En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 01 août 2010

Futurists ponder planet, avoid despairing

Can civilization implement solutions fast enough to keep ahead of the looming challenges?

The Millennium Project, a global independent think tank of futurologists, and thought leaders, today published its 14th report on global perspectives in Germany and around the world.

Until two years ago the report showed a positive trend in the so-called "State of the Future Index" (SOFI). Triggered by the financial and economic crises and the failure of the climate conference in Copenhagen, the current SOFI shows that the prospects of success in solving some major global challenges have become somewhat clouded.
(((What's a "major global challenge?" If you don't solve major global challenges, major global challenges will solve you.)))

What the authors see as lacking the most, according to Jerome Glenn, Director of the Millennium Project, are a series of serious global strategies to be implemented by governments, companies, NGOs, UN institutions and other international bodies.

"The world is in a race between implementing ever-increasing ways to improve the human condition and the seemingly ever-increasing complexity and scale of global problems... After 14 years of research into the future within the framework of the Millennium Project it is increasingly clear that the world has the necessary capacity to cope with its problems. However, it remains unclear whether humankind will make the right decisions on the scale necessary to meet the global challenges appropriately", said Glenn. (((I'm more than half a century old, and I don't think I've ever seen "humankind" make a decision about anything.)))

Among the regular sections in the ninety page 'State of the Future' report are the annually updated analyses of the fifteen key global challenges, as well as the publication of the State of the Future Index (SOFI). The index identifies areas in which there has been either an improvement or deterioration during the past 20 years and creates projections for these scenarios over the coming decade. All relevant and recognised studies by the UN or World Bank are distilled as part of these projections.

On individual results of the State of the Future Index:

Where We Are Winning

Although poverty forecasts remain high they are far lower than several years ago.

According to current estimates by the World Bank the number of people living on less than 1.25 USD per day will amount to approximately 1 billion in 2015 and 826 million in 2020. The Millennium Development Goals Report 2010 currently puts that figure at around 1.4 billion people.

The infant mortality rate is expected to have declined by two thirds between 2000 and 2015. Despite steady population growth, 30% fewer children under five years of age died in 2008 than in 1990. UNICEF vaccinations are now reaching 55% of children worldwide and global health care partnerships have improved.

The 2010 Peace Index clearly shows that the risk of war in most world regions has decreased, although violent crime is on the rise. Most of humanity lives in peace, yet half the world's countries remain vulnerable to social crises and violence. In 2010 there were fourteen conflicts with 1,000 or more victims; five in Africa, three in Asia, two in America and three in the Middle East, whereby one conflict, the fight against Al Qaeda, fell into the "worldwide anti-extremism" category. In mid-2009 there were fifteen conflicts.

Since 1990 1.3 billion people have gained access to cleaner drinking water and 500 million more have access to sanitation facilities; however, 900 million people still lack clean drinking water and 2.6 billion have no adequate sanitation.

There are around 6.9 billion people in the world today. If current trends continue, the world's population will increase to around 9 billion by 2050. The good news is: The rate of population growth is declining. According to an estimate by the United Nations, had fertility rates remained unchanged since the late 1990s, the world population would have grown to more than 11 billion. While developing countries benefit from slower growth, a further drop in fertility rates represents a problem for ageing and shrinking industrial nations.

Women make up around 40% of the working population worldwide, but receive less than 25% of total pay. However, they control more than 70% of global consumer spending. (((You never see men complain about their meager 30% of global consumer spending, because they're busy sending those chicks out to do the grocery shopping.)))

Between 2000 and 2010 the proportion of women in national parliaments increased from 13.8% to 18.9%.

Currently, almost 30% of people have access to the Internet and within five years it is expected to be about 50% - including via mobile devices. It can be expected that within a few years it will be possible for everyone to have access to the Internet. The speed of development depends, among other things, on advances in mobile technology and its dissemination. (((So much for the "digital divide.")))

The worldwide life expectancy at birth is currently 68 years. The World Bank estimates that it could be extended, for example, through better medical care, better nutrition and fewer armed conflicts.

Where We Are Losing

Based on figures in the annual "Corruption Perceptions Index" (CPI) from Transparency International the SOFI's prognosis is of a worldwide increase in corruption. Estimates from the World Bank put the total value of annual worldwide bribes being paid at one billion USD. Governments can be seen as a chain of decision points where some people in these positions are susceptible to very high bribes. Decisions may be being bought and sold, just like heroin, and thus democracy becomes an illusion.

Between 1970 and 2000 the amount of CO2 in the atmosphere increased each year by 1.5 ppm and since then it has grown by 2.1 ppm per year. Developed and developing countries, which are responsible for more than 80% of global of greenhouse gases, committed themselves to reducing their emissions for the first time in an agreement made during the UN Climate Conference in Copenhagen. The focus of the agreement was international cooperation to limit CO2  emissions in order to limit the rise in average global temperature to 2°C by 2100. Scientists have pointed out, however, that these commitments are not sufficient to limit the CO2 concentration to less than 450 ppm.

The current changes in weather conditions were not expected by the IPCC before 2020. Some of the worst assumptions have already become a reality. Hazardous feedback could accelerate climate change, for example, the melting of the Arctic leading to less light being reflected, which, in turn, increases heat absorption and causes melting at a higher rate.

According to the IMF the world economy shrank by 0.6% in 2009, the per capita income fell by about 2% to 10,500 USD, unemployment rose to 9% worldwide.

"Although some variables suggest positive development this should not lead to passivity. It simply shows that some of the action being taken has had a positive impact and we now have to show further engagement in order to meet the complexity and diversity of global challenges", said futurist Cornelia Daheim, the representative of the Millennium Project in Germany and Managing Director of Z_punkt GmbH.

Other chapters in this year's report deal with Collective Intelligence, environmental security, Latin America 2030 and a survey of the key issues and research gaps in global future research. More than  7,000 pages of detailed information can be found on the CD which accompanies the report.



mardi, 20 juillet 2010

Sélection de 169 éclaireurs du futur / Juillet 2010

Sélection de 169 éclaireurs du futur / Juillet 2010


  1. Alain Renk

  2. Alvin Toffler

  3. Anne Beaufumé

  4. Anne Marie Boutin

  5. Anne Thévenet Abitbol

  6. Anne-Caroline Paucot

  7. Anne-Claire Paré

  8. Anne-Marie SARGUEIL

  9. Antoine Couder

  10. Antoine Rebiscoul

  11. Armand Braund

  12. Armelle Weisman

  13. Arnaud Huet

  14. Babette le Forestier

  15. Barbara Steudler

  16. Béatrice Duboisset

  17. Béatrice Gisclard

  18. Béatrice Mirrione

  19. Benoit Sarazin

  20. Bernard Stiegler

  21. Bertrand Duperrin

  22. Brigitte Mantel

  23. Bruno De Latour

  24. Bruno Marzloff

  25. Bruno Rives

  26. Camille Perles

  27. Caroline Gauvin

  28. Catherine Blondel

  29. Catherine Champeyrol

  30. Catherine Dauriac

  31. Catherine Tetu

  32. Cécile Bost

  33. Cedric Kay

  34. Celine Laisney

  35. Charles Wassmer

  36. Christian Gatard

  37. Christian Mayeur

  38. Claude Poitras

  39. Cyril Blin De Belin

  40. Cyril Delattre

  41. David Commarmond

  42. Denis Failly

  43. Denis Pansu

  44. Dominique Cuvillier

  45. Dominique Desjeux

  46. Dominique Weizman

  47. Drechsler Michèle

  48. Edith Heurgon

  49. Elisabeth Laville

  50. Elisabeth Lulin

  51. Élizabeth Leriche

  52. Emma Fric

  53. Emmanuel Racca

  54. Eric Briones

  55. Eric Le Braz

  56. Eric Seuilliet

  57. Estelle et Nathalie Kupiec

  58. Fabien Cleenewerck

  59. Fabienne Goux Baudiment

  60. Fabrice Rault

  61. François Bellanger

  62. François Bernard

  63. François Camé

  64. François Laurent

  65. François Saint Cast

  66. François-Xavier Alexsens

  67. Françoise Bronner

  68. Françoise Serralta

  69. Geneviève Flaven

  70. Geoffrey Delcroix

  71. Georges Fulgencio

  72. Grégory Sant

  73. Guillaume Erner

  74. Hélène Mugnier

  75. Hélène Perrin Boulonne

  76. Hugues de Jouvenel

  77. Isabelle Brisset

  78. Isabelle Camps

  79. Isabelle Carron

  80. Isabelle Musnik

  81. Jean-françois Tchernia

  82. Jean-Lou Bourgeon

  83. Jean-Marc Bélot

  84. Jean-Maxence Granier

  85. Jean-Paul PINTE

  86. Jean-Yves PRAX

  87. Jeremy Dumont

  88. Jérôme Delacroix

  89. Joanna Manganar

  90. Joël de Rosnay

  91. Johann Ouaki

  92. Jolanta Bak

  93. Khlauda mollard

  94. Laura Garcia Vitoria

  95. Laurence Hochart

  96. Laurent Dupuis

  97. Laurent Edel

  98. Laurent Marcoux

  99. Laurent Ponthou

  100. Loïc Bizel

  101. Lorenzo Soccavo

  102. Luc Boyer

  103. Malo Girod de l'Ain

  104. Marc Giget

  105. Marc Ullmann

  106. Marianne Dekeyser

  107. Marie-Aude Garnier

  108. Martine Leherpeur

  109. Matthias Horx

  110. Matthieu Bourguignon

  111. Michael Bentz

  112. Michel Godet

  113. Michel LADET

  114. Michel Saloff Coste

  115. Monique Wahlen

  116. Natalia BREDIN

  117. Nelly Rodi

  118. Olaf Helmer

  119. Olivier Parent

  120. Pascal Baudry

  121. Pascal Frion

  122. Pascal Jouxtel

  123. Pascal Montfort

  124. Pascale Brousse

  125. Pascale Hebel

  126. Patrice Duchemin

  127. Patricia Ravet

  128. Peter Drucker

  129. Philippe Cahen

  130. Philippe JEANTET

  131. Philippe Lemoine

  132. Philippe Lukacs

  133. Pierre François Le Louët

  134. Pierre Fraser

  135. Raphael Berger

  136. René Duringer

  137. Richard D. Collin

  138. Robert Rochefort

  139. Roger Nifle

  140. Romain Gerlier

  141. Ross Dawson

  142. Saphia Richou

  143. Serge Guégan

  144. Solange Saint-Arroman

  145. Sophie Januel

  146. Stéphane Dangel

  147. Stéphane Dieutre

  148. Stéphane Gallieni

  149. Stéphane Huguon

  150. Stéphane Juguet

  151. Stéphanie Baudart

  152. Sylvie Pouilly

  153. Thibault Le Carpentier

  154. Thierry Gaudin

  155. Thierry Groussin

  156. Thomas Busuttil

  157. Ute Hélène von Reibnitz

  158. Véronique BOUTHEGOURD

  159. Vincent Grégoire

  160. Xavier Aucompte

  161. Xavier DESMAISON

  162. Xavier Terlet

  163. Yan de Kerorguen

  164. Yann Gourvennec

  165. Yann Moulier Boutang

  166. Yannick Le Guern

  167. Yannick Roudaut

  168. Yves Duron

  169. Yves Lusignan


Source : Observatoire des tendances / René Duringer - juillet 2010



lundi, 12 juillet 2010

Répertoire des sources d'information pour chasseurs de futur

1101055.jpgRépertoire des sources d'information sur les tendances, les innovations, les signaux émergents, la prospective, les futur(e)s

Plus de 70 angles d'attaque pour envisager sur le futur via des médias sociaux thématiques, blogs, ouvrages ou études à télécharger !! Un casting de groupes orientés futur sur Facebook, Linkedin, Ning, etc



Documents orientés futur à télécharger gratuitement


Carnet du parfait chasseur de tendances de A à Z / Edition collector 2010



Luxe & Ile déserte : le luxe protéiforme en environnement minimaliste





Entrepreneuriat du futur... portrait du dirigeant du futur



Tendances Intuitives 2008 et plus



Cartographie intuitive de la prospective en environnement incertain et complexe



Tendances 2008_2020 / Dark is dark



Hit Parade des Méta Drivers qui vont transformer le monde à l'horizon 2020-2050 En route vers la prochaine étape de l'Homo Sapiens



Futurs 2020-2050 / Courants chauds & froids



Pré-Synthèse de l'Etude Tendances Luxe 2009




Version du 6 février 2009 de l'ouvrage officiel de l'Ordre des Experts-comptables sur les grandes tendances du monde dans 10 ans. Indispensable pour comprendre les mutations de son environnement, surtout en temps de crise.  Plus de 300 pages de prospective gratuite !!!



Voyage au pays des chasseurs de tendances

Téléchargez l'ouvrage « Voyage au pays des chasseurs de tendances » avec 36 témoignages exclusifs de chasseurs de tendances qui dévoilent comment ils alimentent leurs neurones pour anticiper les tendances, mutations, signaux faibles, où ils approvisionnent pour trouver de l'inspiration, humer l'air du temps, observer. Plus de 200 pages qui montrent 36 visions différentes d'anticiper les tendances. Un ouvrage de l'observatoire des tendances



Carnet de tendances 2008

A l'attention des entrepreneurs, ce carnet des tendances, mis en ligne sur le blog des experts-comptables sur les nouvelles opportunités de business, propose un recensement des meilleurs signaux pour comprendre les mutations, anticiper et être à l'affût des opportunités. Parmi les signaux forts figurent l'accomplissement de soi, les outils collaboratifs, le nomadisme, la géolocalisation, l'immatérialité, l'intelligence économique, la réalité augmentée...




TAGS 2010/2011 centrés futur

scrapbook smartfutur.jpgAnti-trends l 10 méga trends l 10 tendances l 2010-2020 l affluent people l anti crise l Archéologie du futur l avant garde l Best Business Ideas l blogueur influent l boutiques tendances l bureaux de style l cabinet de tendances l Cahier de prospective l cahier de styles l cahier de tendances l carnet de tendances l chasseur de tendances l chasseurs de tendances l chasseuse de tendances l clés du XXIe siècle l commerce du futur l community manager l consommateur du futur l cool hunter trend l couleur tendance l couleurs tendance l crise du luxe l créneaux porteurs l développement durable & luxe l emplois de demain l emplois du futur l entreprise de demain l entreprise du futur l nouveau paradigme l sociologie l foire aux millionnaires l free-lifers l futur du luxe l future of luxury brands l future thinkers l Global Consumer Trends l génération a l génération y l génération z l géographie des tendances l géographie du futur l hôpital du futur l hôtel boutique luxe l jobs du futur l Key note speaker l l'entreprise en 2030 l l'innovation dans les services l le monde en 2020 l Le monde à l'Horizon 2020 l living tomorrow l luxe du futur l Maslow 2.0 l micro trends l millionnaire faire l new consumérisme l observatoire du futur l observatoire prospectif des métiers et des qualifications l planner stratégique l planneur stratégique l prospective 2.0 l Prospective Aéroportuaire l repérages futuristes l restaurant tendance paris l scénarios immergents l scénarios émergents l tendances 2.0 l Top Consumer Trends l trend hunter l trend hunters l trend setter l imaginaires l trend tracker l trend-spotter l trendy boutiques l Veille Institutionnelle l Veille technologique l vision prospective l WEB 3.0 l web 4.0 l à l'Horizon 2020 l 2020 prospective l 2020-2050 l 2025 prospective l 2030 prospective l 2035 prospective l 2040 prospective l l 2045 prospective l 2050 prospective l 2100 prospective l 21éme siècle prospective l 3éme millénaire prospective l adetem l anthropologie l BIPE l cloud computing l construction bâtiment futur l construction bâtiment prospective l croissance 2.0 l Design futur tendances l distribution urbaine prospective l décryptage l e-commerce luxe l Emerging trends l entrepreneuriat 2.0 l entreprise 2.0 l European Futurists Conférence l Eurostaf l trend dropping l exposition universelle futur l express roularta services l foresight trends l futuribles l futurisme l Futurologie l futurologist l Futurologue l futurs l globe-trotters palaces l grande distribution prospective commerce l HNWI luxe l spa l insights trends l institut français de la mode l LEAP/E2020 l logistique urbaine prospective l luxe développement durable l luxe tendances l luxe tendances street l luxe trends l luxe trends street l luxury futur l luxury trends l magasin du futur l marchés du futur l maslow l monde 2.0 l nanosciences futur prospective l nanotechnologies futur prospective l observatoire tendances l perspectives prospective futur l prospectives l prospectives tendances l prospectives tendances stratégie innovation l prospectiviste l prospectivistes l pyramide de maslow prospective l pétrole thinks tanks l sexe et prospective l scenarii prospectifs l scenarii prédictifs l semiurgie tendances l servicielle l futuring l branding l Signaux faibles l smartfutur l spa luxe futur l spiritualité l storytelling l Strategic Foresight Trends l survie urbaine l sustainable luxury l sémiologie Prospective futur tendances l sérendipité l tendances consommation l tendançologie l tendançologiste l think tank l thinks tanks l transhumanist l trend hunter micro trends l trend-setters l trends l Trendy Futur Tendances l UHNWI luxe l ultra high net worth individuals l ultra riches l Utopie l VHNWI luxe l Visionnaire l Visionnaires l web 3.0 l xerfi l XXIe siècle futur l XXIe siècle prospective l économie 2.0 l épistémologie prospective futur l tendances de consommation émergentes l sourcing l Méta scénarios l Méta prospective l post crisis l Néo futur l disruption l changement l post modernité l post capitalisme l next world l competitive intelligence l avenir l nouvelle civilisation l transfutur l vigilance l trend watching l observeur l nouveau monde l méta futurs l web 5.0 l regard prospectif l foresighters l rupture l thinkers l intelligent life l marques l futur insider l technologies du futur




mardi, 06 juillet 2010

Regard sur la prochaine décennie !!

Regard sur la prochaine décennie !!! Sondage exclusif réalisé à l'occasion des 10 ans d'OpinionWay à l'occasion de son dixième anniversaire

Juillet 2010

Q : Selon vous, qu'est ce qui sera dépassé/ n'existera plus dans 10 ans ?

Réponse(s) donnée(s) à partir d'une liste

1. La téléréalité

2. La voiture à essence

Q : Quel sera le pays qui progressera le plus dans les dix prochaines années ?

Réponse(s) donnée(s) à partir d'une liste

1. La Chine

2. L'Inde

Q : Dans la liste suivante, qu'est-ce qui vous fait le plus peur dans 10 ans ?

Réponse(s) donnée(s) à partir d'une liste

1. Le réchauffement de la planète et l'augmentation des catastrophes naturelles

2. La domination de la Chine sur la planète / le déclin de l'Europe face aux pays émergents

3. La guerre mondiale

4. La fin du système de protection sociale en France (retraite, santé)

Q : Toujours dans la liste suivante, qu'est-ce qui, dans la prochaine décennie, vous paraît le plus probable ?

Réponse(s) donnée(s) à partir d'une liste

1. Le réchauffement de la planète /

2. La domination de la Chine sur la planète / Le déclin de l'Europe face aux pays émergents

3. La disparition progressive des énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz)

4. La fin du système de protection sociale en France (retraites, santé)

Q : Quel sera l'adjectif qui symbolisera le mieux selon vous la société dans 10 ans ?

Réponse(s) donnée(s) à partir d'une liste

1. Individualiste

2. Dangereuse

3. Virtuelle

4. Blasée


samedi, 03 juillet 2010

1 français sur 5 sera un FREE-lifer en 2015

Les FREE-Lifers, nouveaux consommateurs du monde post-moderne en survenance

Depuis plus de 10 ans, les nouveaux consommateurs surgissent au gré des convictions d'individus lançant un nouveau courant : compacters, down shifters, freegans, ou adeptes de la simplicité volontaire. En 2010, il ne s'agit plus de groupes marginaux face au mainstream des consommateurs classiques. On constate que ces nouvelles attitudes deviennent un phénomène de masse. Cela devrait représenter 25 % de la population française dans les 5 ans à venir. Ils sont en train d'imaginer un nouveau mode de vie en dehors de toute idéologie, juste parce que c'est devenu une évidence dans la vie quotidienne. Cette frugalité consciente est la résultante du nouveau paradigme que nous abordons, où l'argent n'est plus le fil rouge d'une vie, puisque la priorité c'est le qualitatif et non le quantitatif. Ainsi sous des dehors loufoques, Rodolphe que tout le monde connaît grâce aux célèbres publicités Free et son personnage fantasque, montre avec humour un nouveau mode de vie « no money / no soucis » ! Dans un registre moins joyeux on citera « Into the Wild » un film de Sean Penn, révélateur d'une démarche pleine de sens. Sur un autre registre on peut être impressionné par Mark Boyle, l'auteur de « The Moneyless Man: A Year of Freeconomic Living ». L'irlandais a dit adieu à l'argent il y a 18 mois. Il applique à la lettre ses convictions anticapitalistes & environnementales. Il nous prouve que l'on peut être ultra frugal et heureux.

Document complet à télécharger sur Scribd



mardi, 29 juin 2010

Ready for futur ? 27 pistes pour 2010 !

L'entreprise devrait éviter de découvrir un retournement de situation dans les médias économiques, car à ce moment, c'est déjà trop tard car vous êtes déjà calciné ! Se préparer au futur c'est une culture d'anticipation et être un « early adopter » des bons usages, des bons comportements. Quelques pistes pour être « Ready for Futur »....

  1. Vous êtes vigilant en permanence la réputation de votre entreprise, sa notoriété, sa visibilité et vous réalisez une veille permanente sur vos concurrents, fournisseurs, etc
  2. Vous avez déconstruit votre offre tarifaire, et vous proposez une offre transparente modulaire expliquant chaque composante de la VTP [Valeur Tangible Perçue]. Bien sûr, la grille tarifaire résiste au crash test du consommateur qui consomme de l'utile et du fonctionnel.
  3. Vous avez dématérialisé l'intégralité de votre système d'information.
  4. L'ensemble de votre supply chain a été remise à plat. Tous les processus de logistique ont été optimisés en fonction du tissu économique local. Le transport a été repensé. Vous intégrez le facteur proximité locale dans le choix de vos fournisseurs.
  5. Vous avez intégré le web 2.0 pour transformer votre entreprise.
  6. Vous avez déterminé ses 3 objectifs d'engagement sociétaux pour les 5 ans à venir.
  7. Vous avez organisé des ponts intergénérationnels au sein de votre entreprise.
  8. La politique de rémunération est déterminée selon la fonction « comp & ben », c'est-à-dire compensation & bénéfices, pour optimiser la rémunération de ses salariés.
  9. Votre entreprise s'est engagée dans une démarche de développement durable pour tous les aspects de la vie quotidienne : papeterie, locaux, voiture, ordinateur, consommation électrique, etc
  10. Un fonctionnement horizontal en mode réseau [avec charges de structures light en mode 2.0] a été adopté pour une forte réactivité et capacité d'adaptation pour répondre aux marchés.
  11. Un programme de gestion du stress et de bien être est proposé au personnel.
  12. Vous faites du sourcing pour être en anticipation.
  13. Une réflexion stratégique a été engagée sur la « marque de votre entreprise ».
  14. L'entreprise est joignable 7 jours sur 7 et 24 h sur 24 grâce au multi-canal.
  15. Des logiciels du monde libre sont utilisés de façon courante dans l'entreprise.
  16. L'entreprise ou ses salariés sont présents sur les médias sociaux [Facebook, Linkedin, etc].
  17. Une politique de partenariats professionnels a été menée auprès de l'environnement local [fournisseurs, clients, écoles, organismes publics, fédérations, etc] ?
  18. Vous savez attirer les jeunes talents dans votre entreprise et intégrer des membres de la génération Y.
  19. Le système d'information de l'entreprise fonctionne en temps réel et donne heure par heure l'état des flux physiques, financiers, opérationnels...sur votre iphone.
  20. Vous êtes en mesure d'anticiper les produits et services générés par les courants socio-culturels et inventer de nouveaux concepts. Vous pouvez même pré-visualiser un mapping de votre concurrence dans les 6 mois à venir, compte tenu des évolutions probables des consommateurs, de nouvelles innovations en cours, de nouvelles normes/réglementations ou de chocs provoqués par de nouveaux players locaux, nationaux ou internationaux [BRICs].
  21. Les membres de l'entreprise sont autorisés à utiliser 15% de leur temps pour des activités non marchandes : veille dans des salons professionnels, implication dans des causes sociétales, développement de nouvelles idées, etc
  22. L'organisation de l'entreprise a été conçue pour être transversale, fluide, adaptable, coopérative, mobile, décloisonnée pour répondre en temps réel aux attentes des clients.
  23. Vous avez réduit par 2 le temps nécessaire pour transformer une idée en produit ou service.
  24. L'entreprise envoie des signes de reconnaissance positifs aux salariés motivés et privilégie la confiance [plutôt que le pouvoir brut] dans les relations humaines [empowerment].
  25. L'entreprise s'est dotée d'une [vraie] vision qui apporte du sens, plutôt qu'un calcul financier à court terme.
  26. Vous cultivez une culture positive du changement, vous encouragez le transversal/global plutôt que le vertical, vous misez sur le qualitatif plutôt que sur le quantitatif, vous préférez la disruption au copier coller du passé, vous ne recrutez pas des clones de l'ancien monde, vous croyez à l'apprentissage par l'expérience et les itérations successives...
  27. L'entreprise a lancé un programme de smiles pour récompenser les salariés, clients, fournisseurs, partenaires, internautes, etc fournissant des pistes d'idées pour innover dans les produits et services, mieux intégrer le développement durable dans la pratique quotidienne, etc

Source : www.observatoiredestendances.com René Duringer, 2010






Hit Parade des 36 pathologies & signaux/ Tendances 2015 : good or not good ?

Chacun de nous peut observer des signaux émergents dans son propre de mode de vie ou dans son entourage. Petit échantillon...

  1. (up) le storytelling dépasse la réalité : le récit est de plus en plus dissocié et déconnecté du monde réel et des vrais gens
  2. (down) la culture générale disparait des cerveaux
  3. (up) l'infobésité sature
  4. (down) le temps de sommeil diminue
  5. (down) moins d'argent, le pouvoir d'achat est en berne
  6. (up) la précarité augmente
  7. (up) le temps immédiat est la norme, vers une culture urgentiste
  8. (up) l'obésité se banalise
  9. (up) la durée de vie (des humaines) augmente de façon sidérale
  10. (up) culture mainstream + adoption de diktats à la carte
  11. (up) le déséquilibre vie privée / vie perso...le fil du rasoir permanent (une problématique encore sans réponse)
  12. (down) le lien familial se désagrège
  13. (up) la pollution et la toxicité font partie de la vie quotidienne
  14. (up) la météo shuffle / loto désorganise nos vie
  15. (up) le choc « culture verticale » versus « culture horizontale »
  16. (up) le fracture riches / pauvres en hausse
  17. (down) le salariat... les entreprises se délestent des RH fixes. A chacun de construire son propre emploi sous la forme juridique qui lui convient
  18. (up) la radicalisation des rapports humains, intolérance, violence gratuite, conflits
  19. (up) l'anxiété face à un monde imprévisible, illisible, incertain
  20. (up) le besoin de fonctionnalité (versus plaisir)
  21. (down) la durée de vie des biens a chuté... une offre de biens non durable pour répondre aux besoins d'abaissement des coûts
  22. (up) le burning out, la souffrance et le stress sont devenus des composantes ordinaires de la vie professionnelle
  23. (up) la solitude et l'isolement en milieu urbain et rural (mais pas pour les mêmes raisons !)
  24. (down) la capacité d'attention et de mémorisation s'est rétractée : fragmentation neuronale en vue, vers le syndrome du poisson rouge
  25. (up) la dépersonnalisation dans les entreprises est en vogue
  26. (up) la junk food + prise de repas désocialisée
  27. (up) l'hyper connexion devient un mode de vie
  28. (up) la désynchronisation génération A versus génération Y
  29. (up) les réflexes reptiliens
  30. (up) les comportements paradoxaux et les attitudes reposant sur la compossibilité
  31. (up) les besoins de mère nature, de jardin, de plantes authentiques, d'outdoor
  32. (down) la surface des appartements et maisons se contracte (pour des raisons économiques)
  33. (up) le bonheur devient un objet de quête
  34. (up) les stratégies d'achat des particuliers se professionnalisent...les particuliers deviennent des cost killers, des négociateurs ou des agents d'influence
  35. (up) les addictions pour la « spiritualité » sous toutes ses formes, y compris sous ses formes dérivées (new age, chamanisme, sectes, médecines mystiques, courants archaïques ou païens, mouvements moralisateurs, etc)
  36. (down) les illusions dans l'entreprise... après les salariés jetables à partir de 45 ans, les jeunes cherchant désespérément un premier boulot, les digital natives incompris avec leur culture spécifique, l'armée des salariés mis au rebut sur une simple logique financière, etc

Source : René Duringer, www.observatoiredestendances.com , juin 2010



mercredi, 23 juin 2010

Existe-t-il un marché des seniors ?

Diapositive1.JPGLe senior est-il un marché standard, ou faut-il envisager un marketing spécifique ? Le senior est-il un jeune qui s'ignore ? Faut il écrire les argumentaires et mode d'emploi en corps 96, faire des phrases courtes pour faciliter la mémorisation, prévoir un rayon senior dans les magasins à côté du rayon animaux pour les aliments facile à mastiquer ? Aujourd'hui la sémantique pour désigner les seniors hésite entre sombritude et new-age. Avec l'allongement spectaculaire de la durée de vie en quelques années, la science a introduit une nouvelle donne, en nous rajoutant une tranche de vie (sans nous avoir demandé notre avis !). La seule certitude dans l'observation de ce phénomène c'est que l'antichambre de la senior life, c'est le moment où l'on quitte la vie professionnelle pour tenter de bâtir un nouveau projet de vie (plus ou moins anticipé selon les pays). C'est une simple extension de la vie d'avant, mais avec un agenda différent et des revenus en berne. La seule vraie rupture, c'est le moment où l'on commence à perdre sa mobilité/indépendance physique et/ou mentale, pour glisser vers le versant obscur de la vie ! Ce groupe vise à mieux appréhender les nouveaux modes de vie des seniors en évitant clichés, tabous et dénis. Au final, un senior c'est tout simplement un jeune qui fait du trekking, mais un peu différemment... Sans être un adepte du transhumanisme et de toutes les sciences pour la gestion de la longue vie, il est urgent d'étudier positivement les conditions de vie du nouveau senior (qu'il soit 2.0, rural, bobo, etc) !!!

Pour plus d'infos rejoignez http://www.facebook.com/group.php?gid=107839859265228&...



dimanche, 20 juin 2010

GENERATION Y, Génération why not ?

Diapositive1.JPGLa génération Y : c'est la compossibilité, l'ambivalence, le non choix, le principe du why not...C'est aussi une génération décomplexée, désinhibée, libérée qui discute d'égal à égal sans tenir de l'âge de l'interlocuteur ou de son niveau d'autorité. Ils sont à fond en mode latéral et non vertical. Leurs racines sont donc horizontales. Ils ne sont pas fanas des transmissions ascendantes des savoirs et savoir faire dans les familles ou les entreprises, car ils savent déjà (de leur point de vue...). S'ils sont très bisounours et rêvent plus au bonheur qu'à la réussite dans le travail, pour autant ils sont très concrets quand il s'agit de leur intérêt personnel (peut être l'expérience d'histoires de vie de parents laminés par la crise les a rendus lucides avant l'âge). Ils sont très « carpe diem » et vivent au jour le jour, sans vouloir construire un fil rouge de leur vie, dans la mesure où à un moment donné tous les choix sont possibles (de leur point de vue)...Cela peut être perçu comme une forme de désorientation ou d'évitement des choix. Ils peuvent être des consommateurs paroxysmiques, alternant avec des périodes de latence ou de désert. Le lien humain peut répondre à cette logique bipolaire de consumérisme, car l'amour peut être une simple transaction...

Ce cynisme, cette absence de culpabilité et de détachement par rapport aux exigences du monde réel, donne cet effet cool. A ce titre ils sont « dissociés ». Ils font plus confiance à leurs pairs qu'à leur père (ou leur mère ?) et ce refus de la verticalité est un trait de caractère de ce nouveau paradigme.

oeil gen y.jpgFace à la pratique du monde digital, ils peuvent être déconnectés des notions traditionnelles d'engagement ou d'atteinte d'objectifs, sans pour autant d'avoir une intention négative en tête... peut être une forme d'inconscience. Toutefois, ils peuvent jongle politesse, autodérision, insaisissable, cynisme et humour se retomber sur leurs pattes et faire oublier parfois leur absence.

Face à toute situation, tous les choix sont équivalents, car il n'y a pas vraiment de choix meilleurs que les autres. Leur pratique intensive du temps présent, limitent leur capacité de prise de recul, car ils surfent sur la vie et zappent en fonction du spot. Les rencontres amoureuses, professionnelles ou au niveau de la consommation, peuvent être erratiques. Ils veulent avoir du choix en permanent, ne pas être liés. Ils peuvent sédimenter des actions, sans liens logiques, sans un sens précis, sans lien. Ils consomment de l'info à court terme, et la culture générale ne sera pas leur obsession. De façon certaine, ils n'auront pas la même représentation de la pyramide de Maslow, que la génération précédente. Face à une culture permanente du « pourquoi pas », il est donc plus compliqué de créer des liens, de fidéliser, de déterminer des stratégies pérennes, car ils fonctionnent au gré des opportunités.

Mais soyons rassurés, ils sont paradoxalement prudents dans leur prospective personnelle.

La génération Y est donc à la fois individualiste et communautaire, recherche le bien être, mais peut être sans s'engager autant que les précédentes générations.

Ensuite dans ce système de construction de leur personnalité qui ne ressemble à rien de connu, reste à savoir comment ils vont réaliser leur estime d'eux même, face à leur mode de déplacement en zig zag / no choice. S'ils refusent de confronter leur regard à ceux de leurs ainés ou dans tout principe d'autorité, quelle forme de confiance en soi peut-on construire sans avoir les briques élémentaires.

La génération Y, est donc un véritable phénomène de fond, qui va impacter la vente de produits et services, la façon dont on va gérer les ressources humaines dans les entreprises, les modes de vie, les nouvelles façons de vivre ensemble (notamment entre générations), les prochaines structures familiales du futur, etc

A suivre !!!

Source : Observatoire des tendances, 2010 (Merci à Jérôme Lafon, pour toutes ses observations sur ce phénomène)


Pour plus d'infos, rejoignez le groupe Facebook Generation Y http://www.facebook.com/group.php?gid=117372584974162&...



samedi, 12 juin 2010

10 revues en Kiosque pour chasser les tendances

Revues en kiosque en juin 2010 pour être à l’affut des tendances (sélection subjective)

1/ Revue TL (Go Slow…De la slow couture au slow living, une chose est sûre : Slow est le nouveau Cool)

TL magazine procure de l’inspiration pour les professionnels et envisage cette inspiration comme un processus créatif, un ‘work in progress’ permanent liant l’innovation, la créativité, le décryptage des tendances et du comportement du consommateur, ainsi que l’actualité dans l’industrie et le retail mode et design en Belgique et à l’échelle internationale.


2/ Revue Monocle


3 / Wired


4/ Technickart n° 143


5 / Esprit


(Juin 2010 Ce que nous apprennent les animaux)

6 / LSA


7 / Milk


8 / Elle


9 / Courrier International

Slow ou fast ? 100 tendances pour 2011

De quoi sera fait le monde de demain ? De mille nouveautés petites et grandes qui apparaissent chaque jour à la surface du globe. Certaines tout à fait sérieuses, d’autres futiles. Demain donc, nous consommerons mieux SLOW, nous serons plus solidaires, délaisserons les paillettes et les people… Demain aussi, nous ferons une PAUSE , pour briser les derniers tabous, changer de genre et inventer un chic inédit... Demain enfin, le monde ira plus vite FAST, et nous serons connectés, toujours joignables, nomades forcément nomades… Voici 100 tendances repérées dans la presse internationale. A suivre ou non.


10 / Usbek & Rica 

Lancement de la revue trimestrielle Usbek & Rica qui est vendue exclusivement en librairies (ou par abonnements). Un mixte intelligent de revues telles que XXI, Wired,Technology Review, (ou l'ex revue Futur(e)s), avec un décalage inédit. En couverture un thème alléchant : 2050, tous immortels ? Voilà, ils racontent le présent et explorent le futur.

Ici on analyse le présent et on explore le futur. Tout ça pour interroger la notion de progrès. On prendra de la hauteur sur l’actualité pour s’intéresser de près aux révolutions géopolitique, climatique, technologique, culturelle et de société. Avec une écriture métisse, colorée par l’approche journalistique (pertinence), le monde de la recherche (rigueur) et la création littéraire (imagination). Avec enthousiasme et optimisme.

Voilà, un travail superbe pour les chasseurs de tendances.


Les pré-requis pour les emplois du futur en 2010

Le monde du travail change et on constate une évolution dans les profils. Quelques pistes en 2010 pour identifier ce que pourrait être un profil talentueux pour une entreprise moderne !


Pré-requis GOLD

  • Aisance relationnelle / Sens du contact
  • Adaptable
  • Autonome
  • Collaboratif
  • Responsable


Pré-requis SILVER

  • Créativité
  • Dynamique
  • Fiabilité
  • Gestion des priorités
  • Mobile
  • Persévérance
  • Polyvalence
  • Sens de l'initiative
  • Sens de l'organisation


Pré-requis BRONZE

  • Bonne santé
  • Curieux
  • Disponibilité
  • Goût du risque
  • Humain
  • Humour
  • Intuition
  • Orienté international
  • Professionnalisme
  • Réactif
  • Sportivité


Source : Sondage sur Facebook auprès du groupe « Emplois du futur »... remerciements aux gentils répondants / Observatoire des tendances, 2010 www.observatoiredestendances.com



Tendances à surveiller en 2010/2020

Tendances à surveiller en 2010 (et même dans les 10 ans à venir) sur fond d'incertitude irréversible

  • Adoption du modèle asiatique dans toutes ses dimensions
  • Allongement de la durée de vie (mais peut être avec une inversion en 2040 ?)
  • Anxiété / Gravité / Peur des autres / Peur de soi
  • Déconstruction des systèmes de croyance historique
  • Décrochage entre les prix du marché et leur valeur
  • Dictature météorologique
  • Dispersion/fragmentation de l'attention des individus ou des structures
  • Economie sociale
  • Effritement/fragmentation  du travail
  • Fin de la culture en silo (saucissonage), et généralisation de la vision globale
  • Fin des impostures des marques sur la création de valeur (évaluation en direct par les consommateurs ou usages)
  • Guerre générationnelle
  • Néo individu
  • Nouveaux interface homme machine (et ultérieurement machine to machine)
  • Civilisation de l'oxymore
  • Paupérisation / appauvrissement
  • Post-modernisme / Post-capitalisme
  • Pré-seniorisation de notre société civile
  • Radicalisation des rapports entre individus, pays, organismes, etc
  • Rareté des ressources naturelles
  • Simplicité volontaire / Frugalité / Déconsommation sélective
  • Bascule Generation A/Y

    Source : Observatoire des tendances, 2010


    Slow ou fast ? 100 tendances pour 2011

    Hors-série n° 2010-2 du 07.04.2010 / by Courrier International

    Slow ou fast ? 100 tendances pour 2011


    De quoi sera fait le monde de demain ? De mille nouveautés petites et grandes qui apparaissent chaque jour à la surface du globe. Certaines tout à fait sérieuses, d’autres futiles. Demain donc, nous consommerons mieux SLOW, nous serons plus solidaires, délaisserons les paillettes et les people… Demain aussi, nous ferons une PAUSE , pour briser les derniers tabous, changer de genre et inventer un chic inédit... Demain enfin, le monde ira plus vite FAST, et nous serons connectés, toujours joignables, nomades forcément nomades… Voici 100 tendances repérées dans la presse internationale. A suivre ou non.


    Lancement de la revue trimestrielle Usbek & Rica

    Lancement de la revue trimestrielle Usbek & Rica qui est vendue exclusivement en librairies (ou par abonnements). Un mixte intelligent de revues telles que XXIWired,Technology Review, (ou l'ex revue Futur(e)s), avec un décalage inédit. En couverture un thème alléchant : 2050, tous immortels ? Voilà, ils racontent le présent et explorent le futur.

    Ici on analyse le présent et on explore le futur. Tout ça pour interroger la notion de progrès. On prendra de la hauteur sur l’actualité pour s’intéresser de près aux révolutions géopolitique, climatique, technologique, culturelle et de société. Avec une écriture métisse, colorée par l’approche journalistique (pertinence), le monde de la recherche (rigueur) et la création littéraire (imagination). Avec enthousiasme et optimisme.

    Voilà, un travail superbe pour les chasseurs de tendances.


    Un nouvel ouvrage sur la transformation d’entreprise : Triggers

    Transformer c'est entreprendre. C'est décider de ne pas subir quand le monde bouge en profondeur.

    Le livre « Triggers » fait suite à un premier ouvrage des équipes de Capgemini Consulting paru en 2008 aux éditions Odile Jacob sur le thème : « Transformer l'entreprise. De la décision à l'action ». Né dans le contexte de la crise, ce nouvel opus est le fruit du travail collectif des consultants, qui s'appuie sur leur expérience et le partage de visions de dirigeants, d'universitaires et d'experts, pour tenter de comprendre et d'expliquer pourquoi et comment l'entreprise doit se transformer aujourd'hui différemment d'hier. Cette réflexion, riche d'angles d'analyse multiples, porte un nouveau regard sur l'entreprise : elle dresse une carte des frontières, des problématiques et des pratiques de transformation au regard des mutations du monde.

    Ce livre ouvre ainsi de nouvelles pistes de réflexion et d'action pour les décideurs et offre :

    • une grille de lecture de la transformation d'entreprise dans un monde changé,
    • un décryptage des mutations sociétales et économiques en cours,
    • des repères pour revisiter le processus de décision et renouveler le leadership, gages d'une réussite durable.

    Pour garder le temps d'avance qui fait la différence, un effort délibéré de discernement est indispensable aux dirigeants pour mieux appréhender ces mutations décisives. Pour que décider à long terme ne relève pas que d'un « pari de visionnaire » !
    Les auteurs explorent six mutations dont la compréhension est essentielle pour qui veut remettre l'entreprise en phase avec son temps :

    • la fin des temps modernes,
    • les basculements du monde,
    • les défis d'une croissance écoresponsable,
    • l'âge de l'immatériel
    • la quête d'éthique et de nouveaux partages,
    • un monde de villes.



    Tendances Humain...

    10 propositions concrètes pour mettre l'humain au centre de l'entreprise dans le futur...

    A l'occasion de la 1ère Rencontre Hommes-Entreprises qui a eu lieu à Bordeaux, le 26 mai dernier, durant une heure, 4 groupes de travail composés de managers et dirigeants ont répondu à la question :

    « de mon point de vue, entrepreneur, manager, cadre, que puis-je faire pour remettre l’Homme au centre du dispositif ? »

    1. donner de l'attention et de la reconnaissance à chaque salarié

    2. créer les conditions de l'échange, de la communication.

    3. bien faire circuler l'information à tous les niveaux de l'entreprise

    4. être orienté sur les résultats à moyen et long terme, pas seulement sur le court terme

    5. être exemplaire

    6. être à l'écoute de la base

    7. faciliter la transmission des savoirs, le passage de témoin, les parrainages

    8. être attentif au savoir-vivre dans l'entreprise (ex : se saluer tous les jours)

    9. dans le cas de cession d'entreprise, être centré sur la transmission elle-même (principe des   scops),   pas seulement sur la vente

    10. le savoir-être est primordial




    dimanche, 06 juin 2010

    Métiers du futur...en 2010

    10 métiers pour la prochaine décennie

    1. Community manager

    2. Chargé d'affaires en restructuration de dette

    3. Responsable achats en développement durable

    4. Fundraiser

    5. Responsable e-business

    6. Responsable normes et doctrines comptable

    7. Responsable de la diversité

    8. Responsable gouvernance Internet

    9. Trésorier

    10. Expert bilan carbone




    vendredi, 28 mai 2010

    Quels usages des technos pour les 3 ans à venir ?

    Quels usages des technos pour les 3 ans à venir ?

    1. 3D portative
    2. Agenda partagé
    3. Alimentation électrique sans fil
    4. Android
    5. Application iphone / ipad
    6. Applications complexes autour d'Acrobat
    7. Applications pour mobiles
    8. Applications Saas
    9. Avatars d'accueil pour orienter les visiteurs sur les sites internet
    10. Blue ray
    11. Bureau virtuel
    12. Caméra Wifi de surveillance
    13. Carnet d'adresses partagé
    14. Cartes 3G (bientôt 4G)
    15. Cartographie / mapping de l'information
    16. Chat
    17. Claviers virtuels
    18. Coffre fort électronique
    19. Création de communauté d'utilisateur autour de l'entreprise ou de la marque [community management]
    20. CRM
    21. Crowdsourcing
    22. Data center
    23. Dématérialisation des documents administratifs
    24. Doubles écrans
    25. Ebook
    26. Echanges de données informatiques
    27. Ecrans 3D
    28. Ecrans publicitaires dans les lieux publics ou privés [wait marketing ]
    29. Ecrans tactiles
    30. EDI
    31. E-fax
    32. E-learning pour former ses salariés
    33. E-reputation
    34. Erp small Business
    35. Exploitation des données des banques
    36. Flash code
    37. Forums
    38. Géo information
    39. Géo localisation
    40. Google Apps
    41. Green tech
    42. Imprimante 3D
    43. Internet des objets
    44. Intranet
    45. Ipad
    46. Logiciel de mindmapping pour prendre des notes ou faire des rapports
    47. Logiciel pour s'assurer de la présence d'un salarié
    48. Logiciels libres [type open office]
    49. Lunettes 3D
    50. M commerce
    51. Marketing on demand [social marketing]
    52. Marketing viral
    53. Médias de partage de vidéos, de documents, etc
    54. Mémoire flash
    55. Messagerie instantanée
    56. Messagerie instantanée multi-interlocuteurs
    57. Micro bloging [ex : twitter]
    58. Mini caméra HD (et bientôt webcam hd) pour réaliser en interne des vidéos d'entreprise
    59. Mini-tablette numérique ou mini pc ou netbook ou booklet
    60. Objets intelligents communicants
    61. Outils collaboratifs
    62. Outils de coordination [gestion de projet / workflow]
    63. Outils de mobilité
    64. Outils de prise en main d'ordinateur à distance
    65. Outils de Veille sémantique
    66. Outils de veille sur internet
    67. Papier électronique
    68. Pico projecteurs [Mini barco pour présentation ppt à un client]
    69. Plate forme projet pour faire travailler plusieurs prestataires sur le même client/dossier
    70. Podcast [pour s'informer ou se former sur un sujet]
    71. Projecteur interactif
    72. Réalité augmentée
    73. Recherche approfondie sur internet [techniques approfondies]
    74. Reconnaissance biométrique pour sécuriser accès locaux ou ordinateur
    75. Reconnaissance vocale
    76. Réseau privé virtuel [VPN] intégré
    77. Réseaux sociaux
    78. RFID
    79. Robotique
    80. Scanner
    81. Serious game pour former ses salariés
    82. Serveurs externes
    83. Serveurs privés à clé USB
    84. Services financiers en ligne
    85. Signature électronique
    86. Site internet interactif
    87. Skype (et bientôt Skype hd)
    88. Smartphone
    89. Social Computing
    90. Souris sans fil à reconnaissance de geste
    91. Stockage online
    92. Stylo électronique [reconnaissance optique]
    93. Systèmes d'information externalisés sur des plate formes libres [type FB]
    94. Tablet pc
    95. Tablettes multimedia [ipad, produit hp, etc]
    96. Télé présence
    97. Traduction automatique
    98. Univers virtuel [ex: second life]
    99. Vidéo conférence avec ses clients ou collègues
    100. Voiture connectée [pour les nomades ou cadres over busy]
    101. Voix sur IP
    102. Web 3.0 / 4.0 / 5.0
    103. Web mobile
    104. Webconférence : partage d'applications, de documents, chat, messagerie instantanée, tableau blanc virtuel.
    105. Wiki
    106. XBRL




    mercredi, 12 mai 2010

    Quels enjeux pour l’art dans l’entreprise de 2020 ?

    Journée sur le thème « Art et Entreprise » à Drouot Montaigne. On pense souvent que l’art n’est utilisé en entreprise qu’en communication institutionnelle publicitaire ou dans sa perception décorative. Or, que constate-t-on actuellement ?

    De plus en plus de dirigeants, au-delà de la politique de mécénat pratiquée par leur entreprise, travaillent avec des sociétés de conseil pratiquant le détournement par l’art pour résoudre un problème managérial ou simplement stimuler l’innovation et la créativité des salariés.Certains managers, désireux de faire évoluer leur entreprise, invitent des artistes à travailler et vivre au sein de la société afin d’analyser l’impact de ces derniers, dans la vie sociétale et de s’inspirer pour de nouveaux  procédés de management. D’autre part, l’artiste du XXIème siècle n’est plus cet homme hermétique aux rouages économiques et aux marchés, s’érigeant en business man, en trader averti. Damien Hirst, Jeff Koons, Tagashi Murakami pour ne citer que les plus connus agissent en véritables entrepreneurs à la tête d’une société artistique qui emploie nombre de salariés et ne lésinent pas sur les moyens, même irrévérencieux, pour faire connaître leurs créations et défrayer la chronique. Ainsi donc,  la distance séparant le monde de l’art de celui de l’entreprise tend de plus en plus à se rétrécir. L’objectif du colloque aura pour but, dans un premier temps de faire un état de lieux le plus exhaustif possible des relations « art-entreprise » et de permettre intrinsèquement de répondre à diverses interrogations : à quoi sert l’art dans l’entreprise ? Dans un deuxième temps, une table ronde visera à anticiper et définir le rôle de l’art dans l’entreprise en 2020. Quels enjeux pour l’art dans l’entreprise de 2020 ?

    Pour répondre à ces questions, des managers, mécènes, artistes, auteurs, philosophes, des journalistes, des responsables d'institution viendront débattre lors de plusieurs interventions et d’une table ronde dans un lieu prestigieux, la salle de vente Drouot Montaigne, 15 avenue Montaigne à Paris.


    dimanche, 09 mai 2010

    10 tendances de consommation 2010 selon Trendwatching

    Découvrez les 10 tendances de consommation à encapsuler dans toute stratégie de communication, de réflexion sur les nouveaux produits, une évolution de la marque...

    - LUXE





    L'Observatoire Cetelem 2010 : Consommer en 2010 pas moins, mais mieux

    L'observatoire Cetelem a mis en ligne les résultats de son étude annuelle sur les habitudes des consommateurs européens. L'observatoire montre notamment que pour 2010, la volonté des Européens n'est pas de moins consommer, mais de mieux consommer.

    L'étude traite en particulier des thèmes suivants :
    - Moral des Européens : un léger mieux pour 2010
    - Mieux consommer : "bio", "équitable", "occasion", entre tendances de fond et résolutions post-crise
    - Produits verts et équitables : l'avènement d'un consommateur plus responsable
    - Marché de l'occasion : il y a du neuf !
    - Les distributeurs traditionnels contraints de se mettre à l'heure du low-cost ?




    vendredi, 07 mai 2010

    Lieux pour faire de la veille techno à Paris...

    Notre sélection de lieux en Ile de France pour être l'affût des évolutions en matière de technos, d'innovation, d'usages des TIC,


    L'Echangeur (groupe Laser)



    Le Cube à Issy les Moulineaux



    L'atelier BNP Paribas



    La Cantine



    L'Echangeur  (ccip)



    Le Laboratoire



    Le centre de Prospective Numérique du gouvernement



    + les show room Microsoft, Bouygues, Apple, etc (toutes les grandes marques ont leur show room pour les VIP et grands comptes)



    Le zapping des observatoires de mai 2010

    Un des basiques du chasseur de tendances, c'est le sens de l'observation. Aussi, tous les observatoires sont des concentrateurs d'informations intéressants, même si parfois l'information peut être parfois biaisée. Voilà notre sélection du mois de mai 2010 !


    L'Observatoire du Religieux



    L'Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les transports et la logistique (OPTL)



    Observ'IA : l'observatoire des métiers de l'agroalimentaire



    L'Observatoire prospectif des métiers et des qualifications du Spectacle Vivant



    L'Observatoire prospectif des métiers et des qualifications du BTP



    L'Observatoire prospectif des métiers et des qualifications Commerces et Services de l'Audiovisuel, de l'Electronique et de l'Equipement Ménager



    L'Observatoire du commerce interentreprises



    L'observatoire prospectif des métiers et des qualifications du tourisme social et familial



    L'Observatoire des Débats Publics



    L'Observatoire régional de la compétitivité des secteurs



    L'Observatoire de l'E Performance



    L'Observatoire du Cloud



    L'Observatoire régional des déchets d'Ile-de-France (ORDIF)



    l'Observatoire prospectif des métiers et des qualifications de l'Inter-secteurs Papiers-Cartons



    L'Observatoire des Observatoires !!!



    mercredi, 21 avril 2010

    Une nouvelle agence de presse du futur... ultrafiable

    La prospective est un sport qui demande un entrainement quotidien. Pour rester affuté, j'ai le plaisir de vous annoncer l'ouverture d'un nouveau site  intitulé "Future Newswire". Il se veut comme une modeste "agence de presse du futur" diffusant des idées utiles aux veilleurs, aux prospectivistes, aux créatifs... à tous ceux qui essayent de sentir l'air frais de l'avenir proche ou lointain (avec ou sans nuage de cendres).

    Un beau projet lancé par Céline Laisney et Geoffrey Delcroix !!!!!!!!!


    Vous pouvez vous abonner au fil RSS pour être au courant des nouvelles notes:



    Retrouver les archives par mois



    Pour suivre le team Futur News wire via twitter pour les geeks...



    mardi, 20 avril 2010

    Téléchargez enfin « Voyage au pays des chasseurs de tendances »

    couv ouvrage CT.jpgTéléchargez sur http://www.calameo.com/read/00026305093caab46bd19 l'ouvrage « Voyage au pays des chasseurs de tendances » avec 36 témoignages exclusifs de chasseurs de tendances qui dévoilent comment ils alimentent leurs neurones pour anticiper les tendances, mutations, signaux faibles, où ils approvisionnent pour trouver de l'inspiration, humer l'air du temps, observer. Plus de 200 pages qui montrent 36 visions différentes d'anticiper les tendances. Un ouvrage de l'observatoire des tendances by René Duringer http://www.observatoiredestendances.com/


    Les chasseuses de tendances

    1.       Le Storytelling de Catherine Champeyrol

    2.       Le Storytelling d'Isabelle Musnik

    3.       Le Storytelling de Geneviève Flaven

    4.       Le Storytelling d'Anne Beaufumé

    5.       Le Storytelling de Brigitte Mantel

    6.       Le Storytelling de Celine Laisney

    7.       Le Storytelling de Pascale Brousse

    8.       Le Storytelling de Cécile Bost

    9.       Le Storytelling de Laura Garcia Vitoria

    10.   Le Storytelling de Laurence Hochart

    11.   Le Storytelling de Marie-Aude Garnier

    12.   Le Storytelling de Patricia Ravet

    13.   Le Storytelling de Béatrice Gisclard

    14.   Le Storytelling de Barbara Steudler

    15.   Le Storytelling de Drechsler Michèle

    16.   Le Storytelling de Marianne Dekeyser

    17.   Le Storytelling de Béatrice Mirrione

    18.   Le Storytelling de Solange Saint-Arroman


    Les chasseurs de tendances

    1.       Le Storytelling de Vincent Grégoire

    2.       Le Storytelling de Johann Ouaki

    3.       Le Storytelling de Dominique Cuvillier

    4.       Le Storytelling de Grégory Sant

    5.       Le Storytelling de Stéphane Galienni

    6.       Le Storytelling de Pierre Fraser

    7.       Le Storytelling de Laurent Marcoux

    8.       Le Storytelling de Thierry Gaudin

    9.       Le Storytelling de Stéphane Dangel

    10.   Le Storytelling d'Yves Lusignan

    11.   Le Storytelling d'Emmanuel Racca

    12.   Le Storytelling de Matthieu Bourguignon

    13.   Le Storytelling de Jean-Yves Prax

    14.   Le Storytelling de Geoffrey Delcroix

    15.   Le Storytelling de Charles Wassmer

    16.   Le Storytelling de François-Xavier Alexsens

    17.   Le Storytelling de Georges Fulgencio

    18.   Le Storytelling Jean-Lou Bourgeon


    samedi, 17 avril 2010

    Sources d'informations 2.0 pour surveiller le futur

    BLOGS sur la Plate forme Blogspirit/perso

    L'Observatoire des Tendances


    L'Observatoire du Luxe


    L'Observatoire des Chasseurs de tendances



    BLOGS sur la Plate forme Blogspirit/pro

    Les Marchés du futur des TPE / PME



    BLOGS sur la Plate forme_Blogger/perso

    Luxe du futur


    Chasseurs de tendances



    Médias sociaux sur Linkedin/perso

    • Groupe « Chasseurs de tendances »
    • Groupe « Nouvelles tendances dans l'édition, le marché du livre, de la presse et des médias au 21éme siècle »
    • Groupe « Prospective Futur Veille Trends Anticipation »
    • Groupe « CAFE ADN 2.0 »
    • Groupe « Centre Français des Acteurs de la Construction, du Bâtiment et de l'Environnement »
    • Groupe « Palace Insider »




    • Groupe « Chasseurs de tendances »
    • Groupe « Prospective »
    • Groupe « 2020-2050 »
    • Groupe « Entreprise 2030 »
    • Groupe « Emplois du futur »



    • Groupe « Ultra-Luxe »
    • Groupe « Imaginer le Palace de demain »
    • Groupe « Restaurants "Tendance" à Paris !!!



    • Groupe « Entrepreneuriat 2.0 »
    • Groupe « ADN 2.0 »
    • Groupe « Maslow 2.0 »
    • Groupe « WEB 4.0 »



    • Groupe « Key blogueurs influents »
    • Groupe « Bra!n world des créatifs & innovateurs »
    • Groupe « I am a trickster »
    • Groupe « Iconoclaste »



    • Groupe « Business Anti Crise »



    • Groupe « Dessine moi la pauvreté... »
    • Groupe « FUCK LA PEUR »
    • Groupe « Groupe de salubrité publique contre les Pervers Narcissiques [PN] »



    • Groupe « Progrès OFF »
    • Groupe « Projet HMPI [Habitat Mobile Portable Individuel] »
    • Groupe « Trans Human »



    • Groupe « Assistant[e] du futur »
    • Groupe « Centre des Acteurs de la Construction, du Bâtiment et de l'Environnement »



    • Groupe « Marchés du futur »
    • Groupe « Auto-entrepreneuriat »



    Collectif orienté futur




    Groupe "Chasseurs de Tendances"




    • Groupe « Futur »
    • Groupe « Think Tank Pétrole »




    Groupe « Entreprise 2018 »




    Entreprise 2018




    Enquête sur les tendances du monde du luxe


    Carnet 2010 Observatoire Des Tendances




    Plusieurs diaporamas prospectifs à télécharger !



    Plate_forme Youtube/pro

    • 2018, l'entreprise fluide / Le futur des possibles (fiction en 4 épisodes)
    • Entreprise 2018, Témoignages de super_experts



    Manager du Futur / 2050




    Portail Spécial Futur












    mardi, 13 avril 2010

    Votre entreprise : prête pour le futur ????

    L'entreprise de demain

    Celui qui prépare l'avenir se crée des avantages concurrentiels. Il identifie plus rapidement les opportunités qui se présentent et réduit le risque de se faire surprendre par des changements inattendus. La recherche prospective appliquée aide les entreprises à reconnaître à un stade précoce l'évolution future des marchés et des besoins du secteur. Aussi, il est important pour les entreprises de se poser les bonnes questions dès maintenant pour être en anticipation permanente...

    1. Appréhendez-vous les attentes de vos clients en termes de responsabilité sociale de l'entreprise (RSE) ? En tenez-vous compte dans vos offres ?
    2. Avez-vous recruté des visionnaires prêts à transformer judicieusement le fonctionnement de votre organisation ?
    3. Capitalisez-vous sur les opportunités générées par la globalisation ?
    4. Comment faites-vous pour vous assurer que la cohérence des actions prises au sein de votre organisation et de vos partenaires est en phase avec les valeurs et politiques de RSE ?
    5. Comment optimisez-vous l'efficacité de vos marques, produits et services globaux tout en restant pertinent à l'échelle locale ?
    6. Connaissez-vous les ONG influentes auprès de vos clients et collaborez-vous avec ces groupes ?
    7. Dans votre catalogue, quelles sont les offres résolument novatrices aptes à séduire de tout nouveaux segments ou marchés ? Quels enseignements pouvez-vous en tirer ?
    8. Développez-vous un état d'esprit révolutionnaire ?
    9. Disposez-vous d'un plan détaillé pour des partenariats et des fusions-acquisitions à l'échelle mondiale ?
    10. Disposez-vous d'un programme structuré de gestion du changement et en mesurez-vous l'efficacité ?
    11. Encouragez-vous et prônez-vous les relations humaines comme facteur d'intégration et d'innovation ?
    12. Êtes-vous un visionnaire ?
    13. Évaluez-vous systématiquement de nouveaux marchés dans le monde ?
    14. Formez-vous des leaders capables de se projeter et d'agir dans une optique mondiale ?
    15. Lorsque les préférences des consommateurs évoluent radicalement, êtes-vous le premier à vous adapter ou vos concurrents sont-ils plus réactifs ?
    16. Observez-vous les autres secteurs d'activité à la recherche de concepts et de business models qui pourraient transformer votre marché ?
    17. Offrez-vous la possibilité à vos employés de contribuer individuellement ?
    18. Prenez-vous le temps d'identifier l'origine du prochain bouleversement ?
    19. Savez-vous intégrer des compétences, des connaissances et des actifs différenciateurs de par le monde à travers des réseaux de centres d'excellence ?
    20. Savez-vous intégrer des données et systèmes hétérogènes pour mieux connaître les nouveaux segments de clientèle ?
    21. Savez-vous stimuler l'esprit d'entreprise et créer des business models innovants tout en assurant votre performance actuelle ?
    22. Un nouveau business model risque-t-il de révolutionner votre secteur d'activité ?
    23. Votre approche de la responsabilité sociale des entreprises est-elle holistique ?
    24. Votre entreprise a-t-elle un mode de fonctionnement intégré à l'échelle mondiale (même si son socle existant n'est pas global) ?
    25. Votre organisation a-t-elle soif de changement et est-elle en mesure de l'assimiler ?
    26. Vous appuyez-vous sur de solides processus de développement de nouveaux concepts de produits, de services et de business models... et réallouez-vous judicieusement vos investissements ?
    27. Vous êtes-vous familiarisé avec certaines initiatives écologiques actuelles qui pourraient s'appliquer à une stratégie de plus grande envergure de responsabilité sociale d'entreprise ?
    28. Y a-t-il plus de chances que cette transformation soit de votre fait, ou de celui de vos concurrents ?



    Source : http://www-935.ibm.com/services/fr/bcs/pointofview/ceostu...




    jeudi, 01 avril 2010

    Quelle prospective pour l'édition en 2020 ?

    L'industrie de l'édition est sous le choc du gratuit, puisque dorénavant les consommateurs sont habitués à pouvoir consulter du contenu éditorial gratuitement sur internet ou bénéficier d'un journal gratuit à la sortie du métro. Sur fond de crise, les consommateurs sont donc habitués à ne plus payer. Aujourd'hui tous les modèles économiques des maisons d'édition ou groupes de presse sont remis en cause, et il y a une tendance à compresser les coûts et surtout à retrouver un équilibre entre ce qui est encore du ressort de l'édition papier et ce qui est « on line ». La difficulté, c'est que les nombreuses expériences pour faire payer aux consommateurs les contenus éditoriaux sur le web sont encore assez peu concluants. D'un côté les grands groupes se retrouvent avec de l'édition papier qui n'est pas rentable et qui s'effrite, alors que les médias numériques se développement, mais avec peu de consommateurs qui acceptent de payer.

    En 2010, l'arrivée des liseuses, c'est-à-dire des e-books et de manière générale tous les lecteurs multimédias embarquant du multimédia (ex. ipad d'apple) va reposer la question du modèle économique des médias numériques. Est-ce qu'un possesseur d'un e-book Sony va accepter de payer pour lire un magazine ou un ouvrage ? On trouve la même problématique dans le milieu de la musique, de la photo ou des films, car la redistribution des rôles n'est pas encore stabilisée entre les auteurs, les producteurs, les diffuseurs, etc avec comme challenger les médias numériques.

    En parallèle, on voit la tentative de Google de scanner une grande partie des ouvrages de la planète pour ensuite les mettre à disposition gratuitement. Une sorte d'immense bibliothèque d'Alexandrie, mais accessible à tous. On assiste donc à une bataille entre les fournisseurs de contenus (les éditeurs) et les providers technologiques (ex : Google, mais cela peut concerner d'autres plate formes), et personne ne sait qui va remporter la mise.

    La seule certitude, c'est que l'on sera dans un monde avec un contenu informationnel exponentiel, mais on ne sait pas comment les rôles seront répartis. Ainsi côté presse, on constate que le rôle des rédactions est en train de changer, sous la pression de la course à la baisse des coûts. Les premiers touchés sont les pigistes qui sont les premiers sacrifiés. D'ailleurs, ce n'est pas un hasard, si de nombreux médias font appel à des lecteurs pour produire du contenu rédactionnel...gratuitement ! Cette tendance au recours à des rédacteurs non professionnels n'est pas prêt de s'arrêter car il s'agit d'un deal gagnant où certaines personnes trouvent leur compte à écrire gratuitement, histoire d'entretenir leur réputation. Ensuite, rien n'empêche à ces « amateurs » de passer un jour dans la catégorie pro.

    En 2010, nous sommes encore à un carrefour, une période de mutation.

    Technologiquement l'arrivée de liseuses n'est qu'une étape dans la dématérialisation des supports, car prochainement seront disponibles les supports de type « encre liquide », c'est-à-dire les feuilles de plastique vierges qui peuvent faire apparaitre à la demande du contenu éditorial : articles, publicités, ouvrages, etc Il sera possible d'avoir le même confort de lecture sur une feuille de plastique à encre liquide que sur un bouquin. Ensuite viendra la révolution de la réalité augmentée qui permettra à chacun de faire apparaitre en simultané et sur plusieurs feuilles de calques virtuelles de informations diversifiées. Donc nous sommes en train d'inventer de nouveaux supports d'édition, et à ce jour la révolution dépendra des usages par les consommateurs que nous sommes. Qui va adopter tel ou tel support ? A ce jour, personne ne le sait, car l'adoption des usages innovants dépend de facteurs humains irrationnels. Et puis, il y aura aussi la stratégie d'achat des consommateurs qui va évoluer selon la crise (vont-ils continuer à acheter des produits culturels, en cas de paupérisation ?).

    En tout état de cause tous les acteurs du secteur de l'édition, sont condamnés à innover, même s'ils n'ont encore aucune visibilité. Une première grille d'analyse, c'est un positionnement soit sur le haut de gamme (ou les produits pointus) ou un positionnement plus basique.

    A ce jour très peu d'éditeurs ont vraiment de modèle miracle pour réussir la révolution digitale, et tous sont en version béta permanente. Le suspense devrait continuer encore dans les 5 ans à venir !