Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

THE LAB - Page 10

  • Tendances pour un séminaire spécial CODIR en 2010 : le classement !

    00142023.jpgSi vous deviez concocter  un séminaire sur les grandes tendances du monde pour un comité de direction d'un grand groupe, quels seraient les 4 items que vous aimeriez développer au cours d'une journée destinée à remettre à niveau les gens en termes de culture G ? Sur quels thèmes auriez-vous envie de faire plancher un panel de conférenciers ? Et bien voilà, le classement résultant du groupe Chasseurs de tendances sur Facebook et Linkedin...

    • Communautarisme / Web 2.0 / Réseaux sociaux
    • Créativité / Innovation
    • Bien-être au travail / Gestion du stress / Bonheur
    • Développement durable / Climatologie / Environnement
    • Changement / Adaptation
    • Management Leadership Motivation
    • Immatériel / Marques
    • Consommation
    • Arts
    • Asie
    • Communication
    • Nanotechnologies
    • Storytelling
    • Architecture / Urbanisme
  • Hot liste des 69 discussions du groupe CHASSEURS DE TENDANCES sur Linkedin

    Hot liste des 69 discussions du groupe CHASSEURS DE TENDANCES sur Linkedin

    http://www.linkedin.com/groups?home=&gid=1416777&trk=anet_ug_hm

    1.       Chasseur de tendances: 90% d'investigation, 10% d'inspiration ???

    2.       Chasseurs de Tendances [leurs thèmes de prédilection]

    3.       Comment détecter un hoax de la tendance? [une information fausse, un coup de pub, une intoxication de communication, un stéréotype rampant...]

    4.       Comment devenir Chasseur de Tendance sur Paris?

    5.       Comment ne pas se faire piégé [ e ] par ses goûts [trop] personnels quand on chasse la tendance ?

    6.       Comment transformer un produit vieillot et banalement saisonnier en super jackpot du siècle ?

    7.       La prospective est une fonction absente de la quasitotalité des entreprises françaises. Certains disent

    8.       La tendance est-elle victime du mouvement perpétuel?

    9.       L'avenir sera-t-il drivé par un mouvement top down ou bottom up ???

    10.   Le big business de la tendance, c'est la détection rapide de faits imminents, la mise en place d' histoires de consommation synchronisent avec les cycles du marché, la vision prospective à 10 ans?

    11.   Le Big changement, c'est dans 24 mois, 5 ans, 10 ans, 1 génération ? oups 2 générations ? Votre pronostic sur l'implémentation de vrais changements dans les entreprises, dans le monde réel [IRL]

    12.   70 spots pour respirer l'air du temps

    13.   Are you interested to be a part of a gigantic project which raises the global consciousness about the environmental degradation?

    14.   Avoir 50 ans, c'est une étape dans la vie. Mais il y a quoi après ? Est-ce que ce sera plus dur ou plus facile ?

    15.   Je propose aux Chasseurs de Tendances un sous-groupe dédié aux nouvelles tendances, mutations en cours concernant les pratiques de lecture, l'édition et le marché du livre au 21e s. OK ?

    16.   Chasse non gardée

    17.   Connaissez-vous le QRCode?

    18.   Définition tentative du « luxe »...

    19.   Est-ce que le chiffre 8 sera très "tendance" à partir de mi octobre 2009 ?

    20.   Est-ce qu'il existe des tendances spécifiques à chaque pays pour le design, la mode, le luxe, les styles de vie, le fooding, etc ?

    21.   Est-ce qu'il existe une formation pour devenir chasseur de tendances ?

    22.   Et si la prochaine tendance c'était de se mettre à l'ère des "stagiaires"!

    23.   Et si on réformait radicalement la PROSPECTIVE pour la rendre moins diktat et plus collaborative/transdisciplinaire/intuitive ?

    24.   Faut-il tuer le concept de développement durable ?

    25.   Hit parade des marques de montres du monde de l'Ultra-Luxe pour 2009...

    26.   Hybrid or Electric cars ? Et si on parlait du futur de la voiture de demain ?

    27.   J'ai besoin de consulter des chasseurs de tendances dans le domaine de la téléphonie cellulaire. Aidez-moi s'il vous plaît!

    28.   L'avenir de la communication online des marques de luxe...

    29.   La crise financiére entre réalité et mise en scène ,cet evenement financier peut il etre juste une parodie stratégique fortement mediatisé et qui imposera un nouveau ordre économique !! .

    30.   Le luxe n'est pas mort... 85 blogs et sites pour être à l'affût des mouvements de ce secteur !!!

    31.   Le marketing expérientiel est massivement utilisé par les marques pour construire un lien fort avec leurs publics. Pourrait-il détrôner les méthodes de marketing et communication classiques?

    32.   Le modèle de croissance sociale et économique de Google devrait-il être reproduit? Si oui, qui en seront les actionnaires à terme?

    33.   Le mouvement pour D comme Décroissance mais aussi D comme Durabilité, un simple épisode dans l'univers de la consommation ou une mutation irréversible ???

    34.   Le syndrome "spaghetti": en management, en tendances, en media... Comme un plat de pâtes, appétissant mais peut tacher...

    35.   Les Bureaux de Style sont ils utiles en 2009 ???

    36.   Les chasseurs de tendances sont-ils par nature des autodidactes ?

    37.   Les machines et l'intelligence artificielle nous remplaceront-elles tous un jour [au travail] ?

    38.   Les planneurs stratégiques sont-ils la relève des prospectivistes et des chasseurs de tendances, après le passage au WEB 2.0 ???? Une approche plus concrète du futur ???

    39.   ORANGE RockCorps : Une initiative "citoyenne" d'Orange UK mariant responsabilisation sociétale et Entertainment.

    40.   Penser, dépenser, ne plus penser. Là est la question...

    41.   Peut on toujours modéliser le consommateur avec des sociotypes en 2009 ?

    42.   Pour quand une révolution dans l'éducation et la pédagogie, que cela soit dans la formation initiale ou continue ?

    43.   Pourquoi autant d'efforts pour des phénomènes de mode si éphémères ???

    44.   Que serait la maison de l'avenir?

    45.   Quel est l'avenir de la publicité et de la communication après la sortie de crise ?

    46.   Quel est le tops 5 des marques sur Twitter en France ?

    47.   Quel sera l'impact d'internet sur les marques du monde du luxe dans les 5 ans à venir ?

    48.   Quelles tendances green/bio/durable pour l'entreprise [dans son fonctionnement ou dans ses marchés] dans les 3 ans à venir ?

    49.   Quelles tendances pour un séminaire spécial CODIR en 2010 ?

    50.   Quels scénarios à l'horizon 2030 ?

    51.   Quels sont les 3 pays dans le monde qui façonnent le design en 2009 ???

    52.   Quels sont les 5 restaurants les plus tendance à Paris en 2009 ???

    53.   Quels sont les outils ou services 2.0 indispensables à un chasseur de tendances ?

    54.   Quels sont les trois drivers du tissu du futur ?

    55.   Questions pataphysiques mais réelles sur les coulisses du métier de Chasseurs de Tendances et son mode de vie...

    56.   Si l'on suppose que la construction du monde demain dépendra des solutions des problèmes de 2009, parmi les nuages noirs à l'horizon, quels sont ceux qui seront le plus déclencheur d'innovations?

    57.   Si vous deviez caractériser les 3 tendances de l'économie à un horizon de 10 ans, quels sont les chemins sur lequels vous auriez envie de parier ????

    58.   Si vous deviez monter un panel multidisciplinaire pour réfléchir aux tendances d'un secteur d'activité, quels seraient les 5 spécialistes que vous aimeriez faire cogiter ensemble ?

    59.   Si vous deviez retenir 5 technologies, objets, usages, etc à base de technologies qui pourraient avoir des répercussions en profondeur sur notre société, vous diriez quoi ???

    60.   Six out of ten employees do not trust their leaders to act with honesty and integrity. What do your people think about you? Do they trust you? How much might that lack of trust be costing you today?

    61.   Temps & tendances : le chasseur de tendance doit-il se spécialiser sur un rythme ou peut il tout observer ?

    62.   Tendance is dead, vive la tendance ?

    63.   Tendance Money ??? Quelles seront les nouvelles monnaies du futur ?

    64.   Trendsmap

    65.   Un avant et après "HOME", phénoménal "best practice" mondial de Branded Content réussi ?

    66.   Un peu monocorde, la symphonie des "observateurs de l'air du temps...

    67.   Une charte de déontologie et de qualité, envisageable, nécessaire, impérative pour le métier de chasseur de tendances? quels seraient les articles clé de cette charte?

    68.   Une gibier à dépecer pour les chasseurs de tendances

    69.   Votre Top Five des villes les plus trendy, fashion, arty... dans le monde ???

     

     

  • Quelles tendances pour un séminaire spécial CODIR en 2010 ?

    Quelles tendances pour un séminaire spécial CODIR en 2010 ?

    Si vous deviez concocter  un séminaire sur les grandes tendances du monde pour un comité de direction d'un grand groupe, quels seraient les 4 items que vous aimeriez développer au cours d'une journée destinée à remettre à niveau les gens en termes de culture G ? Sur quels thèmes auriez-vous envie de faire plancher un panel de conférenciers ? Voilà une première liste de 100 items. Dans une prochaine édition de la newsletter de l'Observatoire des Tendances nous vous proposerons un top 20. En attendant, vous pouvez aussi rejoindre une discussion collaborative sur le groupe des 2000 chasseurs de tendances de Linkedin http://www.linkedin.com/groups?gid=1416777&trk=hb_side_g

    1. Adaptation
    2. Affaires européennes
    3. Agriculture
    4. Agroalimentaire
    5. Alimentation
    6. Architecture
    7. Arts
    8. Asie
    9. Aventure
    10. Bien-être au travail
    11. Bonheur
    12. Capitalisme
    13. Changement
    14. Climatologie
    15. Cognition
    16. Cohésion
    17. Communautarisme
    18. Communication
    19. Conflit
    20. Consommation
    21. Créativité
    22. Crise
    23. Culture
    24. Dématérialisation
    25. Démographie
    26. Design
    27. Développement durable
    28. Diversité
    29. Emotions
    30. Emploi
    31. Energie
    32. Entrepreneuriat
    33. Environnement
    34. Epistémologie
    35. Ethique
    36. Europe
    37. Evolution
    38. Femme
    39. Finance
    40. Gastronomie
    41. Générations
    42. Géopolitique
    43. Gestion du stress
    44. Grande distribution
    45. Green business
    46. Histoire
    47. Histoire de l'art
    48. Humanitaire
    49. Humour
    50. Innovation
    51. Insertion
    52. Intelligence collective/ambiante
    53. Intelligence économique
    54. International
    55. Leadership
    56. Lenteur
    57. Logistique urbaine
    58. Luxe
    59. Management
    60. Marketing
    61. Marques
    62. Maslow
    63. Mobilité
    64. Mondialisation
    65. Monnaies
    66. Motivation
    67. Musique
    68. Nanotechnologies
    69. NBIC
    70. Neurosciences
    71. Nouveaux médias
    72. Nouvelles technologies
    73. Philosophie
    74. Politique
    75. Prospective
    76. Qualité de service
    77. Réalité virtuelle
    78. Relation client
    79. Religions
    80. Réseaux sociaux
    81. Ressources humaines
    82. Robotique
    83. Santé
    84. Science fiction
    85. Sciences
    86. Sémantique
    87. Serious game
    88. Service/bien public
    89. Social
    90. Sociétal
    91. Spiritualité
    92. Sport
    93. Storytelling
    94. Tendances
    95. Terrorisme
    96. Urbanisme
    97. Valeurs
    98. Vieillissement
    99. Violence
    100. Web 2.0

     

     

     

  • VOYAGE AU PAYS DES CHASSEURS DE TENDANCES

    LOÏC BIZEL, CHASSEUR DE TENDANCES A TOKYO

    www.fashioninjapan.com : Open_your_Eyes and Imagine_the_FUTURE
    www.lebiz-consulting.com : Develop your sales in Japan
    www.tokyofashiontour.com : Shopping & guided visit of the best retailers in Tokyo

     

    DOMINIQUE CUVILLIER AVEC SON BLOG LE CAPTOLOGUE

    Le captologue est un voyeur du moment présent qui ne ferme les yeux que pour imaginer de quoi demain sera fait. L'étymologie est rigolote ! Du latin 'capere' =prendre et du grec 'logos' = logique. La racine latine 'capere' a une postérité riche: capter, capteur, captif, capture, captivité , captieux....Le captologue serait un capteur captivant et captieux ?

    http://lecaptologue.over-blog.com

     

    SARAH, LA CHASSEUSE DE TENDANCES DE LA BOUTIQUE COLETTE

    http://www.colette.fr/

     

    JEROME SANS

    « Je me définis comme un directeur artistique, un curator, un créateur de lieux et d'histoires inédites dans leur contexte. « Cultural curator » pour la chaîne d'hôtels Le Méridien. »

    http://blog.saywho.fr/encemoment/2009/10/28/jerome-sans/

     

    JANE BUCKINGHAM

    "In addition to hosting and executive producing the Style network show Modern Girl's Guide to Life, Jane Buckingham founded The Intelligence Group/Youth Intelligence in 1996. Building upon quantitative and qualitative analysis, the company provides marketing consulting, trend forecasting and market research to determine today's concerns and tomorrow's trends. Clients of the firm include leading fortune 500 companies and entertainment companies including Levis, Microsoft, Nike, NBC, Fox and Paramount pictures. The Intelligence Group/Youth Intelligence publishes the leading trend forecasting product, The Cassandra ReportTM and also created trendcentralTM which includes a daily e-mail and comprehensive Internet trend site about 12-35 year olds, covering fashion, beauty, lifestyle, technology, and entertainment. 
    Buckingham is a regular contributor to Good Morning America, a contributing editor at Cosmopolitan Magazine, and a columnist for the New York Times Syndicate, for which she writes a weekly column on trends."

    http://www.moderngirlsguide.com/about.html

     

    NADEGE CADEVALL

    http://www.trendstop.com

     

    LI EDELKOORT, EST L'UNE DES PLUS REPUTEES CHASSEUSES DE TENDANCES DE LA PLANETE

    « La maison de ventes Pierre Berger et Associés a invité Li Edelkoort, la grande prêtresse des styles et des tendances, à composer sa "wish-list", son catalogue rêvé pour une vente de design, dans le cadre d'un cycle de ventes aux enchères atypiques. Des "coups de cœur" dispersés en salle des ventes le 13 septembre prochain à Bruxelles.

    Vous ne connaissez peut-être pas son visage, mais son nom est connu dans le monde entier : la hollandaise Li Edelkoort est l'une des plus réputées chasseuses de tendances de la planète. Celle qui, en 2003, a été nommée par le Time magazine, comme étant "l'une des 25 personnalités les plus influentes au monde dans le milieu de la mode", confie pour une vente aux enchères exceptionnelle le 13 septembre prochain, sa "wish list" [sa liste de souhaits], son catalogue idéal de design, à la maison de ventes Pierre Berger et Associés [PBA]. »

    http://www.maisonapart.com/edito/decoration-encheres---la--wish-list--de-li-edelkoort-sa--mais-3266.php

     

    POUR LI EDELKOORT, VOIR AUSSI EXPO DE L'INSTITUT NEERLANDAIS

    « Archéologie du futur, c'est le titre qu'a choisi Li Edelkoort pour présenter à l'Institut néerlandais vingt années de travail, vingt années où elle a contribué à structurer l'activité de chasseuse de tendances, en quête des indices du futur dans le présent. L'ancienne étudiante des beaux-arts d'Arnhem est devenue une redoutable femme d'affaires, ayant transformé son flair et son goût très sûr en empire au service de l'industrie et des services, à travers la vente de cahiers de tendances, de consultations, d'expertises, de conférences et de séminaires mais aussi de revues aussi splendides que ruineuses comme Bloom ou View on Colour. »

    http://florizel.canalblog.com/tag/pain

     

    FRANÇOIS BERNARD

    « François Bernard, Directeur du bureau de style Croisements, invite les particuliers à ralentir leur rythme de vie, à "faire une pause dans un monde dématérialisé". Nature et technologie s'unissent pour offrir "une philosophie de vie simplifiée". Cette tendance évoque également le design industriel : des objets simples et purs développant « une élégance solide et rassurante ».

    http://tourisme.lejsl.com/Maison-Objet-des-influences-2009.html

     

    ELIZABETH LERICHE

    « La chasseuse de tendances Elizabeth Leriche donne sa chance au bucolique dans un monde où l'urbanisation est reine. La tendance est une nouvelle fois à la simplicité avec "des matières brutes et des savoir-faire artisanaux" à l'honneur. "Les plaisirs simples de la vie rurale revigorent les valeurs du terroir et des racines. On redécouvre la beauté animale et végétale du monde agricole", précise l'Observatoire de Maison & Objet »

    http://tourisme.lejsl.com/Maison-Objet-des-influences-2009.html

     

    JEREMY DUMONT

    LES APEROS DU JEUDI : C'EST QUOI ?
    Les planneurs stratégiques de pourquoi tu cours captent les tendances et l'air du temps. Les apéros du jeudi est organisé autour d'un thème de société ayant une portée sur l'innovation, le marketing, la communication, les media, la création. En début de soirée le cercle d'innovation transversal courts circuits que nous animons en parallèle présente son rapport d'innovation sur ce thème....

    http://www.levidepoches.fr/courtscircuits/

     

    CHASSEUR DE TENDANCES - ANTHROPOLOGUE URBAIN

    Expert en marketing du futur, enquête notre environnement, analyse l'information et prévoit les comportements du consommateur. Décodeur d'influences, marketer averti, pionnier et créatif vous fait partager sa passion pour l'avenir.

    http://chasseurdetendances.blogspot.com/

     

    ANNE-MARIE SARGUEIL
    Présidente
    INSTITUT FRANCAIS DU DESIGN
    www.institutfrancaisdudesign.com

     

    MATTALI CRASSET ; GRANDE PRETRESSE DU DESIGN FRANÇAIS

    http://www.matalicrasset.com
    http://blog.matalicrasset.com
    http://www.lieucommun.fr

     

    VINCENT GREGOIRE

    « Curieux d'avoir l'avis d'un « tendanceur » sur le monde de la décoration, j'ai demandé à B qui travaille au bureau de style Nelly Rodi de m'obtenir une interview avec Vincent Grégoire... Vincent Grégoire est en effet « chasseur de tendances », dénomination qui peut sembler comique uniquement à qui ignore l'influence de certains « chasseurs de tendances » sur l'ensemble du monde marchand... Lire attentivement la presse mode ou déco permet d'en avoir une idée : Vincent Grégoire est ainsi interrogé toutes les semaines sur des sujets variés, du « retour au cocooning », à la mode de la « slow food » en passant par l'importance du feng shui... »  Lire la suite sur le blog...

    http://blogs.dekio.fr/hansaxel/2009/10/15/rencontre-avec-vincent-gregoire-chasseur-de-tendances/

     

    ELIZABETH LERICHE

    « Élizabeth Leriche est directrice de son bureau de style éponyme. Elle est ce que l'on appelle une chasseuse de tendances. Elle travaille depuis près de dix-huit ans dans le domaine du textile, de la mode, du design, de l'industrie et de l'habitat.

    Son métier : détecter les tendances de demain pour ses clients. Pour créer, son imaginaire se nourrit de ses voyages à travers les grandes capitales, des expositions, des livres d'architecture, de la presse en particulier économique, de la rue, de l'étude du comportement des consommateurs, de rencontres avec notamment des sociologues, des créateurs, de grands salons comme celui de Milan pour le mobilier. Il est important pour ce métier d'être curieux de tout. La chasseuse de tendance est un récepteur qui synthétise pour ses clients tout ce qu'elle a ressenti. Elle travaille en concertation avec d'autres bureaux de style. Depuis 10 ans, Elizabeth Leriche fait partie de l'observatoire des tendances du salon Maison&Objet. »

    http://www.dkomag.com/portrait/leriche.php

     

    Lise Nardin

    « Fondatrice de la société Createmotions,event et wedding planner, je suis une chasseuse de tendances qui aime sortir des sentiers battus. J'aime: Faire la fête, la bonne bouffe, le chocooolat, la famille et les amis, mon grand mec et mon petit mec, la musique et la danse, faire plaisir et faire rêver J'aime pas: l'injustice [eh oui tout de suite les grands mots], l'impolitesse et ....le mauvais goût! »

    http://www.mycreativeevents.com/

     

    Hiroshi Fujiwara

    « L'histoire entre Nike et le DJ-producteur-designer-chasseur de tendances [what else ?] Hiroshi Fujiwara ne date pas de seulement hier puisque qu'ils avaient déjà édité ensemble la ligne " HTM ". Vous pouvez également traquer son apparition dans Lost in Translation de Sofia Coppola, ou écouter sa collaboration avec Eric Clapton. »

    http://blog.sarenza.com/index.php/2009/08/28/nike-invite-hiroshi-fujiwara/

     

    PEREZ HILTON

    Perez Hilton, le blogueur dont la langue de vipère fait frémir et rougir tout Holywood, ce geek quelque peu rondouillard qui arbore des tenues souvent moches et une chevelure à la nuance parfois douteuse, se pique de devenir un chasseur de tendances !

    http://www.lenuagedesfilles.com/hitech/perez-hilton-lance-un-blog-de-mode

    http://www.leparisien.fr/abo-loisirs-et-spectacles/milow-roi-du-buzz-18-06-2009-551579.php

     

    LI EDELKOORT, CHASSEUSE DE TENDANCES ET DIRECTRICE DU CABINET TREND UNION

    « Les courants de la rentrée vus par Li Edelkoort, chasseuse de tendances et directrice du cabinet Trend Union.
    • La prise de conscience écologique est réelle. Un nouveau besoin émerge : contrôler ce que nous consommons. Une tendance qui s'applique dans l'architecture et le tourisme. Il s'agit d'un cercle vertueux : plus l'écologie devient un argument de vente, plus elle suscite l'engouement.
    • Les matières « sauvages » sont à l'honneur : crocodile, léopard, zèbre. On s'adresse à la part d'animalité, d'instinct, d'intuition. On joue sur notre besoin de nature, d'authenticité.
    • Le besoin de régression est un vrai phénomène [expo sur Barbie, 25e anniversaire de Monsieur et Madame]. On aime les contes, les légendes. On a besoin de réenchanter le monde avec plus de burlesque, de légèreté, de kitsch.
    • La nostalgie des mythes du XXe siècle qui renvoient à une certaine idée de l'élégance : la Callas, Coco Chanel...Cet exceptionnel s'exprime aujourd'hui dans le monde du design.
    • Les quadra reviennent avec le retour en force des top-modèle des années 90. L'allure plastique ne suffit plus, le style de vie, l'attitude, la maturité comptent.
    »

    http://www.icom-communication.fr/blog/post/2007/10/09/Lu-dans-Elle-:-tout-sur-les-tendances-de-la-rentree

     

    FRANÇOIS LAURENT

    ConsumerInsight

    francois.laurent@adetem.net

    site : http://www.ConsumerInsight.eu

    blog : http://www.marketingisdead.net

     

    JEREMY GUTSCHE

    « 15 octobre 2008 Paris, Oct-Nov 2008 - À l'occasion du lancement du XperiaTM X1, Sony Ericsson fait appel à Jeremy Gutsche, chasseur de tendances à travers le monde, pour décrypter cette quête de personnalisation et d'individualisme ; un besoin exacerbé dans le monde depuis l'explosion de la mondialisation et du consumérisme de masse. Dans son analyse, Jeremy Gutsche s'est tout particulièrement attardé sur le rôle de la société et de la technologie dans l'apparition de ce besoin exponentiel de personnalisation. Vêtements customisés, étiquettes de boissons, poupées personnalisées ou encore mobiles sur-mesure démontrent à quel point notre monde est aujourd'hui obsédé par la quête de personnalisation. »

    http://fr.sourcews.com/consommateurs-quete-personnalisation

     

    JEREMY GUTSCHE

    The Fresh Peel is pleased to welcome Jeremy Gutsche, founder of the wildly popularTrendHunter.com and author of Exploiting Chaos: 150 Ways to Spark Innovation During Times of Change, which is the featured book for October's stop on the Post2Post Virtual Book Tour.

    Not only is Jeremy one of the founders at TrendHunter, but he is also a highly sought after speaker. He was one of Capital One's youngest Business Directors and innovation leads. Prior to Capital One, Jeremy advised top-level strategy to Fortune 50 and government clients as a Management Consultant at the Monitor Group.

    In this interview, I picked Jeremy's brain on everything from finding innovation out of chaos to what his response is to opponents of trend spotting.

    http://www.trendhunter.com/trends/the-essential-orange-exploiting-chaos

    http://freshpeel.com/2009/10/interview-with-professional-trend-spotter-and-author-jeremy-gutsche/

    http://www.idea-sandbox.com/post2post/2009/10/virtual-book-tour-launches-today-with-exploiting-chaos-by-jeremy-gutsche/

     

    Trend Hunter, expliqué en français...

    « C'est ici que les créateurs de mode puisent leur inspiration, que les magazines trouvent les sujets de leurs articles, que les designers reniflent l'air du temps. C'est ici que l'on peut savoir ce qui est cool avant même que cela ne le devienne. C'est le site américain Trend Hunter.  28 000 chasseurs de tendance à travers le monde, 9 millions de connexions par mois et une capacité inégalée à anticiper « the next big thing ». Ce site est un concentré d'idées capables de titiller la créativité des business men comme celle des artistes les plus hype. Il n'est pas in, il est à l'avant-garde. Il répertorie les 60 trucs dingues à faire avant de mourir. Il prédit que bientôt, les premiers « sex robots »seront commercialisés et qu'ils se vendront plus vite encore que les i-phones. Il analyse les fashion weeks en cours et promet déjà un été 2010 aux couleurs « clashtastiques »

    http://www.mylittleparis.com/trendhunter.html?IdTis=XTC-DYUJ-UEZ9Y-DD-HG9P-DD6F

     

    NATHALIE KUPIEC ET ESTELLE KUPIEC

    « Il y a de ces périodes ou de ces lieux où l'ambiance est suffisamment permissive pour laisser s'exprimer les déviances sociales que sont les tendances. Twin Partners© - Tendances & Prospective est l'initiative personnelle de Nathalie Kupiec et Estelle Kupiec, respectivement professionnelles en "Intelligence des Marchés" et "Intelligence Collective", et avides de découvertes et de rencontres. Elles tentent de capturer, aujourd'hui, l'essence de la Société de demain. Twin Partners© - Tendances & Prospective traque certains événements, qui lui paraissent "novateurs", dans les médias et dans la rue. »

    http://twinpartners.wordpress.com/

     

    FABRICE RAULT

    « Concrètement, se blog liste des idées innovantes triées sur le volet, que j'aurais personnellement et humblement trouvé pertinentes, le but étant d'inspirer à mon tour et de créer une véritable émulation entre les différents visiteurs de mon blog. »

    http://www.innovant.fr/

     

    L. BACILIERI

    « Fondatrice de Cosmetic Research International, L. Bacilieri a développé depuis plus de 30 ans une expertise de haut niveau sur ce secteur. A travers Cosmetic Ressources, elle assure une veille intelligente sur les marchés internationaux, et tout particulièrement sur le marché américain qu'elle connaît bien pour y avoir séjourné pendant de longues années [elle fût notamment Expert en beauté pour une TV américaine] et où elle continue de s'y rendre très régulièrement. L. Bacilieri, qui présente Cosmetic Ressources comme un chasseur de tendances, a développé tout un réseau de correspondants aux Etats-Unis. Ce qui lui permet de suivre en avant-première les nouveaux lancements du secteur de la parfumerie-beauté et de dégager une analyse économique sur les évolutions de la demande américaine. A travers ce partenariat, nous présenterons les développements les plus significatifs dans le domaine du packaging, tant sur le marché du luxe que du mass, en passant par le premium. »

    http://www.emballagedigest.fr/blog.php?2009/01/05/8345-les-nouveaux-packaging-en-direct-des-etats-unis-avec-cosmetic-ressources

     

    GERALDINE DORMOY-TUNGATE, CHEF DE RUBRIQUE MODE DE LEXPRESS.FR/STYLES

    http://blogs.lexpress.fr/cafe-mode/index.php

     

    PASCALE BROUSSE

    Pascale Brousse dirige un cabinet de tendances et de veille spécialisé en cosmétique

    www.trendsourcing.com

     

    XAVIER TERLET
    XTC world innovation
    http://www.xtcworldinnovation.com/

    http://www.xtc.fr/

     

    BILL TIKOS

    "The Cool Hunter is not a trend-spotter, trend-watcher or trend predictor. We select and celebrate what is beautiful and enduring from all that is sought-after in architecture, design, gadgets, lifestyle, urban living, fashion, travel and pop culture. We remain relevant by staying ahead of and outside of trends and fads - the fickle shifts in taste and style. The Cool Hunter digs deeper, finding tomorrow's icons and classic phenomena. We are a prized reference point of choice for a global creative community."

    http://www.thecoolhunter.net/

     

    CHANTAL FORTIN

    Pointue, décalée, hétéroclite, avant-gardiste, atypique...
    « Euh, je pense qu'avec tout ça, vous arriverez à vous faire une petite idée de ce que cette Canadienne d'origine et grande chasseuse de tendance devant l'Eternel, j'ai nommé Chantal Fortin, a déniché pour nous dans sa boutique de la rue Oberkampf.
    Cette visionnaire nous met en scène pour nous vêtements, chaussures et accessoires qu'elle choisit au gré de ses découvertes dans un esprit stylisé et décalé
    . »

    http://www.itinerairesduneparisienne.fr/Shopping/Les-destinations/Fiche/0143_elem_idww106qqrww68292qqnbww1.html

     

    BEATRICE DE REYNAL DE SAINT MICHEL

    SOPHIE DE REYNAL

    ALIX MOMCILOVIC

    http://www.nutrimarketing.eu/equipe.php

     

    SYLVIE FLEURY

    Sylvie Fleury fait partie des artistes contemporains suisses les plus en vogue, ... Chasseuse de tendances, observatrice et actrice de la « Hype society »

    http://www.artaban.com/artists/fleury-sylvie

     

    VALERIE LAPORTE-VOLATIER

    « Déco-logy : D'où viens tu ? Quel est ton parcours ? Valérie Laporte-Volatier : J'ai créé ma société de coaching en décoration intérieure Les Murs ont des oreilles en 2003. J'étais auparavant « chasseuse de tendances » dans une agence de communication [comprendre les évolutions de la société et les attentes des français dans les domaines touchant à la consommation et aux services]. »

    http://www.lesmursontdesoreilles.com/

     

    NATHALIE BEKX

    Tendance Pop-up stores

    « Si la mode, les objets et autres biens de consommation vont et viennent, pourquoi pas les magasins qui les accueillent ? Les boutiques éphémères, c'est l'une des tendances dont les marques raffolent pour faire parler d'elles. Par Sandra Evrard. Photos DR.

    Elle était sympa cette boutique de jeans située sur la Burburestraat, à Anvers. Oui mais elle n'est plus là ! C'était juste un pop-up store. Définition : un magasin qui - comme les fenêtres qui surgissent spontanément sur le web quand vous surfez - apparaît et disparaît aussi vite, sans laisser de traces. Un jour, une semaine, un mois : voilà leur durée de vie. Non, la cause n'est pas la faillite. Que du contraire ! Les pop-up stores ont le vent en poupe et, pour les marques qui les créent, c'est souvent une opération jackpot.

    La tendance est apparue chez les Anglo-Saxons. »

    http://www.xenarjo.be/frans/

    http://www.nathaliebekx.be/

     

    NELLY SITBON

    Chasseurs d'influences, Bureau de style spécialisé dans l'aménagement d'espaces commerciaux et la mise en scène de leurs produits. Son nouveau Cahier d'Influences : 
    « EXIT : Alternatives d'une Société à Bout de Souffle ». Ce cahier de style est l'aboutissement du travail prospectif fouillé de Nelly Sitbon et de son équipe. Véritable décryptage des mutations socio- culturelles et des nouveaux schémas comportementaux de notre société, il révèle une nouvelle approche de l'acte de consommer et sa possible corrélation sur le produit.

    http://www.chasseursdinfluences.com/index.php?page=agence

     

     

    ROSSANA ORLANDI ET NELLY RODI

    Les grandes tendances déco 2010

    « Les bureaux de style, Rossana Orlandi et Nelly Rodi vous révèlent leurs prédictions déco pour les deux ans à venir.

    « Rossana Orlandi mise sur un retour de l'artisanat et du « home made ». Tom Dixon travaille déjà dans ce sen, ainsi que Maarten Baas et Piet Hein Eek : ils mixent à merveille production et « artisanale attitude ». Mais cela ne veut pas dire que nous allons vers moins de créativité, au contraire. Pour Nelly Rodi, 2010 sera marquée par trois courants : - le blanc : il est gothique, avec des formes empruntées au 18ème siècle. C'est un blanc un peu grunge. -         Le dandysme : les matières sont belles et riches. On retrouve l'esprit décalé du cabinet de curiosités. -     L'onirisme : cette vague du fantatisque avec objets givrés, de l'argent, du crital blanchi. Un peu l'univers de Narnia. »

    http://www.dkomag.com/actualites/fiche_tendance.php?idtendance=103

     

    NELLY RODY EN VERSION 2.0

    « Vous n'en aviez surtout pas rêvé ... ... Nelly Rody l'a inventé pour vous ! La première communauté Web 2.0 ... payante : le Nelly Rodi Lab. Pour ceux qui ne connaissent pas, Nelly Rody est un des premiers bureaux de style mondiaux : un de ces spécialistes qui repèrent les cabinets de tendances émergentes de la mode et du design. Qui les repèrent ... ou les fixent : telle est l'ambiguïté ! Car un cabinet de tendance n'est pas un institut d'études : ils ne chassent pas vraiment les signaux faibles, ils cherchent plutôt à les provoquer. Avec succès ... ou non. Donc Nelly Rody lance son Lab : "Une vision prospective de la mode et du design. Un activateur d'idées pour les professionnels de la création", annonce la page de garde. Ce qui ne serait qu'un coup de pub surfant sur la tendance - et l'on dirait bravo pour une société qui suit les tendances - tombe ici plutôt à plat : car le Web 2.0 constitue lui aussi un superbe outil de décryptage des tendances et des signaux faibles ... des vrais, ceux qui nous viennent des consommateurs. Le Web 2.0 permet, suscite, favorise la créativité ... est un vrai "activateur d'idées", lui aussi : plutôt que de proposer un gadget pour happy fews, le cabinet aurait pu créer un véritable laboratoire avec le citoyen en son coeur : manifestement, ils ont raté une tendance sociétale forte ! Dommage ... »

    http://www.nellyrodilab.com/

    http://intelligencecollective.blogspirit.com/archive/2008/09/22/vous-n-en-aviez-pas-reve.html

     

    JEAN-PIERRE PLOUE, DIRECTEUR DU STYLE PSA PEUGEOT-CITROËN

    Le 02 octobre 2008 par Rédaction L'Usine Nouvelle

    « Pour les bureaux de style, l'heure n'est plus aux états d'âmes »

    Après avoir dirigé huit ans le bureau de style Citroën, vous venez d'être nommé à la tête du style du groupe PSA. Dans un contexte difficile et une concurrence accrue, un designer peut-il encore donner libre cours à ses envies ?
    Chez Citroën, et demain chez
    Peugeot, mon objectif est d'affirmer le style propre à la marque. En restant dans les limites du raisonnable. Vu la concurrence, ce n'est plus d'heure d'avoir des états d'âme. Quand le marché demande un produit, on le fait. Il faut sentir les tendances, et non les devancer. Il ne s'agit pas d'aller où la clientèle n'est pas prête à aller. Notre objectif est de concevoir des produits novateurs sans prendre le risque d'un échec commercial. En trouvant le réglage subtil entre attentes du consommateur et design. »
    http://www.usinenouvelle.com/article/jean-pierre-ploue-directeur-du-style-psa-peugeot-citroen.147898

     

     

  • Une sélection de 69 spots pour respirer l'air du temps

    118_ta.jpgLa hot liste des Bureaux de style, chasseurs de tendances, cool hunter,... ou autres sites pour être à l'affût des tendances !!! Une sélection de 69 spots pour respirer l'air du temps

    Source : René Duringer & Catherine Champeyrol, Novembre 2009

     

    http://alltrends.over-blog.net

    http://artbusiness.typepad.com

    http://blogs.lexpress.fr/cafe-mode/index.php

    http://chasseurdetendances.blogspot.com/

    http://dacoolhunter.wordpress.com/

    http://lecaptologue.over-blog.com

    http://nellyrodi.fr/

    http://secret-service-style.com/

    http://springwise.com/

    http://twinpartners.wordpress.com/

    http://www.art-process.com/agence.php?chap=agence

    http://www.bureau-de-style.com/

    http://www.carlin-groupe.com/

    http://www.chasseursdinfluences.com

    http://www.contagiousmagazine.com/

    http://www.decavele.com/

    http://www.designboom.com/eng/

    http://www.dezineo.com/

    http://www.enivrance.com/

    http://www.eparsa.fr/tendances/

    http://www.exnihilo.fr/

    http://www.fashino.net/

    http://www.fashionart.it/fashion/francais.html

    http://www.fashioninjapan.com/

    http://www.ideabox.fr/page-2.html

    http://www.ifm-paris.com

    http://www.influencia.net/

    http://www.innovant.fr/

    http://www.intuition.fr/

    http://www.keller-consultant.com/

    http://www.lelaboratoire.org/

    http://www.lesmursontdesoreilles.com/

    http://www.loeilprospectif.fr/

    http://www.mauvaiseinfluence.com/

    http://www.maximepatin.fr/

    http://www.modeinfo.be/EN/index.php

    http://www.moderngirlsguide.com/about.html

    http://www.mycreativeevents.com/

    http://www.nathaliebekx.be/home.html

    http://www.nellyrodi.fr/

    http://www.nellyrodilab.com/

    http://www.nexen.tm.fr/

    http://www.pourquoitucours.fr/

    http://www.promostyl.com/

    http://www.psfk.com/

    http://www.sociovision.com/index.php

    http://www.space-maker.com/

    http://www.style-vision.com/

    http://www.sublimdesign.com/

    http://www.techstyle.fr/

    http://www.tendances-de-mode.com/

    http://www.thecoolhunter.net/

    http://www.thesartorialist.blogspot.com/

    http://www.transit-city.com/

    http://www.trendhunter.com/

    http://www.trendmark.fr/

    http://www.trendsaddict.com/

    http://www.trendslab.fr/

    http://www.trendsnow.net/

    http://www.trendsourcing.com/francais/

    http://www.trendstop.com

    http://www.trendunion.com/

    http://www.trendwatching.com/

    http://www.troistemps.com/troistemps.html

    http://www.vernet.net/

    http://www.wgsn.com/

    http://www.white-sky.com/wsfr.html

    http://www.xtcworldinnovation.com/

    http://www.xtremeinformation.com/services.htm

     

  • Recensement démographique des chasseurs de tendances

    Rencensement démographique des chasseurs de tendances sur Google le 12 novembre 2009 (à partir du nbre d'occurences)
    Source : René Duringer
    Famille :  Hunter
    cool hunter 1 850 000
    trend hunter 995 000
    trend hunters 71 600
    Cool hunters  78 100
    Famille : Futur
    futurologist 51 900
    futurologue 52 900
    futurist 1 880 000
    prospectiviste 30 100
    prospectivistes 30 100
    Famille : Tendances
    chasseur de tendances 14 000
    chasseurs de tendances 20 800
    chasseuse de tendances 27 200
    chasseuses de tendances 6 710
    tendanceur  8 560
    tendanceurs 592 000
    tendançologiste 1
    tendançologue  6 170
    décrypteur de tendances 18 800
    Famille : Influence
    chasseur d'influences 9
    influenceur 35 400
    Famille : Planneur
    planer stratégique 166 
    planner stratégique 7 220
    planneur stratégique 25 100
    planneurs stratégiques 45 700
    planneuse stratégique 1 890
    Famille : Setter
    trend setter 484 000
    trendsetter 14 400 000
    trendsetters 13 500 000
    trend-setters 225 000
    Famille : Tracker
    trend tracker 41 100
    trends tracker  35 100 
    Famille : Spotter
    trendspotter 305 000
    trend-spotter 131 000
    trends-spotter 801
    Famille : Watcher
    trendwatcher 89 100
    trendswatcher 3 000
    Famille : Followers
    trendfollowers 4 900
    trendsfollower 43
    trend followers 46 700
    Joker
    captologue 191
    early adopter  940 000
    visionnaire 1 150 000
    visionnaires 211 000
    avant gardiste  2 720 000

  • Zapping de l'Observatoire des Tendances du dimanche 8 nov 09

    Zapping de l'Observatoire des Tendances

    R2eneD2uringer-2.jpgLa sélection de René Duringer, trendspotter, du 8 novembre 2009, 100% free

    Abonnement sur www.smartfutur.fr

     

    Lancement de la démarche de prospective « Territoires 2040 »

    Depuis sa création en 1963, la DATAR a réalisé de grands travaux de prospective pour imaginer les avenirs possibles de la France et des territoires et concevoir les politiques d'aménagement correspondant à des enjeux de société. On pense en 1971 à « Une image de la France en l'an 2000 » [qui a produit le très célèbre « Scénario de l'inacceptable »] ; dans les années 90, à l'exercice « France 2015 » ou par la suite, à « Aménager la France de 2020 ». Le programme « Territoires 2030 » lancé en 2004, s'il a permis de poursuivre la réflexion prospective, s'est cependant limité à des travaux thématiques qui n'ont pas débouchés sur la construction d'une vision globale de long terme. Suite au travail de réflexion stratégique court-moyen terme que le délégué interministériel à l'aménagement et à la compétitivité des territoires, Pierre Dartout, a conduit depuis un an et qui se traduit aujourd'hui par la parution du rapport DIACT : « Une nouvelle ambition pour l'aménagement du territoire », il a jugé nécessaire de relancer la prospective en initiant une grande démarche intitulée « Territoires 2040, aménager le changement ». L'objectif de cette démarche est d'identifier les enjeux auxquels la France et ses territoires vont être confrontés dans les prochaines années [20-30 ans] et concevoir les politiques d'aménagement qu'il faudra mettre en œuvre pour les relever et contribuer à assurer le développement

    http://www.diact.gouv.fr/fr_1/actualites_50/toutes_unes_52/une_nouvelle_2700.html

     

    La révolution de la mobilité et la puissance des médias sociaux [présentation à la conférence ACTE09 à Prague]

    Source : Gerd  Leonhard: Media Futurist, Author & Blogger, Keynote Speaker & Strategist

    Quelle est la mobilité sociale et les tendances des médias impact sur les entreprises, en général, et l'industrie du Voyage d'entreprise, en particulier, comment les médias sociaux et l'explosion de l'Internet mobile se traduit par des changements sans précédent dans les communications et le commerce.  Mais comment cela peut-il être fait dans les grands organismes ? Comment les médias peuvent apporter une valeur ajoutée sociale, et quels sont les risques? Comment aller vers moins de contrôle pour plus de partage ?

    http://www.mediafuturist.com/2009/10/the-mobility-revolution-and-the-power-of-social-media-acte09.html

     

     

    Sur la piste du voyageur des années 2020

    Comment voyagera-t-on dans vingt ans ? Ulysse a enquêté auprès de ceux dont le métier est d'anticiper les tendances de demain. Embarquement immédiat pour le futur. Une enquête de 2006, mais avec des questions toujours pertinentes avec notamment le tourisme des personnes âgées.

    http://www.ulyssemag.com/article/2006/03/01/sur-la-piste-du-voyageur-des-annees-2020-0

     

    Quel commerce pour demain ?

    Une conférence d'Obsand à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Touraine, le 12 mai 2009. 22 slides à télécharger !

    http://www.slideshare.net/ecobiz37/quel-commerce-pour-demain-tours-120509-1930638

    Vers un Observatoire de la culture scientifique et technique

    Les 26 et 27 novembre prochains, l'OCIM organise à Dijon deux journées de réflexion et de lancement d'un futur Observatoire national de la culture scientifique et technique.

    Une information repérée sur le blog « Making science public » de Laurent Chicoineau [Veille stratégique, retours d'expérience, analyses et commentaires sur les multiples facettes de la publicisation des sciences et des nouvelles technologies depuis Grenoble, cité de l'innovation]

    http://chicoineau.blogspot.com/2009/11/vers-un-observatoire-de-la-culture.html

    http://www.ocim.fr/IMG/pdf/DEPLIANT.pdf

     

    Nourrir 9 milliards d'hommes en préservant la planète ?

    « En 2050, la planète comptera 9 milliards d'individus, soit 2 milliards de plus qu'aujourd'hui à nourrir. Les récentes émeutes de la faim nous ont montré que la sécurité alimentaire était pourtant loin d'être acquise. Qui plus est en respectant l'environnement. Selon un travail prospectif du Cirad et de l'Inra, l'objectif pourrait être atteint, mais avec des changements radicaux. »

    http://ensemble.blogs.letelegramme.com/archive/2009/11/07/nourrir-9-milliards-d-hommes-en-preservant-la-planete.html

     

    Languedoc : Une étude prospective sur la viticulture

    La Draf [direction régionale de l'Agriculture et de la Forêt] lance une étude prospective la viticulture en Languedoc-Roussillon, avec le concours du Ministère de l'Agriculture et de France Agrimer. Cette étude est pilotée par trois spécialistes de la prospective de la l'Inra de Montpellier-Sup Agro et France Agrimer : Hervé Hannin, Patrick Aigrain et Mireille Ferrage. L'objectif est définir les différents scénarios possibles pour l'évolution de la viticulture régionale dans les 20 ans à venir et de simuler leur impact sur la filière viticole régionale. Un premier rapport d'étape sera présenté lors du prochain conseil de bassin en mars 2010. Les professionnels seront amenés à se positionner sur les différents scénarios présentés et à décider ceux qu'ils souhaitent développer. Le rapport final sera présenté d'ici 10 à 12 mois.

    http://www.vitisphere.com/breve-56056-Languedoc,Une,etude,prospective,sur,viticulture.htm

     

    Choisir aujourd'hui le monde de demain...au salon Marjolaine

    Conférence : La société de la connaissance : vers une économie humaine et durable : Nous sommes déjà au plan européen et mondial à 50 % dans une nouvelle économie dématérialisée, de la connaissance. Il est possible d'orienter cette nouvelle économie vers un avenir soutenable et socialement juste. Mais le problème principal est la vision. Nous ne parvenons pas à nous débarrasser de nos lunettes industrielles modernes et capitalistes, si bien que nous gérons la nouvelle économie avec les outils d'hier. Et nous ne voyons pas non plus les nouveaux défis et dangers de cette économie différente. Nous avons donc en main une partie des outils pour aborder le 21e siècle de manière sage durable et juste. Mais en avons-nous conscience ? Avec Marc LUYCKX GHISI, docteur en philosophie, ancien membre de la Cellule de Prospective de la Commission européenne [90-99], conseiller spécial de Business Solutions Europa, auteur de "La société de la connaissance".

    http://www.cdurable.info/Salon-Marjolaine-2009-plein-ecran-sur-les-enjeux-de-la-planete,2106.html

     

    RAPPORT A TELECHARGER : Les métiers d'art, d'excellence et du luxe et les savoir-faire traditionnels : l'avenir entre nos mains

    DUMAS Catherine
    Rapport d'octobre 2009

    Le secteur des métiers d'art compte 37 000 entreprises, TPE ou PME, qui emploient moins de deux salariés en moyenne. Le Comité Colbert, association fondée en 1954, rassemble 70 maisons de luxe et 130 métiers, qui représentent 22,4 milliards de chiffre d'affaires dont 82 % sont réalisés à l'étranger. La diversité de ces métiers, leur ancienneté leur font tenir une place importante dans l'identité culturelle de la France et dans son économie. Dans ce rapport, Catherine Dumas propose trois axes [développés dans 20 propositions] pour donner une dynamique aux métiers de l'art et du luxe : encourager et généraliser l'innovation, améliorer la reconnaissance spécifique des métiers d'art à différents niveaux, préserver le patrimoine national constitué par ces métiers [formation des futurs artisans d'art, soutien à la formation des savoir-faire par une extension du dispositif des maîtres d'art, maintien de la commande publique, soutien à l'international, lutte contre la contrefaçon...].

    http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/094000509/index.shtml

     

    RAPPORT A TELECHARGER : Le Textile Habillement : la volonté de remporter la nouvelle révolution industrielle

    Source : PEROTTI-REILLE Clarisse , 2008, Ministère de l'économie, des finances et de l'emploi

    Révolution technologique de l'informatique, transformation des circuits de distribution, le secteur Textile-habillement a souffert d'une « révolution industrielle radicale » au cours des vingt dernières années. L'auteur se concentre sur ses possibilités d'avenir et de développement et estime qu'une nouvelle Révolution industrielle, susceptible de relancer ce secteur, pointe à l'horizon. Celle-ci s'appuiera sur deux éléments : l'évolution du consommateur et l'innovation dans les textiles. Le rapport analyse les conditions de la « renaissance » du secteur : le desserrement de blocages au développement des PME en France et la restauration de l'image de marque du secteur. Cinq orientations stratégiques spécifiques au Textile Habillement sont en outre retenues : la montée des compétences ; l'innovation ; la chaîne logistique ; la démarche commerciale par l'information et l'international ; l'émergence d'un réseau de valeurs.

    http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000121/index.shtml

     

     

    Comment vit on demain ?

    Un numéro hors série à télécharger !

    Pour Maison Française, 25 architectes, designers et décorateurs ont rêvé la maison du futur.

    http://www.slideshare.net/ers/demain-on-vit-comment-hs-maison-franaise

     

     

    L'Institut Financier, un acteur inédit du monde de la prospective...

    L'Institut Financier est une cellule de veille, d'analyse prospective et de sensibilisation, animée par Yannick Roudaut. Après avoir évolué pendant plus de 18 ans dans le monde de la finance, Y. Roudaut est aujourd'hui un spécialiste des enjeux de l'investissement socialement responsable [ISR] et de l'économie durable. Auteur, prospectiviste, chroniqueur pour des médias économiques et financiers, Yannick Roudaut apporte une expertise reconnue sur les évolutions économico-sociétales en cours.

    - un observatoire  sur le monde économique et ses alternatives

    - des conférences et opérations de sensibilisation en entreprises

    -  des ateliers prospectifs sur les enjeux économiques durables

    http://www.institutfinancier.com

     

     

    Les mafias montent en puissance

    Publié le 24 octobre 2009 / Sur le vif

    Propos recueillis par Christian Campiche

    Ancien vice-président du groupe L'Oréal, Robert Salmon appartient à l'espèce des industriels éclairés, pour qui l'expansion économique ne peut se faire sans le souci de la préservation des choses et des êtres. Publié en 2002, l'ouvrage «21 Défis pour le XXIe siècle» témoignait déjà de cet engagement dans la réflexion prospective. Son dernier livre, «Sauver demain», est préfacé par Nicolas Hulot. Rencontre. Le 24 juin 2002, dans ces mêmes colonnes, je vous interrogeais sur le rôle de la spéculation financière et vous me répondiez: «La bourse pousse au crime». Sept ans après, avez-vous changé d'avis?

    http://www.radeaudelameduse.ch/presse/2009/10/«les-mafias-montent-en-puissance»/627

     

    PLUS 2 DEGRES : QUELLE FACTURE POUR LA FRANCE EN 2050 ?
    En France, la température moyenne annuelle a augmenté de 0,95 degré entre 1901 et 2000, contre «seulement» 0,74 degré au niveau mondial. Voici pourquoi l'Hexagone va souffrir du dérèglement climatique.

    http://www.terra-economica.info/

     

     

    ARTICLE : Le "monde d'après" pourrait être plus lent...

    Source : Agnès Bénassy-Quéré

    Directrice du Cepii [Centre d'études prospectives et d'informations internationales] depuis juillet 2006, où elle a succédé à Lionel Fontagné, Agnès Bénassy-Quéré enseigne la macroéconomie à l'université de Paris X et à l'École polytechnique. Elle est également membre de la Commission économique de la Nation et du Cercle des économistes.

    Selon elle le « monde d'après » pourrait donc être un monde plus lent, même si cela ne sera pas nécessairement le cas partout dans le monde. À l'horizon 2030, un enjeu essentiel est de savoir si l'Afrique subsaharienne, dont la population dépassera alors celle de la Chine et de l'Inde, pourra, ou non, prendre le relais de la croissance mondiale...

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/le-monde-d-apres/20091026trib000435638/agnes-benassy-quere-le-monde-d-apres-pourrait-etre-plus-lent.html

     

    manifestation : Quel futur pour les pays émergents ?

    Quel futur pour les pays émergents ?
    LA METHODE DES SCENARIOS
    Faute de pouvoir prévoir le futur, il est important de s'y préparer
    22ème Colloque AFPLANE
    Le mardi 15 décembre 2009
    Lieu : Grand amphi de l'ESG, 25 rue saint Ambroise à Paris 75011 
    http://www.xerfi.fr/emailing/afplane.htm

     

     

    Gartner Says 80 Per Cent of Enterprise Collaboration Platforms Will Primarily Be Based on Web 2.0 Techniques by 2013

    http://www.gartner.com/it/page.jsp?id=1215930

     

     

    DEBAT OUVERT : Peut-on toujours modéliser le consommateur avec des sociotypes en 2009 ?

    Nous constatons une fragmentation des individus, qui sont de plus en plus des additions de postures ou facettes paradoxales dans la même journée. L'avenir c'est un monde mouvant avec une agrégation de conversations, d'états éphémères, de styles de vie émergents, le tout étant aussi insaisissable que l'odeur d'un parfum dans la foule. Constatons aussi le brouillage sur les âges, où les jeunes veulent avoir 10 ans de plus et les seniors 10 ans de moins, où la confusion des classes sociales où le BCBG va faire ses courses au Leaderprice et le « lascar » du 93 va faire son shopping chez LV sur les Champs. Aujourd'hui plus que jamais nous ne plus figer un ensemble de comportements dans un profil monolithique, invariant. Il nous faut nous habituer à appréhender différent le consommateur sous forme de flux et non d'image fixe. Un individu va abriter en son sein, tout et son contraire, et il semble de plus complexe et illusoire de le modéliser. Nous sommes des nuages de points. Alors peut on résumer le consommateur à une étiquette figée du type : Arty, Baby-Pouffe, Baby-Rockeur, Nappy, Bear, Bimbo, Nolife, Bling-Bling, Bobo, Caillera, Nono, Fashionista, Fluokid, Geek, Okatu, Marie-Chantal, Nerd, No look, Tecktonik, Lolita, Jah-Jah, Hippie chic, Metalleux, Oversized, Gothic Lolita, Gym Queen, Nolife, Sapeur, Skateur, Teuffeur, Néodandy, Modasse, Modeux,... Les sociotypes ont-ils une utilité encore pour les marketeurs en 2009 ?

    Discussion à prolonger sur Linkedin dans le groupe Chasseurs de tendances http://www.linkedin.com/groups?gid=1416777&trk=myg_ugrp_ovr

     

    Room-Room, Habitat Nomade Cyclo-tracté

    un projet de Groupe G. Studio & Collectif Encore Heureux
    Room-Room est un projet conçu et développé dans le cadre d'une invitation à réfléchir sur l'architecture d'urgence. Nous avons cherché ce dont on a le plus besoin dans des moments critiques de l'existence : lorsque l'on est sans toit, sans domicile, exclu de la société. Nous avons souhaité imaginer un "allié" pour accompagner les hommes qui se reconstruisent et se maintiennent en toute dignité. Parce qu'il est mobile, Room-Room est un abri urbain acceptable par ceux qui possèdent un toit et sont intégrés socialement. Sa mobilité signifie sa réversibilité dans l'espace public. RR est ainsi conçu pour s'inscrire temporairement dans l'espace du flux urbain, mais aussi ponctuellement sur des espaces de stationnement. 
    http://syndicatpotentiel.free.fr/yacs/articles/view.php/542

     

    Va-t-on dépasser les limites de son corps par les technologies ???
    Corps bionique, nanotechnologies, détecteurs, lasers... Les technologies repoussent les limites du corps humain. Jusqu'où ?

    http://www.linternaute.com/hightech/magazine/selection/depasser-les-limites-de-son-corps-grace-aux-technologies/surpasser-son-corps-grace-aux-nouvelles-technologies.shtml?f_id_newsletter=1882

    Quel avenir pour le middle management dans l'entreprise de demain ?

    Source : Bertrand Duperrin

    Au nombre des sujets classés "sensibles" par beaucoup d'entreprises il y a le cas du middle management. Il est aisé de comprendre que ce dernier sera largement impacté dans une entreprise en réseau, désintermédiarisée, et partant de là quelques inquiétudes légitimes surgissent. Du coté de l'entreprise qui craint les effets de la réaction et des inquiétudes du middle management et veut préserver la paix interne, du coté du middle manager lui-même qui aimerait bien savoir à quelle sauce il va être mangé, si son poste va changer ou s'il va tout simplement devenir inutile.

    http://www.duperrin.com/2009/10/01/quel-avenir-pour-le-middle-management-dans-lentreprise-de-demain/

     

    Fabriquer le Futur 2, l'imaginaire au service de l'innovation

    Une analyse intéressante du dernier livre d'Eric Seulliet co-auteur, avec Pierre Musso et Laurent Ponthou, de "Fabriquer le Futur 2, l'imaginaire au service de l'innovation ".

    Le postulat de cette bible de 300 pages sur l'innovation est simple : l'imaginaire permet de renouveler la question de l'innovation car la R&D traditionnelle commencer à toucher ses limites en matière d'innovation de rupture.

    http://www.conseilsmarketing.fr/autres-conseils-marketing/critique-du-livre-fabriquer-le-futur-2-limaginaire-au-service-de-linnovation

    L'agro-industrie met en danger les fondements alimentaires de nos enfants... nous mangeons déjà des aliments mutés

    Interview de Guy Kastler, «Réseau semences paysannes»

    Dans le monde entier les voix en faveur d'une agriculture sans organismes génétiquement modifiés [OGM] se multiplient. En Suisse, il est interdit de cultiver des OGM jusqu'à 2010 et le Parlement décidera cette année encore si les cultures d'OGM seront même interdites au-delà de 2010. 400 scientifiques ont étudié les méthodes et techniques culturales dans le monde entier et sont parvenus à la conclusion que de petites exploitations agricoles à fort ancrage régional sont à même de garantir une nourriture suffisante pour tous.

    http://www.alterinfo.net/Nous-avons-beaucoup-a-apprendre-des-pays-du-Sud_a38873.html

     

    Chasseurs de tendances : bientôt une communauté de 2000 membres sur Linkedin !!!

    La crise durable que nous traversons, c'est une véritable autoroute pour lancer de nouvelles idées, activités, business. C'est une opportunité magnifique pour tout réinventer. Plus que jamais, nous aurons besoin d'individualités à la proue du navire, des « Christophe Colomb » pour ouvrir le chemin ou éclairer le futur. Il peut s'agir de... chasseur de tendance, trend-spotter, trend hunter, défricheur, découvreur, tendanceur, early adopter, cool hunter, dénicheur, détecteur d'influences créatives, connecteur, trend-setter, trend tracker, précurseur, prospectiviste, influenceur, avant gardiste, geek, décrypteur de tendances, veilleur, innovateur, tendançologue, observateur attentif, spin doctor, explorateur méditatif, créateur de tendances innovantes, trend maker, journaliste trendy, visionnaire, future shaper, styliste, électron libre, marketeur curieux, lecteur attentif, pionnier, influenceur créatif, décodeur d'influences, observateur de l'air du temps, agitateur d'idées, stimulateur de curiosités, éclaireur du futur, planner stratégique, peu importe leurs noms, ce sont des laboratoires intégrés !!! Ils travaillent pour des bureaux ou ateliers de style, des agences de tendances, des observatoires, des entreprises industrielles avec des titres à géométrie variable, le milieu de la mode ou de la décoration ou bien peuvent être consultants ou dans des médias. Pour certains cette activité est encapsulée dans un autre métier. Ils naviguent entre intelligence market, art, design, fashion, sociologie, innovation, street culture, luxe, fooding, décoration, etc Ils sont à la fois observateur et acteur. Ils partent régulièrement en immersion pour identifier ces fameuses tendances qui permettent aux entreprises d'avoir une longueur d'avance. Ils vont visiter des salons professionnels, des galeries, des librairies off, des boutiques branchées, des défilés de créateurs, aller au cinéma, lire les magazines inédits, voyager pour humer, respirer l'air du temps.

    http://www.linkedin.com/groups?about=&gid=1416777&trk=anet_ug_grppro

     

    Borges prospectiviste du livre ?

    Source : Lorenzo Soccavo

    " Oui. Je reconnais Borges comme précurseur de la prospective du livre et de l'édition. Quoi de plus flagrant et en l'espèce de plus probant, que cette déclaration sereine en entrée de sa nouvelle Le livre de sable [dans le recueil éponyme] : « La ligne est composée d'un nombre infini de points ; le plan [la page] d'un nombre infini de lignes ; le volume, d'un nombre infini de plans [de pages] ; l'hypervolume, d'un nombre infini de volumes. ». Quoi de plus en écho avec ce que nous vivons en ce début de 21e siècle, ces nouveaux dispositifs de lecture qui envahissent le champ du livre imprimé, ces tablettes d'e-paper d'une seule et unique page réinscriptible, ou davantage parlant encore, ce Web sémantique qui émerge, comme un hypervolume infini.

    http://nouvolivractu.blogspot.com/2009/11/borges-prospectiviste-du-livre.html

     

     

    Le futur au cinéma

    CLONES... Inspirée du roman graphique de Robert Venditti et Brett Weldele, l'idée est intéressante : dans un monde où la sécurité est devenue la première des priorités, les êtres humains ne sortent plus de chez eux. Allongés dans des caissons, ils commandent à distance des clones qui prennent tous les risques physiques à leur place. La mort par maladie, ou par balles, n'est plus une possibilité, les clones pouvant se réparer, voire se remplacer à volonté. Il suffit d'y mettre le prix. Le crime a disparu. http://www.lemonde.fr/cinema/article/2009/10/27/clones-bruce-willis-rajeuni-par-les-effets-speciaux_1259160_3476.html

    2012... Le film explore l'idée d'une fin du monde globale coïncidant avec une prophétie Maya, un cataclysme planétaire surviendrait au solstice d'hiver de 2012 [soit le 21 décembre]. http://fr.wikipedia.org/wiki/2012_[film]

     

    28 000 À 36 000 POSTES À POURVOIR D'ICI 2015 dans les industries agroalimentaires

    Les industries agroalimentaires ont mauvaise image. Pour s'en départir, elles communiquent. Leur observatoire des métiers et des qualifications [Observia] propose désormais des études pour attirer les candidats. Il y a urgence car, en 2010, le secteur recrutera 17 000 personnes.

    http://www.usinenouvelle.com/emploi/tous-secteurs-465/les-industries-agroalimentaires-recrutent-et-le-font-savoir.2939.html

    http://www.observia-metiers.fr/

     

    Les Mardis de l'Innovation

    au Conservatoire National des Arts et Métiers

    PROGRAMME automne/hiver 2009-2010

    du 13 octobre 2009 au 2 février 2010 avec Marc Giget et de nombreux thèmes futuristes

    http://www.mardis-innovation.fr/

     

    Le véhicule urbain du futur

    Le Conseil général des Yvelines, en partenariat avec le pôle de compétitivité Mov'eo, lance un appel à projets en vue de donner naissance au véhicule urbain et propre du futur. Ce concours est doté d'un fonds de 3 millions d'euros, que se partageront les lauréats. Cet appel a pour principal objectif de faire émerger de nouveaux concepts de véhicules urbains et d'expérimenter les technologies à mettre en œuvre à travers des démonstrateurs roulants. N'ayant pas pour but une production industrielle ou un usage commercial, il faut voir dans la notion de démonstrateur un équipement dont la mise au point permettra de lever les verrous technologiques ou scientifiques freinant actuellement l'industrialisation de solutions concurrentielles.

    http://www.cleantechrepublic.com/2009/11/05/vehicule-urbain-du-futur-les-yvelines-lancent-un-appel-a-projets-dote-de-3-me/

    3ème rapport de l'Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique [ONERC]

    Changement climatique en France : quels impacts, quels coûts et quelles pistes d'adaptation ?

    Paul VERGES, président de l'Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique [ONERC] a remis hier officiellement à Jean-Louis BORLOO le rapport 2009 de l'ONERC. Ce rapport a pour objet l'évaluation des coûts des impacts du changement climatique et la recherche de pistes d'adaptation pour la France métropolitaine aux horizons 2030, 2050 et 2100.

    http://www.cdurable.info/Changement-climatique-en-France-couts-des-impacts-et-pistes-d-adaptation,2100.html

     

    Pour Washington, "l'Europe doit mettre sa maison en ordre"

    De George Kennan, en 1947, à Paul Wolfowitz, Richard Haass ou Dennis Ross, une longue lignée de diplomates de haut rang a dirigé le bureau de la prospective au département d'Etat, le "think tank" du ministère américain des affaires étrangères. Interview indispensable pour comprendre l'Europe post obama...

    http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2009/11/05/pour-washington-l-europe-doit-mettre-sa-maison-en-ordre_1263142_3222.html

     

    Dans le même esprit lire l'article L'Europe oublie qu'elle n'est plus un enjeu pour les Etats-Unis Par Eric L Helgoualc h | Journaliste | 08/11/2009

    http://www.rue89.com/europe-europe-europe/2009/11/07/leurope-doit-comprendre-quelle-est-le-cadet-des-soucis-des-etats-uni

     

    Lire aussi le rapport Towards a Post-American Europe: a power audit of EU-US Relations http://ecfr.3cdn.net/05b80f1a80154dfc64_x1m6bgxc2.pdf

     

     

     

  • La hot liste 2009 des sites et blogs pour anticiper les mutations du monde du luxe...

    85 Blogs & sites pour suivre attentivement les mutations du monde du luxe...

    http://blog.kwegroup.com/

    http://blog.luxuryproperty.com

    http://blogs.expressroulartaservices.com/thinktrends/

    http://brandstrategy.wordpress.com

    http://buzz2LUXE.com

    http://fr.fashionmag.com

    http://LUXE.psychologies.com

    http://luxeglamvolupte.blogspot.com/

    http://luxguru.typepad.com/lorre_white_the_luxury_gu

    http://luxurybusiness-asso.com

    http://luxurycouncil.com/

    http://luxurycrm.blogspirit.com

    http://mosnarcommunications.blogspot.com/

    http://streetluxe.fr/

    http://superluxe.name/

    http://susankime.com

    http://worldluxurynetwork.com/

    http://www.abc-luxe.com

    http://www.aboveLUXE.fr

    http://www.absolutejetset.com

    http://www.centreduluxe.com/

    http://www.cofrase.com/triangledor/luxe.htm

    http://www.comitecolbert.com

    http://www.cpdhbjo.com/

    http://www.darkplanneur.com/

    http://www.espace-luxe.com/

    http://www.fairLUXE.com

    http://www.fashion‐dailynews.com

    http://www.ff‐maroquinerie.fr

    http://www.fhs.ch/fr/

    http://www.firstluxe.com

    http://www.formaLUXE.fr

    http://www.hurun.net/indexen.aspx

    http://www.ifm‐paris.com/intro.html

    http://www.institutfrancaisdudesign.com

    http://www.international‐luxury‐association.com/

    http://www.jetavenue.com

    http://www.joblux.fr/

    http://www.journaldespalaces.com

    http://www.joyce.fr

    http://www.kwegroup.com

    http://www.leblogluxe.com

    http://www.linternaute.com/femmes/luxe/

    http://www.lsnglobal.com

    http://www.LUXE.tv/FR/

    http://www.LUXE‐en‐france.com

    http://www.LUXE‐etc.com/fr/

    http://www.luxe-magazine.com

    http://www.luxemode.fr

    http://www.LUXEpack.com

    http://www.LUXE‐publishing.com

    http://www.luxuo.com/

    http://www.luxuo.fr

    http://www.luxury‐briefing.com/content/index.php

    http://www.luxurybusiness‐asso.com/

    http://www.luxurybusinessnetwork.com/

    http://www.luxuryculture.com

    http://www.luxury‐design.com

    http://www.luxuryfashionbranding.com

    http://www.luxuryinstitute.com/index.html

    http://www.luxurylifestyle.com

    http://www.luxuryreviewer.com

    http://www.manufacturedeLUXE.fr

    http://www.masterLUXE.com

    http://www.maxitendance.com/

    http://www.meetingluxury.com

    http://www.modeaparis.com/

    http://www.newsLUXE.com

    http://www.palace-insider.com

    http://www.parfumeur‐createur.com/

    http://www.parisinfo.com/shopping‐paris/LUXE

    http://www.ParisLuxuryStays.com

    http://www.passionluxe.com

    http://www.poleLUXE.net

    http://www.privateconciergerie.com

    http://www.sommet‐du‐LUXE.com

    http://www.spaluxe.tv/

    http://www.supdeLUXE.com

    http://www.tendancehorlogerie.com

    http://www.tendances-capitales.com/

    http://www.theluxuryletter.com/

    http://www.theluxurynetworkinternational.com/IntHme3.php

    http://www.traindeLUXE.com

    http://www.trendmark.fr/index.html

    http://www.wikio.fr/economie/luxe

     

  • Première liste de 136 Futur(s) Insider

    Voilà une première liste de 136 Futur(s) Insiders, avec des chasseurs de tendances, prospectivistes, trendsetters, futurologues, observateurs de l'air du temps,... L'exercice n'est pas facile, car très subjectif ! Cette liste est établie à mi octobre 2009, et il est vraisemblable qu'elle bougera lors d'une prochaine édition. N'hésitez pas à réagir et à enrichir ce mini annuaire !!!

    1. Alvin Toffler
    2. Anne Beaufumé
    3. Anne Marie Boutin
    4. Anne Thévenet Abitbol
    5. Anne-Caroline Paucot
    6. Anne-Marie SARGUEIL
    7. Antoine Couder
    8. Antoine Rebiscoul
    9. Armand Braund
    10. Armelle Weisman
    11. Arnaud Huet
    12. Babette le Forestier
    13. Barbara Steudler
    14. Bernard Stiegler
    15. Bertrand Duperrin
    16. Brice Auckenthaler
    17. Brigitte Mantel
    18. Bruno De Latour
    19. Bruno Marzloff
    20. Camille Perles
    21. Caroline Gauvin
    22. Catherine Blondel
    23. Catherine Champeyrol
    24. Catherine Dauriac
    25. Catherine Tetu
    26. Cedric Kay
    27. Celine Laisney
    28. Charles Wassmer
    29. Christian Gatard
    30. Claude Poitras
    31. Cyril Blin De Belin
    32. Cyril Delattr
    33. David Commarmond
    34. Delphine Quelin
    35. Denis Failly
    36. Denis Pansu
    37. Dominique Cuvillier
    38. Dominique Weizman
    39. Edith Heurgon
    40. Elisabeth Laville
    41. Elisabeth Lulin
    42. Emma Fric
    43. Emmanuel Racca
    44. Eric Briones
    45. Eric Le Braz
    46. Eric Seuilliet
    47. Estelle et Nathalie Kupiec
    48. Fabien Cleenewerck
    49. Fabienne Goux Baudiment
    50. Fabrice Rault
    51. François Bellanger
    52. François Bernard
    53. François Camé
    54. François Laurent
    55. François Saint Cast
    56. Françoise Bronner
    57. Françoise Serralta
    58. Geneviève Flaven
    59. Geoffrey Delcroix
    60. Gérard Mermet
    61. Guillaume Erner
    62. Hélène Mugnier
    63. Hugues de Jouvenel
    64. Isabelle Brisset
    65. Isabelle Camps
    66. Isabelle Carron
    67. Isabelle Musnik
    68. Jean-Marc Bélot
    69. Jean-Maxence Granier
    70. Jean-Yves PRAX
    71. Jeremy Dumont
    72. Jérôme Delacroix
    73. Jérôme Lafon
    74. Joël de Rosnay
    75. Jolanta Bak
    76. Khlauda mollard
    77. Laurent Dupuis
    78. Laurent Edel
    79. Laurent Hassid
    80. Laurent Ponthou
    81. Loïc Bizel
    82. Lorenzo Soccavo
    83. Malo Girod de l'Ain
    84. Marc Giget
    85. Marc Ullmann
    86. Matthias Horx
    87. Michel Godet
    88. Michel LADET
    89. Michel Saloff Coste
    90. Nadia ARAB
    91. Nelly Rodi
    92. Olaf Helmer
    93. Olivier Parent
    94. Pascal Baudry
    95. Pascal Frion
    96. Pascal Montfort
    97. Pascale Brousse
    98. Pascale Hebel
    99. Patrice Duchemin
    100. Peter Drucker
    101. Philippe Cahen
    102. Philippe JEANTET
    103. Philippe Lemoine
    104. Philippe Lukacs
    105. Pierre François Le Louët
    106. Raphael Berger
    107. René Duringer
    108. Richard D. Collin
    109. Robert Rochefort
    110. Roger Nifle
    111. Romain Gerlier
    112. Saphia Richou
    113. Serge Guégan
    114. Solant Saint-Arroman
    115. Sophie Januel
    116. Stéphane Dieutre
    117. Stéphane Gallieni
    118. Stéphane Huguon
    119. Stéphane Juguet
    120. Stéphanie Baudart
    121. Sylvie Pouilly
    122. Thibault Le Carpentier
    123. Thierry Gaudin
    124. Thierry Groussin
    125. Thomas Busuttil
    126. Ute Hélène von Reibnitz
    127. Véronique BOUTHEGOURD
    128. Vincent Grégoire
    129. Xavier Aucompte
    130. Xavier DESMAISON
    131. Xavier Terlet
    132. Yan de Kerorguen
    133. Yann Gourvennec
    134. Yann Moulier Boutang
    135. Yannick Le Guern
    136. Yves Duron

     

     

     

  • Zapping de l'Observatoire des Tendances / octobre 2009

    Zapping de l'Observatoire des Tendances / octobre 2009

     

    Le chic monastique

    Sophie de Santis avec Colette Monsat [Figaroscope]

    20/10/2009

    Ce qui est saint est-il divin ? Des médailles iconiques aux produits bio des monastères, la mode est aux valeurs spirituelles, en boutique comme en ligne. Vive les « métropuritains » ?

    http://www.lefigaro.fr/sortir-paris/2009/10/21/03013-20091021ARTFIG00012-le-chic-monastique-.php

     

     

    Avec la crise, les Français cherchent à donner un sens à leurs achats

    LE MONDE | 20.10.09 |

    Le désir de consommation sort-il émoussé de la crise ? Une question pressante pour toutes les entreprises désireuses de voir leurs courbes de ventes renouer avec la croissance. Selon une étude annuelle de TNS Sofres, pour l'agence publicitaire Australie, dont les résultats ont été publiés mardi 20 octobre, 43 % des Français déclarent ne pas avoir envie de dépenser pour le plaisir. Une progression de 11 % en un an.

    http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/10/20/avec-la-crise-les-francais-cherchent-a-donner-un-sens-a-leurs-achats_1256274_1101386.html

     

     

    En 2030, un bureau convivial sinon rien
    Par : Jean-Philippe Dubosc le Jeudi 08 janvier 2009
    D'après une récente étude, si les entreprises devraient dans les années à venir continuer à réduire, par souci d'économie, l'espace de travail réservé à leurs salariés, elles vont devoir, dans le même temps, multiplier les lieux propices aux échanges entre collaborateurs.
    http://www.courriercadres.com/content/en-2030-un-bureau-convivial-sinon-rien

     

     

    2050 : comment nourrir 9 milliards d'humains ?

    Date : 16 octobre 2009
    Source : INRA

    C'est la journée mondiale de l'Alimentation. Cette année, plus d'un milliard d'humains souffrent de malnutrition. La hausse de la population mondiale [+34% d'ici 2050] n'arrangera rien. Crises énergétiques, climatiques... Quel avenir pour les systèmes agricoles et alimentaires mondiaux ? L'institut national de recherches agronomiques [Inra] et le Centre de coopération international en recherche agronomique pour le développement [Cirad] répondent. Nom de code : prospective Agrimonde.

    http://www.science.gouv.fr/fr/actualites/bdd/res/3381/2050-comment-nourrir-9-milliards-d-humains-/

     

     

    Pratiques culturelles & Internet

    Ce sont les pratiques et usages des technologies qui vont changer le monde. Aussi, il est intéressant de consulter l'enquête sur ce sujet... L'auteur de l'étude insiste : « les conditions d'accès à l'art et à la culture ont profondément évolué sous les effets conjugués de la dématérialisation des contenus, de la généralisation de l'internet à haut débit et des progrès considérables de l'équipement des ménages en ordinateurs, consoles de jeux et téléphones multimédias : en moins de dix ans, les appareils fixes dédiés à une fonction précise [écouter des disques, regarder des programmes de télévision, lire des informations, communiquer avec un tiers...] ont été largement supplantés ou complétés par des appareils, le plus souvent nomades, offrant une large palette de fonctionnalités au croisement de la culture, de l'entertainment et de la communication interpersonnelle. »

    Depuis le début des années 1970, le ministère de la Culture et de la Communication réalise régulièrement l'enquête Pratiques culturelles qui est devenue au fil du temps le principal instrument de suivi des comportements des Français dans le domaine de la culture et des médias.

    http://www.pratiquesculturelles.culture.gouv.fr/

    http://www.culture.gouv.fr/mcc/Actualites/A-la-une/Les-pratiques-culturelles-des-Francais-a-l-ere-numerique-enquete-exclusive

     

     

    Grenelle des antennes : qui va payer ?

    Une étude prospective réalisée par Sia Conseil révèle que les opérateurs mobiles pourraient avoir à investir plusieurs milliards d'euros pour revoir leurs réseaux et les rendre conformes aux exigences sanitaires.

    http://pro.01net.com/editorial/507385/grenelle-des-antennes-qui-va-payer/

     

     

    Science-Fiction et prospective by Gérard Klein [préfaces et postfaces]

    John Brunner : Tous à Zanzibar

    Livre de poche nº 7180, novembre 1995

    Apologue

    La Science-Fiction et la Prospective sont des demi-sœurs ayant pour père commun le désir d'appréhender l'avenir et pour mères deux cousines un peu éloignées, l'Imagination et la Méthode. Curieusement, il y a toujours eu un peu de mésentente dans cette famille, à savoir que l'aînée, la Fiction, manifestait volontiers de la révérence pour sa cadette tandis que celle-ci, un rien parvenue, s'affichant à la table des grands et s'efforçant de paraître bonne élève et sérieuse, affectait souvent d'ignorer cette parenté, ou, ramenée à elle, de la mépriser. Certains prétendent que la Prospective, jalouse de la séduction de la mère de l'autre, alléguait son peu de vertu et mettait en avant la qualité de l'éducation que la Méthode lui avait, quant à elle, donnée. Peut-être les temps sont-ils venus d'une réconciliation permettant aux deux sœurs d'occuper chacune la place qui lui revient et de se conforter mutuellement dans la poursuite passionnante et fort nécessaire de cette chimère, la maîtrise du futur.

    http://www.quarante-deux.org/archives/klein/prefaces/lp27180.html#n2

     

     

    Un projet mondial, innovant et collaboratif initié par la Qatar Foundation pour contribuer aux défis du 21e siècle

    WISE [World Innovation Summit for Education] est un projet mondial, innovant et collaboratif initié par la Qatar Foundation dont la mission est d'observer et de contribuer aux défis du 21e siècle et à leur impact sur l'éducation. Avec la participation de 1 000 intervenants influents dans le domaine de l'éducation, de leaders d'opinion, de décideurs issus de disciplines variées répartis dans plus 120 pays, WISE délivre une pensée visionnaire sur l'éducation, propose des moyens novateurs en lien avec les enjeux mondiaux, explore de nouvelles opportunités et anticipe les futurs modèles d'éducation. Le Forum WISE a lieu à Doha, Qatar, du 16 au 18 novembre 2009. Rendez vous sur www.wise-qatar.org

    Les WISE Awards sont le reflet de l'esprit et de l'âme du nouveau programme éducatif et international de la Qatar Foundation. Ils visent à exposer, au monde entier, des projets innovants liés au monde de l'éducation qui favorisent la collaboration entre différents modèles éducatifs spécifiques. Pour cette première édition, le concours avait pour vocation de récompenser des réalisations concrètes dans trois catégories, alignées sur les thèmes principaux du Sommet : le Pluralisme, le Développement durable et l'Innovation.

     

     

    Le futur du e-commerce

    Deux grandes composantes pour le future du e-commerce...

    1 Apporter des fonctionnalités sociales

    1 Distribuer les produits dans le réseau, en dehors du site-mère

    http://www.vaninadelobelle.com/Le-futur-du-e-commerce_a1261.html?preaction=nl&id=10818797&idnl=56952&

     

     

    2100: Odyssée de l'espèce [première partie]

    Article rédigé le 16 oct 2009, par Régis Mex

    Si vous ne croyez pas au futur, essayez donc le passé !

    Le passéisme nationaliste s'exacerbe dans les Balkans. Le passéisme théologique enflamme les intégrismes dans toutes les religions [islamique, chrétienne, juive, hindouiste...]. La politique et les affaires s'engluent dans des contentieux. Faute d'être en mesure de regarder l'avenir, les années 90 foncent tête baissée vers leur passé. C'est un mouvement compréhensible. Les psychanalystes l'appellent une régression. Face au « choc du futur » 2, on va chercher des solutions toutes faites. On rejoue les drames d'autrefois, on boit la coupe jusqu'à la lie. Alors seulement, une fois ce mouvement accompli, on peut accepter que reviennent les temps créateurs et tourner à nouveau son regard vers l'avenir. J'invite à le faire le plus tôt possible.

    http://www.mecanopolis.org/?p=10132

     

     

    Améliorer l'habitat des seniors c'est l'objectif du rapport Boulmier

    « L'adaptation de l'habitat au défi de l'évolution démographique »

    L'évolution de la population soulève de nombreuses interrogations, ayant trait à la dépendance et l'habitat: Comment adapter l'habitat de manière à répondre aux enjeux du vieillissement de la population, à la volonté d'indépendance pour une partie de la population âgée... 32 propositions concrètes

    http://www.capgeris.com/actualite-349/ameliorer-l-habitat-des-seniors-c-est-l-objectif-du-rapport-boulmier-a13251.htm

    http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/RAPPORT_boulmier_cle112162.pdf

     

     

    Vous avez dit Planner Stratégique ???
    Être Planner Stratégique entraine une sur-consommation du Présent, une Overdose de Tendances, et quand le Planner devient Blogueur...c'est pire ! Le devoir de Flashback devient alors fondamental.

    http://www.darkplanneur.com/2009/10/tous-les-dimanche-cest-flashback-sur-darkplanneur.html

     

     

    La Tunisie aura-t-elle vraiment soif en 2030 ?

    Pour conforter encore plus ces différentes approches, les dernières années ont été marquées par le lancement de multiples et importants programmes nationaux avec le souci prioritaire d'instaurer une stratégie d'économie d'eau fiable, efficace et durable.
    D'ailleurs, grâce à une vision toujours prospective, les autorités compétentes ont eu le mérite de concevoir une stratégie nationale à moyen et long termes [2030 et 2050] ayant pour objectif d'atteindre un taux d'économie d'eau de l'ordre de 30%. Une ambition tout à fait légitime et réalisable à condition d'y croire!

    http://www.investir-en-tunisie.net/index.php?option=com_content&id=2699

     

     

    Quel est votre scénario de mise en place de la ville Post-carbone ? [cette expression désigne une image idéale de la ville en 2030 - 2050 qui aura effectué sa"transition écologique"]

    Trois scénarios constituent le point de départ de notre réflexion. Ce sont des images du futur encore assez schématiques mais suggestives et qui sont destinées à susciter d'autres explorations prospectives qui enrichiront et peut-être modifieront de façon importante nos hypothèses de départ.

    Le premier scénario est un 'fil de l'eau'. Cela signifie que l'on fait l'hypothèse que les tendances observées actuellement se prolongent. Des changements s'opèrent dans le comportement des acteurs mais sans rupture significative. Par exemple, en matière d'habitat, l'intervention se ferait prioritairement sur les nouveaux logements, qui seraient basse consommation et on réhabiliterait une partie seulement du parc existant, les transports seraient moins polluants, les vitesses réduites... Bien sûr cela serait insuffisant pour atteindre le facteur 4.

    Le second scénario se situe dans la logique du Grenelle de l'environnement. Il suppose une modification significative de l'infrastructure urbaine et des comportements plus vertueux sur le plan écologique mais sans véritable rupture dans l'organisation urbaine.

    Le troisième scénario porte sur une restructuration complète de l'agencement urbain. Il suppose des re-localisations des activités et des résidences, un changement dans les modes de vie, de nouvelles manières de travailler, de se déplacer, de construire, d'aménager...

    http://www.cyberarchi.com/actus&dossiers/entretiens/index.php?dossier=82&article=12672

     

     

    Peter Löscher: «L'Afrique du Nord est prédestinée pour Desertec»

    Desertec se projette sur les 40 prochaines années.

    21-10-2009

    Peter Löscher, PDG du groupe allemand Siemens, parle, en exclusivité pour Les Afriques, du projet pharaonique et futuriste Desertec Industrial Initiative. Desertec prévoit la mise en place au Sahara de centrales solaires destinées à fournir 15% des besoins en électricité de l'Europe. Peter Löscher, défend la fiabilité financière et technologique de Desertec et explique pourquoi l'Afrique du Nord et l'ensemble du continent ont beaucoup à y gagner.

    http://www.lesafriques.com/actualite/peter-loscher-l-afrique-du-nord-est-predestinee-pour-dese.html?Itemid=89?article=19755

     

     

    La Nouvelle Orléans + 1m comme laboratoire de réflexions sur les réfugiés climatiques

    Le collectif d'architectes et alors ? mène, depuis 2005, une recherche expérimentale nommée 'prospective +6°C' sur la confrontation et l'adaptation des métropoles contemporaines face au réchauffement climatique. Le projet 'New Orleans +1m' entrepris par Cécile Leroux* prend racine dans cette approche prospective. Conclusions d'une enquête de six mois.

    http://www.cyberarchi.com/dossier/urbanisme/index.php?dossier=74&article=12667

     

     

    Naissance d'un think tank prospectif...

    Qu'un assureur, Claude Bébéar, alors président du conseil de surveillance du groupe Axa, crée, fin 2000, son propre cercle de réflexion, "l'institut Montaigne", et qu'un mutualiste concurrent Jean-Claude Seys, fondateur du groupe Covéa [MMA-MAAF-GMF], lance, le 10 octobre, à son tour le sien sous le nom d'"institut Diderot" peut faire sourire tant les deux personnages se sont affrontés sur la scène de l'assurance dans les années 1990. "En apparence, cela peut sembler voisin, mais c'est tout à fait autre chose, précise Dominique Lecourt, directeur général de l'institut Diderot. Ce n'est pas un think tank [groupe de réflexion proposant des idées sur les politiques publiques]. L'objectif n'est pas de répondre à des demandes de court terme mais de s'inscrire dans le long terme", sur des questions liées à l'activité humaine, la filiation, l'allongement de la vie... "Il y a un ensemble de phénomènes d'avenir, qui commencent sous nos yeux, explique M. Lecourt. On veut essayer de mesurer ce qu'il y a de nouveau et tenter de saisir les pensées naissantes", en réunissant le monde universitaire et celui de l'entreprise.

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2009/10/20/quand-les-assureurs-en-appellent-aux-philosophes_1256296_3234.html

     

     

    "Sortie de crise : vers l'émergence de nouveaux modèles de croissance ?"

    Ce rapport vient d'être remis hier à Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d'État chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique, par René Sève, directeur général du Centre d'analyse stratégique. Rapport du groupe de travail présidé par Daniel Cohen, Professeur d'économie à l'École normale supérieure, à Paris 1 et à l'École d'économie de Paris, Directeur du Centre pour la recherche économique et ses applications [CEPREMAP]. Le groupe de travail constitué par le Centre d'analyse stratégique comprend une vingtaine d'experts, partenaires sociaux, membres d'administrations et entreprises.

    De nouveaux comportements émergent, plus respectueux de l'environnement, plus économes en ressources et plus technologiques, qui pourtant ne concernent pas encore l'ensemble de nos concitoyens. À quelles conditions les Français pourraient-ils se convertir massivement à une consommation responsable qui serait le gage d'un nouveau modèle de croissance ?

    Les points clés de ce rapport qui bouscule les idées reçues :

    1 - Trois crises en une.

    2 - La crise diffère plus qu'elle n'interrompt la vague d'innovations.

    3 - Les nouvelles interfaces industrie-services constituent un gisement potentiel de croissance.

    4 - Le déclassement accéléré d'une économie industrielle polluante et sa réinvention lente.

    5 - De nouveaux biens et services.

    6 - La solvabilisation de la nouvelle économie.

    7 - Le modèle d'ajustement dual de l'emploi et d'incitation au travail en question.

    8 - Repenser l'ancrage territorial des activités et des hommes.

    http://www.strategie.gouv.fr/IMG/pdf/RapportCohenFinal19oct.pdf

     

     

    La Finlande veut réduire ses émissions de CO2 de 80%

    [src : Gouvernement finlandais]

    Suite à la conclusion d'une étude prospective à long terme sur le climat et la politique énergétique à mener, le gouvernement finlandais s'est fixé un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre en Finlande de 80% d'ici 2050, par rapport à leur niveau de 1990.

    http://www.enerzine.com/14/8534+la-finlande-veut-reduire-ses-emissions-de-co2-de-80-pct+.html

     

     

    Un zeppelin pour la capitale

    Jean-Louis Missika croit dur comme fer en ce projet "futuriste", non polluant et silencieux, à énergie électrique et solaire, qui "peut avantageusement remplacer l'hélicoptère sur les courtes distances". "Ce n'est pas un gadget, assure le sociologue. C'est un outil qui aura une vraie utilité pour détecter les polluants atmosphériques, observer les niveaux de pollution, la qualité d'isolation des bâtiments, la circulation..."

    http://www.lejdd.fr/Ecologie/Pollution/Actualite/Un-zeppelin-pour-la-capitale-143342/

     

     

    Selon le cabinet d'étude Xerfi, l'hôtellerie de plein air représente 100 millions de nuitées par an. Avec près de 8.000 terrains pour 920.000 emplacements [au 1er janvier 2009], "ce secteur est la première forme d'hébergement touristique marchand".

    http://www.veilleinfotourisme.fr/1254911700935/0/fiche___article/&RH=1223377672109

    « La consommation médicale va augmenter et l'assurance maladie obligatoire va continuer son repli »

    Jean-Claude Seys, banquier devenu assureur, fondateur du groupe mutualiste Covéa qui réunit MMA,Maaf et GMF, se lance dans une nouvelle aventure. A 71 ans, il crée l'Institut Diderot. Inauguré lundi 19 octobre, cet organisme de recherche et de prospective pluridisciplinaire a vocation à contribuer au débat public sur des sujets comme l'avenir de l'automobile, de la bioéthique ou des nanotechnologies. Son conseil d'orientation est composé de 14 personnalités d'horizons divers dont Ali Benmakhlouf, Rony Brauman, Claudie Haigneré, Claudine Cohen, Etienne Klein, Louis Schweitzer. Pour la Tribune, Jean-Claude Seys revient sur l'un de ses sujets de prédilection en tant qu'assureur : le système d'assurance santé français.

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20091019trib000434718/-la-consommation-medicale-va-augmenter-et-l-assurance-maladie-obligatoire-va-continuer-son-repli-.html

     

     

     

     

  • C’est quoi l’entreprise en 2020 ?

    2020 est un formidable pari sur l'évolution des comportements humains, la façon de vivre ensemble dans l'entreprise, la nature des relations humaines dans l'entreprise, car grosso modo soit nous restons encore dans des organisations pyramidales avec des structures en silo ou soit on est transversal, en coopération mode réseau, en mode projet, avec une moindre importance de la notion de pouvoir (on passerait en mode pure intelligence, avec une dose d’émotionnel, versus cerveau reptilien de type crocodile). 2020 va nous renvoyer sur l'avenir que nous souhaitons et ce futur reste à écrire. En 2009, il est certain que la confiance a temporairement disparu de l'entreprise et que la peur est le driver dominant, donc pas encore l'époque idéale pour généraliser un nouveau design des structures des entreprises. 2020, on pourrait imaginer que l'entreprise soit organisée par le "bas" [horizontal] : exemple, nous n'aurons plus de communication publicitaire à coups de milliards d'euros, mais une communication virale où chaque salarié sera plus impliqué. Appelons cela le « crowdfutur », par exemple. Nous serons dans la communication multimodale/multicanal avec un plus grand nombre d'acteurs dans la partie. Dès l'armée a commencé cette mutation, car même s'il existe toujours un commandement militaire centralisé, il y a un maillage entre les unités qui rend la structure plus réactive. Aujourd'hui une action militaire c'est du quasi temps réel, car l'info est diffusée en temps réel, alors qu'avant il fallait plusieurs jours par les circuits classiques. L'informatique a rendu possible cette interconnectivité. Le soldat est devenu une unité mobile à part entière, et participe différemment à l'action. On peut faire le pari qu'en 2020, il existe plus d'empowerment dans les entreprises, et que l'on considérera le "salarié" [qui sera peut être un intrapreneur ?], comme véritable mènent une unité mobile coopérative, et non un pion interchangeable que l'on bouge sur l'échiquier... Dans ce contexte la texture du système d'information sera totalement différente, selon que nous sommes encore aux pyramides [Mayas ?] ou une organisation de l'entreprise plus organique, cellulaire, polymorphe, transverse, en mouvement ? Aujourd'hui il est clair que nous sommes encore dans une course à la puissance et que peu d'entreprises ont vraiment fait le choix de l'organisation agile, polymorphe. Par ailleurs, 2020 c'est aussi l'hypothèse sur ce que sera notre économie... Il est vraisemblable que nous vivrons toujours dans une économie avec des crises à répétition où il faudra en permanence s'adapter, se remettre en cause toutes les semaines. Si c'est cela, il faudra que le SI soit en version béta permanent et qu'il soit une couche structurante pour accompagner le changement dans l'entreprise, être un guide pour apporter plus de pédagogie, faciliter l'empowerment [genre le salarié passe à l'arsenal pour avoir les meilleurs outils par rapport à ses besoins]. Il est vraisemblable donc que cela sera la fin des systèmes monolithiques, mais un patchwork de systèmes interagissant et intercommunicants. A ce stade, cela pourrait se rapprocher du schéma d'organisation de notre cerveau et de sa topologie. On le voit bien que quelque soit l'issue, il y aura un redispatching des fonctions entre DSI, Dircom, Drh... Et si en 2020, le DSI devenait le catalyseur de l'entreprise et ne soit plus limité au rôle de fonction de support pour surveiller les serveurs ? Il faudra pour cela que d'ici là les préoccupations technologiques de base soient devenues des routines, grâce à plus d'intelligence dans les systèmes, pour enfin à se concentrer sur l'essentiel. Au final, nous renvoie à l'humain, certes une perspective pas forcément futuriste...mais essentielle et paradoxal…

    Dans cette histoire l’ultime incertitude, au-delà de l’évolution du comportement des humains, sera aussi le poids de la mondialisation, puisqu’aujourd’hui nous hésitons entre la bataille pour l’abaissement des coûts via la concentration et la dématérialisation, et la quête de proximité, de lien, de sens… Le monétaire versus la quête de sens, de nouvelles valeurs, d’une nouvelle_nouvelle économie…

  • Les chasseurs de tendances, incontournables dans un monde en métamorphose...

    diane deesse chasse..jpgEtre Chasseurs/Chasseuse de Tendances en 2009 ? Oh YES

    Plus que jamais, dans un monde en métamorphose/turbulence perpétuelle, les chasseurs de tendances sont indispensables aux entreprises, même s'il ne s'agit pas spécifiquement d'un métier labellisé, car il peut revêtir plusieurs noms. Aussi, je vous propose plusieurs points de chute pour être identifié, vous rassembler, discuter. A vous de choisir !!!

    Sur le réseau social Linkedin (presque 1100 membres !!!)
    http://www.linkedin.com/groups?home=&gid=1416777&trk=anet_ug_hm

    Sur le réseau social Facebook (plus de 750 membres)
    http://www.facebook.com/group.php?gid=37562403450

    Sur le réseau social Xing (vient juste d'être lancé)
    https://www.xing.com/net/chasseursdetendances

    Le futur blog de référence des Chasseurs de Tendances (vient juste d'être lancé)
    www.chasseursdetendances.org/

    Le blog des Chasseurs de Tendances
    http://chasseursdetendances.blogspot.com/

  • NOS VINGT PROCHAINES ANNEES EST EN LIBRAIRIE

    Comment faire de la prospective un art de vivre ?

    C’est la thématique qui traverse mon livre. Pas de grandes thèses définitives, pas d’oukases. Une prospective participative qui se laisse baigner par l’ensemble des témoignages des gens et des experts. Une prospective qui se veut non pas vision mais agrégation des savoirs et des désirs en tension vers un devenir partagé par tous. Une prospective intuitive qui prend en compte utopies et dystopies sans en tirer une morale mais bien plutôt un enrichissement pour que chacun se projette d’une façon dynamique et s’enrichisse de pistes possibles.
    Je vais entamer dans les semaines qui viennent un “roadshow”: le Café Prospective, qui va sillonner la France pour continuer cette imprégnation. On en reparle?

    l’interview video dans le jardin de l’institut:

    L'interview CG PAR JV (2)

    sur YOUTUBE

    http://www.youtube.com/watch?v=cH_42DWh15g

    sur le blog de l’éditeur

    http://groupe-archipel.typepad.fr/mon_weblog/

    nos vingt prochaines années

     

    NOS VINGT PROCHAINES ANNEES

    Un essai de décryptage prospectif documenté et ludique

    Cette enquête relève de la pensée buissonnière. Elle est donc fureteuse et furtive, pas bien académique, avec un usage assumé de « sérendipité », c’est-à-dire l’art de saisir au bond ce qu’on cherchait sans le savoir.

    J’ai interrogé et écouté citoyens et consommateurs, prospectivistes et futurologues, cherchant à comprendre les enthousiasmes des uns, les terreurs des autres.  Comment parler des certitudes tranchantes des savants et des interrogations timides des gens ? J’ ai choisi d’en parler tel que cela va arriver : du bricolé, du rapiécé, tout de bric et de broc. Pas une seconde pour s’ennuyer.

    Le futur qui se prépare est un film à grands spectacles et scènes intimistes, fractures et réconciliations, explosions de sensualité et résurgences de spiritualités.

    Il fallait apporter un regard radicalement différent sur le futur sous peine de le fuir en courant : il a tout ce qu’il faut pour effrayer – ironie et tendresse, curiosité et gourmandise ont donc été invitées.  Mais on verra qu’on a de bonnes raisons d’espérer. On avance dans le livre le nez au vent, dans une cybercaverne d’Ali-Baba où s’entassent, pêle-mêle, une haute technologie toujours plus téméraire et une nostalgie indécrottable. Il ne faut pas croire ou faire croire que tout ne sera qu’émerveillements et cataclysmes. Il y aura de l’insignifiant et du futile autant que de tragiques innovations et de considérables avancées. Des parcs à thèmes à l’échelle de nations économiques, des armements individuels non létaux, des fêtes des voisins et des triomphes familiaux, encore plus de voitures et des gestions de trafic toujours plus savants. On ne perdra plus ses clefs.

    Christian Gatard, Aout 2009

    Demain, l’opposition entre la réalité et la fiction ne convaincra plus personne. Il faudra être très fort pour faire la différence… mais est-ce que cela sera bien nécessaire ? Tout sera question d’interprétation, de choix, de scenario personnel jusqu’au moment où on aura atteint une telle tension qu’on va lâcher prise. Un des best seller du futur sera « L’enfer, c’est moi ». Car plus on avance dans cette affaire plus il est patent que la littérature en apprend et en apprendra autant sinon plus que les thèses savantes.

    Revues de détails de quelques lignes de haute tension qui vont traverser le paysage :

    Le jeu : L’art du surf social, la glisse sur les fractures, un peu de cynisme, beaucoup de jovialité. Les jeux sexuels, les sex toys, la vie comme chasse au trésor, les serious games, les jeux d’argent, les paris sur tout, peut-être le jeu comme pratique de survie… et le fait qu’il va falloir le calmer, le jeu… c’est très fatiguant de toujours être sur le qui vive, de toujours être le héros de la fête.

     

    Le besoin de calme va donc pacifier le jeu. Le silence sera une denrée précieuse.

    Sans cesse contrer par un phénomène généralisé – le besoin de palpation: toucher, sentir, vibrer. Les sens seront plus que jamais sollicités pour comprendre le monde.

    Christian Gatard, Aout 2009 cLe lien, la toile, les ramifications, avec pour ligne de mire le repli affinitif (être entre soi – le monde est trop vaste, les différences trop enivrantes, triomphes de communautés de sens et d’esprit, guildes…)

    Le commerce sera une fête : les produits de consommation raconteront les nouveaux contes populaires

    La technologie va disparaître embedded dans un recours généralisée aux démarches intuitives. On l’oubliera.

    La surveillance généralisée sera une transparence dictatoriale et au bout du compte acceptée voire applaudie

    Les cycles – dès aujourd’hui une rumeur qui fascine : on pénètre dans le clair-obscur d’une nouvelle renaissance – on imagine que notre 20ème siècle et ses horreurs fait écho à un Moyen Age tout aussi sombre que caricatural. Et que le 21ème est une promesse d’aube nouvelle. Retour des idéologies et des millénarismes.

    Et ces cycles s’incarnent dans le recyclage des modes de plus en plus éphémères : est-ce l’incertitude face au progrès, cette pente montante vers l’infini qui donne le vertige ?

    Christian Gatard, Aout 2009 b

    Les mythes – les vrais (pas les petites mythologies récupérées et bricolées), les dieux et les déesses, les grands textes sacrés sont à l’ordre du jour

    La crise financière : un soubresaut qui sera remplacé par un autre, une nouvelle occasion manquée d’un purge salutaire – déluge virtuel qui peut en cacher un autre

    Lady Di : une princesse sacrifiée… elles sont nombreuses à chercher à se faire élire sur l’autel de l’immolation people

    Le tsunami : la colère des Dieux ne fait que commencer – le vacarme du monde Les agace toujours

    La grippe porcine : le nettoyage des écuries d’Augias aurait pu se faire. Promesse non tenue. Comme la grippe espagnole : pertes et profits de l’humanité

    Manger : un acte de rébellion contre les normes et une proclamation de solidarité – retour des banquets

    La plage : adoration du soleil – retour aux sources, ivresse des origines, le mythe de la Méditerranée – Mare Nostrum retrouvée

    Les jeux : panem et circenses à l’échelle planétaire qui ouvre la voie aux marquesocéaniques

    La nature : les fermes en ville (tours géantes et odorantes)

    Les révolutions se feront de l’intérieur par l’entremise des créatifs culturels

    Le vin : quand la machine monde s’emballe il faut trouver un moyen de décélérer. C’est ce que font les femmes qui réinventent le vin comme ralentisseur du rythme de la planète.

    Dès que vous entamez la lecture de ce livre une double aventure commence : la lecture et sa contestation. Le vingt et unième siècle annonce une porosité entre le patent et l’invisible, entre l’avéré et l’imaginaire. On s’y perd. Qu’est-ce qui est réel ? Qu’est-ce qui est fictif ?

    Hé bien c’est exactement ça qui va se passer

  • L'avenir de la communication 2.0 dans le luxe

     

    136.07.jpgL’AVENIR DE LA COMMUNICATION ONLINE DES MARQUES DE LUXE…

    Les marques de luxe & Internet, les blogueurs et les réseaux sociaux : quelles sont les relations entre les marques de luxe avec Internet et surtout qu’elles sont les innovations à déployer dans les 3 ans à venir ? La crise va accélérer le besoin de modernisation et d’innovation dans le monde du luxe et les technologies 2.0 auront sûrement un rôle important à jouer.

    Un questionnement proposé par Ann-Ael Horclois. Vous pouvez répondre en direct par mail ahorclois@gmail.com et aussi sur smartfutur@gmail.com ou sinon réagir avec un commentaire sur le blog smartfutur !!!

    - Quel rôle les marques de luxe accordent-elles à Internet, au 2.0, aux médias sociaux ?

    - Comment les marques de luxe utilisent-elles internet aujourd’hui ?

    - Quelle place Internet devrait avoir dans la stratégie des marques de luxe ? pourquoi ?

    - Les marques doivent-elles investir la blogosphère (mettre en place une stratégie de communication via-à-vis des blogueurs) ?

    - Comment les marques de luxe peuvent-elles tirer parti des réseaux/médias sociaux (Facebook) ?

    - Quel exemple de communication online de marque de luxe réussie pourriez-vous citer ? En quoi est-elle selon vous réussie ?

    - Pourriez-vous citer un exemple de stratégie online d’une marque de luxe à ne pas suivre et expliquer pourquoi ?

    - Quels sont les innovations les plus probables qui seront déployées par les marques de luxe dans les 3 ans à venir dans leur communication online ?

     

     

  • Les nouveaux business du futur selon le Journal du Net

     

    078.06.jpgDécouvrez vingt business qui ont actuellement le vent en poupe dans l'Hexagone

    http://www.journaldunet.com/economie/magazine/selection/20-concepts-d-entreprise-qui-marchent/les-nouveaux-filons-qui-marchent.shtml?f_id_newsletter=1553

     

    Les 20 idées de création d'entreprise préférées des lecteurs du journal du net

    http://www.journaldunet.com/economie/magazine/dossier/les-20-concepts-de-creation-d-entreprise-preferes-des-lecteurs/les-20-idees-de-creation-d-entreprise-preferees-des-lecteurs.shtml

     

    20 idées de boites à importer en France

    http://www.journaldunet.com/economie/magazine/selection/creation-d-entreprise-20-idees-de-business-de-l-etranger/20-idees-de-boites-a-importer-en-france.shtml

     

  • Urgence d'introduire de la disruption dans tous les secteurs d'activités !!!

     

    Newsletter1125.jpgComme dans tous les secteurs d’activité, où il y a souvent un consensus de place entre les acteurs principaux pour rien ne bouge (l’idée c’est de faire tenir le modèle économique, tant que cela roule). Les offres ont été conçues à une certaine époque, pour un certain public ayant un certain mode de vie, une façon de penser, des systèmes de valeur, mais aujourd’hui il est temps d’initier de la disruption, d’innover. On ne tient pas compte des nouveaux modes de vie, des nouveaux clients, de l’évolution de la société. Aujourd’hui, le phénomène de la décroissance, du ralentissement, avec de nouvelles valeurs est en train d’occuper le terrain. La crise nous oblige à repenser notre stratégie d’achat, devenir radin, penser durable (pas développement durable, mais qui dure). L’auto consommation ou la consommation alternative se développe, même si c’est encore un épiphénomène (cela peut être idéologique comme pour les tribus de décroissants/compacters ou par nécessité…). La crise cela a été aussi le retour aux racines, a ce qui rassure, aux traditions, au cocon.

    Nous sommes dans une société mosaïque, avec un mille feuilles générationnel et nous sommes entrés dans une période turbulence en continu. Il y a de plus en plus de familles monoparentales, les digital natives vont débarquer, une génération précaire existe, le vieillissement est certain (mais qui sait comment on doit adapter les produits à cette cible), les flux migratoires vont continuer, l’économie de proximité commence à faire son chemin, etc La plupart des données qui vont impacter nos modes de vie, sont a peu près identifiées.

    Aujourd’hui la difficulté, c’est d’avoir le courage d’initier un changement dans un secteur d’activité, être à « contre courant » (cad en s’éloignant du troupeau) en lançant des innovations. Et si les business anti crise, ce n’était qu’écouter le client avec respect et authenticité, mais avec un brin d’originalité ?

     

  • Urgence de réformer la prospective traditionnelle...

     

    voyante..jpgAlors que la prospective lourde que l'on a connu, avec des scénarios lourds, et des méthodes qui datent de l'après guerre, on peut se demander s'il ne faudrait pas réinventer la prospective. Les grandes prévisions à valeur définitives sont à mettre au placard. Même si les grands scénarios établis par les thinks tanks permettent de visualiser les bornes et le champ des possibles, la valeur prédictive est elle toujours aussi pertinente que dans les années 70/80 ? Est-ce qu'il s'agit plutôt de chasser la tendance ? Si le futur est un nuage de points non linéaire, et si on se contentait de faire des pronostics sur la survenance de phénomènes, évolutions ? Vers une prospective participative/transdisciplinaire/ambiante/dynamique ? Et si le prospectiviste devenait un assembleur de savoirs, de possibles, de signaux faibles, grâce à des réseaux d’individualités venant de tous horizons ? Il ne serait plus celui qui dit le futur, mais plutôt fait émerger des pistes possibles à un moment donné….

     

  • Quel est l'avenir de la publicité et de la communication après la sortie de crise ?

    Newsletter1129.jpgLes médias sociaux ont posé le problème de l’avenir de la communication traditionnelle (affichage, insertions, TV, radios, etc). Encore aujourd’hui, beaucoup de Dircom conçoivent leur plan de com comme si le monde n’avait pas changé. Nous sommes en multicanal et cela doit inclure plus que jamais les médias sociaux. Dans le même temps, les marques se sont aperçues pour que l’on devait s’adresser de façon différente aux cibles. Le consommateur n’est plus naïf, c’est un stratège, et on ne peut pas lui laver le cerveau, avec les recettes traditionnelles. Le consommateur peut même faire plier une marque avec le buzz en 48 h. Le viral, cela marche dans les deux sens. Rajoutons à cela la crise qui a dégonflé tous les budgets com des entreprises, et on se retrouve avec un paysage en berne. Même le floating en 2009 avait du mal à trouver preneur (Espace publicitaire acheté au dernier moment avant la diffusion de la campagne bénéficiant de conditions tarifaires particulières et avantageuses). Les marques les plus avancées se dotent aujourd’hui de community manager pour créer du lien avec leurs clients. Clairement la communication via internet, est ridiculement pas chère. Ces derniers mois, certains films viraux ont permis des lancements de marques sans grande campagne. Cela peut faire réfléchir. On peut se poser la question de ce que sera la communication après la sortie de crise. Va-t-on revenir à des systèmes d’achats massifs dans les médias traditionnels (arrosage tout azimut) ou va-t-on être plus « crowsourcing » dans la conception de la communication des entreprises, plus diffuse, plus collaborative, plus innovante ?

  • Le futur sera-t-il top down ou bottom up ???

     

    386_se.jpgAlors que nous sommes rentrés dans une turbulence perpétuelle, la vie va peut être ressembler à la montre de Dali en train de fondre, elle va devenir liquide ou sinon ressembler à des œuvres d’art fractales (arts numériques, of course) ou reposant sur le chaos en continu ?

    Dans cette nouvelle période, rien n’est acquis, toute prévision peut être remise en cause. Notre monde se métamorphose, mais sans avoir une trajectoire pour sa forme finale… Ce monde indéterminé, pas facile d’y circuler pour un manager ou un politique, habitué à façonné le réel, plutôt déstabilisant de fonctionner au gré du vent, dans un dispositif d’auto construction au fil de l’eau, avec un itinéraire non linéaire (oublions les courbes de régression linéaire pour prévoir)

    Les frontières des entreprises se modifient entre dedans et dehors. L’intérêt de l’entreprise est plus que jamais imbriqué dans du sociétal, et vice et versa.

    Dans ce contexte on peut se demandé si les forces qui vont faire bouger le monde seront les flux top down ou les bottom up. Soit le monde est gouverné traditionnellement par le sommet ou soit, cela vient de la foule d’initiatives, d’idées des individus (genre crowdsourcing). Peut être que cela sera une hybridation des systèmes, plutôt qu’un jeu de plaques tectoniques ? Peut être que la révolution sera de ne plus parler de Up (verticalité) ou de Down (horizontalité), mais de transversalité, d’une fluidité créative versus des comportements reptiliens reposant sur la domination, le pouvoir primaire ? Le nouvel éco système dans lequel nous allons vivre nos 20 prochaines années, va donc être co-généré par tous les acteurs. Certes, il y a l’inertie de l’humain qu’il faut prendre en compte pour se libérer du syndrome de Panurge, voir l’évolution des postures de digital natives qui vont peut être muter en une forme imprévisible (ils seront peut être des killers pas vraiment open minded, qui vivra verra…).

     

  • Les outils gratuits pour faire de la veille, surveiller les signaux faibles et les tendances, être à l'affût, faire de l'intelligence market, etc

    avion chasse suede..jpgLes outils gratuits pour faire de la veille, surveiller les signaux faibles et les tendances, être à l'affût, faire de l'intelligence market, etc

    Documents partagés

    http://www.scribd.com

    http://www.slideshare.net/

     

    Programmer une alerte sur des mots clés

    http://www.google.fr/alerts

    Rechercher avec un moteur de recherche généraliste

    http://www.exalead.com

    http://www.google.fr/

     

    Surveiller le micro-blogging

    http://search.twitter.com

    http://twitter.com/

     

    Méta-moteurs

    http://www.ixquick.com/fra

     

    Choisir parmi plusieurs moteurs

    http://www.browsys.com/finder

     

    Comparer les résultats de plusieurs moteurs sur une page

    http://twingine.com

     

    Classer les résultats par catégories

    http://www.clusty.com

     

    Cartographier visuellement les résultats

    http://www.kartoo.com

     

    Utiliser les interfaces visuelles

    http://newsmap.jp

     

    Utiliser un wiki

    http://fr.wikipedia.org/wiki

     

    Rechercher des vidéos, des images

    http://video.google.fr

    http://www.dailymotion.com/fr

    http://www.youtube.com

     

    Rechercher des informations sur des entités nommées

    http://www.zoominfo.com

     

    Rechercher dans les archives

    http://www.archive.org

     

    Obtenir des informations sur un site Web

    http://www.faganfinder.com/urlinfo

     

    Analyser le contenu des pages Web

    https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/3999

    Personnaliser son moteur pour cibler les résultats

    http://www.google.fr/coop/cse

     

    Surveiller l'actualité depuis un portail

    http://www.Wikio.fr

     

    Surveiller la blogosphère et être alerté

    http://fr.wasalive.com

     

    Surveiller le buzz

    http://popurls.com

     

    Partages de signets

    http://delicious.com

     

    Gérer et filtrer ses flux RSS sur un lecteur installé

    http://www.geste.fr/alertinfo

     

    Utiliser un lecteur de flux rss

    http://www.google.com/reader

     

    Lire et classer ses flux sur un portail personnalisé en ligne

    http://www.netvibes.com

     

    Organiser la collecte en ligne

    http://www.crossfeeds.fr

     

    Surveiller les sites Web ne proposant pas de flux

    http://updatescanner.mozdev.org/fr/index.html

     

    Capturer le contenu du Web

    http://www.httrack.com/page/1/fr

     

    Générer des flux RSS à partir d'un moteur de recherche

    http://feedmysearch.com

     

    Générer des flux RSS à partir d'un Portail News

    http://news.webplanete.net

     

    Organiser les flux RSS pour la diffusion

    http://www.xfruits.com/?lg=fr

    Répertoires de la presse en ligne

    http://www.allyoucanread.com

     

    Annuaires sectoriels

    http://www.indexa.fr

     

    Moteurs sectoriels

    http://www.usinenouvelle.com/web

     

    Annuaires de services du Web 2.0

    http://www.lamoooche.com

     

    Informations sur les sociétés françaises

    http://www.societe.com

     

    Informations sur les sociétés étrangères

    http://www.hoovers.com

     

    Informations sur les marques de produits

    http://www.visiobrand.com

     

    Informations sur les salons, les conférences ...

    http://www.forumexpo.fr

     

    Portails juridiques

    http://www.legifrance.com

     

    Moteurs juridiques

    http://www.lexisweb.com

     

    Portails d'informations technologique et scientifique

    http://www.bulletins-electroniques.com

     

    Moteurs de recherche technologique et scientifique

    http://www.scirus.com

     

    Bases de données de brevets

    http://fr.espacenet.com

     

    Moteurs de recherche de brevets

    http://www.google.com/patents

     

    Portails de bases de données

    http://dadi.univ-lyon1.fr

     

    Journalisme de liens

    http://www.aaaliens.com/tag/aaliens

     

     

     

  • Trendspotting /// Juillet 2009

    081.14.jpgTrendspotting /// Juillet 2009

    Microtrends, un ouvrage qui va peut être révolutionner la façon d'envisager le futur

    Burson-Marsteller CEO, and campaign advisor to Senator Hillary Clinton, Mark Penn, discusses the ever-splintering subsets that Americans identify with, and what they mean. In Microtrends: The Small Forces Behind Tomorrow's Big Changes, Penn draws lessons from small but influential groups such as "soccer moms" and "Nascar dads," and looks at how they affect business, culture, technology, diet, politics, and education in this country.

    http://www.amazon.com/Microtrends-Forces-Tomorrows-Changes-ebook/dp/B000VUD79A/ref=kinw_dp_ke

     

    L'œil prospectif

    L'œil prospectif, de Charles Wassmer (marketing de l'anticipation, observatoire des micro imaginaires de la consommation post industrielle, observatoire des sensibilités générationnelles, screaning prospectif des marques, etc)

    http://www.loeilprospectif.fr/

     

    thekey.to

    thekey.to is the new international trade fair for green fashion and sustainable lifestyle in berlin and showcases a selection of high quality, innovative fashion brands: on offer will be a vibrant mix of street styles and elegance, sustainable innovations and green trends, the newest green developments and most forward concepts. thekey.to presents a strong selection of visionary and future minded brands that stand out for their green approach, innovation and style. the brands, labels and designers are all pioneers in creating sustainability in their production chain. their innovative concepts and social business approaches are explorations in the ways in which future fashion can develop. Therefore thekey.to is the ideal event to spot new trends and visions in the fashion industry.

    http://www.thekey.to/

     

    Spray Magazine

    http://spray-magazine.blogspot.com/

    http://www.myspace.com/spraymagazine

     

    L'esprit Vintage au top

    http://www.thebrandery.com/

     

    TrendStop

    http://www.trendstop.com/

     

    Figures de France

    Toute sa vie, René a constaté qu'il ne rentrait pas dans un moule, et qu'il était rejeté naturellement par le « système ». « Cultiver sa différence tout en restant dans le système, cela demande beaucoup de pugnacité ! », avoue t-il. Très rapidement toutes les situations comportant de l'adversité, des impossibilités, de l'hostilité et des difficultés sont devenues un terrain de jeu amical lui donnant l'envie de toujours repousser les limites apparentes, Sa motivation : être à contre courant, pousser des projets d'avant garde. D'après lui, la crise donne envie plus que jamais de rendre le futur réversible, d'être plus engagé et militant dans la construction du monde. « Nous allons basculer dans les 3 ans à venir dans une nouvelle civilisation...alors autant co-créer tous ensemble ce paradigme 2.0 !!! », déclare t-il

    http://www.figuresdefrance.com/po_rduringer.php

     

    Quelle industrie automobile après la crise ?

    Vaste question à laquelle Emmanuel Lechypre, responsable du Centre de prévision de L'Expansions'est attaché à répondre à l'occasion d'une rencontre entre les différents intervenants du secteur.  Après avoir rappelé que la crise actuelle est une purge nécessaire à la correction des excès financiers et immobiliers et que ce type de crise est bien plus long qu'une crise "classique", E. Lechypre établit 5 clés pour anticiper l'avenir

    1. Quelle mondialisation des marchés ?

    2. Où va la démographie ?

    3. Quels nouveaux goûts et quels nouveaux besoins ?

    4. Quelle nouvelle donne environnementale ?

    5. Quels changements réglementaires, quels nouveaux lobbies ?

    http://www.expressroulartaservices.fr/detetude.asp?id=106

     

    Près d'un milliard et demi de personnes âgées en 2040

    Vu dans le Figaro, un article par Marion Brunet

    23/07/2009  | Mise à jour : 17:33            | Commentaires  22 | Ajouter à ma sélection

    « Déjà préoccupant en Europe et aux États-Unis, le vieillissement de la population commence à concerner les pays en développement. En 2040, la planète comptera 1,3 milliard de personnes âgées, contre 506 millions à la mi-2008, d'après une étude menée par le Bureau américain du recensement (Census Bureau). Soit 14 % de la population mondiale. Un constat alarmiste pour les auteurs du rapport qui précisent que «les personnes de plus de 65 ans vont bientôt dépasser les enfants âgés de moins de 5 ans pour la première fois dans l'histoire». Autre précision du rapport : la tranche des plus de 80 ans est celle qui progresse le plus vite dans la plupart des pays. Ils devraient croître de 233 % entre 2008 et 2040. Mais cette tendance, déjà observée dans les pays développés, prend un tour inédit puisqu'elle touche désormais toutes les régions du monde. »

    http://www.lefigaro.fr/international/2009/07/22/01003-20090722ARTFIG00246-pres-d-un-milliard-et-demi-de-personnes-agees-en-2040-.php

     

    Tendances Emploi

    « Les tendances de l'emploi en France et en Europe à la mi-2009 » réalisé par Amandine

    Brun-Schammé et Denis Ferrand. Le texte complet de l'étude est accessible sur le site internet www.coe-rexecode.fr

    2015-2025

    La société et l'économie à l'aune de la révolution numérique - Enjeux et perspectives des prochaines décennies (2015-2025)

    BRAVO Alain , Centre d'analyse stratégique

    http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/094000332/index.shtml?xtor=EPR-526

     

    Bâtissons une planète plus intelligente

    Un numéro co produit par IBM et le monde

    Nous pouvons rendre notre planète plus intelligente. Tous nos modes de fonctionnement sont concernés. Qu'il s'agisse de notre façon de produire, de vendre, de déplacer les objets, de transporter les gens, de transférer l'argent... Le monde est prêt pour une planète plus intelligente. Découvrez comment la bâtir ensemble. Quelle ville voulons-nous offrir ? Quelle ville espérons-nous recevoir ? Une révolution dans la façon de circuler en voiture, etc

    http://publi.lemonde.fr/ibm-planete/index.html

     

    Laver le luxe

    En direct de La 18e édition new-yorkaise du salon Première Vision Preview dédié au tissu de mode s'est tenu les 15 et 16 juillet derniers à Manhattan

    « Coté tendances, l'androgynéité fait son retour. « Il faut cultiver son ambiguïté », prévient Philippe Pasquet. Plumes de paon, tweed, coton épais. Les carrés de mailles bigarrées du salon forment un patchwork semi-précieux. Les designers et fournisseurs de luxe nord-américains ne s'y sont pas trompés en venant faire leur marché de Noël avant l'heure. « L'édition new-yorkaise de Première vision attire surtout une clientèle de proximité, reconnaît Philippe Pasquet. Nos visiteurs n'ont qu'à descendre quelques blocs de l'Upper Manhattan pour venir réserver les échantillons de leur choix ». Cette année, en raison de la crise, la retenue dans l'apparat est de mise. La flamboyance est patinée et le monde de l'industrie brute devient un modèle d'inspiration. « On s'éloigne de l'excès  et du faste », indique Philippe Pasquet. Nos clients attendent des vêtements exclusifs mais résistants. Il faut pouvoir passer le luxe à la machine », stipule-t-il. Corrosion, anfractuosités, monde industriel. L'abrupt et l'authenticité reviennent à la mode. »

     

    http://www.france-amerique.com/articles/2009/07/16/le_salon_du_textile_new-yorkais_tire_son_epingle_du_jeu.html

     

     

     

     

     

  • Le Moovement D

    021.03.jpgLe moovement D

    Qu'on les appellent survivalistes, compacters, down­shifters ou downsizers, décélérateurs, ralentisseurs, ou adeptes de la simplicité/frugalité volontaire, il y a de la décroissance dans l'air. Certains vivent d'une manière spartiate quasiment en autarcie pour éviter de consommer. Peu importe la raison, que cela soit idéologique ou purement matériel. Ainsi les boomers commencent à se poser la question "Est-ce que mes économies suffiront à subvenir à mes besoins pour le restant de ma vie ? ".  Ils vont dans leur consommation aller à l'essentiel par nécessité. Pour d'autres, il s'agit d'un acte militant. Toutefois, il semble que c'est un mouvement durable. Même des secteurs comme le luxe, devront tenir compte de ce mouvement. Tous et toutes voudront aller à l'essentiel, et tchao pour la consommation débridée, dans l'idée d'un monde illimité !!! Si cela peut donner un coup d'accélérateur au low cost, à terme cela signifie privilégier les produits et services avec de la pérennité, de la durabilité. Donc un mouvement pour D comme Décroissance mais aussi D comme Durabilité !!!

    A suivre...

     

     

  • Hit des chasseurs de tendances 2009

    130.03.jpgUn monde post-récession est en train d'émerger, même si les dommages collatéraux de la crise vont mettre du temps à être résorbés. C'est une véritable autoroute pour casser les anciens modèles et reconstruire. C'est une opportunité magnifique pour tout réinventer. Plus que jamais, nous aurons besoin d'individualités à la proue du navire, des « Christophe Colomb » pour ouvrir le chemin ou éclairer le futur. Il peut s'agir de... chasseur de tendance, trend-spotter, trend hunter, défricheur, découvreur, tendanceur, early adopter, cool hunter, dénicheur, détecteur d'influences créatives, connecteur, trend-setter, trend tracker, précurseur, prospectiviste, influenceur, avant gardiste, geek, décrypteur de tendances, veilleur, innovateur, tendançologue, observateur attentif, spin doctor, explorateur méditatif, créateur de tendances innovantes, trend maker, journaliste trendy, visionnaire, future shaper, styliste, électron libre, marketeur curieux, lecteur attentif, pionnier, influenceur créatif, décodeur d'influences, observateur de l'air du temps, agitateur d'idées, stimulateur de curiosités, éclaireur du futur, planneur stratégique, peu importe leurs noms, ce sont des laboratoires intégrés !!! Le concept de chasseur de tendances est fait d'une mosaïque d'individualités et de singularités. Les thèmes sont multiples : Luxe, intelligence market, art, design, fashion, sociologie, innovation, street culture, fooding, décoration, pauvres, consommation, hôtellerie, etc Ils sont à la fois observateur et acteur. Ils partent régulièrement en immersion pour avoir une longueur d'avance. Ils vont visiter des salons professionnels, des galeries, des librairies off, des boutiques branchées, des défilés de créateurs, aller au cinéma, lire les magazines inédits, voyager pour humer, respirer l'air du temps. Et surtout ils vont apporter ce supplément de créativité et de vision, qui va permettre de rendre active ce travail patient de veille prospective !!!

    Liste approximative, non limitative, établie de façon non rationnelle...

    Brice Auckenthaler,

    Caroline Gauvin

    Catherine Champeyrol,

    Catherine Tetu,

    Cédric Kray

    Charles Wassmer

    Babette le Forestier

    Christian Gatard,

    Claude Poitras,

    Dominique Cuvillier,

    Dominique Weizman,

    Estelle et Nathalie Kupiec,

    Fabrice Rault,

    François Bernard,

    François Laurent

    Françoise Serralta,

    Geneviève Flaven,

    Herman Konings,

    Isabelle Camps

    Isabelle Musnik,

    Jeremy Gutsche,

    Josh RUBIN,

    Loïc Bizel,

    Matthias Horx,

    Pascal Montfort,

    Philippe Cahen

    Pierre François Le Louët,

    Raphael Berger,

    The Sartorialist,

    Vincent Grégoire

     

    Les communautés Chasseurs de Tendances

     

    En vue de proposer plusieurs points de RdV aux chasseurs tendances, mais avec à chaque fois la même philosophie. Certains préfèrent Linkedin, d'autres FB ou Xing, alors que d'autres préfèrent lire les blogs.

     

    Sur le réseau social Linkedin (plus de 800 membres)

    http://www.linkedin.com/groups?home=&gid=1416777&trk=anet_ug_hm

     

    Sur le réseau social Facebook (plus de 700 membres)

    http://www.facebook.com/group.php?gid=37562403450&ref=ts

     

    Sur le réseau social Xing (vient juste d'être lancé)

    https://www.xing.com/net/chasseursdetendances

     

    Le blog historique des Chasseurs de Tendances

    http://chasseursdetendances.blogspot.com/

     

    Le futur blog de référence des Chasseurs de Tendances (vient juste d'être lancé, donc uniquement avec son exosquelette)

    http://www.chasseursdetendances.org

     

     

     

     

     

  • Les médias à surveiller pour les tendances en matière d'hôtellerie de luxe

    tags luxe.jpgQuels médias surveiller pour être à l'affût des tendances en matière d'hôtellerie de luxe, de palaces, etc ?

    Première liste à faire évoluer (journaux, blogs, sites, twitt, communautés, guides, etc)

     

    http://www.journaldespalaces.com/

    http://www.veilleinfotourisme.fr/

    http://www.tourmag.com

    http://www.luxe-magazine.com/

    http://abc-luxe.com/

    http://komingup.blogspirit.com/

     

     

  • Lancement d'un blog dédié aux Palaces...

    palace insider logo light.jpgUn Blog, un groupe FB, un groupe Linkedin dédié à "Palace Insider" pour être à l'affut des tendances du monde de l'hôtellerie de luxe !!

    La globalisation bouleverse les repères du monde de l'hôtellerie de luxe dans le monde. Avec des clients qui comparent les établissements aussi bien en Asie, en Europe ou d'autres cultures, il est nécessaire de les surprendre. Une personne habituée à un certain luxe dans telle ou telle mégapole, va constater immédiatement un décrochage qualitatif lors d'autres séjours, si les codes usuels en vigueur ailleurs ne sont pas respectés. En ce domaine, les marques ne peuvent plus se contenter de vendre un rêve issu par exemple d'un établissement phare et servir des prestations standardisées dans le reste de ses hôtels. 
    Pour étonner, cela peut être par des produits démesurés genre penthouse, un design qui ne laisse pas indifférent, des chambres décorées par des artistes réputés, des chambres à thème, des services inédits, des technologies multimédias avancées, des nouveaux concepts de suite, des spas sophistiqués, un niveau de service exceptionnel, un style de vie particulier, de nouvelles façons d'exprimer un service attentionné et hospitalier, 
    Palace Insider vise à identifier régulièrement les hôtels ultra-luxe, premium, les hôtels trendy ou design, les palaces innovants, les projets les plus fous ou d'avant garde, qui permettent de repousser les limites habituelles du monde de l'hôtellerie de luxe.

    http://palace-insider.blogspirit.com/

  • Facebook m’a tué... un futur enjeu quasi technologique à surveiller

     

    scenc crime fb..jpgFacebook m’a tué

    L’esprit libertaire du 2.0 c’est, vu de loin, une culture du partage de l’information et des flux ; une petite ambiance « peace and love » version high tech, une douce euphorie où le monde semble illimité. Toutefois, à l’insu de notre plein gré, nous émettons plus de signaux que nous le pensons. Géolocalisation, caméras urbaines, puces RFID, téléphones portables, adresses IP, terminaux de paiements, cartes d’accès à des locaux, badges pour aller dans les transports ou une exposition, péages d’autoroutes, cartes de santé, bornes wifi, etc. Nous sommes tous mémorisés sans le savoir, et malheureusement rien à voir avec Matrix ou Minority Report car cela se passe en 2009 : le meilleur des films de science fiction se réalise en ce moment. D’ailleurs de façon étrange nous sommes horrifiés par ce qui se passer dans des films qui se passent dans le futur, mais sommes indifférents si les mêmes scènes se passent dans nos vies quotidiennes. Incroyable ???

    Aujourd’hui les infos, sur vous, sont stockées quelque part sur des machines plus ou moins intelligentes, plus ou moins communicantes (certaines parlent de machine à machine, MTM), mais elles n’oublient pas rien. Elles ne sont pas amnésiques, même si la CNIL se bat pour limiter la conversation des données…

    Dans ce monde 2.0 euphorisant, où tout semble gratuit et la vie très fluide, la question est de savoir par qui et comment, ces données vont être gérées, quels usages seront réalisés à partir de votre profil, quelles interconnexions de fichiers seront réalisées avec d’autres opérateurs, quel pouvoir sera exercé sur le contrôle de nos e-vies.

    En étant présent sur le net, des fragments de notre personnalité circulent dans des espaces virtuels. Dans certains cas, pour des utilisateurs avancés ou addictifs, cela peut aller jusqu’à générer une personnalité bis spécifique aux environnements digitaux, comme une deuxième maison.

    Aujourd’hui le contrôle est exercé soit par des fournisseurs de tuyaux, de services ou de machines. Certes, dans certains pays les Etats Léviathan exercent un méta-contrôle (ce n’est pas spécifiquement la Chine, mais cela peut se dérouler aussi en Europe… pas de nom !!!). Ils exercent leur pouvoir sans être contrôlés et édictent leurs lois internes selon leur bon vouloir. Lorsqu’en tant que simple utilisateur vous vous retrouvez face à ces fournisseurs, vous renouez avec une relation parent/enfant sans aucun droit à la parole. De pures relations de pouvoir infantilisantes. Alors que l’on peut dire que les réseaux sociaux constituent un nouveau continent apparu en très peu de temps, de façon étrange les règles du jeu sont édictées de façon asymétrique par ces fournisseurs, sans possibilité de recours. L’enjeu est de taille quand il s’agit d’un continent à part entière !!!

    Non, dans le 2.0 vous n’êtes pas chez les bisounours. Ainsi dans les réseaux sociaux ou d’autres plate-formes collaboratives vous dépendez de l’arbitraire d’administrateurs qui évaluent selon des critères mystèrieux pourquoi vous devez être effacé, suspendu totalement ou partiellement. On vous efface de façon aussi arbitraire injuste que dans l’Union soviétique des années 70. Certes tout cela se fait de façon discrète, car quand vous êtes effacé et que vous n’existez pas, comment organiser une protestation ? Le phénomène est diffus et quasi invisible à l’œil nu. On efface par petites touches délicates, donc moins bruyant que les méthodes de Staline.

    Ces big Brother des réseaux à qui nous confions nos images, musiques, emails, conversations, informations intimes, films, idées, adresses, émotions… sont-ils vraiment dignes de confiance pour être les dépositaires de ces valeurs si précieuses?

    S’il faut bien entendu faire attention a ce que nous mettons en ligne ou aux traces que nous laissons sur internet, la vraie question est celle de la gouvernance de ces opérateurs qui ont un droit de vie ou de mort sur vos vies digitales, votre réputation, vos données.

    Et si le vrai danger, ce n’était pas les hackers, pirates digitaux ou copieurs, mais ceux qui contrôlent les machines où résident une partie de notre vie. Après avoir vécu le meilleur de l’internet, nous allons découvrir dorénavant de façon silencieuse le côté obscur.

    Imaginez, vous vous réveillez un matin et vous découvrez que Facebook a effacé vos données accumulées ces deux dernières années : photos, souvenirs, messages, contacts, groupes, etc

    Who is the next ??? Il est temps d’organiser des contre pouvoirs, de mettre en place de nouveaux systèmes de gouvernance, dès maintenant.

     

    René Duringer

    Trend-Spotter

    www.smartfutur.fr

     

  • Découvrez les 10 Digits Futurs en direct de Ettighoffer Digital Campus

    Découvrez les 10 Digits Futurs en direct de Ettighoffer Digital Campus et prenez une longueur d'avance sur l'entreprise du futur

    http://www.ettighoffer.fr/liens

     

    1 - L'inadaptation des organisations limite la compétitivité des entreprises

    La contagion de l'informatisation désormais galope. Pourtant, beaucoup d'entreprises ne sont pas en mesure de défendre leur capacité à créer des richesses car elles ne disposent plus des bonnes organisations pour rester compétitives. On croyait, sans doute un peu naïvement, qu'il suffirait de diminuer le coût des équipements pour résoudre le problème prix/performance, seulement voilà on avait un peu vite oublié qu'il fallait rénover les organisations qui vont avec.[...]

    Lire la suite

     

    2 - L'Entreprise virtuelle, modèle universel?

    Dans le Nord de l'Egypte, près des sources du Nil, une légende court sur la création du monde. Dieu, après avoir créé le ciel, la lumière, la terre, la nature, les animaux et les hommes enfin, fatigué décida de se reposer. Il s'endormit. Plusieurs centaines d'années plus tard, il se réveilla et s'enquit de ce [...]

    Lire la suite

     

    3 - Pour créer de la valeur l'Entreprise doit devenir plug and play !

    Les entreprises multiplient les partenariats. Ce faisant elles gagnent en efficacité et en flexibilité en créant des chaînes de valeurs originales globalement plus productives. Depuis 1992, les marges gagnées aux Etats-Unis l'ont été par l'alliance d'entreprises : c'est là que se trouvent les gisements de productivité promis par les investissements informatiques que tout le monde cherchait. [...]

    Lire la suite

     

    4 - Les entreprises du futur : des chaînes d'organisation

    L'entreprise du futur sera une co-entreprise, mieux... elle sera une fédération d'entreprises, c'est-à-dire un ensemble composite regroupé dans une méta-organisation. Ce ne sont plus des petites, des moyennes ou des grandes entreprises; ce sont des réseaux plus ou moins étendus d'entreprises de tailles pouvant être très différentes qui s'associent entre elles afin de faire des [...]

    Lire la suite

     

    5 - Les méta-entreprises ou grappes sont en majorité des PME.

    Le commerce international a triplé en quinze ans avec la multiplication des échanges de services, ce qui accentue la sensibilité extrême des marchés aux coûts de la main d'œuvre et de la fiscalité des entreprises. " Lorsqu'un Américain achète une Pontiac Le Mans de Général Motors, raconte Robert Reich, il prend part sans le vouloir à une [...]

    Lire la suite

     

    6 - Les organisations coopératives, avenir des économies modernes

    A la fin des années 1980, au pays basque le gouvernement de Vitoria fait face à une industrie régionale sinistrée depuis la crise énergétique de 1978. La situation sociale était désastreuse : 30% de chômeurs en moyenne, 40% à Bilbao. Que faire pour redresser la situation? Le gouvernement régional fit appel à Michael Porter, professeur [...]

    Lire la suite

     

    7 - Sous-traitant ou cotraitant ? Intégration ou partenariat ? Plutôt une logique d'écosystèmes

    Lors des fusions les incompatibilités des cultures et des tempéraments entre dirigeants et cadres d'entreprises font la réussite ou l'échec d'une équipe portée au pouvoir du nouvel ensemble. Pour contourner cette difficulté un peu partout des dirigeants inventent des co-entreprises afin de réussir les alliances les plus prometteuses. [...]

    Lire la suite

     

    8 - Utiliser les nouveaux modèles d'organisations coopératives pour gagner en compétitivité

    La conception des produits et des services, avec beaucoup de valeur ajoutée, fait appel à des partenariats croissants entre entreprises pour gagner rapidement des marchés et diversifier rapidement des fabrications. Caractérisées par une forte interdépendance industrielle, économique et sociale, les entreprises modernes se constituent en communautés virtuelles professionnelles, où le brassage des idées, des valeurs [...]

    Lire la suite

     

    9 - Globalisation : Entreprise virtuelle et division internationale du travail

    Le développement de l'économie a toujours coïncidé avec celui des inventions qui ont jalonné son histoire. La plupart du temps, il s'agit de nouvelles découvertes technologiques, telles que la machine a vapeur, l'électricité ou l'ordinateur. Plus rarement, ces inventions se produisent dans le domaine de l'organisation du travail lui-même comme j'ai pu le démontrer dans [...]

    Lire la suite

     

    10 - Cartellisation et migrations fiscales dans les grappes coopératives

    Le rêve communautaire des coopératives ouvrières redevient une réalité pour cause de netéconomie. Cette approche  s'accorde bien avec la netéconomie qui se développe sur la base de partenariats et selon un mode coopératif plus ou moins intense, mais elle n'est pas sans inconvénients. Les réseaux d'organisations communautaires ou grappes peuvent être une cartellisation masquée des acteurs économiques. Elle qui ne manquera pas d'inquiéter si elle n'est encadrée à terme au plan au moins européen. Cette capacité nouvelle de faire circuler  le travail, le capital et les produits entre membres d'une même méta organisation est diversement appréciée. [...]

     

     

     

     

  • Place publique, un carrefour intéressant pour la prospective engagée et concrète

    Dédiée au futur et à la citoyenneté, l'association Place-Publique.fr est animée par des professionnels de l'information et de l'étude. Bienvenue dans la prospective engagée.

    Exemples de thèmes couverts :

    • Art et culture
    • Citoyenneté
    • Economie et social
    • Education
    • Générations
    • Géopolitiques
    • L'invention du quotidien
    • Les révolutions du travail
    • Médias et démocratie
    • Moi et ma planète
    • Santé
    • Sciences et société
    • Solidarités
    • Villes en mouvement


    http://www.place-publique.fr/

     

    Exemples de thèmes traités dans les derniers magazines de Place Publique

    Janvier 2009 [extraits]

    • Editorial: L'avenir s'invente au quotidien
    • Focus "Prospective mode d'emploi"
    • Prospective et Psychanalyse : des espaces de transition pour bâtir le futur
    • "La prospective individuelle, pour ouvrir le champ des possibles"
    • La prospective territoriale passe par une démarche participative
    • La prospective, c'est du gâteau
    • Dossier : Protéger la mer
    • Bras de fer sur le pôle nord
    • Et si on redécouvrait les vertus de la marine à voile !
    • Conduire demain
    • Un face à face avec son « social network »
    • Clairvoyance économique
    • L'auto-entrepreneur à la rescousse du retraité
    • Premiers pas hésitants du guichet électronique des subventions aux associations
    • Soutenir Florence Hartmann
    • Libérer l'accès aux archives
    • La monnaie de sa pièce
    • Californie , yes they can ou c'est la vie qui cale ?
    • Le monde vous tombe des mains

     

    Février 2009 [extraits]

    • Editorial: Pour une démocratie d'initiative
    • Quelles langues parlerons-nous en Europe dans vingt ans ?
    • Apprendre , écrire, parler une autre langue, comment cela se passe t-il dans notre cerveau ?
    • Un premier vrai dictionnaire du langage des signes
    • L'illusion d'être bilingue
    • Focus : Solaire radieux ?
    • Une centrale sur orbite ?
    • Les routes de demain sous le signe du solaire
    • Le soleil du désert, un potentiel à venir
    • Des nanos dans le photovoltaïque
    • La Toile porteuse d'une révolution libérale d'un nouveau type
    • Responsabilité sociale des entreprises : le pragmatisme au service de l'éthique
    • L'autoproduction, un phénomène marquant en musique

     

    Mars 2009 [extraits]

    • Editorial: Au coin de la rue... la politique.
    • Dossier : Entraide, confiance...
    • De l'entraide à la foule intelligente
    • Le renouveau des scop, témoin d'un besoin de solidarité
    • Au menu de la « cantine », les nouvelles coopérations numériques
    • Focus : La seconde vie des entreprises
    • Sauver l'entreprise
    • L'entreprise de demain. Chroniques de changements annoncés.
    • Natixis, la ruine des valeurs
    • La loi Création et Internet : un « solublème »
    • Des prospectivistes évoquent le futur
    • Les Français plus inquiets de la dégradation de l'environnement que de la crise financière
    • L'information sur la toile fait-elle mémoire ?
    • Le voyeurisme sur la Toile, nouveau modèle économique
    • Des paysans aux "agrinautes" : l'agriculture demain
    • Presse quotidienne régionale : la démocratie impossible ?
    • Quand le jazz réunit sur scène amateurs et professionnels
    • Les Temps Modernes
    • Les oranges amères

     

    Avril 2009 [extraits]

    • Editorial: En marge du G20. Le péché de gourmandise
    • Le Dossier : Money, monnaie
    • L'enjeu des monnaies plurielles*
    • La cause du don : actualité de Marcel Mauss
    • Comment notre cerveau aborde la monnaie
    • Un grain de SEL dans les échanges*
    • Des paiements très technos
    • Le crédit de pair à pair : une alternative aux banques
    • Paradis fiscaux : une liste biaisée
    • 800 millions d'obèses, 2 milliards d'affamés.
    • Les entreprises françaises présentes dans les paradis fiscaux.
    • Immigration : Welcome dans la forteresse !
    • Rohit Talwar : "L'Europe a besoin d'ouvrir ses portes aux émigrés"
    • Interview de Roger Sue : "L'utopie associationniste est devenue réalisable"*
    • Réforme de l'hôpital : un diagnostic en mi-teinte
    • Crise d'éthique dans le patronat
    • Du management moderne à la construction de huttes en bois
    • Les entreprises doivent se développer grâce aux Idées
    • Exprimer des émotions
    • On ne voit pas l'herbe pousser

     

    Mai 2009 [extraits]

    • Editorial: Place de l'Europe
    • Les 11 clés du Parlement européen
    • Elections européennes : un manuel pour comprendre les enjeux du 7 juin
    • L'impact quotidien de l'Europe : neuf exemples parmi d'autres
    • Interview de Nicola Dell'Arciprete, Président de Babel International
    • 2009 : année européenne de l'innovation et de la créativité
    • L'Europe sociale pour la paix
    • Comment les étudiants européens perçoivent-ils l'enseignement supérieur en Europe ?
    • Erasmus, le bien nommé
    • La Commission européenne se penche sur l'avenir des jeunes
    • Elections européennes 2009 : les raisons de voter
    • La relance européenne : un échec pour un succès ?
    • Restructurations : le syndrome pandémique
    • L'impôt volontaire est d'abord un acte européen
    • Salaire des dirigeants : le respect des bonnes pratiques
    • Interview de Bruno Vever : « Il faut remettre les citoyens européens au cœur du projet »
    • L'abstention aux élections européennes 2009 : l'autisme des institutions
    • Le projet Hadopi contré par les eurodéputés
    • Hadopi déjà has been ?
    • La loi Création et Internet : un « solublème » !
    • Elections européennes 2009 : ces Européens qui font l'actualité
    • Le 21 mai 2057 : Reconnaissance du ventre.
    • Elections européennes : les raisons de voter
    • L'abstention aux élections européennes 2009 : l'autisme des institutions
    • Elections européennes 2009 : les 11 clés du Parlement
    • Grenelle de la mer : les Français consultés sur l'avenir de la mer
    • Les jeunes Français sont pessimistes
    • Emploi : un milliard d'euros pour les jeunes
    • L'OCDE veut restaurer l'éthique des affaires
    • La Cité de la musique part à la découverte de toutes les musiques
    • Quand le robot se fait chercheur
    • Grippe européenne ?

     

    Juin 2009 [extraits]

    • Editorial: La mer qu'on voit danser, etc
    • Demain, la ville
    • Interview de Guy Loinger : l'émergence d'un nouveau modèle de ville
    • Bientôt, la ville numérique et solidaire
    • Facebook descend dans la rue
    • Ecopolis ou écoquartiers, la ville de demain doit réduire son empreinte carbone
    • Quel urbanisme pour harmoniser les modes de circulation ?
    • Bouger plus, se déplacer moins
    • Shopping dans la ville
    • Empreinte carbone : des outils pour sensibiliser les citoyens
    • Quelques ouvrages de références sur la ville
    • Parlement européen : un rôle de plus en plus significatif
    • Place-Publique.fr : un contre-pouvoir, une information indépendante
    • Grenelle de la mer : la mer est l'avenir de la Terre [sondage]
    • Téléchargez le Compteur CO2 de la Deutsche Bank !
    • Le "green new deal" d'Obama
    • Crise économique : l'intérêt pour le « solidaire » reste fragile
    • L'Afrique, laboratoire du mobile banking
    • Services publics : au vert !
    • Interview d'Antonella Noya : « Remettre l'éthique au centre de l'action économique »
    • Les actifs immatériels soumis à la spéculation boursière
    • Six défis pour le vélo. Marche à suivre
    • Le 22 septembre 2058 : Apogée du Virturama

     

     

     

  • Alvin Toffler avec son choc du futur va-t-il enfin avoir raison ???

    Futur d'hier : pour aujourd'hui ou pour demain ?

    FuturLe changement s'accélère, tout va trop vite.

    C'est le temps de l'éphémère, rien ne dure longtemps, les modes, les produits, les succés,..Les organisations changent aussi, et les groupes de projets et réseaux transverses vont remplacer les organisations hiérarchiques.

    C'est le temps des nouveautés qui s'enchaînent à toute allure, les nouvelles technologies, les nouveaux comportements,..

    C'est le temps des diversités, personne n'est comme tout le monde, les standrads disparaissent ou se renouvellent, les produits ont de plus en plus de variantes,..

    Et face à ces bouleversements du changement, nombreux sont ceux qui vont avoir du mal à suivre...Cela va être "le choc du futur".

    Ce discours, on le connaît, il parle de notre futur, mais il date de...1970 ! Le pitch en 2009 : est-ce qu'Alvin Toffler va-t-il enfin avoir raison...Cela semble bien parti...

    A suivre sur le blog de Gilles Martin, Zone Franche

    http://gillesmartin.blogs.com/zone_franche/2009/06/futur-dhier-pour-aujourdhui-ou-pour-demain-.html

  • 2010-2030, le futur décrypté par Christian Gatard, livraison septembre 2009

    couv vingt prochaines annes christian gatard.pngNos 20 prochaines années,

    2010-2030, le futur décrypté

    by Christian Gatard

     

    Un ouvrage à paraître en Septembre 2009 chez ARCHIPEL... suspense !!!

    Dans le futur que Christian Gatard décrypte s'entassent, pêle-mêle, une haute technologie toujours plus téméraire, une nostalgie indécrottable, des règles du jeu sociétal qui s'agitent et d'autres qui sont immuables. Pas une seconde pour s'ennuyer. L'auteur a interrogé et écouté citoyens et consommateurs, prospectivistes et futurologues. C'est son métier qui veut ça : mener des études et des recherches en psychosociologie de la consommation, à la rencontre du monde réel. Lire ce livre c'est prendre de l'avance sur le temps, c'est se préparer à vivre dans un monde qui est à la fois déjà là et qui réserve autant de troubles que d'émerveillements.

    http://christiangatard.wordpress.com/category/nos-vingt-prochaines-annees/

     

    Avant propos pour NOS VINGT PROCHAINES ANNEES

    Enquête buissonnière dans un futur incertain

    Curieux de ce qui se dit sur les deux prochaines décennies, j'y suis allé voir. J'ai interrogé et écouté citoyens et consommateurs, prospectivistes et futurologues. C'est mon métier qui veut ça : mener des études et des recherches en psychosociologie de la consommation. Avec une particularité : les méthodes qualitatives. Le qualitativiste explore les choses de la vie de tous les jours à la manière de l'aventurier qui passe le fleuve en pirogue - il risque de prendre des flèches empoisonnées dans le derrière. Il est sur la ligne de front, il parle à chacun, les yeux dans les yeux. Il participe de la vie des vrais gens. Il rencontre le monde réel qui ne se cache ni derrière les chiffres, ni derrière les théories. C'est donc là que j'ai mené cette enquête. L'exercice consistait à explorer les contes et les légendes que déjà on imagine, les ragots et les rumeurs qui vont se propager, les faits et les méfaits qu'on soupçonne, les promesses et les espoirs que le monde d'aujourd'hui raconte sur celui de demain. J'ai cherché à me mettre dans la position d'un observateur participant décidé à regarder et à s'impliquer puisqu'avec les progrès de la médecine, on a des chances d'en faire partie. Comme chacun parlait de possibles et de probables, de désirs et de fantasmes, ce que j'observais était du virtuel, ce à quoi je participais était de l'éventuel. C'est ainsi que, bardé d'incertitudes, j'ai emprunté les chemins qui se sont présentés et j'en suis revenu tout imprégné de ce que j'ai rencontré.

    Il est donc prudent que le lecteur en soit alerté, cette enquête a le look de notre futur. De là où nous sommes la vue sur nos vingt prochaines années est déroutante. C'est une cybercaverne d'Ali-Baba. S'y entassent, pêle-mêle, les perles semi-précieuses d'une haute technologie toujours plus téméraire, les coffres poussiéreux d'une nostalgie indécrottable, des règles du jeu sociétal qui s'agitent et d'autres, immuables, et mille morceaux d'un passé/présent/futur qui gravitent autour. Un sentiment de déjà-vu, un autre d'improbable. Du bricolé, du rapiécé, tout de bric et de broc. Pas une seconde pour s'ennuyer.

    A quoi est-ce dû ?

    Est-ce parce cette enquête relève de la pensée buissonnière ? C'est-à-dire pas bien académique, furetante et furtive. La pensée buissonnière relève de la sérendipité, c'est-à-dire l'art de saisir au bond ce qu'on cherchait sans le savoir. C'est une technique nomade, un art de survie dans la forêt, une façon peut-être de chevaucher la flèche qu'on vous décoche. C'est une façon de faire feu de tout bois. Cette flèche, c'est de l'information. Brute. C'est ainsi que je glanais la matière première de cette enquête. Cette matière, ce sont des fragments, des bribes, des passages lancés. Quelques fois ce sont des leurres et j'ai du m'y laisser prendre. D'autres fois ce sont sûrement des bonnes prises, mais comment savoir ? Ma recherche a fini par ressembler à ce que j'étudiai.

    Ou parce qu'il n'y a aucune raison pour que le futur soit plus malin que le présent, c'est-à-dire aucune raison pour que les choses s'arrangent et que dans les années qui viennent nous soyons mieux organisés, plus cohérents, moins contradictoires, plus sages. Ce futur excite, amuse, terrifie.

    Ce futur, c'est maintenant et c'est une question: réalité et/ou fiction ? Une enquête sur le futur, dans le futur, est forcément fictive et pourtant chaque jour qui passe nous enfonce plus avant dans son réel bien réel. Nous sommes entrés dans une ère où l'opposition entre les deux ne convainc plus personne. Les technologies dans le monde réel et les avancées dans le monde spirituel et mental ont créé une porosité entre le patent et l'invisible, entre l'avéré et l'imaginaire. La fiction en apprend plus sur le réel que le documentaire.

    On peut donc s'apprêter à lire ce livre comme on regarde un film.

     

    1. [Prégénérique] L'horizon de nos utopies.

    Le premier chapitre cherche à définir l'horizon de nos utopies ce qui permet de situer l'action. Puisque c'est un pré-générique, il donne le ton : les apocalypses annoncées ne sont pas une certitude, les mythes sont une mine inépuisable, les cycles sont une source d'espoir et les accumulations de toutes sortes le meilleur moyen de faire passer la pilule.

     

    2. [Le décor] Les lignes de haute-tension.

    Ce sont des plans larges sur les hautes tensions qui vont colorer les comportements, ils dressent le décor de l'enquête. Celle-ci s'attarde ici sur les sept registres, les sept angles de vue qui vont donner le ton aux deux décennies qui viennent. On notera que la technologie est réduite à une portion congrue. Les priorités seront ailleurs.

     

    3. [Gros plan] Les tribulations du moi.

    On entre ensuite dans le vif du sujet. Les gros plans sur les tribulations du moi font la part belle aux personnes - vous et moi. Qui on est ? Où on va ? Avec qui ? Comment ? Dans quelles tribus ? Dans quel courant du fleuve ? Du côté de l'upstream  - c'est-à-dire vers l'amont, à contre-courant, en défricheur ? Du côté du mainstream - c'est-à-dire vers le confort protecteur de l'appartenance au plus grand nombre ? Ou du côté du downstream, c'est-à-dire vers la pente naturelle d'une permissivité insouciante ?

     

    4. [Plans de coupe] L'art de vivre.

    Des plans de coupe, ensuite, racontent notre art de vivre, ses inflexions, ses sidérations, ses facéties. C'est le gras de l'enquête. Les choses simples de la vie le seront-elles encore ? Comment va-t-on gérer le quotidien ? Surprises et déceptions sont au rendez-vous. Ce qu'il faut prendre comme une excellente nouvelle - le neuf ne viendra sans doute pas de là où on l'attend.

     

    5. [Travelling] La mobilité.

    Un travelling nous amène ensuite sur la mobilité à laquelle le chapitre entier est consacré parce que la planète sera un immense terrain de jeu que l'on visitera, mobile ou immobile.

     

    6. [Voix off] Des hybridations, des miettes, des inquiétudes.

     

    Ensuite une voix off chuchote dans un court interlude qu'il faut sans doute faire confiance aux artistes mais se méfier des chuchoteurs. Ce qui menace les vingt ans qui viennent c'est sans doute l'indécrottable et méchante bêtise...

     

    7. [Bonus] De quelques paradigmes.

    Des bonus permettent d'introduire quelques paradigmes éclairants : la musique, les médias, les marques, les mythodromes, le luxe - la panoplie de l'homme moderne des vingt ans qui viennent ?

     

    8. [au travail pour le prochain script] Nuages, carrefours.

    Enfin on s'intéresse à deux passeurs, Pisani et Grunitzky, qui incarnent sans doute les réponses les plus enthousiasmantes et les plus virulentes aux théories du complot : une pratique de la lumière.

     

    9. [micro-trottoir]. Début et fin.

    Après une illustration par le réel, on vous propose en annexe une série de mantras prospectifs. A déguster en silence car si les tous témoignages recueillis dans cette enquête sont forcément sujets à caution, ils sont aussi «un lieu de construction des mémoires collectives des sociétés actuelles » et, tous, le point de départ de visions dont la subjectivité est peut-être toute la richesse.

     

    Nous verrons bien.

     

    Cette enquête n'est pas un ouvrage collectif - je prends la responsabilité de ce que j'écris et des citations que je convoque - mais c'est une forme de travail à plusieurs. Lire, écouter, regarder entraina une collaboration secrète et bienveillante avec tous les témoins et protagonistes.

    On aura beau jeu de contester tel scénario taxé d'une banalité décevante, telle piste improbable, telle contre-vérité qui seront dénoncées le lendemain de la lecture de ces pages. Ce qu'on va lire relève de ce que les gens imaginent. Le grand moteur d'aujourd'hui c'est la coopération entre experts et amateurs [frontière floue], entre consommateurs et producteurs [partenariat à la mode]... Tant que faire se pouvait j'ai essayé de rendre crédit à mes inspirateurs.

     

    Enfin, le lancement d'un film ne se faisant plus aujourd'hui sans sa campagne de publicité soutenue par un slogan plus ou moins mystérieux et prometteur, cette enquête ne pouvait en faire l'économie. Voici donc quelques épigraphes. Première accumulation. Il va falloir s'y faire. Le futur en sera saturé.