Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 19 juin 2013

A lire (ou relire) si jamais vous avez mauvais temps...

  1. « La Vie share, mode d’emploi » d’Anne-Sophie Novel
  2. 50 réponses aux questions que vous n'osez même pas poser ! Signaux faibles et scénarios dynamiques pour vitaliser la prospective – Philippe Cahen
  3. Aimer le futur - La prospective, une poétique de l'inconnu - Georges Amar - Fyp éditions - Avril 2013
  4. Al Gore. Future. 6 Drivers of Global Change. 2013
  5. Antifragile: Things That Gain from Disorder by Nassim Nicholas Taleb
  6. Big Data: A Revolution That Will Transform How We Live, Work, and Think by Viktor Mayer-Schonberger and Kenneth Cukier
  7. Don Taspcott. Radical Openness. 2012.
  8. Gary Hamel et C.K. Prahalad. Competing for the Future. Harvard Business School Press. 1996.
  9. Innovation Jugaad. Redevons ingénieux ! Navi Radjou), Jaideep Prabhu, Simone Ahuja, Jean-Joseph Boillot
  10. Joël de Rosnay. Surfez la vie. 2013
  11. La fin du management, Inventer les règles de demain - Gary Hamel et Bill Breen – Vuibert - Avril 2008
  12. L'Asie et le futur du monde - Yves Tiberghien - Presses de Sciences Po - Août 2012
  13. Les 5 défis de pour l'entreprise : valeurs, innovation, adaptabilité, passion, idéologie - Gary Hamel, Eyrolles, Septembre 2012
  14. Les moissons du futur - Comment l'agroécologie peut nourrir le monde - Marie-Monique Robin - La Découverte - Octobre 2012
  15. L'Infraville - Futurs des infrastructures - Dominique Rouillard – Archibooks
  16. L'insolite : moteur d'innovation - Etre hors tendance pour être fort - Anne Brunet-Mbappe – Dunod - Juin 2013
  17. Lynda Gratton. The shift. : The Future of Work is Already Here. 2013
  18. Michel Serres. Petite poucette. 2013
  19. Où va le monde ?: 2012-2022 : une décennie au devant des catastrophes - Susan George, Jean-Pierre Dupuy, Serge Latouche, Yves Cochet
  20. Petit guide de l'apprenti chasseur de tendances – René Duringer – disponible sur Amazon
  21. Prévenir les crises - Ces Cassandres qu'il faut savoir écouter - Thierry Portal et Christophe Roux-Dufort - Armand Colin - Juin 2013
  22. Prospectives énergétiques à l'horizon 2100 - Données, contraintes et scénarios - Jean-Louis Bobin - EDP Sciences - Avril 2013
  23. Questions de futur - 108 experts et décideurs français relèvent le défi - Rapport du Conseil scientifique du Conseil Supérieur de la Formation et de la Recherche Stratégiques - Philippe Baumard - CNRS Editions – février 2012
  24. The 2020 Workplace. Jeanne Meister. 2011
  25. The Empathic Civilization: The Race to Global Consciousness in a World in Crisis -  Jeremy Rifkin. 2010.
  26. The Future: Six Drivers of Global Change by Al Gore
  27. The Nature of the Future. Dispatches from the Socialstructed World - Marina Gorbis.
  28. The Signal and the Noise: Why So Many Predictions Fail — but Some Don't – Nate silver
  29. Tous en slip ! , Essai de frugalité contemporaine  - Ronan Chastelier – mars 2013
  30. Vivement 2050 ! : Programme pour une économie soutenable et désirable - Robert Costanza
  31. Vive la corévolution ! - Pour une société collaborative - Anne-Sophie Novel, Stéphane Riot

dimanche, 02 juin 2013

Les 99 thèmes dans le radar de l'Observatoire des tendances - Juin 2013

En exclusivité les mots clés dans le radar de l’Observatoire des Tendances : 

  1. Addictions
  2. Alimentation du futur – Agroalimentaire – Eau – Toxicité alimentaire- Agriculture – Agri-food – Alicaments - Snacking
  3. Automobile du futur – transports sans conducteur – transports du futur
  4. Banque du futur – Retail banking – Bancassurance – Banque 2.0 – Agence bancaire du futur
  5. Beauté – soin de soi – Cosmétiques – Soins anti âge - spas
  6. Big data – Prédictibilité – Modélisation – Data design
  7. BTP
  8. Centres commerciaux – grande distribution – drive – Centres villes –Circuits de distribution – Magasin du futur – Retail – Circuits courts – e-commerce – M-commerce – Retail design
  9. Changement climatique – météo sensibilité - climat
  10. Chine
  11. Coaching financier des particuliers
  12. Compétences du futur
  13. Comportements des consommateurs
  14. Consommation (tendances) – grande consommation – shopping (tendances)
  15. Co-Working – Co-conception – Co-innovation
  16. Cyber guerre – Guerre du futur – Cyberwar – Guerre électronique – hacking
  17. Décroissance – Slow – Simplicité volontaire – Free lifers
  18. Développement économique local
  19. Directeur financier/Expert-comptable du futur
  20. Disruptive technology
  21. E learning – MOOC – Serious games – Education/enseignement du futur – Formation du futur - Apprenance
  22. Economie 2.0
  23. Economie alternative
  24. Economie bleue
  25. Economie circulaire
  26. Economie collaborative
  27. Economie de la fonctionnalité – Economie fonctionnelle
  28. Economie digitale
  29. Economie grise
  30. Economie mauve
  31. Economie quaternaire
  32. Economie résidentielle
  33. Edition du futur – presse du futur – librairie du futur
  34. Emplois du futur
  35. Energies alternatives
  36. Entrepreneuriat de demain – intrapreneurship
  37. Entreprise du futur – Entreprise 2.0 – Entreprise résiliente/agile
  38. Ethique - care
  39. Evénementiel du futur
  40. Famille - Cellule familiale
  41. Financement – Crowdfunding
  42. Flux migratoires
  43. Frugalité – Minimalisme – Simplicité
  44. Générations X, Y, Z, W, C etc
  45. Habitat mobile
  46. Inde
  47. Infotainment
  48. Innovation ouverte – Innovation frugale – Innovation de rupture
  49. Intelligence collective – connective – digitale – interconnectée - collaborative - mèmes
  50. Loisirs du futur
  51. Low cost
  52. Luxe du futur
  53. Maison du futur – Maison connectée – Maison intelligente
  54. Management
  55. Marketing 2.0
  56. Maslow 2.0
  57. Mégapoles
  58. Merchandising
  59. Millionnaires/Milliardaires (marché)
  60. Mobilité
  61. Mode – Fashion
  62. Modes de vie (évolution)
  63. Monnaies complémentaires – alternatives – libres
  64. Mort (marché de la)
  65. Mutations sociétales
  66. Nanotechnologies – NBIC
  67. Objets intelligents
  68. Œnologie – Vins naturels – Vins sans soufre – Champagnes
  69. Palaces – Hôtellerie premium – Boutiques hôtels
  70. Pauvreté
  71. Planète de demain
  72. Post Développement
  73. Produits et services innovants
  74. Publicité
  75. Réalité virtuelle – Réalité augmentée
  76. Religions du futur
  77. Restaurants tendance – Haute cuisine
  78. RH 2.0 – marque employeur – télétravail
  79. Robots – intelligence artificielle – intelligence prédictive
  80. Santé du futur – M santé – E Santé – Hôpital du futur
  81. Seniors – vieillissement – quatrième âge
  82. Service – Serviciel – service 2.0
  83. Service à la personne
  84. Sharing economy
  85. Silver économie
  86. Singularité technologique
  87. Smart industrie – Fablab
  88. Soft power – Empowerment – Soft skills – girly power
  89. Survivalisme
  90. Technologies du futur
  91. Tissus du futur
  92. Tourisme du futur – Tourisme médical – Ecotourisme – e-tourisme – Tourisme collaboratif - Couchsurfing
  93. Transhumanisme
  94. Travail du futur – scalable – slasher – bankable - intrapreneur
  95. TV du futur
  96. Utopies
  97. Ville de demain
  98. Web 3.0 - 4.0 - 5.0
  99. Workplace – bureau du futur – espaces de travail – worklife – Bureaux intelligents – modes de travail du futur

 

Pour des Services sur mesure conçus à partir d’une veille anticipatrice à 361°

Repérages prospectifs | Contenus éditoriaux | Médias sociaux | Crowdsourcing | Labo d’idées | Evénements & seminaires 06 03 40 79 91  smartfutur@gmail.com 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mercredi, 15 mai 2013

Hit-parade des facteurs anxiogènes des patrons de PME

Au menu de l'année 2013 ;-))

  1. Atonie de l’économie
  2. Phénomène de baisse des prix
  3. Changements législatifs/Réglementaires
  4. Cyber risques
  5. Erosion des marges
  6. Hyper concurrence
  7. Incapacité à attirer des talents
  8. Incapacité à conserver les hauts potentiels
  9. Incapacité à recruter de la main d’œuvre dans votre secteur
  10. Incertitude économique
  11. Tendance au Low cost
  12. Concurrence via le web sur les marchés traditionnels de l’entreprise
  13. Risques de non recouvrement sur encours clients (solvabilité)
  14. Risques de pertes de données / Cyber attaques
  15. Risques de pillage ou copie des idées, marques, brevets, propriété intellectuelle
  16. Risques sur les aléas des cours des matières premières
  17. Risques sur investissements à l’étranger
  18. Incertitudes sur opérations de délocalisation
  19. Imprévisibilité économique
  20. Transformation du modèle économique de l’entreprise vers le digital
  21. Porosité du système d’information pour les données hébergées dans le cloud
  22. Crises liées à la réputation/image de l’entreprise – altérations possibles de l’image de marque
  23. Risques de crash suite à une crise de cash
  24. Risques liés aux aléas climatiques
  25. Gestion du changement de paradigme de l’entreprise avec un modèle ouvert

Quels sont les 5 facteurs déclencheurs d'un consommateur au rayon épicerie en 2013 ?

Face à la Mal-Bouffe, aux difficultés de pouvoir d’achat des consommateurs et aux errements dans le secteur agroalimentaire, quels seront les critères de choix du consommateur en 2013 au rayon épicerie. Que va-t-il privilégier pour remplir son caddie ? Quels sont les 3 ou 5 critères déclencheurs pour l'acte d'achat ? Pour en savoir plus rejoignez la discussion sur linkedin http://lnkd.in/7gRfpm

1. Alicament inside (cad avec des vertus positives pour la santé) 
2. Assemblage inédit de goûts - Assemblages originaux 
3. Beau / Esthétique 
4. Bio 
5. Couleur 
6. Développement durable 
7. Energie inside (pour performer toute la journée) 
8. Fitness 
9. Floral 
10. Formats diversifiés (tailles différentes pour s’adapter aux modes de vie) 
11. Formes inédites 
12. Fruité 
13. Garanti sans produit toxique/suspect ou sans produit provoquant des allergies 
14. Gourmand 
15. Haut de gamme / Premium 
16. Ludique 
17. Luxe 
18. Made in France 
19. Made in local (région de France) 
20. Made in world (pays) 
21. Marque (attractivité d’une marque) 
22. Minceur 
23. Naturalité 
24. Nouveaux ingrédients 
25. Nutrition-santé (bon pour la santé) 
26. Packaging 
27. Plaisir gustatif 
28. Plaisir visuel (attractif pour l’œil) 
29. Prix 
30. Raffinement 
31. Recettes originales (cad recettes ayant une ancienneté) 
32. Savoir-faire ancestraux 
33. Sensations/expériences inédites 
34. Story telling de la marque 
35. Transgression / exploration de nouveaux territoires

Vers de nouveaux espaces de travail pour l'entreprise sensible

En ces temps de disette spatiale (cf. prix du M2 des bureaux et la réduction des frais généraux), où règne la pensée unique de l’espace ouvert ou des bureaux clonés, et si on envisageait un monde de bureaux où management, architecture et innovation seraient liés et que l’espace de travail serait un outil de management et une ressource dans la performance des organisations. Et si on pensait les environnements de travail différemment ? Et si l’urgence ce n’est pas un autre bureau du futur, mais de (r)êvolutionner les environnements de travail ! Et si l’on pouvait conjuguer du sens, de la performance et de l’espace ! Créer un lieu ou un milieu ? Cela signifie une autre conception de bureau telle que nous la connaissons depuis 20 ans, pour mieux hybrider architecture, gestion de l’espace, nouvelles formes d'organisation du travail, management, technologie, RH pour que le salarié puisse avoir un environnement optimum pour travailler mieux et proposer des expériences de travail diversifiées selon les besoins ?

Et si l'aménagement d'espaces de travail n'était pas une problématique de choix de mobilier de bureau ou de couleur de moquette, mais une dynamique de ressources humaines visant à maximiser la coopération et la communication ? 

En 2013, un monde meurt avec des visions archaïques de bureaux symboles de pouvoir, de pré-carré, de culture en silo.. Un monde nouveau avec une entreprise sensible et coopérative est en train d'apparaitre pour libérer les énergies. Il s'agit d'une nouvelle vision impliquant une approche hybridée et transversale des espaces de travail, en s'appuyant sur les idées de tous les acteurs de l'entreprise. L'heure est à l'empowerment !

Pour en savoir plus rejoignez WORKREPUBLIK un think tank dédié au futur des espaces de travail et au-delà le futur de l'organisation en entreprise.

http://www.linkedin.com/groups/WORKREPUBLIK-4683803/about...

L’alimentation en temps de crise économique

On ressent l'effet "prix" dans les achats alimentaires qui s'affirme quelque soit le groupe social, y compris ceux qui étaient des habitués du premium. Les distributeurs et autres devront repenser leurs offres en tenant compte des difficultés que rencontrent les acheteurs. Ils vont devoir adopter des voies prioritaires pour pouvoir continuer à vendre. Le prix sera un critère incontournable pour toutes les réflexions préalables à de nouvelles propositions sur le marché de l’alimentation.  Dans ce contexte quels seront les rayons qui seront le plus atteints par le choc des prix ? Pour en savoir plus rejoignez la discussion sur Linkedin http://lnkd.in/vtg_ES

  1. Alimentation Bébé
  2. Alimentation pour animaux
  3. Apéritif & Cocktail
  4. Bio
  5. Boissons sans alcool
  6. Boucherie & Volaille (libre-service)
  7. Boucherie (à la coupe)
  8. Charcuterie (à la coupe)
  9. Charcuterie (libre-service)
  10. Confiserie
  11. Conserves
  12. Crémerie
  13. Epicerie salée
  14. Epicerie sucrée
  15. Fromage (libre-service)
  16. Fromages (à la coupe)
  17. Fruits & Légumes
  18. Nourriture autour du monde
  19. Pain & Viennoiserie
  20. Petit déjeuner
  21. Plats cuisinés
  22. Produits de la mer
  23. Produits diététiques
  24. Produits halal
  25. Produits sans gluten
  26. Riz, pâtes, purées
  27. Surgelés
  28. Traiteur
  29. Vins & Alcools
  30. Yaourt & Dessert frais

 

Quelles pistes de réflexions pour l'agroalimentaire du futur ?

Filière Agro alimentaire ? : Quels pronostics pour les 10 ans à venir ?

  1. Le continuum alimentaire [snacking] va-t-il s’amplifier ? Va-t-on manger toute la journée non stop ?
  2. Va-t-on plus boire que manger dans le futur ?
  3. Va-t-on vers une alimentation spécifique pour les pauvres en Occident ?
  4. Le fast food va-t-il continuer à croître son expansion ?
  5. Quel sera le déjeuner du futur ?
  6. Autarcie alimentaire des villes [jardins urbains, potages anti crise, etc] : mouvement durable ou simple mode ?
  7. Les technologies vont-elles envahir l’agriculture pour la rendre intelligente ?
  8. Le bio, une marché structurel de niche ?
  9. Hyper fragmentation de la filière agricole ou concentration du secteur ?
  10. La géolocalisation peut elle révolutionner l’approche de l’agriculture moderne ?
  11. Les robots peuvent ils remplacer les agriculteurs à moyen terme ?
  12. La Chine pourrait elle devenir la puissance mondiale agricole ?
  13. Les agriculteurs français sont ils trop cher par rapport à la capacité contributive des français ?
  14. Les circuits de distribution court : un simple effet de mode ou marginal qui sera récupéré par les grandes enseignes ?
  15. Les BRIC vont-ils faire exploser la demande de protéines [viande/poisson] ?
  16. La baisse du pouvoir d’achat va-t-elle avoir un impact sur le poste alimentation du budget des ménages [notamment en France] ?
  17. Le courant végétarien condamné à rester minoritaire à moyen terme ?
  18. La mondialisation va-t-elle accroitre le partage des maladies et perturber/brouiller l’agriculture ?
  19. Que penser des couturiers qui utilisent des aliments dans leurs défilés ?
  20. La multiplication des émissions de TV consacrées à la cuisine une tendance forte et signifiante ?
  21. La nourriture va-t-elle conserver sa fonction sociale, symbolique, culturelle, rituelle dans nos sociétés?
  22. Faut il lier la prospective de l’agriculture à l’essor du tourisme rural, de certaines formes d’énergies et de la dynamisation des territoires ?
  23. Les fermes d’élevage des poissons : une fausse bonne idée ?
  24. Les innovations agricoles sont elles destinées être systematiquement de fausses bonnes idées avec effet boomerang ?
  25. L’obsession du bien être et de l’efficacité énergétique va-t-elle avoir toujours la priorité sur l’épicurisme, le goût, les sensations ? A moins que cela soit le prix ?
  26. A qui le consommateur va faire confiance dans le futur : le distributeur, le producteur, le label, la matière première garantie à l’origine, etc ?
  27. Le fooding : vers la fracture sociale et l’alimentation à 2 niveaux ?
  28. L’alicament un marché de niche pour les adeptes de l’ultra performance ou du transhumanisme ?
  29. La génération Yva-t-elle continuer à accorder moins d’importance à la qualité des aliments ?
  30. Qu’est ce qui va le plus freiner la production agricole dans le futur : la pollution, les normes, l’épuisement des sols, l’eau, les aléas climatiques, etc ?
  31. Vers le développement de nouveaux labels [région, recette, savoir faire, terroir, espèces, etc] ?
  32. Nourritures saines voudra dire dans le futur, nourritures non toxiques ?
  33. L’alimentation, un atout premium pour le positionnement concurrentiel de la France ?
  34. Les prochaines innovations alimentaires porteront sur le petit déjeuner, le déjeuner ou le diner ?
  35. Le luxe, un marché porteur pour le secteur agroalimentaire ?
  36. La culture hors sol, un épiphénomène exotique ou une voie d’avenir ?
  37. Quels seront les aliments gagnants dans 10 ans : lyophilisés ? surgelés ? conserves ? sous vide ? etc
  38. Le consommateur peut il avoir une conscience globale lors de ses achats d’aliments ?
  39. Le slow food et le mouvement locavore : mode ou tendance de fond ?
  40. En quoi un scénario prospectif avec moins d’Europe pourrait influencer l’agriculture en France ?
  41. Le développement durable est elle compatible avec les objectifs assignés à la filière agricole ? [pour nourrir la planète]
  42. Quel est le scénario le plus probable dans les 10 ans à venir ? diminution de 30 % du gaspillage ou gains de productivité de 30 % ?
  43. Les producteurs peuvent ils espérer avoir un poids dans les circuits de distribution ?
  44. Les légumes/fruits hors saisons et la redécouverte des légumes anciens : effet de mode ou tendance durable ?
  45. Va-t-on vers une organisation du secteur de l’agro alimentaire ? Ainsi dans la haute gastronomie, les grands chefs sécurisent leur approvisionnement avec leur propre potager. Le marketing ethnique pose aussi cette question d’une organisation en silo.
  46. La volatilité des cours et les évolutions erratiques vont-elles continuer suite à la mondialisation ou une stabilisation est envisageable ?
  47. La certification et process d’authentification va-t-elle se développer ?
  48. L’augmentation à terme de 3 degrés de la température dans le monde peut elle avoir des effets positifs sur l’agriculture ?
  49. Les consommacteurs peuvent ils être un contre pouvoir face au lobby agro alimentaire ?
  50. Faut il lier l’avenir de l’agriculture à la réflexion stratégique sur les territoires ?
  51. L’agriculture pourra t elle un jour être productrice d’énergies alternatives ?
  52. Le low cost va-t-il se développer dans l’agro alimentaire ?
  53. Le commerce en ligne a-t-il un espoir de se développer pour la vente des produits agricoles ?
  54. Qu’est ce qui va le plus influencer les pulsions alimentaires des français dans le futur : leurs addictions mobiles ou la météosensibilité ?

 

 Pour aller plus loin, rejoignez l'Observatoire des tendances de l'agroalimentaire et de l'alimentation

 http://www.linkedin.com/groups/Observatoire-tendanc...

 

mardi, 02 avril 2013

Tendances Consommation 2013 # RDV 9 avril 2013

250x250.jpgGrâce à un partenariat entre le groupe Benchmark et l'Observatoire des tendances bénéficiez d'une réduction de 150 euros pour un séminaire ultra dense d’une journée le 9 avril 2013 au Pré Catelan, Paris 75016 (soit un tarif de 740 € HT au lieu de 890 € HT). Utilisez le code réduction de l'Observatoire des tendances "conso2013OT" lors de votre inscription http://www.ccmbenchmark.com/conference/626-tendances-cons...

Transparence, authenticité, simplicité : comment les marques repensent-elles leur stratégie marketing face à la crise ? Comment prendre le contre-pied des discours traditionnels de réassurance et de prix dans le contexte actuel ? Quels arbitrages le consommateur fait-il face à la baisse du pouvoir d'achat ? Comment choisir un positionnement rassurant ? Comment les marques surfent-elles sur l'actualité politique et économique pour valoriser leurs produits ? Comment le « made in » est-il redevenu un axe de communication ? Comment dépoussiérer le terrain incontournable de la communication familiale ? Do It Yourself, partage, location, paiement à l'usage... Quels sont les nouveaux modes de consommation qui se dégagent ? A quels domaines s'appliquent-ils ? Quelles opportunités représentent-ils ?

  • 1#CONSOMMATION : LES SCÉNARIOS D'ÉVOLUTION
  • 2#LES PRATIQUES D'ACHAT EN 2013
  • 3#LA NOUVELLE GUERRE DU « MADE IN »
  • 4#L'HUMANISATION DES MARQUES, OU QUAND LES MARQUES DESCENDENT DE L'OLYMPE
  • 5#LA FAMILLE : UN CLASSIQUE REVISITÉ
  • 6#LA SECONDE VIE DES PRODUITS
  • 7#POURQUOI ACHETER QUAND ON PEUT LOUER, PARTAGER, OU ÉCHANGER ?
  • 8#LES NOUVEAUX MODÈLES DU DIY
  • 9#DISCOURS ANTI-CRISE : VENDRE DU BONHEUR MALGRÉ TOUT

 

En partenariat avec :

L’union des annonceurs

http://www.uda.fr/

Le CREDOC / Centre de Recherche pour l'Étude et l'Observation des Conditions de Vie

http://www.credoc.fr/

Le journal des marques

http://www.prodimarques.com/

JDN / Journal du net

http://www.journaldunet.com/

Comment imaginez-vous les bureaux et les espaces de travail en 2025 ?

L’environnement de travail est primordial à plus d’un titre. Il peut assurer le bien-être, le bien travailler et donc la bonne santé, l’efficacité, l’efficience du personnel qui y vit. Il est donc essentiel pour la bonne marche d’une entreprise et la satisfaction de ses clients. Dans cette optique, et cela ne sera pas facile, il faut réussir à se « débarrasser » de nombreuses années marquées par des bureaux étriqués, sombres, de spacieux bureaux présidentiels, une organisation hiérarchisée et hiérarchique, pour donner une chance à l’intelligence collective d’émerger. La question se pose donc : quels bureaux, quels espace de travail en 2025 permettront d’allier rendement, productivité, bien-être, créativité et respect de l’environnement ?

  1. Un immense plateau avec des espaces modulables et tous différents
  2. Un mixte d'une déco lounge et d'une ambiance green (murs végétaux par exemple)
  3. Un espace éco-conçu organisé pour favoriser les économies d’énergie, le recyclage, le zéro gaspillage
  4. Un espace 100% minority report où tout serait à base d'écrans géants et tout dématérialisé
  5. un espace éclaté sur tout le territoire (travail chez soi, dans des bureaux partagés temporaires) avec plages de concertation par visioconférence, plate-forme virtuelle,
  6. un espace éphémère, mobile en fonction de l’évolution des objectifs, des contrats de l’entreprise, espaces collectifs loués en fonction des besoins
  7. un espace de travail avec des zones privatives selon les besoins ponctuels des salariés (bureau partagé et en libre-service), des zones réservées à la relaxation, à des activités sportives ou récréatives (brico-déco, cours de cuisine, etc.)
  8. un espace de travail sur le mode de la « ludification » (gamefication), management venu des États-Unis  qui vise à retrouver la motivation par le plaisir : zones de jeux video, mini concerts, jeux de société, ping-pong, baby-foot où les salariés peuvent se rendre plusieurs fois dans la journée. Également des innovation games ou ateliers ludiques pour travailler sous forme de jeu.
  9. un espace intégré dans une école, une université
  10. un espace partagé entre plusieurs entreprises complémentaires pour proposer une offre globale aux clients, du multiservices
  11. un espace optimisé pour réduire les relations entre services mais moins oppressant, moins bruyant que les open space
  12. un espace sur-mesure en fonction du type d’entreprise, du type de client
  13. un espace élaboré après concertation des salariés et des clients
  14. un espace avec des zones d’exposition (peinture, sculpture) où les salariés peuvent venir travailler en silence, une espèce de bibliothèque universitaire feutrée, propice à la réflexion ou avec des bulles où l’on peut choisir une ambiance musicale
  15. des bureaux ergonomiques propices au soulagement des maux contemporains, des lumières modulables : mal de dos, tendinites, stress
  16. un espace facilement modulable et flexible : ouvert et collaboratif, semi-ouvert, fermé et silencieux
  17. le développement de centres d’affaires avec services d’accueil, bureautiques partagés
  18. un espace de bureau ultra restreint au profit du développement du travail mobile : domicile, client, gare, café, etc. par le biais du BYOD (Bring Your Own Device) soit l’utilisation par le salarié de son matériel informatique personnel.
  19. un espace calqué sur le fonctionnement d’une mini ville : crèche, concierge pour gérer les courses, le pressing, bibliothèque, sport, médecin, coiffeur, esthéticienne,  cireur de chaussure, pressing express pour un repassage minute, etc.
  20. des bureaux aménagés comme à la maison : espace séjour, espace salon, espace cuisine, espace repos, présence d’animaux domestiques, aquarium, etc.
  21. un espace de travail réaménagé régulièrement avec des ambiances différentes : jungle, campagne, vacances
  22. un espace de travail peu différent de celui d’aujourd’hui mais avec des espaces plus optimisés, rationnalisés pour limiter les coûts

A suivre...

Pour ceux qui veulent s'engager dans la (r)évolution des environnements de travail, vous pouvez rejoindre WORKREPUBLIK qui mène une multitude d’études et de recherche et animera nombre d’expérimentations spatiales afin de démontrer scientifiquement que l’espace de travail est un outil de management et une ressource dans la performance des entreprises. Vous pourrez bientôt vous engagez en rebelle-citoyen de l'espace ! 

https://www.facebook.com/Workrepublik

mercredi, 13 mars 2013

Banque de détail 2020 : stop ou encore ?

Tout a changé : modes de vie, diversités culturelles du mille-feuille générationnel, révolution des e-usages (mobile, smartphone, tablette, etc), nouvelles postures du consommateur décomplexé et anti gaspi (et multi fournisseurs), pression du pouvoir d’achat laminé, quête de sens, course au temps et multi-tasking/multi-lifing, univers quotidien surinformé en temps réel, travail haché ou slashé ou même pas de travail, ultra concurrence sur des marchés arrivés à maturation (y compris pour le retail banking)… Et pour autant l’agence bancaire de 2013 ressemble furieusement à celle de 1983 mise à part les affiches en devanture, les guichets automatiques faisant papa-maman, le panneau  « l’agence ne détient pas de fonds » et quelques promos pour des assurances ou téléphones portables. De façon étrange, alors que tout est automatisé, dématérialisé, webisé…la banque d’aujourd’hui semble être en mode business as usual, avec des agences clonées à l’infini avec un risque de décrochage par rapport au monde réel (même si la plupart des banques proposent des services en ligne).

L'hyper client de la banque du futur existe déjà en 2013, mais quelles sont ses attentes ? A quoi rêve l’hyper client ? Quels sont les services qu’il attend ? La banque idéale : elle ressemblerait à quoi ? Quelle serait la relation client idéale ? A quoi ressemblerait une expérience waouah dans une agence bancaire dans un monde magique ? Une banque 100% digitale est-ce une tendance durable ou un modèle anecdotique ? Si la banque de détail du futur devait s’inspirer d’autres secteurs d’activités pour façonner différemment ses locaux, quel serait le benchmark idéal : luxe, restauration, fast food, entertainment, palaces, superette, etc ? 

A quoi va ressembler l'agence bancaire de 2020 : un espace lounge, un magasin nespresso, un lobby d'un grand hôtel, une supérette, une cyber plate forme high tech, une supérette pour pousser le caddie et acheter des services, une zone de services, un lieu pouvant hybrider plusieurs activités dont le retail banking, un lieu zen pour coacher les clients sur la gestion de leurs, finances, etc

Pour cogiter sur le sujet, c'est par ici...

http://lnkd.in/bVGkpP

samedi, 02 mars 2013

Tout savoir sur les Tendances Consommation 2013 avec un séminaire d’une journée !!!

 

142x196.jpgTransparence, authenticité, simplicité : comment les marques repensent-elles leur stratégie marketing face à la crise ? Comment prendre le contre-pied des discours traditionnels de réassurance et de prix dans le contexte actuel ? Quels arbitrages le consommateur fait-il face à la baisse du pouvoir d'achat ? Comment choisir un positionnement rassurant ? Comment les marques surfent-elles sur l'actualité politique et économique pour valoriser leurs produits ? Comment le « made in » est-il redevenu un axe de communication ? Comment dépoussiérer le terrain incontournable de la communication familiale ? Do It Yourself, partage, location, paiement à l'usage... Quels sont les nouveaux modes de consommation qui se dégagent ? A quels domaines s'appliquent-ils ? Quelles opportunités représentent-ils ?

 

 

1#CONSOMMATION : LES SCÉNARIOS D'ÉVOLUTION

Le scenario d'une crise en W semble bien se confirmer et installe l'économie dans une période d'instabilité et d'incertitudes économiques durables. Dans ce contexte, comment la consommation des ménages évolue-t-elle ? Montée du chômage, baisse du crédit... Quel pourrait être l'impact sur l'évolution de la consommation durant les deux prochaines années ? Comment les consommateurs comptent-ils arbitrer ? Quels sont les domaines de consommation sanctuarisés ? Quels sont les secteurs sur lesquels ils comptent modifier profondément leur comportement ?

 

2#LES PRATIQUES D'ACHAT EN 2013

Après des années de contestation de la société de consommation, de plus en plus d'individus mettent en place des stratégies de contournement, d'autoproduction et donnent du sens à leur acte d'achat. Quelles sont ces nouvelles pratiques d'achat ? Quel impact ces comportements émergents peuvent-ils avoir sur la société ? Quelles sont les opportunités à saisir ?

 

3#LA NOUVELLE GUERRE DU « MADE IN »

Comment les marques surfent-elles sur l'actualité politique et économique pour valoriser leurs produits. Autrefois associé au luxe, le « made in France » fait aujourd'hui de l'oeil aux consommateurs « responsables » en devenant un véritable label d'engagement citoyen. La robustesse allemande, l'humour anglais...Comment les clichés sur nos voisins européens sont-ils devenus un véritable terrain de communication ?

 

4#L'HUMANISATION DES MARQUES, OU QUAND LES MARQUES DESCENDENT DE L'OLYMPE

La descente de l'Olympe ? dé-sacralisation, incarnation, humanisation, lâcher prise... les marques sont entrées dans une nouvelle ère. Elles se découvrent de nouvelles obligations que le digital a simplement rendues encore plus nécessaires.

 

5#LA FAMILLE : UN CLASSIQUE REVISITÉ

Avec la crise, le consommateur se replie sur des valeurs traditionnelles qu'il maîtrise : la famille, la nature, l'authenticité. Comment les marques ont-elles dépoussiéré le terrain de la communication et du marketing familial ? Comment continuent-elles d'innover tout en restant fidèles à ces valeurs ? Comment s'adresser à la famille dans son ensemble tout en ciblant individuellement chaque membre du clan ? A quelle famille s'adresse-t-on aujourd'hui ?

 

6#LA SECONDE VIE DES PRODUITS

Troc, recommerce... Quelles sont les attentes du consommateur ? Quelle cible ces offres adressent-elles ?

 

7#POURQUOI ACHETER QUAND ON PEUT LOUER, PARTAGER, OU ÉCHANGER ?

Le principe de location et de paiement à l'acte ou à la durée touche aujourd'hui les domaines les plus étonnants : musique, VOD, automobile, accessoires de luxe... Comment les marques s'adaptent-elles à ce nouveau type de consommation ? Comment diversifier son offre sans cannibaliser l'existant ? Comment faire de l'échange entre particuliers un business ?

 

8#LES NOUVEAUX MODÈLES DU DIY

Baisse du pouvoir d'achat, véritable engouement pour les activités manuelles, volonté de se singulariser... nombreuses sont les raisons qui expliquent le succès du Do it Yourself. Aidés par la multiplication des applications de coaching sur mobile, tous les secteurs sont désormais touchés : voyage, bricolage, cuisine ou encore santé. Quelles sont les opportunités ? Quelles sont les limites du modèle ?

 

9#DISCOURS ANTI-CRISE : VENDRE DU BONHEUR MALGRÉ TOUT

Certaines marques choisissent de se positionner sur le registre du bonheur, de la légèreté et de l'humour malgré le contexte économique difficile et anxiogène que nous connaissons. Comment prendre le contre-pied des discours prix / réassurance actuels? Stratégie de provocation ou optimisme volontaire : comment vendre du bonheur à des consommateurs désillusionnés ? La marque est-elle encore crédible et attendue sur ce terrain ?

 

Comment s’inscrire ?

Bénéficiez grâce à un partenariat entre le groupe Benchmark et l'Observatoire des tendances d'une réduction de 150 euros, soit un tarif de 740 € HT au lieu de 890 € HT pour un séminaire ultra dense d’une journée. Pour ce good deal utilisez le code réduction de l'Observatoire des tendances "conso2013OT"

http://www.ccmbenchmark.com/conference/626-tendances-cons...

Alors RDV le 9 avril 2013 au Pré Catelan, Paris 75016…

 

 

lundi, 25 février 2013

Quelques discussions sur la banque du futur///

 

Pour plus d’infos RDV sur http://www.linkedin.com/groups/Banque-Futur-Future-of-Ret...

  • Banque de détail - Solutions Business - Cisco Systems
  • Banque en ligne : "Les pure-players se préparent un bel avenir"
  • Banque en ligne : les nouveaux visages de la relation client
  • Banque en ligne : prêts pour le 100% digital ?
  • Bcg.perspectives - The “New New Normal” in Retail Banking
  • BNP Paribas implémente un « digital store » au Concept Store « 2 Opéra »
  • Commerzbank supprime 1800 postes
  • De moins en moins de banques dans les villes françaises
  • Du wifi public dans les agences Barclays...pour quand dans les banques en France?
  • Fermetures d'agences bancaires à l'horizon
  • From increments to exponents: 13 banking trends for 2013
  • Global Retail Banking 2020: issues and opportunities in the next decade for real estate. Jones Lang lasalle
  • Inventez la banque du futur, des USA à Dubaï
  • La banque de détail entre dans le troisième millénaire - JDN Média
  • La banque postale, en avance sur son temps avec ses nouvelles agences
  • La relation avec son conseiller financier s'oriente vers le web et le téléphone
  • L'agence bancaire est morte, vive l'agence bancaire !
  • L'agence nouvelle génération selon dragon rouge
  • Les banques font du développement des canaux mobile et Internet une priorité
  • Les deux nouvelles caractéristiques des clients de la banque de détail
  • Mobile Banking: Challenges Ahead
  • Moins de conseillers dans les agences bancaires en 2013...
  • Osez les réseaux sociaux dans la banque
  • Petit-déjeuner OCTO : Banque de détail du futur : scénarios 2020
  • Pour Fidor Bank, la banque doit être entièrement communautaire
  • Pression croissante pour les banques de détail suisses
  • Quel avenir pour la banque de détail ?
  • Quel avenir pour l'agence bancaire, le point de vue du groupe Forrester
  • Quel avenir pour les banques de détail en france ?
  • Quelle résilience pour la banque de détail ?
  • Quels challenges à venir pour les banques françaises ou européennes ? | Le Blog du Directeur Financier by DFCG
  • Réinventer la banque...
  • Social Media, for Customers and their Banks
  • Sustainable banking
  • The “New New Normal” in Retail Banking
  • Un mapping des sources d'infos sur l'agence du futur
  • Un média idéal pour suivre l'avenir des réseaux bancaires

LAB APERO 28 février version afterwork

Le LAB APERO de l’Observatoire des Tendances, 100% informel et déstructuré

C’est le 28 février 2013 à partir de 18 h

Bar Le Wengé de l’hôtel Concorde Montparnasse

40, rue du Commandant Mouchotte | Place Catalogne | 75014 Paris

Chacun paye sa consommation ;-))

Si vous avez le temps, confirmez moi votre présence par mail smartfutur@gmail.com

Ou par sms 06 03 40 79 91

samedi, 23 février 2013

Quel bureau du futur...en 2030 ?

De nombreuses grandes firmes font la une de magazine avec leurs « bureaux du futur » où l’on cultive bien-être et performance. Tout est design, soft, zen, relaxant, coloré, écolo, high tech et presque ludique. Des ambiances de type cocon qui pourraient presque faire croire que l’on ne se trouve pas dans un bureau. D’ailleurs, souvent au RDC vous y trouvez un service de conciergerie pour faciliter votre vie quotidienne. Des espaces sont prévus pour la relaxation ou la sieste. Les sons semblent étouffés pour procurer du calme. La nature a bien sûr sa place et la technologie est inside, donc quasi invisible. Les fatras de papier semblent avoir disparu. La question est de savoir si le bureau du futur ressemblera à cela en 2030 pour le plus grand nombre des entreprises ? Va-t-on imaginer des bureaux facilitateur de performance en intégrant l’humain ou va-t-on performer l’immobilier d’entreprise en se concentrant purement sur les fonctionnalités des espaces de travail ? Mormon/ascétique ou rock and roll/lounge ? Le débat reste ouvert...

vendredi, 22 février 2013

Petit guide de l'apprenti chasseur de tendances sur Amazon

Agitateur d’idées,Agitateur de tendances,Air du temps,Analyste du cool,Anticipation,Attentes des consommateurs,Avant gardiste ,Big idea,Brainstorming,Bureaux de style,Business du futur,Business innovants,Business Model,Butineur,Catalyseur,Chasseur d’influences,Chasseur de futur,Chasseur de tendances,Chasseuse de tendances ,Chercheur de tendances,Concepteur,Concepteur de tendances,Conceptorologue,Consommation,Cool décrypteur ,Cool hunter,Cool trender,Coolhunting,Curiosités,Décodeur,Découvreur,Décrypteur,Décrypteur de tendances ,Défricheur,Design,Designer interactif,Early adopter ,Éclaireur,Éclaireur du futur ,Électron libre ,Facilitateur,Fashion,Fashionologiste,Flair,Forecast,Forecaster,Free-rider,Futur,Future shaper ,Futurologue ,Futurophile ,Geek ,Green business,Hype-trender,Iconoclaste ,Idea hunter,Idée du jour,Idées,Idées de business,Idées de business de l’étranger,Imaginaire,Imagination,Influenceur,Innovateur ,Innovation,Innoventeur,Insider,Jet-tendanceur,Lifestyle,Luxe,Marchés de demain,Marchés du futur,Marchés porteurs,Marketing,Marketter,Modéliste,New business,Nouveaux marchés,Nouveaux modèles économiques,Nouveaux services,Novateur,Observateur de l’air du temps ,Olfacteur,Olfac-trender,Paradigme,Planneur stratégique ,Prédicateur de tendances,Prédiction,Produits et services de demain,Propulseur,Prospective,Prospectiviste ,Psytendanceur,Renifleur de tendances,Retail du futur,Safari trends,Scénarii,Scénario,Secteurs porteurs,Sérendipité,Services à la personne,Signaux faibles,Societeur,Sourcing,Spin doctor ,Stratège,Styles de vie,Styliseur,Styliste ,Tendances,Tendances de consommation,Tendances de fond,Tendances innovation,Tendanceur ,Tendancologiste ,Tendancologue ,Think tanker,Trend forecaster,Trend hunter ,Trendologist,Trend-setter ,Trendspotter,Trend-spotter ,Trickster,Veille,Veilleur ,Vigie,Visionnaire,Air du temps,Bureaux de style,Chasseur de tendances,Cool hunter,Early adopter ,Éclaireur du futur ,Futur,Chasseur d’idées,Innovation,Marchés du futur,Prospective,Safari trends,Signaux faibles,Tendances,Veille,Vigie,VisionnaireUne approche originale avec 24 façons d’observer le monde avec ses 5 sens, utilisables quel que soit votre domaine d’activité : une méthode exclusive. Pour être à l’affut des tendances, il faut observer le monde en s’appuyant sur différents angles de vue et en utilisant plusieurs canaux. A chacun de mettre en place son propre style en piochant dans ce bac à sable. Soyez à l’affût des signaux faibles autour de vous sans tomber dans le piège de la pensée mainstream et donc mettez en place un radar large & diversifié en faisant abstraction de vos certitudes. C’est cette curiosité insatiable et une capacité à se laisser surprendre par l’insolite qui permet d’être en anticipation. Le flair se développe avec une pratique soutenue. A défaut de formation disponible pour devenir chasseur de tendances, voilà un guide qui vous propose une démarche structurer pour vous lancer !

Les entreprises ne tomberaient pas comme des mouches si elles se dotaient d'une fonction prospective...

L’actualité économique montre tous les jours des exemples d’entreprises n’ayant pas anticipé un retournement de leur marché. De nombreux secteurs d’activités seront chahutés dans les années à venir. Face à ces nouveaux enjeux, il était urgent de faire le point sur la fonction prospective en France.

L’enquête révèle que la fonction prospective est encore émergente dans les entreprises : dans plus 2/3 des cas, elle est incarnée par la Direction générale. Très peu d’entreprises sont dotées d’une fonction prospective spécifique. Ainsi, il n’y a pas une pratique dominante dans le lancement des études prospectives au sein des entreprises, celles-ci pouvant être initiées aussi bien par le DG qu’un des services opérationnels. Les objectifs de la prospective en entreprise sont centrés sur l’anticipation des mutations du secteur d’activité et le lancement de nouveaux produits et services. Les autres applications de la prospective ayant un impact moins direct sur le business à court terme, sont moins prisées.

40 % des entreprises ont une vision à moins de trois ans et 42% sont dans une optique à moyen terme. Ceux qui pratiquent le long terme, sont assez rares. Lorsqu’une étude prospective est menée, dans les 2/3 des cas on se cantonne à 2015. Pour développer la prospective, parmi un arsenal de 10 outils, les entreprises privilégient  brainstorming et études prospectives sectorielles. 1 entreprise sur 2 pense que la prospective va se développer dans les 2 ans à venir. Lorsque l’on évoque les freins à la prospective on évoque en priorité le manque d’application opérationnelle. De l’avis des dirigeants, il manque une dizaine d’outils dans les entreprises dont des cahiers de tendances opérationnels périodiques fournissant une prospective à 360° ou un reporting sur les signaux faibles de leur environnement. A noter aussi que 3 entreprises sur 4 verraient un intérêt à travailler en communauté sur des sujets prospectifs.

Ces constats sur les pratiques actuelles, confirment l’urgence du développement de la prospective en entreprise.  Celle-ci doit alimenter la réflexion stratégique mais aussi nourrir les démarches de changement dans les unités opérationnelles. Dans un environnement turbulent, il est urgent de garder une longueur d’avance sur les marchés pour être force de proposition en termes d’innovation. Le chantier est ouvert !

 

 

2013, l'année de la transition pour les entreprises

2013 est une année de transition particulière marquée par...

  1. Des aléas à répétition nécessitant d’autres modes de pilotage et la culture de la reprévision,
  2. Une baisse générale de l’activité avec une tension plus intense sur les prix (tendances à la baisse), et la nécessité de chasser le gaspi et lutter contre l’effritement des marges (effet d’une crise rampante longue durée)
  3. Une transformation en profondeur de nombreux secteurs d’activité
  4. Une tension générale sur le cash (rareté)
  5. Une socialisation des systèmes d’information
  6. La multiplication des sources de crises et de risques
  7. Une incertitude permanente sur les coûts sociaux et fiscaux (fr)
  8. Une modification en profondeur des cycles de vie des produits et services selon les secteurs
  9. La nécessité pour les entreprises de trouver des relais de croissance notamment en partant à la conquête des BRIC
  10. Des fonctions de support sous les projecteurs de la rentabilité…
  11. Un horizon qui devient difficile à fixer dans un environnement chaotique (difficultés d’arbitrer aux turbulences quotidiennes et la nécessité de se doter d’une stratégie comme ligne de mire)
  12. L’urgence de renouveler en même temps portefeuille clients et offre de services (innovation de rupture)

Imaginer le magasin du futur

MAGASIN_DU_FUTUR.jpgLe commerce traditionnel est challengé par la baisse du pouvoir d’achat des consommateurs, l’e-commerce et les nouveaux modes de vie. Face à ces enjeux, la distribution teste régulièrement des nouveaux concepts/formats. Mais en 2013, le consommateur n’est plus un objet… De nombreuses enseignes ont déjà subi les effets d’une inertie dans la réinvention de leurs magasins, mais aussi de leur manque d’écoute. En 2013, les consommateurs ont pris le maquis avec des stratégies d’achats, en gérant en pleine conscience des choix, en arbitrant, en recherchant les meilleurs deals comme un pro. Le consommateur est donc lucide et décomplexé. Il surfe sur les possibilités d’achats groupés, les soldes, les circuits courts, le commerce solidaire, les offres low cost, le monde coopératif, les déstockages…en fonction de son panier. Il traque les opportunités aussi bien en boutique, sur un site web devant son ordi ou bien sur sa tablette ou son mobile. En fonction de sa stratégie, il se façonne une stratégie d’achat spécifique. Aussi face à des lieux de commerce de plus en plus standardisés, clonés, normés…on peut se demander si cela correspond au commerce du futur et si l’expérience globale proposée actuellement satisfait le consommateur. Le commerce du futur, c’est aussi une certaine vision de la ville de demain et de son centre-ville…

 http://www.linkedin.com/groups?gid=4867620&trk=hb_sid...

Imaginer la banque du futur

mobile banking, home banking, retail banking, gestion de finances personnelles, dématérialisation des chèques, personnalisation de l'espace, Signature électronique, dématérialisation, interfaces riches, convenience banking, high tech banking, life assistance banking, bank industrialisation, retail banking technologie, technologie enablers, channel, poor banking, ethique, solidarité, community banks, universal banks, spécialistes, non-bank banks, low cost,service,banque du futur, retail bankingLa banque est peut être le dernier secteur d’activité à ne pas avoir fait sa révolution et transformé en profondeur sa relation client. Réinventer la banque, est un chantier ouvert. Les banques en version  supérettes de services, a élargi l’offre, mais peut-être pas un service adapté aux attentes des consommateurs et des nouveaux modes de vie. La logique industrielle des banques avec des modèles de fonctionnement anciens, doit faire place à des visions plus agiles du service. C’est l’objet de ce groupe d’imaginer la banque du futur. RDV sur Linkedin Banque du Futur / Future of Retail Banking

http://www.linkedin.com/groups?home=&gid=4866085&...

mardi, 12 février 2013

Un nouveau blog "Les Années Deche"

images (6).jpgLa précarité et la vulnérabilité, sont des phénomènes qui peuvent dorénavant toucher tout le monde, au hasard des moments de la vie. Chacun (e) peut se retrouver dans un abîme de galère de façon soudaine, alors que personne ne nous prépare à ce type de situation. Le choc est d’autant plus grand pour ceux qui n’étaient pas atteint dans les précédentes décennies. Ainsi, des étudiants peuvent se retrouver dans des cas de pauvreté extrême et des difficultés à financer leurs études. 

De façon paradoxale certains rêvent de simplicité, de dépouillement, de dé-consommation, d’une forme de désintoxication par rapport à l’argent, d’une vie avec moins pour produire plus de sens. Ce sont des itinéraires plutôt de gens qui réagissent généralement à un trop plein. On peut retrouver des profils différents (voir en ce sens l’étude sur les Free lifers (http://fr.scribd.com/doc/45163287/Les-Free-Lifers-Rene-Du... )

Dans l’autre sens, ceux qui sont dans la dèche, rêvent d’accéder à la consommation pour les besoins primaires… mais aussi pour une reconnaissance sociale minimum, car faire les courses cela signifie que l’on fait partie de la société ! S’approvisionner dans une épicerie solidaire c’est le début d’une spirale de l’exclusion sociale, puisque vous n’êtes plus un player « normal ».

C'est l'objet de ce blog d'éclairer la diversité des situations de vie, de suggérer certains étonnements, d'évoquer les solutions possibles dans le monde réel...avec comme dénominateur commun LA DECHE.

RDV sur http://les-annees-deche.fr 

31 façons d'encourager la transition 2013/2023

Il est courant d’évoquer le changement de paradigme, mais en 2013 nous sommes au milieu du gué dans une phase de transition face à un paysage fragmenté, sans vraiment de vision globale des changements en cours. 

Dans ce contexte les leviers de la transition dans les 5 ans à venir sont multiples...Par exemple :

  1. L’obsolescence reprogrammée
  2. L’économie circulaire
  3. L’économie bleue
  4. Les monnaies alternatives/parallèles
  5. Les process d’innovation frugale
  6. L’économie sociale
  7. Le télétravail
  8. Le mouvement coopératif
  9. L’économie mauve (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_mauve )
  10. La systématisation du recyclage et de la réutilisation
  11. Les villes intelligences / smart grids / smart cities
  12. Les énergies renouvelables / alternatives
  13. Crowdfunding
  14. Labels locaux (made in local)
  15. Les achats responsables
  16. L’anti gaspillage
  17. Le mouvement locavore
  18. L’eco conception
  19. L’isolation passive généralisée dans les bureaux et habitations
  20. Le gardening urbain (green guerilla) : jardins urbains avec la permaculture, la biodynamie, la création de jardin par quartier
  21. La simplicité volontaire (voir par exemple http://fr.scribd.com/doc/45163287/Les-Free-Lifers-Rene-Du...)
  22. La performance globale dans les entreprises (l’étape post développement durable)
  23. La diversité culturelle dans les RH des entreprises
  24. L’économie participative
  25. La relocalisation des activités pour un ancrage territorial
  26. Le développement du do it yourself pour plus d’autonomie individuelle
  27. Le troc et la mutualisation
  28. L’économie fonctionnelle
  29. Le développement de la pleine conscience individuelle
  30. La généralisation et l’application du principe du less is more
  31. L’augmentation de l’autonomie et de la responsabilité individuelle (versus une société reposant vers l’hyper principe de précaution et une prise en charge des individus par la société)

lundi, 04 février 2013

les 13 commandements du f.....g frugal

  1. Apprenez l'art de cuisiner les restes
  2. Préparez vous même vos plats
  3. Réinventez les recettes en utilisant des ingrédients de substition en fonction de votre budget (soyez créatif)
  4. Achetez le moins d'aliments raffinés possible : privilégiez l'achat de produits bruts
  5. Utilisez le plus possible les légumes et fruits de saison
  6. Cultivez sur votre balcon herbes aromatiques et si c'est possible quelques légumes. Testez les graines germées
  7. Achetez les éléments périssables en petites quantités : privilégiez la diversité
  8. Confectionnez votre propre liste d'ingrédients sains que vous aurez dès que vous souhaitez faire des courses (par exemple regardez dans les ouvrages de dominique loreau)
  9. Investissez dans quelques outils de bonne qualité : couteau, économe, etc
  10. Prenez le temps nécessaire pour faire vos courses, cuisiner, manger. N'hésitez pas à acheter vos produits dans plusieurs boutiques
  11. Considérez les imperfections dans les articles, comme des aubaines pour l'acheteur que vous êtes et profitez de bons plans
  12. Evitez d'avoir un frigidaire plein à 100%
  13. Maitriser l'art de conserver en évaluant par vous même les dates limites de consommation selon les critères naturels (cf. les anciens savaient par exemple combien de temps on pouvait conserver un oeuf, sans avoir besoin d'aide d'un industriel)

 

Les outils de veille sociale et d'intelligence économique

 

Moteurs de recherche intégrant le Web social

  • Blog Area : blogarea.net
  • Blogolist : blogolist.com
  • Blogorama : blogorama.com
  • Delicious : delicious.com
  • EatonWeb : portal.eatonweb.com
  • Followeye : followeye.com
  • Google Blog Search : google.fr/blogsearch
  • IceRocket : icerocket.com
  • Keotag : keotag.com
  • NewsIsFree : newsisfree.com
  • NMincite : nmincite.com
  • Samepoint : samepoint.com
  • Socialmention : socialmention.com
  • Technocrati : technocrati.com
  • Topsy : topsy.com

 

Moteurs de recherche dédiés à Twitter

 

  • Just Tweet it : justtweetit.com
  • Tweepz : tweepz.com
  • Twitter Search : search.twitter.com
  • WeFollow : wefollow.com

 

Moteurs de recherche visuels

  • Newsmap : newsmap.jp
  • oSkope : oskope.com
  • Quintura : quintura.com
  • RedZee : redzee.com
  • search-cube : search-cube.com
  • Spezify : spezify.com

 

Moteurs de recherche cartographiques

  • Cluuz : cluuz.com
  • MaptStan : mapstan.net
  • TouchGraph : touchgraph.com

 

Métamoteurs de recherche

  • Browsys : browsys.com
  • Dogpile : dogpile.com
  • Iboogie : iboogie.com
  • Ixquick : ixquick.com
  • Polymeta : polymeta.com
  • Seeks : seeks.fr
  • Twingine : twingine.com
  • Yippy : yippy.com

 

Autres moteurs de recherche

 

archive.org

Rechercher dans les versions archivées de sites internet.

 

blekko.com

Ce moteur de recherche participatif propose des résultats basés sur la

contribution des internautes. Les contributeurs placent le symbole « / » devant

des mots-clefs pour faire répertorier les pages par le moteur.

 

browsys.com

Métamoteur de recherche qui vous permet d’interroger plusieurs fournisseurs

de services en même temps et d’obtenir les résultats sur une seule

page pour plus de facilité. Ainsi vous pouvez passer d’un onglet à un autre

pour obtenir les résultats Google, Bing, YouTube, Twitter, Wikipedia, Face-

book…

 

exalead.com

Recherche avec les moteurs de recherche généralistes.

 

faganfi nder.com

Recherche d’informations sur un site web.

 

forumexpo.fr

Informations sur les salons et les conférences.

 

google.fr/options

En précisant les contenus recherchés, Google offre des résultats plus précis

et adaptés.

 

google.com/patents

Moteur de recherche de brevets.

 

translate.google.com

Traduction des pages web.

 

video.google.fr

Recherche de vidéos et d’images.

 

hoovers.com

Informations sur les entreprises et professionnels à l’étranger.

 

ixquick.com

Ixquick permet d’effectuer des recherches confidentielles sur Internet. Il

n’enregistre aucune information, ce qui garantit une discrétion optimale lors

de votre navigation.

 

lexisWeb.com

Moteur de recherche juridique.

 

bulletins-electroniques.com

 

Portail d’informations technologiques et scientifiques en provenance des

services scientifiques des ambassades de France.

 

fr.nomao.com

Géolocalisation des résultats proposés par des moteurs de recherche.

 

polymeta.com

Recherches spécifiques au domaine de la santé à partir des principaux moteurs

de recherche [Google, Yahoo!…].

 

popurls.com

Surveillance du buzz.

 

scirus.com

Moteur de recherche technologique et scientifique.

 

scribd.com

Recherche dans les fichiers partagés par les membres : droit, livres, manuels…

 

societe.com

Informations légales et financières sur les entreprises françaises.

 

fr.wikipedia.org

Utilisation des moteurs participatifs Wikipedia.

 

zanzan.com

Moteur de recherche spécialisé dans la recherche des données statistiques

dans différents types de formats.

 

zoominfo.com

Recherche d’informations sur des entreprises et des professionnels.

 

Outils de veille sur le Web et d’e-réputation

 

amisw.com

Solution logicielle de veille, d’intelligence économique et de capitalisation

des connaissances.

 

arisem.com

Solution logicielle de veille.

 

buzzding.com

Solution de gestion d’e-réputation et de veille sur les médias sociaux.

 

copernic.com

Solution logicielle de veille et de recherche d’informations sur le Web, disponible

notamment sur appareils mobiles [BlackBerry, iPhone, iPad].

 

digimind.fr

Solution logicielle pour déployer et animer des équipes et projets de veille

stratégique.

 

guideie.gfi i.fr

Liste de solutions logicielles de veille et d’intelligence économique.

 

grimmersoft.com

Solution logicielle qui permet d’identifier les concepts clés contenus dans

les textes, d’analyser les relations complexes qu’ils ont entre eux et de naviguer

sur des cartes pour découvrir les thèmes qui vous intéressent.

 

google.fr/ig

Solution pour personnaliser sa page d’accueil Internet pour gagner du

temps dans les recherches.

 

intellixir.com

Solution logicielle prenant en charge le traitement de notices d’articles et de

brevets issues de bases de données commerciales ou privées.

 

internetowl.com

Logiciel pour générer des flux RSS pour des sites internet qui n’en utilisent

pas.

 

ixxo.fr

Solution logicielle de veille.

 

jivesoftware.com

Solution de veille en temps réel sur les médias sociaux.

 

kbcrawl.net

Solution logicielle de veille.

 

iscope.fr

Solution logicielle de veille.

 

lingway.com

Solution logicielle d’analyse de l’opinion sur Internet [sites, blogs, avis de consommateurs…].

 

matheo-software.com

Solution logicielle de veille sur les brevets.

 

https://addons.mozilla.org/fr/fi refox/addon/3999

Analyse du contenu des pages web en ajoutant cette application au logiciel

Mozilla Firefox.

 

addons.mozilla.org, rubrique « Recherche de modules ».

Surveillance des sites web ne proposant pas de flux RSS.

 

pikko.fr

Solution logicielle de cartographie d’information.

 

polyspot.com

Solution logicielle de veille stratégique et réglementaire.

 

radian6.com

Solution de monitoring sur les médias sociaux.

 

lithium.com

Solution de veille d’image et d’e-réputation.

 

sindup.fr

Solution de veille stratégique, très simple d’utilisation, créée spécialement

pour les TPE-PME. L’inscription y est gratuite.

 

symbaloo.com

Solution pour personnaliser sa page d’accueil Internet pour gagner du

temps dans les recherches.

 

sysomos.com

Solution d’analyse des médias sociaux : blogs, microblogs, forums…

 

techigry.com

Solution qui permet d’analyse les opinions sur des produits et des marques.

 

trackur.com

Solution de veille sur les réseaux sociaux et de gestion d’e-réputation.

 

viralheat.com

Solution de surveillance du buzz.

 

aignes.com

Logiciel pour générer des flux RSS pour des sites internet qui n’en utilisent pas.

 

wysigot.com

Navigateur web qui enregistre les sites internet et permet de surfer hors

ligne. Il affiche les modifications des sites à intervalle régulier.

 

xwiki.com

Solution qui permet de mettre en place un réseau Intranet collaboratif pour

augmenter les relations au sein de la société, instaurer une communauté

sécurisée de discussions et de favoriser l’intelligence collective pour favoriser

les décisions.

 

afnic.fr

Ce site fournit des informations sur l’hébergeur du site [domaine, date d’enregistrement,

date de modification, nom du propriétaire, contacts administratifs

et techniques, coordonnées…]. Il référence des sites français.

 

geste.fr, rubrique « Alerte info ».

Gérer et filtrer ses flux RSS sur un lecteur installé.

 

alexa.com

Solution qui permet de mesurer le trafic d’un site.

 

bing.com/toolbox/Webmaster

Solution qui permet d’analyser les backlinks, autrement dit les liens vers un

site sur le Web. Plus un site internet est populaire, plus le nombre de pages

sur le Web qui indiquent son adresse sera important.

 

bit.ly

Solution qui permet de générer des adresses web [« http:// »] plus courtes,

afin de pouvoir les intégrer dans les réseaux sociaux [Twitter limite à 140

le nombre de caractères par tweet].

 

blogger.com

Solution qui permet de diffuser les résultats de la veille sur un blog.

 

siteanalytics.compete.com

Solution qui permet de mesurer le trafic d’un site.

 

crossfeeds.fr

Solution qui permet d’enregistrer, d’organiser, de composer des flux RSS,

d’effectuer des recherches dans l’historique des flux.

 

whois.domaintools.com

Ce site fournit des informations sur l’hébergeur du site [domaine, date d’enregistrement,

date de modification, nom du propriétaire, contacts administratifs

et techniques, coordonnées…]. Il référence des sites étrangers.

 

eufeeds.eu

Solution qui permet de suivre la presse européenne via les flux RSS recensés

par ce site.

 

favebot.com

Solution qui permet de gérer des flux RSS.

 

femtoo.com

Solution qui permet de générer des flux RSS pour des sites internet qui n’en

utilisent pas, de sélectionner des éléments de pages web à surveiller.

 

google.fr/alerts

Alerte sur l’actualité qui traite de ses sujets préférés.

 

trends.google.com/Websites

Solution qui permet de mesurer le trafic d’un site.

google.com/insights/search/

 

Solution qui permet de suivre les tendances des recherches sur Google :

mots-clefs, répartition géographique des requêtes, selon les périodes.

google.com/reader

 

Solution qui permet de lire les flux RSS sur un lecteur en ligne.

 

google.fr/coop/cse/

Personnaliser son moteur pour cibler les résultats.

 

hoaxkiller.fr

Site qui permet d’éviter les canulars.

 

httrack.com

Solution qui permet de télécharger des sites web, d’enregistrer leur contenu.

 

icerocket.com

Compteur de visites sur un site internet.

 

netvibes.com/ie-crci

L’Univers Netvibes consulaire consacré à l’intelligence économique. Il propose

une large sélection de sources d’information et de contenus

 

lamoooche.com

Solution qui permet de gérer des flux RSS.

 

netvibes.com

Solution qui permet de lire et classer ses flux d’informations sur un portail

personnalisé en ligne.

 

page2rss.com

Solution qui permet de générer des flux RSS pour des sites internet qui n’en

utilisent pas.

 

pickanews.com

Solution qui permet de suivre l’actualité française et internationale en utilisant

des sources crédibles [journaux, magazines…].

 

rsspect.com

Solution qui permet de générer des flux RSS pour des sites internet qui n’en

utilisent pas.

 

snopes.com

Solution qui permet de vérifier des informations du Web pour éviter les canulars.

 

swesum.nada.kth.se

Solution qui permet de résumer une page web.

 

tinyurl.com

Solution qui permet de générer des adresses web [« http:// »] plus courtes,

afin de pouvoir les intégrer dans les réseaux sociaux [Twitter limite à 140 le

nombre de caractères par tweet].

 

touchWeb.fr

Solution qui permet de déterminer quelle est l’étendue de votre notoriété.

Repérer les sites ou ressources web pouvant diffuser un buzz. Repérer les

relais d’opinion pour une entreprise ou une marque. Créer des liens.

 

tweetedtimes.com

Solution qui permet d’agréger des tweets. Cet outil agrège sous forme de

journal les tweets quotidiens de comptes Twitter sélectionnés.

 

urbanlegends.about.com

Solution qui permet de vérifier des informations pour éviter les canulars.

 

fr.wasalive.com

Solution qui permet de surveiller la blogosphère et être alerté.

 

watchthatpage.com

Solution qui permet de générer des flux RSS pour des sites internet qui n’en utilisent pas.

 

news.Webplanete.net

Solution qui permet de générer des flux RSS à partir d’un portail.

 

 Sources : Guide de l'intelligence Economique

 

Les nouvelles idées : le moteur des entrepreneurs !

Nous vivons une économie avec une « sur-offre »  généralisée et un pouvoir d’achat réduit (aussi bien côté ménages que du côté entreprises). Dans ce contexte il faut avoir un système de veille permanent pour avoir une idée d’avance et cultiver la différenciation par des innovations régulières en fonction de l’air du temps, des évolutions des modes de vie, etc Cette démarche de différentiation vise aussi bien le produit ou le service lui-même que la façon dont on communique autour afin d’attirer l’attention. Ainsi, une marque faisant le choix d’une absence des médias sociaux, court le risque de fonctionner en vase clos avec une clientèle qui ne se renouvelle pas.

 

Deux hubs dédiés aux entrepreneurs cherchant de nouvelles idées de business peuvent se ressourcer sur les médias sociaux :

Sur Facebook : Groupe Secteurs Porteurs | Idées de business | Marchés du futur https://www.facebook.com/groups/476625689063754/

Sur Linkedin : Hub « Secteurs porteurs et idées de Business »  (un sous-groupe de Observatoire des Tendances)

http://www.linkedin.com/groups?gid=4760130&trk=myg_ug...

 

couv chasseur de tendances.jpgL’outil indispensable du créateur d’entreprise ou de l’entrepreneur souhaitant accéder à une méthode pour être à l’affut de l’air du temps et anticiper les tendances pour leur business : PETIT GUIDE DE L’APPRENTI CHASSEUR DE TENDANCES

Comment devenir chasseur de tendances ? Comment développer une capacité d’anticipation en exploitant les signaux faibles autour de soi ? S’il n’y a pas de formation en ce domaine, pour autant c’est un métier qui utilise des process de travail, même s’ils ne sont pas toujours formalisés. C’est l’objet de cet ouvrage qui dévoile 24 façons d’observer le monde. C’est un outil méthodologique pour vous guider dans la recherche d’informations pertinentes. Ensuite c’est la pratique quotidienne qui vous permettra d’acquérir un savoir-faire et affiner votre flair. Même si c’est un métier magique et passionnant pour autant il repose sur l’hyper labeur et une implication illimitée avant de devenir un capteur de tendances, tendançologue, cool hunter, éclaireur, trend forecaster ou trend spotter. C’est à force d’observer, encore et encore, que vous pourrez cultiver un regard à 361° sur le monde, développer vos intuitions et trouver votre propre style en tant que chasseur de tendances. Bonne crypto chasse !

http://www.lulu.com/shop/ren%C3%A9-duringer/petit-guide-d...

 

 

 

lundi, 28 janvier 2013

Qui serez-vous en 2013 ?

Au choix...

  1. Hipster
  2. Freelifer (http://fr.slideshare.net/transportsdufutur/33839177-lesfr... )
  3. Prepper (http://lesurvivaliste.blogspot.fr/2013/01/les-preppers.html )
  4. Procrastinateur
  5. Player
  6. Slasheur
  7. Trickster
  8. Snipper
  9. Influenceur
  10. Performer
  11. Innovateur
  12. Transmetteur
  13. Eclaireur
  14. Connecteur
  15. Steampunker
  16. Dasher
  17. Trigger

vendredi, 25 janvier 2013

La Suisse sera tendance en 2013 !

Le think tank NiceFuture: www.nicefuture.com

Des articles durables : www.boutiketik.ch

G21 - Swisstainability forum: www.g-21.ch La 3ème édition du G21 Swisstainability Forum aura lieu les 28-29 mai 2013.

 Festival de la Terre : www.festivaldelaterre.ch

Ethical Fashion Days : www.ethicalfashiondays.ch

Anges gardiens de la planète : www.angegardien.ch

Manifeste pour la terre : www.manifestepourlaterre.org

Localisez les adresses éthiques proches de vous : www.consom-action.ch

Guide du shopping éthique, guide de l'habitat durable, guide de la cosmétique éthique et guide du tourisme durable : www.nicefuture.com

Enquête sur la fonction prospective des entreprises menée par l’Observatoire des tendances

Publication :  janvier 2013

 

La fonction prospective est encore émergente dans les entreprises puisque dans plus 2/3 des cas, elle est incarnée par la Direction générale. D’ailleurs on constate qu’en 2012, il n’y a pas une pratique dominante dans le lancement des études prospectives, cela peut être aussi bien la direction générale qu’un des services de l’entreprise. Les objectifs de la prospective en entreprise sont centrés sur l’anticipation des mutations du secteur d’activité et le lancement de nouveaux produits et services. Les objectifs ayant des ROI plus indirects sont moins côtés. 40 % des entreprises ont une vision à moins de trois ans et 42% sont dans une optique à moins terme. Ceux qui pratiquent le long terme, sont assez rares. Dans ce contexte, lorsqu’une étude prospective est menée, dans les 2/3 des cas on se cantonne à 2015. Pour développer la prospective, parmi un arsenal de 10 outils, les entreprises privilégient les brainstormings et les études prospectives sectorielles. 1 entreprise sur 2 pense que la prospective va se développer dans les 2 ans à venir. Lorsque l’on évoque les freins à la prospective on évoque en priorité le manque d’application opérationnelle. Il manque une dizaine d’outils dans les entreprises dont des cahiers de tendances opérationnels périodiques fournissant une prospective à 360° ou un reporting sur les signaux faibles de leur environnement. A noter aussi que 3 entreprises sur 4 verraient un intérêt à travailler en communauté sur des sujets prospectifs.

 

Synthèse de l’enquête

http://smartfutur.blogspirit.com/list/enquete-sur-la-fonc...

 

Contact :

René Duringer

06 03 40 79 91

smartfutur@gmail.com

 

mercredi, 23 janvier 2013

Sortie du Petit Guide de l'apprenti chasseur de tendances

Comment devenir chasseur de tendances ? Comment développer une capacité d’anticipation en exploitant les signaux faibles autour de soi ? S’il n’y a pas de formation en ce domaine, pour autant c’est un métier qui utilise des process de travail, même s’ils ne sont pas toujours formalisés. C’est l’objet de cet ouvrage qui dévoile 24 façons d’observer le monde, une approche inédite de l’Observatoire des tendances. C’est un outil méthodologique pour vous guider dans la recherche d’informations pertinentes. Ensuite c’est la pratique quotidienne qui vous permettra d’acquérir un savoir-faire et affiner votre flair. Même si c’est un métier magique et passionnant pour autant il repose sur l’hyper labeur et une implication illimitée avant de devenir un capteur de tendances, tendançologue, cool hunter, éclaireur, trend forecaster ou trend spotter. C’est à force d’observer, encore et encore, que vous pourrez cultiver un regard à 361° sur le monde, développer vos intuitions et trouver votre propre style en tant que chasseur de tendances. Bonne crypto chasse !

Pour se procurer l’ouvrage, RDV sur Lulu.com

http://www.lulu.com/shop/ren%c3%a9-duringer/petit-guide-d...

lundi, 17 décembre 2012

L'Ecosystème de l'Observatoire des tendances sur Linkedin

L’observatoire des tendances est décliné sur les thématiques suivantes sur sur linkedin (hubs), qui sont autant de lieux pour favoriser la réflexion collective et le crowdsourcing.

  • ·         Observatoire des modes de vie en 2030 (177 membres)
  • ·         Observatoire des Tendances (22000 membres)
  • ·         Observatoire des tendances de la communication (695 membres)
  • ·         Observatoire des tendances de l'agroalimentaire et de l'agriculture (22 membres)
  • ·         Observatoire des tendances de l'édition et de la presse
  • ·         Observatoire des tendances de l'entreprise 2.0 (113 membres)
  • ·         Observatoire des tendances des DAF (209 membres)
  • ·         Observatoire des tendances du BTP (976 membres)
  • ·         Observatoire des tendances du Luxe (525 membres)
  • ·         Observatoire des tendances du Poitou-Charentes (172 membres)
  • ·         Observatoire des tendances du Tourisme (799 membres)
  • ·         Observatoire du futur (472 membres)

 

Depuis une semaine, il y a un nouveau groupe « Secteurs porteurs et idées de Business ».

http://www.linkedin.com/groups?home=&gid=4760130&...

Un groupe qui traitera des thèmes suivants :

•             Secteurs porteurs

•             Marchés porteurs

•             Idées de business

•             Marchés du futur

•             Innovation et Big idea

•             Business du futur

•             Produits et services de demain

•             Business innovants

•             Nouveaux modèles économiques

•             Marchés de demain

•             Marketing

•             Business Model

•             Air du temps

•             Attentes des consommateurs

•             Filons & bons plans

•             Services à la personne

•             Idée du jour

•             Tendances de consommation

•             Retail

•             Idées de business de l’étranger

•             Green business

•             Nouveaux marchés

•             Tendances innovation

 

mardi, 11 décembre 2012

Best of des Tendances de novembre 2012

Trendwatching avec les 10 TENDANCES CONSOMMATEURS INDISPENSABLES POUR 2013

http://www.trendwatching.com/fr/trends/

 

Pantone pour les couleurs à surveiller en 2013 (notamment émeraude…)

http://designtaxi.com/news/354664/PANTONE-Reveals-Color-O...

https://www.pantone.com/pages/MYP_mypantone/mypInfo.aspx?...

 

Gartner group pour les technologies stratégiques pour 2013

http://www.gartner.com/it/page.jsp?id=2209615

 

Les tendances selon JWT

http://www.jwtintelligence.com/2013-and-beyond/

http://endaguinan.com/2012/12/04/ten-trends-for-2013-from...

http://www.offremedia.com/voir-article/jwt-intelligence-d...

 

Les tendances digitales à suivre également par le French Web avec la série TRENDS

En coproduction, Dailymotion et FrenchWeb, lancent aujourd’hui officiellement «Trends», une série documentaire consacrée aux innovations digitales dans le monde. De Séoul à Paris en passant par la Silicon Valley et New York, le premier épisode présente les nouvelles tendances dans le domaine de la vidéo.

http://frenchweb.fr/trends-frenchweb-lance-une-serie-docu...

 

A l'occasion du Hub Forum 2012 ont été présentées les 11 tendances luxe, mode et beauté illustrées par des communications de plus en plus créatives des marques. 

Lol légereté, gamification, Co-création, nouvelles formes narratives, Gif, mobile  ... les marques ont changé leur manière de communiquer et jouent l'humour, la dérision utilisant parfois les codes de cette génération Y. Eric Briones, aka Darkplanneur signe une présentation révélant ces "11 tendances digitales Luxe, Mode & Beauté", souhaitant exprimer la "fierté créative du luxe & la mode dans le digital".

http://www.docnews.fr/actualites/etude,11-tendances-digit...

 

Les Business Trends 2013 pour small business

http://www.ducttapemarketing.com/blog/2012/11/09/business...

http://www.techsling.com/2012/09/top-business-trends-for-...

http://www.businessinsider.com/the-10-hottest-consumer-tr...

 

Trends Observer 2013

La quête de solutions dans un monde en crise

http://www.espacedatapresse.com/documents_fil/2008641/Tre...

 

Le must des technos à Las Vegas du 8 au 11 janvier 2013

http://www.cesweb.org

Pour ceux qui ne pourront pas se déplacer suivez le blog de Bernard Neumeister http://www.infohightech.com/

 

Pour trouver de l’inspiration dans les meilleures conférences…

http://trendemic.net/conference-evenement-inspiration.html

 

Incontournable : Les InnO'vents : weekly agenda of events for innovation à  Paris

http://www.scoop.it/t/inno-vents

 

Pour un bon storytelling futuriste version soda

http://www.cokecorporateresponsibility.co.uk/future-chall...