28. Marketeur / Publicitaire / communicant
    29. Militaire
    30. Musiciens / Chefs d’orchestre
    31. Philosophes / penseurs
    32. Poète
    33. Politique
    34. Prospectiviste
    35. Psychologue / psychanalyste
    36. Scientifique
    37. Sémanticien
    38. Sociologue
    39. Spécialiste Science fiction
    40. Spécialistes de la motivation
    41. Sportifs de haut niveau
    42. Styliste
    43. Collapsologue
    44. Urbaniste
  • L’expérience client, un concept pas encore au point

    Si depuis les années 2000 on nous serine avec le fameux client consomacteur et que l’on ne jure que par les systèmes d’évaluation par les clients, dans le monde réel la financiarisation des activités transforme les entreprises en machine à cash où sauf exception le client a du mal à obtenir satisfaction, sauf de ne plus acheter au même endroit. Beaucoup d’entreprises raisonnent comme des assureurs avec une offre industrielle : même s’il y a un incident dans la relation client, c’est jugé statistiquement négligeable et cela n’écornera pas le lustre de la marque. Aussi vous pourrez exprimer publiquement votre insatisfaction sur internet ou les réseaux sociaux, vous vous épuiserez assez vite, car peu de gens peuvent se payer le luxe de se rendre au siège d’une société pour mettre la pression été faire de l’activisme. Quelques exemples issus du monde réel notamment pour transactions online depuis un mois...

    1. Le produit est affiché disponible sur le site, mais indisponible pendant un mois quand vous avez payé et que le fournisseur fait fructifier l’argent avancé… (surtout que sur le site aucune info pour vous prévenir que le produit n’est pas dispo) : une pathologie malheureusement fréquente où l’on est souvent aux limites de la mauvaise foi
    2. Le produit neuf et défectueux renvoyé au fournisseur part à la casse car pas revendu en version reconditionnée #gâchis
    3. Vous n’avez aucune info sur le suivi de l’acheminement de votre colis (mystère et boule de gomme) et il faut être mentaliste pour deviner quand vous serez livré
    4. Après avoir acheté sur un site ayant pignon sur rue vous constatez que le produit vendu est 20% plus cher que chez Darty, le responsable expliquant que c’est parce qu’ils ont un modèle économique et ils répercutent leurs frais de fonctionnement… (@bruneau)
    5. Face à une réclamation d’un client, vous avez beau envoyer des mails, les appeler tous les jours ou les interpeller via les réseaux sociaux, … rien à faire ils se réfugient derrière le silence en attendant que le client soit fatigué de relancer (@MBFRANCE_ @MercedesBenz #techstar #poitiers)
    6. Le site propose des produits diffusés par des partenaires… mais par contre pour se faire livrer les délais sont fantaisistes et le site principal ne semble pas s’engager par la fourniture du produit par le partenaire. En surface cela permet au site d’afficher une large offre, mais dans le monde réel, vous avez un service dégradé lorsque vous achetez un produit d’un partenaire
    7. Vous renvoyez au SAV un produit neuf et défectueux, mais ils mettent un mois pour checker le matériel renvoyé et vous renvoyer un nouveau matériel (@boulanger) et bien sûr sans vous tenir au courant pendant un mois et sans vous donner un matériel de dépannage
    8. Vous êtes client Premium d’un opérateur téléphonique et depuis deux ans vous demandez auprès de votre interlocuteur dédié une carte sim data, qui vous dit ok depuis deux ans mais rien ne se passe. (@Orange_France) Vous vous énervez et un opérateur dit qu’il fait le nécessaire immédiatement… mais vous coupe la ligne téléphonique pour des raisons mystérieuses
    9. Vous commandez un ensemble de produits en payant le prix fort pour une livraison chronopost. Au final un seul produit est disponible et les autres définitivement indisponibles (des produits usuellement dispo partout ), ce qui signifie que vous payez des frais de transport exorbitants pour un seul produit (@Doctipharma_)
    10. Vous réservez une chambre d’hôtel et l’on vous demande vos souhaits particuliers. Dans 99.99 % des cas quand vous arrivez le jour J, la personne à l’accueil n’a pas lu votre message et donc n’en tient pas compte (même dans les hôtels premium). Rajoutez à cela le fait que le personne n’a jamais expérimenté une chambre et donc qu’il ne connait pas le produit, cela fait une relation client complexe et pas fluide.

     

    Avec la financiarisation croissante de nos économies, les activités sont de plus en plus low cost au niveau du service et une dégradation de la relation client qui est industrialisée/automatisée/robotisée pour satisfaire la productivité été la rentabilité. Pour le ecommerce le marché va faire le tri parmi les acteurs dans les trois ans à venir. La bataille du dernier mètre va être fatale pour ceux qui fonctionnent de façon artisanale ou qui ceux qui pensent que le client est un citron à presser. Bien sûr il y a quand même des opérateurs qui ont tout compris : fiabilité, transparence, rapidité, fidélisation, personnalisation, etc La bataille du service est un chantier immense qui passe à la fois par les compétences humaines dans tous les maillons de la chaine (soft skills) et une utilisation judicieuse des technologies pour une relation sans couture.

  • 33 ANGLES A SURVEILLER POUR LA PROCHAINE DECENNIE : RIEN de nouveau au menu...

    Tout est potentiellement une opportunité même si on peut le ressentir comme une menace. Cette recomposition du monde, va nous conduire vers un monde hybride/mutant encore inconnu, ce qui met une forte dose d’imprévisibilité au menu. Loin d’une vision hipster/bisounours ou collapsologique ou dystopique, il faut avoir une lecture sans filtre de notre environnement. Même si nous appelons de nos vœux un futur meilleur, observons que certaines réalités en 2019 sont des futurs inquiétants à retardement, à condition de s’immerger dans le monde réel. Rien de spectaculaire car tout est déjà visible ici et maintenant. Le plus compliqué est de sélectionner les angles pouvant avoir un impact sur votre secteur d’activité et/ou votre entreprise/organisation.

    Lire la suite

  • SALON DU LUXE 5 ÈME ÉDITION : MARDI 9 JUILLET 2019 Salle Wagram, Paris

    Le Salon du Luxe Paris revient pour la cinquième édition le mardi 9 juillet à la Salle Wagram.
    Plus grande rencontre luxe professionnelle francophone, le Salon du Luxe Paris s'intéressera à l'avenir des différents secteurs qui composent ce marché.
    Résolument prospectif, l'événement (qui se veut également être un spectacle et un terrain d'expérimentation) accueille les décideurs du luxe pour une journée d'inspiration autour du thème : NOUVEL[E] AIR[E].

    Lire la suite

  • EXPO UNIVERSELLE 2020 A DUBAÏ DU 20 OCTOBRE 2020 AU 10 AVRIL 2021

    Après – Expo 2015 Milan, « Nourrir la planète, énergie pour la vie » – Expo 2010 Shanghai, « Meilleure Ville, Meilleure Vie » – Expo 2000 Hanovre, « Homme – Nature – Technologie » – Expo 1992 Séville, « L’ère des découvertes » en 2020 la thématique sera « Connecter les esprits, construire le futur », l’exposition universelle Dubaï 2020 qui inscrit le Pavillon France dans une vision partagée du progrès.

    Lire la suite

  • HARO SUR L’OBSESSION POUR LES FAKE-NEWS ? #NOVLANGUE

    Le monde en 2019 ressemble à un film d’espionnage du temps de la guerre froide où tout ne serait que manipulation, propagande, méchants, retournement, faux semblants, etc Toute discussion risque à tout moment l’hystérisation (à ne pas confondre avec l’hipsterisation) où l’on risque les foudres d’une inquisition invisible où il n’y a qu’un vainqueur : celui qui détient la vérité normative. Tétanisés on découvre qu’une information peut être fausse, entachée d’allégations mensongères, etc Nouveauté du 21éme siècle : des gens malveillants diffuseraient des infos plus ou moins vraies pour influencer certains groupes sociaux ! 

    Au final, l’enjeu ne semble pas être l’info, mais la « qualité » de l’émetteur du message et de ce qu’il représente. Il est usuel de penser que l’opinion d’un « quidam » (cad un citoyen ordinaire) est inférieure à celle d’un « expert » (sachant, intellectuel, gourous, etc). Autre stéréotype : savoir discerner le vrai du faux est plutôt un attribut des sachants (versus les gens ordinaires qui n’auraient pas fait Bac +10 au moins et des écoles prestigieuses).

    Paradoxalement il est socialement moins tendance de s’émouvoir au jour le jour, d’allégations mensongères quand on est consommateur et que l’on achète des produits pouvant être toxiques à long terme sur notre santé (ex : junk food). 

    Le réflexe de la défiance est né au début des années 2000 (à l’égard des institutions, organisations, politiciens, médias classiques, etc), entre temps les réseaux sociaux se sont invités dans nos vies, au point que cela cadence nos agendas sous le signe de l’immédiateté et de l’instantanéité, sur fond de narcissisme obsessionnel. Nos « logiciels » ont eu du mal à s’adapter à cette dictature de l’immédiat et de l’infobésité, afin d’intégrer les pièges des algorithmes et du sensationnalisme des médias.

    Le chemin sera long pour que chacun de nous puisse développer une capacité à consommer de l’information « safe ». Pour autant, notre créativité va dépendre de notre capacité à consommer de l’information alternative, décalée, dissidente, hors norme afin de ne pas s’enfermer dans des stéréotypes, clichés, visions mainstream, et toute forme d’embrigadement neuronal. N’ayons pas peur d’examiner des infos inconnues et/ou étranges même si nous ne sommes pas spontanément attirés par ce qui ne nous est pas familier. Cela nécessite une discipline méticuleuse pour checker et évaluer les infos que nous acceptons d’absorber, sans sombrer dans la parano ou la bisounourfication. Il faut arrêter d’imaginer que le monde est peuplé de fake news… et que nous sommes niais au point de nous soyons incapables de détecter une info incohérente et invraisemblable ! D'ailleurs, même dans une fake news, sous réserve de prendre des précautions d'usage, il peut y avoir un signal faible ou une piste à explorer !

    L’ancien monde, c’est un système pyramidal où l’on regarde vers le soleil pour connaitre une vérité seule et indivisible et non négociable décidée par des sachants qui veulent conserver le pouvoir. Certes, la transformation va être compliquée car nous entrons dans une ère où les GAFA et autres players gérant de la data, se battent explicitement pour un monopole de la propagande, de l’influence et de la surveillance. A chacun de s’organiser seul ou en tribu pour développer une acuité et un flair aiguisé face aux flux d’infos, afin d’avoir une vision unique et dissidente du prêt à penser. 

     

    #Algorithmes  #Astrosurfing  #Attention (Economy of)  #Badbuzz  #Bashing  #Biais cognitif  #Big Brother  #Binaire  #Blanding  #Bullshit  #Buzz  #Complotisme  #Conditionnement  #Conformisme  #Conscienciosité  #Conspirationnisme  #Contre influence  #Cyberguerre  #Darkpattern  #Datapulation  #Décodage  #Défiance  #Désinformation  #Dissidence  #Divergent  #Divertissement  #Emotions  #Fact checking  #Fake news  #FOMO  #Hoax  #Iconoclaste  #Immédiateté  Influence  #Info-acteur  #Infobésité  #Infox  #Infoxtainement  #Instantanéité  #Intox  #Intoxication  #KnowledgePower  #Lanceur d’alerte  #Lavage de cerveaux  #Lobbying  #Mal-information  #Malveillance  #Manipulation  #Médias sociaux  #Médias traditionnels  #Méfiance  #Neuroticisme  #Neurosciences  #Orwellien  #Parodies  #Pensée unique  #Prédictible  #Prédictif  #Propagande  #Ressenti  #Rumeurs  #Softpower  #Surinformation  #Surveillance  #Surveillance capitalisme (age of)  #Think tank  #Trolling  #Urgence  #Vérité  #Watchdog     

  • Vers la fin du paradigme de l'hyper métropolisation ?

    La géographie économique est sous le signe de la métropolisation, avec une hyperconcentration sur quelques pôles regroupant population, ressources, services, entreprises, etc Dans le même temps, l’urbanisation a conduit à vider les centre villes des activités sociales, économiques, commerciales, etc Une stratégie conçue par les acteurs publics il y a quelques dizaines d’années, mais qui s’avère inadaptée en 2019. Pas facile d’inverser plus de 30 ans de construction de zones à la périphérie des villes avec ces énormes champignons inhumains. La mondialisation a favorisé ces concentrations de ressources économiques pour avoir la taille critiques face à d’autres métropoles à travers le monde, et être en capacité d’être des plateformes concurrentielles. Depuis on assiste à l’émergence des économies circulaires/locales et par exemple, les entreprises françaises rapatrient des activités localisées antérieurement dans des pays à bas coûts. Il y a le soucis de la qualité dans cette démarche (expérience d’une externalisation avec des résultats hasardeux) et aussi une sensibilisation croissante à l’empreinte carbone des activités économiques. Même si notre économie est financiarisée, pour autant il y a un besoin croissant de mettre plus d’humain et de lien social. Espérons que nous nous dirigeons vers un nouveau paradigme où la concentration urbaine n’est plus la seule voie possible, d’autant plus qu’avec les technologies (ATAWAD) et les nouveaux modes de travail on peut travailler dans une géographie en mode réseau ! Il faut disrupter/ubériser la géographie en silo de l’ancien monde pour plus d’agilité et qualité de vie ! Il y a urgence à réparer la fracture des territoires et penser à d’autres modèles que l’hyper-métropolisation !

    A suivre notamment sur facebook !

    Observatoire des mutations socio-économiques des territoires

    @observatoire.economiefrancilienne

  • ZAPPING 2019 MARCHES DU FUTUR / IDEES DE BUSINESS

    Quelques pistes pour faire son sourcing avant de lancer sa startup !

     

    1 > Nouvelles idées et tendances

    http://www.ellesentreprennent.fr/pid14399/nouvelles-idees.html

     

    2 > 20 idées pour créer une startup !

    https://wydden.com/20-idees-pour-creer-une-startup/

     

    3 > Idées de business : nouveaux concepts d'entreprise et dernières tendances

    https://www.journaldunet.com/economie/idee-business/

     

    4 > Idées business franchise 2019

    https://www.observatoiredelafranchise.fr/dossier-franchise/idees-business-franchise-2019-1732.htm

     

    5 > 45 idées écologiques pour entreprendre et changer le monde !

    https://www.green-economy.fr/45-idees-creation-entreprise-ecologique/

     

    6 > 20 idées de marchés de niche rentables

    https://www.creerentreprise.fr/idees-de-marches-de-niche/

     

    7 > Créer son entreprise : 15 idées et tendances à scruter en 2019

    https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/idees-de-business/0600151163864-creer-son-entreprise-15-idees-et-tendances-a-scruter-en-2019-325118.php

     

    8 > Des idées de business à lancer en 2018

    http://www.innovatech.be/9-idees-de-business-lancer-en-2018/

     

    9 > Sur HelloBiz de nouvelles innovations et idées de business provenant du monde entier

    https://hellobiz.fr/

     

    10 > Découvrez 17 idées de startup innovantes

    https://www.smallbusinessact.com/blog/idees-business-futur/

     

    11 > Ces niches peu connues mais très rentables

    http://www.dynamique-mag.com/article/secteurs-activite-peu-connus-mais-rentables.4848

     

    12 > Top des start-up avec un concept pour les enfants

    http://www.dynamique-mag.com/article/top-start-up-concept-enfants.10118

     

    13 > 25 idées de création d’entreprise dans le sport

    https://www.creerentreprise.fr/idees-creation-entreprise-dans-le-sport/

     

    14 > 25 idées de création d’entreprise dans le bien-être

    https://www.creerentreprise.fr/idees-creation-entreprise-bien-etre/

     

    Vous pouvez aussi rejoindre sur les réseaux sociaux

     

    Avec des thématiques variées !

    • Air du temps
    • Attentes des consommateurs
    • Business du futur
    • Business innovants
    • Business Model
    • Filons & bons plans
    • Green business
    • Idée du jour
    • Idées de business
    • Idées de business de l’étranger
    • Innovation
    • Marchés de demain
    • Marchés du futur
    • Marchés porteurs
    • Nouveaux concepts
    • Nouveaux marchés
    • Nouveaux modèles économiques
    • Produits et services de demain
    • Secteurs porteurs
    • Services à la personne
    • Tendances de consommation
    • Tendances innovation
  • Au Sommaire de Repères pour le futur 2019 (téléchargement gratuit)

    EDITO : FUTUR CULPA 2019

     

    Capsule 1 - RISQUES (REELS OU RESSENTIS) A SURVEILLER POUR L’HORIZON 2025

    Capsule 2 - POURQUOI UN SECTEUR D’ACTIVITE NE SE REMET PAS EN CAUSE VOLONTAIREMENT ?

    Capsule 3 - COSMESTO TRENDS 2022 + ZAPPING TENDANCES COSMETIQUES 2019

    Capsule 4 - HIT PARADE DES MEILLEURS MOYENS POUR TRAQUER LES TENDANCES EN 2019

    Capsule 5 - LES MEILLEURES DESTINATIONS POUR UN LEARNING / DISCOVERY TOUR A L'ETRANGER EN 2019

    Capsule 6 - LES FACTEURS QUI VONT INFLUENCER LE BTP DANS LES 5 ANS A VENIR

    Capsule 7 - QUELS MOTS CLES POUR DEFINIR LE MONDE DE DEMAIN ?

    Capsule 8 - QUELLES SONT LES 3 FRACTURES SOCIOLOGIQUES DANS LES  5 ANS A PRENDRE EN COMPTE POUR ANTICIPER L’EVOLUTION DES MARCHES ET MODELES ECONOMIQUES ?

    Capsule 9 - REPERTOIRE DES TRIBUS

    Capsule 10 - TENDANCES SPORT BUSINESS & ENTERTAINEMENT 2019-2021

    Capsule 11 - VEILLE TECHNOS 2019

    Capsule 12 - ZAPPING TENDANCES 2019

    Capsule 13 -  LA COLLAPSOLOGIE ET LE SURVIVALISME, DES LABORATOIRES D’INSPIRATIONS ?

    Capsule 14 - THE FUTURE 100 : 2019

    Capsule 15 - LES FREELIFERS NE SONT PAS MORTS…

     

    ANNEXE

    L’ECOSYSTEME DIGITAL DE L’OBSERVATOIRE DES TENDANCES

    THEME 1 #DEMAIN #FUTUR #PROSPECTIVE #INSIGHTS

    THEME 2 SECTORIEL 

    THEME 3 ENTERTAINEMENT #LOISIRS         

    THEME 4 COMMUNICATION

    THEME 5 ENTREPRISES CORPORATE                       

    THEME 6 TECH                                  

    THEME 7 TERRITOIRES                                 

    THEME 8 FONCTION COMPTABLE & FINANCE                    

    THEME 9 PROFESSIONNELS DU CHIFFRE                 

    THEME 10 PROFESSIONNELS DU DROIT                              

    THEME 11 FINANCE                          

    BONUS ALTERNATIF

    CONTACT

    https://fr.scribd.com/document/398060066/Reperes-pour-le-futur-2019

  • Zapping Tendances Cosmétiques 2019 @Cosmeto_Trends

    Le Beautysta World se fragmente tous les jours alors que le concept de beauté se modifie au fil de nos modes de vies et il n’est plus possible de faire du « cosmétique as usual ». Rien d’original car ce sont les mêmes facteurs qui impactent tous les secteurs d’activités, mais avec des formes différentes.

    • E-beauté/Beauté connectée/Beauté 2.0 (cf. #CES2019)
    • Multiplication du CelebrityCosmeto, SportCosmesto, etc
    • Personne n’échappera à la vague Vegan
    • Le Nogenre ou variations du masculin/féminin interroge
    • Les géants du retail s’invitent (cf. Amazon)
    • L’hyperpersonnalisation s’installe à domicile ou en boutique
    • L’influence de l’Asie continue à se propager en mode soft (sur produits et packaging)
    • Les générations Y / Y etc influencent avec leurs codes singuliers, avec des besoins spécifiques selon tranches d’âge (notamment course au jeunisme pour être bankable et longévité)
    • Le besoin de Bon/Bio/Nature/Ecolofriendly est un standard
    • L’hyper vigilance des consommateurs sur les composants et modes de fabrication (ex : gluten ou allégations santé ou cruelty free, etc )
    • Respect de la planète (zero waste, zero emballages, etc)
    • L’expérience unique prend le pas sur l’achat d’un produit pur et il faut penser au-delà du contenu physique…
    • Le courant du less is more même si c’est un signal émergent ne tardera pas à s’installer (minimalisme, mais pas que)
    • Le besoin d’étonnement pour sortir des sentiers battus au-delà des innovations scientifiques (CosmetoCannabis, YogaSkin, etc) reste un gisement XXXL pour ceux qui feront preuve d’audace pour penser le cosmétique autrement avec des détours par d’autres disciplines
    • Enfin la solvabilité de certains marchés (BRICS ou certaines strates en occident…) questionne sur ce de nouvelles formules de cosmétiques accessibles…

     

     

    AMAZON DEVOILE UNE PREMIERE COLLECTION DE MAKE-UP HAUT DE GAMME

    Le géant Amazon s’invite dans l’univers du maquillage avec une collection de make-up du même nom sur le segment du haut de gamme. La collection couvre quatre catégories (yeux, visage, lèvres et ongles)

    https://www.premiumbeautynews.com/fr/amazon-devoile-une-premiere,14483

     

    YOGA SKIN : CETTE NOUVELLE TENDANCE SUR INSTAGRAM VA VOUS BLUFFER

    Toutes les férues de beauté parlent du « Yoga Skin ». On vous explique pourquoi ce maquillage du teint risque bien d’envahir votre feed Insta.

    http://www.elle.fr/Beaute/News-beaute/Make-up/Yoga-Skin-cette-nouvelle-tendance-sur-Instagram-va-vous-bluffer-3745733

     

    ENQUETE : ENTRE APPARENCE(S) ET IDENTITE(S) : LE CORPS, UNE VITRINE DE SOI ?

    Enquête 3/3 : « Prendre soin de soi, une activité qui se partage ? »

    Enquête 2/3 : « Embelli, personnalisé, le corps comme expression de soi »

    Enquête 1/3 : « Entretenir son corps, naturel pour les Français ? »

    https://observatoirecetelem.com

     

    QUAND LE « SANS GLUTEN » INSPIRE MEME LES COSMETIQUES !

    Le mouvement « Sans Gluten » n’a pas plus de limites. Et pour cause, après avoir conquis nos assiettes, il émerge en cosmétiques ! Découvrons la cosmétique sans gluten !

    « Gluten Free » ! Le cri de ralliement s’opère aussi dans le secteur de la Beauté ! Après le « sans silicone, sans parabène et sans sulfates », il ne manquait plus que la cosmétique sans gluten !

    https://lalogebeaute.com/maquillage/astuces/cosmetique-sans-gluten

     

    LA COSMETIQUE SANS EAU, NOUVELLE TENDANCE ECOLO

    Portées par une prise de conscience écologique, les marques de cosmétiques lancent leurs produits de beauté ne contenant pas d'eau.

    https://www.marieclaire.fr/produits-beaute-sans-eau,1291467.asp

     

    MAKE-UP : LA TENDANCE ZERO DECHET S'IMPOSE EN 2019

    Les marques et les fabricants de produits de beauté qui n'adhèrent pas au mouvement en faveur de l'élimination totale des déchets auront du mal à exister à l'avenir !  Préoccupés par l'environnement, de plus en plus de consommateurs se tournent vers des entreprises écologiques. Une tendance "zéro déchet " qui devrait dès 2019, gagner du terrain sur le marché mondial de la beauté.

    https://www.ohmymag.com/maquillage/la-tendance-zero-dechet-s-impose-en-2019_art123490.html

     

    LE MAQUILLAGE POUR HOMMES DEVIENT TENDANCE

    Par petites touches, les hommes se mettent au maquillage. Fond de teint, gloss ou stylo pour les sourcils : le maquillage envahit les étagères de plus en plus d’hommes. Couvrant, coloré, à paillettes ou plus discret comme l’anticernes, il élargit le champ des possibles masculins et suscite l’intérêt des marques.

    https://cosmeticobs.com/fr/articles/tendances-cosmetiques-25/le-maquillage-pour-hommes-devient-tendance-4623

     

    INSTAGRAM : LES MARQUES ET COSMETIQUES PREFERES DES INTERNAUTES EN 2018

    Les internautes ont élu les cosmétiques les plus convaincants de 2018, dans les catégories fond de teint, anti-cernes, rouge à lèvres et palettes de fards à paupières. On sait dans quoi investir en 2019...

    https://www.bibamagazine.fr/beaute/maquillage/instagram-les-abonnees-ont-elu-leurs-marques-et-cosmetiques-preferes-de-2018-81066

     

    EMUAGE LES COSMETIQUES DU FUTUR A FABRIQUER CHEZ SOI

    C’est l’histoire de 2 scientifiques passionnés de cosmétiques, qui souhaitaient offrir la même qualité qu’en laboratoire, tout en permettant la personnalisation de produits frais et modulables à l’infini. Emuage était née.

    https://www.forbes.fr/leaderstalk/emuage-les-cosmetiques-du-futur-a-fabriquer-chez-soi

     

    SEOUL DE LA COSMETIQUE : TENDANCES, MARQUES & BEAUTY STREETS

    Séoul pourrait être considérée comme La Mecque de la cosmétique avec ses beauty streets où s’alignent devanture après devanture des boutiques dédiées à la cosmétique.

    http://www.beautydecoder.com/seoul-cosmetique-marque-beauty-street

     

    FUTUR DE LA BEAUTE AU CES 2019: MARQUEUR DE PH, PERSONNALISATION

    Véritable laboratoire beauté du futur, le CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas offre chaque année l’opportunité aux grands groupes cosmétiques comme aux start-ups de présenter leurs projets pilotes aux journalistes.

    http://www.beautydecoder.com/futur-de-la-beaute-ces-2019-ph-personnalisation

     

    VIDÉO - CES 2019 : LES COSMETIQUES DU FUTUR S'AFFICHENT A LAS VEGAS

    Un miroir qui prend soin de votre mine, des parfums d'intérieur à concevoir soi-même : le bien-être et les cosmétiques sont aussi à l'honneur au CES de Las Vegas. La beauté connectée !

    https://www.rtl.fr/actu/futur/video-ces-2019-les-cosmetiques-du-futur-s-affichent-a-las-vegas-7796190173

     

    AU RAYON MAQUILLAGE AUSSI, LE VEGAN TROUVE SA PLACE

    Dans le sillage des marques américaines, des cosmétiques vegan français commencent à émerger sur le marché du maquillage. Ces marques s'engagent à ne pas utiliser d'ingrédients d'origine animale ni à tester leurs produits sur les animaux.

    https://www.usinenouvelle.com/article/au-rayon-maquillage-aussi-le-vegan-trouve-sa-place.N785074

     

    DES SOINS DE LA PEAU PLUS PERSONNALISES EN 2019

    Il fut un temps où les marques de beauté dictaient la marche à suivre aux consommateurs, mais l'industrie a opéré un grand changement et se dirige désormais vers des produits plus ciblés et personnalisés.

    https://www.laprovence.com/article/femina-provence/5324704/des-soins-de-la-peau-plus-personnalises-en-2019.html

     

     LA LUMIERE BLEUE, LE NOUVEAU COMBAT ANTI-AGE DE LA COSMETIQUE

    Taches brunes, accentuation des rides, mauvais renouvellement cellulaire… On connaissait les dangers de la lumière bleue pour nos yeux, mais les scientifiques viennent de découvrir que sur notre peau aussi, elle possède des effets délétères.

    https://www.marieclaire.fr/lumiere-bleue-peau,1255022.asp

     

    LUSH COSMETICS LANCE UNE GAMME DEPOURVUE D’EMBALLAGE

    La britannique de cosmétiques vient de lancer sur le continent sa ligne « Naked », en parallèle à l’ouverture à Manchester, au Royaume-Uni, d’un nouveau magasin proposant uniquement des produits sans emballage.

    https://www.premiumbeautynews.com/fr/lush-cosmetics-lance-une-gamme,14491

     

    LA MARQUE DE COSMETIQUES LUSH LANCE SA PREMIERE COLLECTION ZERO DECHET

    Une belle initiative qui prouve que cosmétiques riment avec consommation responsable, éthique et respectueuse de l'environnement.

    https://www.lalibre.be/lifestyle/mode/la-marque-de-cosmetiques-lush-lance-sa-premiere-collection-zero-dechet-5c45b0f2d8ad5878f02a93a8

     

    PUMA SORT UNE COLLECTION DE MAQUILLAGE AVEC MAYBELLINE

    L'empire des cosmétiques s'agrandit encore. C'est désormais la marque de sportswear Puma qui rejoint le clan en s'associant avec Maybelline pour une collection exclusive de maquillage.

    https://tendances.orange.fr/beaute/news-beaute/article-puma-sort-une-collection-de-maquillage-avec-maybelline-CNT000001caQbq.html

     

    TENDANCES : LA BEAUTE BIO ET NATURELLE EN 2019

    Ecovia Intelligence a partagé ses prévisions concernant la cosmétique durable pour l’année 2019. Selon le cabinet d’études de marché spécialisé, la demande en produits cosmétiques naturels et biologiques va devenir plus globale, avec davantage de lancements en Asie. Alors que les multinationales rejoignent le train de la beauté naturelle, les fusions et acquisitions impliquant des marques de cosmétiques naturels vont s’accélérer.

    https://www.premiumbeautynews.com/fr/tendances-la-beaute-bio-et,14518

     

     

  • ZAPPING TENDANCES TOURISME 2019

    La consommation de produits touristiques se transforme en fonction des modes de vie, des usages digitaux/numériques et aussi de la géopolitique. Des clients sensibles à la quête de sens, à la recherche d'une expérience unique, qui a accès au meilleur de l'info notamment aux réseaux sociaux, plateformes, etc Les flux et concentrations des touristes sur certains spots peut aussi rebattre les cartes. Chacun a la possibilité d'échapper au tourisme de masse. A suivre !

    Lire la suite

  • L’OBSERVATOIRE DES TENDANCES CHANGE DE LOGO EN 2019 !

    Le logo initial datait de 2011. Depuis il est apparu que dans un monde où nous sommes saturés d’information et notre capacité d’attention semble en baisse, il faut avoir une communication visuelle plus explicite avec un impact immédiat.

     

    Le logo de 2011, puis la nouvelle version 2019 ont été conçus par l’agence de communication graphique DE VISU qui a su retranscrire subtilement l’ADN et l’esprit de l’Observatoire des tendances !

     

    Contact : Philippe Borit / Caroline Nottelet

    De Visu, 5 rue Sédillot - 75007 Paris - 01 42 46 98 99 - contact@de-visu.fr  -

    http://de-visu.fr/ 

     

    L’OBSERVATOIRE DES TENDANCES est un label né en 2011 (antérieurement « Smartfutur »)

    • Un éco-système digital de veille/influence couvrant de multiples secteurs d’activités et sur tous les réseaux sociaux (70 médias sociaux – 170.000 membres)
    • Une activité d’accompagnement digital mixant community management sur-mesure et sourcing digital (chasseur de tendances 2.0) quel que soit le secteur d’activité

    Une approche qui s’appuie sur le process « 24 FAÇONS D’OBSERVER LE MONDE » + un regard sans filtre sur l’environnement pour garantir une ligne éditoriale singulière.

    Soyez inspiré avec l’Observatoire des tendances !

     

    http://observatoiredestendances.fr/