Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 16 juin 2011

Nous sommes entrés dans une longue période de transition

Nous sommes entrés dans une longue période de transition, sous les signes de la durabilité, de la désirabilité, de la simplicité et du sens. Les marques ont un rôle à jouer pour imaginer du green corporate socialement responsable et innovant. Toutefois les entreprises ne sont pas les seuls joueurs. La durabilité va passer par le crowdsourcing en complément des messages institutionnels top down. En effet, de plus en plus d’individus font le choix d’une vie plus légère, minimaliste et qualitative, sous le signe de la déconsommation heureuse. On pourrait les appeler les « Free lifers ». Alors que la démondialisation et la relocalisation est engagée, une partie des solutions d’une économie durable viendra de chacun de nous, avec le slogan « Less is more ». La crise a accéléré l’adoption de bonnes pratiques dans nos vies quotidiennes, sans qu’il y ait besoin de diktats. Même si les potagers anti crise dans les villes sont encore anecdotiques, la multiplication des initiatives prouvent que la vie autrement se construit, souvent en mode lab. La simultanéité (en parallèle) des expériences des citoyens, des communautés, des entreprises, des collectivités publiques, des gouvernements, etc va créer une joyeuse émulation polycentrique.

Les commentaires sont fermés.