Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 15 mai 2013

Vers de nouveaux espaces de travail pour l'entreprise sensible

En ces temps de disette spatiale (cf. prix du M2 des bureaux et la réduction des frais généraux), où règne la pensée unique de l’espace ouvert ou des bureaux clonés, et si on envisageait un monde de bureaux où management, architecture et innovation seraient liés et que l’espace de travail serait un outil de management et une ressource dans la performance des organisations. Et si on pensait les environnements de travail différemment ? Et si l’urgence ce n’est pas un autre bureau du futur, mais de (r)êvolutionner les environnements de travail ! Et si l’on pouvait conjuguer du sens, de la performance et de l’espace ! Créer un lieu ou un milieu ? Cela signifie une autre conception de bureau telle que nous la connaissons depuis 20 ans, pour mieux hybrider architecture, gestion de l’espace, nouvelles formes d'organisation du travail, management, technologie, RH pour que le salarié puisse avoir un environnement optimum pour travailler mieux et proposer des expériences de travail diversifiées selon les besoins ?

Et si l'aménagement d'espaces de travail n'était pas une problématique de choix de mobilier de bureau ou de couleur de moquette, mais une dynamique de ressources humaines visant à maximiser la coopération et la communication ? 

En 2013, un monde meurt avec des visions archaïques de bureaux symboles de pouvoir, de pré-carré, de culture en silo.. Un monde nouveau avec une entreprise sensible et coopérative est en train d'apparaitre pour libérer les énergies. Il s'agit d'une nouvelle vision impliquant une approche hybridée et transversale des espaces de travail, en s'appuyant sur les idées de tous les acteurs de l'entreprise. L'heure est à l'empowerment !

Pour en savoir plus rejoignez WORKREPUBLIK un think tank dédié au futur des espaces de travail et au-delà le futur de l'organisation en entreprise.

http://www.linkedin.com/groups/WORKREPUBLIK-4683803/about...

lundi, 04 février 2013

Les nouvelles idées : le moteur des entrepreneurs !

Nous vivons une économie avec une « sur-offre »  généralisée et un pouvoir d’achat réduit (aussi bien côté ménages que du côté entreprises). Dans ce contexte il faut avoir un système de veille permanent pour avoir une idée d’avance et cultiver la différenciation par des innovations régulières en fonction de l’air du temps, des évolutions des modes de vie, etc Cette démarche de différentiation vise aussi bien le produit ou le service lui-même que la façon dont on communique autour afin d’attirer l’attention. Ainsi, une marque faisant le choix d’une absence des médias sociaux, court le risque de fonctionner en vase clos avec une clientèle qui ne se renouvelle pas.

 

Deux hubs dédiés aux entrepreneurs cherchant de nouvelles idées de business peuvent se ressourcer sur les médias sociaux :

Sur Facebook : Groupe Secteurs Porteurs | Idées de business | Marchés du futur https://www.facebook.com/groups/476625689063754/

Sur Linkedin : Hub « Secteurs porteurs et idées de Business »  (un sous-groupe de Observatoire des Tendances)

http://www.linkedin.com/groups?gid=4760130&trk=myg_ug...

 

couv chasseur de tendances.jpgL’outil indispensable du créateur d’entreprise ou de l’entrepreneur souhaitant accéder à une méthode pour être à l’affut de l’air du temps et anticiper les tendances pour leur business : PETIT GUIDE DE L’APPRENTI CHASSEUR DE TENDANCES

Comment devenir chasseur de tendances ? Comment développer une capacité d’anticipation en exploitant les signaux faibles autour de soi ? S’il n’y a pas de formation en ce domaine, pour autant c’est un métier qui utilise des process de travail, même s’ils ne sont pas toujours formalisés. C’est l’objet de cet ouvrage qui dévoile 24 façons d’observer le monde. C’est un outil méthodologique pour vous guider dans la recherche d’informations pertinentes. Ensuite c’est la pratique quotidienne qui vous permettra d’acquérir un savoir-faire et affiner votre flair. Même si c’est un métier magique et passionnant pour autant il repose sur l’hyper labeur et une implication illimitée avant de devenir un capteur de tendances, tendançologue, cool hunter, éclaireur, trend forecaster ou trend spotter. C’est à force d’observer, encore et encore, que vous pourrez cultiver un regard à 361° sur le monde, développer vos intuitions et trouver votre propre style en tant que chasseur de tendances. Bonne crypto chasse !

http://www.lulu.com/shop/ren%C3%A9-duringer/petit-guide-d...

 

 

 

mardi, 13 avril 2010

Votre entreprise : prête pour le futur ????

L'entreprise de demain

Celui qui prépare l'avenir se crée des avantages concurrentiels. Il identifie plus rapidement les opportunités qui se présentent et réduit le risque de se faire surprendre par des changements inattendus. La recherche prospective appliquée aide les entreprises à reconnaître à un stade précoce l'évolution future des marchés et des besoins du secteur. Aussi, il est important pour les entreprises de se poser les bonnes questions dès maintenant pour être en anticipation permanente...

  1. Appréhendez-vous les attentes de vos clients en termes de responsabilité sociale de l'entreprise (RSE) ? En tenez-vous compte dans vos offres ?
  2. Avez-vous recruté des visionnaires prêts à transformer judicieusement le fonctionnement de votre organisation ?
  3. Capitalisez-vous sur les opportunités générées par la globalisation ?
  4. Comment faites-vous pour vous assurer que la cohérence des actions prises au sein de votre organisation et de vos partenaires est en phase avec les valeurs et politiques de RSE ?
  5. Comment optimisez-vous l'efficacité de vos marques, produits et services globaux tout en restant pertinent à l'échelle locale ?
  6. Connaissez-vous les ONG influentes auprès de vos clients et collaborez-vous avec ces groupes ?
  7. Dans votre catalogue, quelles sont les offres résolument novatrices aptes à séduire de tout nouveaux segments ou marchés ? Quels enseignements pouvez-vous en tirer ?
  8. Développez-vous un état d'esprit révolutionnaire ?
  9. Disposez-vous d'un plan détaillé pour des partenariats et des fusions-acquisitions à l'échelle mondiale ?
  10. Disposez-vous d'un programme structuré de gestion du changement et en mesurez-vous l'efficacité ?
  11. Encouragez-vous et prônez-vous les relations humaines comme facteur d'intégration et d'innovation ?
  12. Êtes-vous un visionnaire ?
  13. Évaluez-vous systématiquement de nouveaux marchés dans le monde ?
  14. Formez-vous des leaders capables de se projeter et d'agir dans une optique mondiale ?
  15. Lorsque les préférences des consommateurs évoluent radicalement, êtes-vous le premier à vous adapter ou vos concurrents sont-ils plus réactifs ?
  16. Observez-vous les autres secteurs d'activité à la recherche de concepts et de business models qui pourraient transformer votre marché ?
  17. Offrez-vous la possibilité à vos employés de contribuer individuellement ?
  18. Prenez-vous le temps d'identifier l'origine du prochain bouleversement ?
  19. Savez-vous intégrer des compétences, des connaissances et des actifs différenciateurs de par le monde à travers des réseaux de centres d'excellence ?
  20. Savez-vous intégrer des données et systèmes hétérogènes pour mieux connaître les nouveaux segments de clientèle ?
  21. Savez-vous stimuler l'esprit d'entreprise et créer des business models innovants tout en assurant votre performance actuelle ?
  22. Un nouveau business model risque-t-il de révolutionner votre secteur d'activité ?
  23. Votre approche de la responsabilité sociale des entreprises est-elle holistique ?
  24. Votre entreprise a-t-elle un mode de fonctionnement intégré à l'échelle mondiale (même si son socle existant n'est pas global) ?
  25. Votre organisation a-t-elle soif de changement et est-elle en mesure de l'assimiler ?
  26. Vous appuyez-vous sur de solides processus de développement de nouveaux concepts de produits, de services et de business models... et réallouez-vous judicieusement vos investissements ?
  27. Vous êtes-vous familiarisé avec certaines initiatives écologiques actuelles qui pourraient s'appliquer à une stratégie de plus grande envergure de responsabilité sociale d'entreprise ?
  28. Y a-t-il plus de chances que cette transformation soit de votre fait, ou de celui de vos concurrents ?

 

 

Source : http://www-935.ibm.com/services/fr/bcs/pointofview/ceostu...