Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 14 avril 2011

THESAURUS POUR FAIRE DE LA VEILLE AGRICOLE et AGROALIMENTAIRE

Mots clés identifiés largement à partir du blog Veille Prospective & Evaluation du Ministère de l’Agriculture

http://veilleagri.hautetfort.com/

 

  1. Acteurs de l’agro alimentaire 
  2. Actifs agricoles
  3. Addictions
  4. Agri food
  5. Agriculteur du futur
  6. Agriculteurs en situation précaire
  7. Agriculture « intelligente »
  8. Agriculture biologique
  9. Agriculture de précision
  10. Agriculture en 2020
  11. Agriculture en 2030
  12. Agriculture en 2040
  13. Agriculture en 2050
  14. Agriculture intensive
  15. Agriculture mondialisée
  16. Agriculture multipolaire
  17. Agriculture raisonnable
  18. Agriculture raisonnée
  19. Agriculture urbaine
  20. Agrimonde
  21. Agro alimentaire
  22. Agrobiosciences
  23. Agro-industrie durable
  24. Agro-industrie mondiale
  25. Alicaments
  26. Alimentation
  27. Alimentation et consommation
  28. Alimentation fonctionnelle
  29. Alimentation médicalisée (sur mesure déterminée en fonction des caractéristiques de votre ADN)
  30. Alimentation mondiale
  31. Alimentation pour seniors
  32. Aliments technologiquement transformables
  33. Aménagement du territoire
  34. Anorexie
  35. Appartenance
  36. Applicateur d’engrais à taux variable
  37. Approvisionnements alimentaires
  38. Aquaculture
  39. Attractivité de la filière agricole
  40. Autarcie
  41. Authenticité
  42. Auto production agricole,
  43. Autosuffisance agricole des villes
  44. Baisse du pouvoir d’achat/arbitrages par le consommateur
  45. Bénéfices nutritionnels
  46. Besoins alimentaires
  47. Besoins spécifiques des very wealthy et des BRIC
  48. Bien être
  49. Bien-être animal
  50. Bien-vivre
  51. Bio
  52. Bio carburants
  53. Bio économie
  54. Bio méthane
  55. Biodiversité
  56. Bio-économie
  57. Biomasse/Biocarburants
  58. Bioproduits
  59. Biotechnologies
  60. Blé
  61. Boulimie
  62. Capitalisme coopératif
  63. Carburants alternatifs
  64. Cartographie des sols
  65. Certification de l’origine
  66. Certification environnementale 
  67. Chaîne alimentaire
  68. Changement climatique
  69. Chanvre
  70. Chine
  71. Circuits courts
  72. Circuits de distribution courts
  73. Climat
  74. Climate-smart agriculture
  75. Commerce agricole
  76. Commerce international agricole
  77. Commission européenne
  78. Communautarisme
  79. Compétitivité
  80. Comportements alimentaires
  81. Conditions climatiques extrêmes plus fréquentes
  82. Confiance
  83. Connaissances nutritionnelles des Européens
  84. Consommation de poisson
  85. Consommation durable
  86. Consommation française de viandes
  87. Consommation mondiale de viande
  88. Consommation responsable
  89. Contamination chimique des aliments
  90. Coopération et APD
  91. Coopératives
  92. Cours des matières premières agricoles 
  93. Coût du travail
  94. Crise alimentaire
  95. Critères agro-écologiques
  96. Croissance agricole durable
  97. Cuisine moléculaire
  98. Culture intensive
  99. Dates de fraicheur/prescription
  100. Déchets agricoles
  101. Décroissance
  102. Déforestation
  103. Dégradation des sols
  104. Demande en eau agricole (irrigation)
  105. Démographie
  106. Dépendance céréalière
  107. Dérèglements climatiques
  108. Désertification
  109. Développement de nouvelles maladies
  110. Développement durable des territoires
  111. Distribution alimentaire
  112. Eco système
  113. Ecologie
  114. E-commerce
  115. Economie résidentielle
  116. Efficience croissante
  117. Elevage du futur
  118. Emploi agricole
  119. Empreinte écologique
  120. Energie
  121. Enseignement et recherche
  122. Environnement
  123. Epandage intelligent
  124. Ethique
  125. Exploitations agricoles
  126. Exploitations laitières
  127. Exploitations maraîchères
  128. Faim
  129. Fast food
  130. Femmes et agriculture
  131. Ferme aquacole
  132. Ferme du futur
  133. Fermes
  134. Fertilisation des sols
  135. Filière avicole
  136. Filières agricoles
  137. Financiarisation de l’agriculture
  138. Food & agrobusiness
  139. Fooding
  140. Fooding curatif
  141. Forêts Bois
  142. Free Lifers / Simplicité volontaire
  143. Gains de productivité
  144. Gaspillage
  145. Gastronomie
  146. Gaz à effet de serre
  147. Génération Y
  148. Gestion des risques agricoles et régulation des marchés
  149. Gestion durable des ressources en eau
  150. Goût
  151. Gouvernance territoriale
  152. Gps
  153. Grande distribution
  154. Grandes enseignes
  155. Groupes forestiers
  156. Guerre des terres
  157. Haies
  158. Halal
  159. Home made
  160. IAA
  161. Industriels de l’alimentaire
  162. Inégalités
  163. Information du consommateur
  164. Innovation
  165. Innovations alimentaires
  166. INRA
  167. Integrated Food Energy Systems
  168. Jardinage
  169. Jardins de ville
  170. Jardins hors sol
  171. Jardins ouvriers
  172. Jardins potagers
  173. Label
  174. Label bio
  175. Légumes et fruits hors saisons
  176. Local
  177. Locavores
  178. Low cost
  179. Made in France
  180. Made in terroir
  181. Mal bouffe
  182. Manipulation transgénique
  183. Marchés fonciers
  184. Marketing alimentaire
  185. Marketing ethnique
  186. Marque ombrelle
  187. Marques alimentaires
  188. Matières premières agricoles
  189. Matières premières renouvelables
  190. Minceur (obsession ligne)
  191. Mondavores
  192. Mondialisation et international
  193. Multi canal
  194. Mutagenèse
  195. Nano aliments
  196. Nano food
  197. Naturel
  198. Néo-ruralité
  199. Normes
  200. Nourriture « médicalisée »
  201. Nourriture industrielle
  202. Nouvelle économie des territoires
  203. Nouvelles compétences
  204. Nouvelles technologies
  205. Nutrition
  206. Nutrition animale
  207. Nutrition santé
  208. Obésité
  209. Occupation des sols
  210. Œnologie
  211. Oenotourisme
  212. OGM
  213. Opa sur les terres arables
  214. Or bleu
  215. Organisations agricoles
  216. Origine aliments (Garantie)
  217. Origine des produits
  218. PAC
  219. Pâturages
  220. Pauvres
  221. Pauvreté rurale
  222. Pays émergents
  223. Paysan
  224. Pêche et aquaculture
  225. Pénuries
  226. Petites et moyennes agro-entreprises 
  227. Petits producteurs
  228. Plaisir
  229. Poissons transgéniques 
  230. Pôles d'excellence ruraux
  231. Politique agricole chinoise
  232. Politique agricole commune
  233. Politiques publiques
  234. Pollinisation
  235. Pollution
  236. Pollution d'origine agricole
  237. Polyéthylène «vert» 
  238. Potagers de crise
  239. Pratiques agronomiques
  240. Prévision
  241. Prévisions météo
  242. Principe de précaution
  243. Producteurs
  244. Production agricole durable
  245. Production et marchés
  246. Production porcine
  247. Produits de la mer
  248. Produits de la terre
  249. Produits du terroir
  250. Produits haut de gamme
  251. Produits laitiers
  252. Produits locaux
  253. Produits végétaux
  254. Progrès génétique
  255. Prolifération de pathogènes émergents
  256. Prospective
  257. Prospective agricole
  258. Prospective territoriale
  259. Protéagineux 
  260. Protéines animales
  261. Proximité
  262. Qualité
  263. Qualité nutritionnelles
  264. Recherche agronomique
  265. Réduction de l’empreinte carbone
  266. Réduction du gaspillage et des pertes
  267. Réhabilitation de l’agriculture
  268. Rendements
  269. Résilience des socio-écosystèmes agricoles
  270. Responsabilité sociale
  271. Ressources marines
  272. Ressources naturelles
  273. Révolution agricole
  274. Révolution forestière
  275. Risque zéro
  276. Risques sanitaires
  277. Riz
  278. Robots
  279. Ruralité
  280. Salon international de l’agriculture
  281. Sans-labour
  282. Santé
  283. Santé et risques sanitaires
  284. Scénarios sur l’alimentation du futur
  285. Secteur avicole
  286. Secteur stratégique
  287. Sécurité
  288. Sécurité alimentaire
  289. Sécurité alimentaire mondiale
  290. SIAL
  291. Slow food
  292. Snacking
  293. Stratégies d’achat alimentaire
  294. Sucre
  295. Supply chain
  296. Syndicats agricoles
  297. Système de guidage des tracteurs
  298. Tendances alimentaires
  299. Territoires ruraux
  300. Terroir
  301. Tourisme rural
  302. Toxicité
  303. Traçabilité
  304. Trading haute fréquence
  305. Transformateurs 
  306. Transparence
  307. Travail et emploi (agricole)
  308. Usages des sols
  309. Utilisation socio-économique des sols
  310. Valorisation des produits
  311. Variété génétiquement modifiée
  312. Végétariens
  313. Vente en ligne de produits alimentaires
  314. Volatilité des prix / instabilité

lundi, 28 mars 2011

1 français sur 5 sera un FREE-lifer d'ici 2015

De plus en plus de français décident individuellement de changer de vie, de rompre avec des modes de vie version "prêt à porter", de tirer les conséquences systèmes socio-économiques déceptifs. Que l'on soit consommateur, salarié, etc nous avons été éduqués avec l'idée d'un monde illimité, une croissance sans fin, l'espoir de gagner plus. En 2011, précarité, baisse du pouvoir d'achat, instabilité et développement de la pauvreté, sont autant de signaux qui peuvent nous amener à nous faire réfléchir sur la quête du sens, et de constater que le bonheur n'est pas en vente sur e-bay. Toutefois, adopter le free lifing, ce n'est pas une fuite, car au contraire, la quête de la frugalité, de la simplicité, de l'authenticité, du minimalisme,...demande un effort hors normes. S'affranchir de schémas sociaux mainstream, c'est une vraie démarche, une organisation de sa vie spécifique, une mobilisation permanente de son énergie (donc tout le contraire de la paresse). Cette étude permet de faire le point sur un mouvement sociologique de fond, où ce que l'on cherche, c'est... l'essentiel, le sens de la vie, la lenteur, la simplicité voluptueuse, le lien social, l'autonomie !!!

ETUDE A TELECHARGER

http://www.scribd.com/doc/45163287/Les-Free-Lifers-Rene-D...

SAVE THE DATE : 7 avril 2011, RDV à Lille pour Mobility Planet et la découverte du projet CREATINOVE

Alors que nous sommes en train de réinventer nos économies et pratique des économies de transition, SKEMA Business School s’est engagée dans un projet innovant transform-acteur destiné à modifier durablement notre manière d’apprendre et travailler afin de former des managers capables d’imaginer ce que les entreprises devront mettre en œuvre demain en alliant responsabilité sociale, sociétale et environnementale. Leur thème de réflexion porte sur la mobilité individuelle et collective. Quels sont les leviers et les freins de la mobilité en entreprise ? [au niveau de individuel et collectif]

Ils ont travaillé avec un groupe de 20 étudiants et le fruit de leur travail sera présenté le 7 avril 2011, lors de l’évènement Mobility Planet. 
Une journée qui rassemblera 150 personnes sur le campus de Lille et qui sera retransmise en live sur Internet. Des entreprises, des diplômés, des étudiants, des chercheurs et des artistes vont porter le temps d’une journée un regard neuf sur la mobilité grâce à l’art, la technologie et au management créatif.

Un évènement O.V.N.I [Objet Vivifiant, Nourrissant et Innovant] qui devrait déjà interpeller les responsables RH [ Richesses Humaines] !!!

Un évènement peu commun dans les formats habituellement proposés aux entreprises pour réfléchir sur un sujet alors nous comptons sur des personnes référentes et influentes sur le web en matière de prospective pour cautionner notre évent. Ce ne sont pas des extra-terrestres mais bien des terrestres extras !

 20 étudiants travaillent sur le projet CREATINOVE [http://www.mobility-planet.com/ ] depuis six mois. Le fruit de leurs explorations sera présenté le 7 avril 2011 prochain, lors de l’évènement « Mobility Planet » avec comme intention de vous faire "Rêvaliser la mobilité pour rivaliser de mobilité".

Ils convient des entreprises, des chercheurs, des enseignants et des étudiants à venir imaginer les différentes facettes de notre mobilité individuelle et collective.

 

En savoir Plus ? 

http://www.slideshare.net/lafuseeskema/mobility-planet-20...

 

Cet évènement sera, dans le format et le contenu, le reflet de ce programme pédagogique innovant de co-création. Une journée d'exploration autour du thème de la mobilité où l'on utilise le cerveau droit, développe des échanges avec des contacts ciblés, expérimente les différentes facettes de cette mobilité en utilisant les éclairages de l'art, du management et de la technologie.

 

 

CONFERENCE EXCEPTIONNELLE avec Gunter Pauli le 18 mai 2011 !!!

gunter.jpgUNE CONFERENCE EXCEPTIONNELLE avec Gunter Pauli

SAVE THE DATE : 18 Mai 2011 à Paris.

Thème « Le rôle pionnier du Japon en ce qui concerne la gestion environnementale et le protocole de Kyoto en particulier.»

 Gunter Pauli est un entrepreneur belge qui parle sur l’importance « d’apprendre de la nature » pour l’implantation des « business models ». Après des années d’expérience, il a conçu un modèle économique basé sur la réutilisation des déchets pour leur donner une valeur ajoutée dans le marché et créer des emplois, du capital social et de la durabilité parmi diverses innovations. Ses publications parlent de projets réalisés mais aussi de projets qui sont en cours maintenant partout dans le monde : Japon, Colombie, Bhutan… En 1994 Gunter Pauli a créé au Japon sa fondation ZERI « Zero Emissions Research and Initiative » (http://www.zeri.org) et se consacra pendant deux ans dans le cadre d’un contrat financé par le gouvernement japonais et avec l’aide de 300 chercheurs du monde entier, à la recherche de solutions et alternatives rentables, réellement non polluantes et créatrices d’emplois. Il nous interpelle avec des innovations disruptives qui peuvent résoudre les crises écologiques que nous traversons. Par exemple, il nous incite à adopter le biomimétisme pour sortir des impasses actuelles. Aujourd’hui, Gunter Pauli essaye parmi ses initiatives de transmettre un message et affirme « qu’il faut changer fondamentalement nos façons de penser. Nous devons créer des chemins pour que nos enfants imaginent un futur différent afin qu’ils ne répètent pas nos erreurs”. Par ailleurs, auteur du livre "The Blue Economy – 10 Years, 100 Innovations, 100 Million Jobs", il nous prouve que nous pouvons changer le monde !

Une conférence « fund raising » en aide au Japon organisée par l’agence Plateforme.

Pour plus d’information téléchargez le formulaire suivant :

http://www.scribd.com/doc/51711950/Conference-Gunter-Gaul...

Low cost, signal faible ou signal fort pour la prochaine décennie ?

Le low cost: anatomie et perspectives d'un modèle

Collection prospective et entreprise n° 15
Eclairages sur les entreprises dans un monde ouvert


Longtemps cantonné à l’aérien et à la distribution alimentaire, le low cost se diffuse aujourd’hui dans de nombreux secteurs : automobile, banque, assurance, services à la personne... Pour autant, dans ces nouveaux domaines, le low costoccupe pour l’heure une part de marché très limitée, contrastant avec l’image d’un modèle gagnant l’ensemble de 
l’économie. 


L’ouvrage propose une analyse précise et pertinente du modèle économique attaché au low cost. Le low cost est considéré ici comme une innovation radicale, de rupture, dont les opérateurs installés doivent tenir compte...

Qu'est-ce que la Beauté au 21éme siècle ? Réponse dans l'ebook (gratuit) de René Villemure

Un moment furtif dans notre existence, ...éphémère comme un mot tracé dans un carreau glacé sous un souffle chaud? Qu'est-ce que la Beauté? C'est dans l'esprit de cette réflexion qu'est né ce projet d'un E-Book sur le sujet réalisé par René Villemure, Président de l’Institut québécois d'éthique appliquée.

Le tout a commencé par une discussion initiée et menée sur la Beauté sur le groupe de l’Observatoire des tendances de Linkedin (http://www.linkedin.com/groups?about=&gid=1416777&...) puis, peu après, est survenue l'idée de condenser et de préserver les contributions et de les offrir au plus grand nombre, afin que la vie, qui est parfois triste, soit un peu plus belle...Cet e book est donc la quintessence de plus de 350 commentaires passionnés.

Un projet ambitieux qui met de l'avant une production web exceptionnelle réalisée par Bleuoutremer, des photos originales de Marc Michiels et de Martin Rondeau puis une trame musicale originale composée par Jeannot Bournival. Tous ont contribué de manière bénévole à ce produit atypique.

Un bel exemple d’intelligence collective et esthétique ! Un ouvrage avec la Québec touche ! Vous pourrez le regarder, l'écouter et vous laisser transporter sur les ailes de la Beauté.

Ce projet est offert en diffusion libre et fait pour être partagé.

La Beauté, c'est pour tous...

Pour télécharger rendez-vous sur..

www.chasseursdetendances.net

 

 

Quel est le péché capital tendance qui va générer le plus de new biz en 2011 ?

Parmi les 7 péchés capitaux, quel est celui qui va générer le plus de nouvelles idées de produits ou de services pour satisfaire le consommateur en 2011 :

  1. la gourmandise
  2. l’envie,
  3. l’orgueil
  4. la paresse
  5. la luxure
  6. l’avarice,
  7. la colère,

Ce classement est une synthèse d'une discussion sur le groupe de l'Observatoire des tendances de Linkedin avec plus de 90 commentaires. Maintenant designez vos prochains produits et services en fonction des péchés capitaux de vos clients !

 

 

 

 

 

 

 

 

SONDAGE FLASH SUR LA TENDANCE CHEMISE HOMME 2011

Quels sont les choix privilégiés de 2011 : fonction, prix, plaisir, dandysme, conscience planétaire, etc ?

 

Choix 1

  • Style
  • Toucher / Sensation tactile notamment avec de nouveaux matériaux, textiles à base de nouvelles fibres (ex bambou), très douces,
  • Prix
  • Originalité

 

Choix 2

  • Cols (Mao, double col, bicolore, etc)
  • Matière légère, anti-transpirante, sans repassage, éco-conçue, 

 

Choix 3

  • Choix dans les tailles
  • Coupe générale
  • Facilité au repassage
  • Légèreté du tissu
  • Marque
  • Produit in Europe ou made in France
  • Qualité

 

Items non retenus par le panel

  • Choix dans les tissus
  • Confort / aisance
  • Couleur
  • Coutures apparentes
  • Doublure intérieure col ou manches
  • Durabilité du modèle
  • Minimalisme
  • Nombre de boutons sur les manchettes
  • Perfection
  • Possibilité de personnalisation avec les initiales ou d’autres détails
  • Possibilité demi mesure ou sur mesure
  • Qualité ou originalité ou nombre de Boutons

 

Merci pour l’aide du panel suivant (chasseurs de tendances sur facebook) !!!

  • Stella Terrat 
  • Laurence Hochart 
  • Steph Deubel 
  • Estelle Gousson 
  • Art Morisson 
  • Nanou Bresmal Zeevart
  • Emily Duret
  • Patrice Lhoumeau 
  • Tony Caffin  

dimanche, 13 mars 2011

Quelle prospective de la spiritualité, du religieux et de l’humanisme ?

Face à la montée de l’égo_opportunisme, pour quand un groupe de réflexion prospectif pour réévaluer ce qui est fondamentalement bon et/ou mauvais pour l’éco système social ? Pour quand une prospective de la spiritualité et de l’humanisme ? 

Après plusieurs décennies de matérialisme, de la course à l’avoir versus être, de l’explosion de l’ego casting et du superMOI, on aurait pu croire que la spiritualité, le divin était mort, puisque la vie s’était réincarnée dans les plasmas, la technologie, le progrès et l’argent… Pour certaines religions traditionnelles, les lieux de culte se sont retrouvés désaffectés. La foi et la spiritualité auraient migré ? Certes il y a eu la vague New Age, le développement personnel pour guérir le mal à l’âme, les réseaux sociaux faisant office de thérapie collective et puis le besoin de croire à des idéologies…non religieuses. Des totems artificiels sont réapparus. Certains se sont lancés dans des rassemblements comme Burning Man au milieu du désert américain  http://fr.wikipedia.org/wiki/Burning_Man . Au bout du bout, après l’hyper consommation, chacun s’aperçoit qu’un home cinéma n’est pas suffisant pour donner du sens à la vie. Certains se sont orientés vers les sectes. On assiste à des résurgences de nouveaux systèmes de morale qui pourraient être une forme de spiritualité. Sur d’autres continents, des religions ancestrales constituent le backbone politique de nations, un référent sociétal, un guide pour leur futur.  La nature ayant horreur du vide, en Amérique du Nord,  des mouvements religieux pentecôtistes, conservateurs, libéraux et réformistes se sont multipliés.   Le créationnisme a trouvé ses adeptes. Alors que le dragon de la mondialisation fait ressurgir des peurs reptiliennes, qui va remporter la mise du « marché de la spiritualité » ? Va-t-on vers une spiritualité ou un sentiment religieux de type pop corn, polymorphe, polycentrique, multipolaire, bespoke ? Le religieux va-t-il être un cheval de Troie ? Les entreprises peuvent être une nouvelle forme de famille ou de secte 2.0, une arche de Noé face à un monde instable ? La génération Y, va-t-elle rendre obsolète ce besoin ancestral de spiritualité ? En bref, c’est quoi l’avenir de la spiritualité ? Des mouvements ou élans collectifs avec des systèmes de croyance ou est ce à chacun de se construire son propre système de valeurs, un eco système pouvant se substituer au besoin de divin ? A moins que nous soyons dans une culture zapping et d’hybridation ? Chacun fait son shopping  spirituel tout au long de sa vie, en fonction de ses rencontres ?

 

Le chien est l’avenir de l’homme

Les Baby boomers ont ouvert la voie, mais avec le développement de la solitude, les animaux de compagnie sont un marché colossal, 200% bankable. Encore plus fort que l’accompagnement des personnes âgées ? Aujourd’hui, les animaux de compagnie sont considérés comme une extension de nous même ou un selon le cas un miroir thérapeutique. Exemples de prestations (liste non limitative)….

  1. Anti dépresseurs  (http://www.psy-luxeuil.fr/article-fait-grave-chiens-et-ch...)
  2. Hôtels de luxe pour animaux (http://fr.oyster.com/hotels/theme/pet-friendly-hotels/pam...)
  3. Sofas pour chiens (http://www.lafavorite.fr/Eng/sofa1.html)
  4. Coach
  5. Coiffeur
  6. Nourriture anti âge ou anti poids
  7. Promeneur d’animaux (http://www.conceptkalin.com/)
  8. Dresseurs comportementalistes
  9. Taxis
  10. Cimetière pour animaux de compagnie
  11. Nourriture ethnique
  12. Médicaments pour soigner l’arthrite
  13. Pilule contraceptive pour chienne
  14. Garderie
  15. Masseurs
  16. Psys
  17. Vétérinaires
  18. Transports premium par avion (http://www.animalairways.com/)
  19. Garde à domicile
  20. Vêtements et bijoux
  21. Pose de cristaux sur les griffes (http://www.calizoo.ca/pose-de-cristaux-swarovski-sur-grif...)
  22. Programmes amincissants 
  23. Spas
  24. Restaurants
  25. Services funéraires
  26. Peignoirs pour animaux de compagnie
  27. Garde du corps
  28. Caisse pour chien design (http://www.alphite.com/13876/)

 

jeudi, 10 mars 2011

Les consommateurs "atypiques" sont arrivés, selon Philippe Lemoine PDG de LASER

Penser et agir différemment , entreprendre librement , consommer autrement ... Tels sont les crédos des consommateurs "atypiques". Non salariés volontaires (ou pas) et donc  à revenus irréguliers choisis (ou subis). Ce sont de consommateurs impliqués, actifs, informés, malins, usagers natifs du Web et solidaires. Ils veulent agir sur le réel grâce à leur mode de consommation, leurs attentions et leurs actions. Ils veulent être et rester "Entrepreneurs de leur vie", selon la formule de LaSer.

LaSer, via son département Étude et Prospective, étudie régulièrement cette population spécifique.Le résultat dévoile une nouvelle terminologie pour qualifier cette cible : les "ego opportunistes". Ils seraient 2,4 millions en France, entre 25 et 35 ans. C'est une population plutôt urbaine, bien éduquée, en couple ou célibataire et solvable. « Ils ne sont pas dupes des codes de la consommation, continue David Stut. Ils possèdent un regard critique. Ils prônent un certain individualisme, tout en étant actifs sur les réseaux sociaux. Enfin, il sont opportunistes. » ... Ils épargnent peu et gèrent l'argent de façon  intuitive. Ce sont des jouisseurs animés par quatre valeurs fondatrices : l'autonomisation, les réseaux, la décompression (ils attirés par le ludique, l'expérience) et l"anti déclassement" (ils succombent facilement à l'hédonisme de classe)...

http://www.e-marketing.fr/Article-A-La-Une/Les-consommate...

 

La nouvelle révolution du service est en marche, avec Philippe Bloch

Son livre "quadruple play" "Service compris 2.0", sous-titré 360 idées pour améliorer la qualité de service à l'heure d'internet vient de sortir. 25 ans après " Service compris " (500 000 exemplaires vendus) et que le service va être au cœur de la réinvention de nos économies, il était indispensable d’avoir un ouvrage de référence en 2011 !

Plus d'infos sur www.servicecompris2-0.com. Avec des applications smartphone associées à l’ouvrage !!

 

2033, Atlas des futurs du monde, vient de sortir

Surpopulation, crise alimentaire, épuisement des ressources, pénurie de pétrole, réchauffement climatique, disparition des espèces, guerre de l’eau : l’avenir que le monde réserve est-il aussi noir qu’on le laisse généralement penser ? 2033, Atlas des Futurs du Monde apporte des éléments de réponse à cette ambitieuse question. Au travers des nombreux enjeux que l’ouvrage de prospective aborde et relie ensemble, il repère les mutations en cours afin d’éclairer les futurs possibles d une manière raisonnée, sans céder au fatalisme ni à l’utopisme. En croisant la science politique, l’économie et la géographie, il propose une cartographie des futurs possibles et donne à voir les contours du monde en gestation.  La réponse s impose alors au fil des pages : ce n’est que si nous restons passifs que nous nous réservons le pire des futurs possibles. Car le futur n’est pas écrit. Plusieurs années de travail, de recherche et de terrain, des scénarios, des textes synthétiques d une grande clarté, plus de cent cinquante cartes et graphiques innovants, des centaines de références : 2033, l’Atlas des Futurs du Monde est un livre hors normes.  « Atlas du futur » et « futur de l’atlas », il allie le sens et le beau pour esquisser d’un trait nouveau le monde et son avenir. 

Virginie Raisson est analyste en relations internationales et dirige le Lépac, un laboratoire indépendant d études géopolitiques et prospectives.

 

http://www.amazon.fr/2033-Atlas-futurs-du-monde/dp/222111...

 

Un ouvrage indispensable sur les Signaux Faibles !!!

Signaux faibles, mode d'emploi – Prospective /// Déceler les tendances, anticiper les ruptures

 

Par Philippe Cahen

 L'étude des signaux faibles est une méthode de prospective porteuse de grandes potentialités créatives. Mais comment faire pour pratiquer ? S'appuyant sur de nombreux exemples du monde réel, Philippe Cahen propose une méthode de travail pas à pas, du recueil à l'exploitation des signaux faibles :

  1. Comment et où recueillir les signaux faibles ;
  2. Comment les classer et les faire parler ;
  3. Comment imaginer les ruptures de demain ;
  4. Comment mettre en oeuvre cette méthode dans l'entreprise.
  5. Les signaux faibles constituent ainsi un outil extrêmement précieux d'anticipation des évolutions de la société, qui permet à l'entreprise comme au particulier d'accéder à une vision dynamique du futur.

Au sommaire

  1. Qu'est-ce qu'un signal faible ?
  2. Pourquoi rechercher les signaux faibles ?
  3. Les signaux faibles, un état d'esprit
  4. Recueillir les signaux faibles
  5. Classer les signaux faibles
  6. Faire parler les signaux faibles
  7. Anticiper les ruptures
  8. Organiser l'entreprise pour les signaux faibles

 

http://www.editions-eyrolles.com/Livre/9782212547788/sign...

 

Quelques groupes FACEBOOK prospectifs dans l'esprit du LAB...

 

NOMS DES GROUPES (liste non limitative)

  1. 2020-2050
  2. ADN 2.0
  3. Assistant(e) du futur
  4. BRA!N WORLD DES CREATIFS & INNOVATEURS
  5. Business Anti Crise
  6. Centre des Acteurs de la Construction, du Bâtiment et de l’Environnement
  7. Chasseurs de tendances
  8. Dessine-Moi Une TPE
  9. Emplois du futur
  10. Entrepreneuriat 2.0
  11. Entreprise 2030
  12. EXPERIENCES DE MARQUE DECEPTIVES™
  13. FUCK LA PEUR
  14. Generation Y
  15. GENERATION Y
  16. Groupe de salubrité publique contre les Pervers Narcissiques (PN)
  17. I AM A TRICKSTER
  18. Iconoclaste
  19. KEY BLOGUEURS INFLUENTS
  20. KeyNote Speaker
  21. Les FREE-lifers
  22. Les Veilleurs Institutionnels
  23. Maslow 2.0
  24. Observatoire de la Pauvreté
  25. Observatoire de l'Habitat Mobile Portable Individuel
  26. Observatoire des tendances
  27. Observatoire du Luxe
  28. Palace Insider
  29. Progrès OFF
  30. Prospective
  31. RdV le 27.09.2019 au Panthéon à Paris
  32. Restaurants "Tendance" à Paris !!!
  33. Trans Human
  34. VIEILLIR EN FRANCE DEMAIN
  35. WEB 4.0

 

Quels lieux pour faire un CODIR tendance avec des cadres blasés ?

 Proposition non exhaustive !

  1. http://www.mamashelter.com/services 
  2. http://www.abbayedecernay.com/ [pour une retraite…spirituelle…premium]
  3. http://lacantine.org/ [pour un séminaire techno]
  4. http://www.maisondesmetallos.org/
  5. http://www.insep.fr/fr/prestationsdeservices/locationdins... [pour un environnement sportif]
  6. Sur une péniche
  7. Le cyclone studio http://www.cyclonelestudio.com/cyclone.html
  8. Le Duc des Lombards [jazzy]
  9. Atelier Richelieu [loft]
  10. Dans les locaux de Yahoo ou Orange ou un show room [textile ou techno]
  11. Disneyland
  12. Le show case
  13. Le double fond [thème magie]
  14. Institut du monde arabe
  15. Cercle national des armées
  16. Un musée privatisé
  17. Hard Rock Café
  18. Couvent des Recollets
  19. Galerie W http://www.galeriew.com/
  20. La Maison rouge
  21. Palais de la porte dorée
  22. Cyclone le Studio
  23. Bowling Foch
  24. Pavillon de l’eau http://www.eaudeparis.fr/pavillon/ [pour le côté développement durable]
  25. Le Chalet des iles
  26. Musée Dapper [arts africains]
  27. Les Vignes de paris de bagatelle
  28. Musée du vin
  29. Les espaces du moulin rouge
  30. Châteaux autour de Paris
  31. Universal Circuits [pour activité karting]
  32. Le Ranch [ambiance Farwest]
  33. Institut national d’histoire de l’art [INHA] http://www.inha.fr/spip.php?rubrique257
  34. Mercedes-Benz Center
  35. Hôtels avec Golf autour de paris
  36. SK le city resort paris
  37. http://www.lacourvalmy.com/
  38. Center parcs
  39. Palais de la Porte dorée
  40. Presbytères ou monastères autour de Paris
  41. Stade Charlety
  42. Un squat
  43. Un datacenter [pour les cadres sourds et muets, c’est gênant]
  44.  L'ancien sanatorium d'Aincourt
  45. Un village de tentes au Bois de Boulogne
  46. Le collège des Bernardins http://www.collegedesbernardins.fr

 

En bonus, les propositions Astrid Dalais !

Si c'est pour une journée ou moins, un lieu contemporain et surprenant comme : Mama Shelter, Galerie W ou Les Espaces du Moulin Rouge
Si c'est plus d'une journée, un château ou Monastère en dehors de Paris ou un lieu artistique ou ces cadres blasés peuvent être "touchés" par l'art.

OU

lors d'un de ces événements :
un programme sublime d'événements exceptionnels qui associent patrimoine, musique et culture.

  1. Les Opéras en Plein Air avec Madame Butterfly de juin à septembre dans 10 châteaux extraordinaire dont le Château de Chantilly, la cour d'honneur de l'Hôtel National des Invalides, le Mont Saint Michel ou le Château du Champ de Bataille
  2. Les Feux de Chantilly, les 17 et 18 juin 2011, un duel pyrotechnique dans le cadre du Château de Chantilly, un événement unique mettant en scène des artificiers de la jeune génération.
  3. Les Promenades Musicales de Compiègne, le 2 juillet 2011, un après-midi musical dans le Parc du Palais Impérial de Compiègne consacré à l'œuvre de Beethoven.
  4. L'exposition Romy Schneider à partir de novembre à Boulogne Billancourt.
  5. L'exposition Brigitte Bardot qui ouvrira ses portes cet été.

 

Sources d’infos pour aller plus loin !

  1. http://www.bedouk.fr/
  2. http://www.chateauform.com/fr/
  3. http://www.abcsalles.com/
  4. http://www.1001salles.com
  5. http://autourdunetable.com/

 

 

MOTS CLES 2011 à surveiller

Liste non exhaustive, édition mars 2011

  1. Asie
  2. Authenticité
  3. Bien-être
  4. Changement social et économique 
  5. Chaos
  6. Circuits courts
  7. Communauté
  8. Complexité systémique
  9. Conflits/concurrences
  10. Conscience
  11. Consommation ajustée
  12. Croisement culturel
  13. Cultures
  14. Défoulement / compensation
  15. Développement Euroméditerranéen
  16. Développement Personnel
  17. Diversité
  18. Do it yourself
  19. Economie sociale/solidaire/alternative
  20. E-education
  21. Ego Opportunisme
  22. Empathie
  23. Entrepreneuriat féminin
  24. Ethique
  25. Expériences
  26. Flux migratoires
  27. Free lifer
  28. Géolocalisation
  29. Globalisation
  30. Gouvernances géopolitiques
  31. Identité (s )
  32. Immatériel
  33. Innovation de rupture
  34. Intégration régionale
  35. Jeu
  36. Lien social
  37. Locavore
  38. Low cost
  39. Micro finance
  40. Multipolaire/Polycentrique
  41. Pauvreté / Précarité
  42. Relations Nord-Sud
  43. Réseaux sociaux
  44. Résistance
  45. Ressources Humaines
  46. Retail
  47. Risque
  48. Risques sanitaires
  49. Secret des affaires
  50. Sens
  51. Services / Serviciel
  52. Slow
  53. Socialement responsable
  54. Traçabilité
  55. Valeurs

 

Tourisme du futur & grands voyages

Le tourisme est en pleine transformation notamment sous la pression des consommateurs. Même si le couchsurfing est un épiphénomène et qu’il y aura toujours certains clients attirés par des villages de vacances repliés sur eux-mêmes, il est probable que le voyageur d’aujourd’hui est en demande de sens, d’authenticité, d’expériences, de découvertes, du ludique. Même les voyages de luxe, se la jouent… Qui n’a pas besoin de revenir aux origines pour décompresser et revenir plus fort dans les grandes mégapoles ? Certes la crise est passée, et le consommateur_agile traque les meilleurs plans, réduit en cas de besoin son séjour, négocie, évalue et revendique clairement son autonomie. Il veut être acteur de ses vacances et voyager autrement. Avec internet, chacun peut devenir un expert du voyage, en y consacrant du temps. Face à cette facilité déconcertante à réaliser de grands voyages à tous les prix, il y a le questionnement sur l’impact sur l’environnement de ce tourisme tout azimut, y compris dans des zones de la planète peu exposées à la « civilisation ». Hédonisme versus responsabilité, le match n’est pas aussi clair que cela. Il y a aussi la tectonique de la mondialisation avec les désordres politiques et une insécurité multiforme, qui est une donnée importante. Ainsi certains passent sans transition des grands voyages au tourisme de proximité (une inspiration de type locavore, une anticipation du peak oil ou la baisse du pouvoir d’achat ?) !! Bien sûr les comportements ne seront pas les mêmes entre les nouveaux seniors, la génération Y, les Free lifers, les UHNWI {Ultra-High-Net-Worth Individuals}, HNWI {high-Net-Worth Individual} ou VHNWI {Very High Net Worth Individuals}. Allons-nous vers un marché à niches ? (par exemple, avec le tourisme médical qui hybride plusieurs attentes dans un seul produit) Avec la réalité augmentée, peut-on imaginer que le tourisme virtuel constitue à moyen terme un produit alternatif (non polluant) ? Quels seront les critères de choix des produits tourisme du futur : simplicité ? prix ? rapidité à l’achat ? sécurité ? atypique ? climat ? éthique ? responsable socialement ? bespoke ? culturel ? etc Ce groupe vise à déterminer les tendances et enjeux du tourisme et des grands voyages dans les 5 ans à venir. Il va bénéficier de la coopération de Josette Sicsic, Spécialiste de la veille sur le Tourisme. A terme, l'objectif est de constituer une plate forme d'experts en matière de tendances orientées tourisme, y compris les grands voyages.

http://www.linkedin.com/groups/Tourisme-futur-grands-voya...

 

Quelle sera l'intelligence du futur ?

Avec la montée des neurosciences, allons-nous nous éloigner de l'emprise de notre cerveau reptilien et nous orienter vers une intelligence plus interconnectée et coopérative ? Cette idée d’explorer cette piste est née récemment d’une conversation avec Raphaële Bidault-Waddington qui m’a parlé d’intelligence esthétique, ce qui a donné lieu à une discussion sur le groupe de l’Observatoire des Tendances sur Linkedin. Plusieurs dizaines de participants guidés par Jean-Louis SWINERS ont permis d’aboutir à cette hot liste. Bien sûr, il n’est pas question de classifier de façon irréversible l’intelligence, mais de l’approcher avec différents angles, sans oublier l’humain !!! Synthèse à suivre prochainement, avec la liste complète des contributeurs !

  1. Adaptative
  2. Ambiante
  3. Animale
  4. Artificielle
  5. Associative
  6. Biomimétique
  7. Cognitive
  8. Collective
  9. Compétitive
  10. Concurrentielle
  11. Connective
  12. Coopérative
  13. Créative
  14. Créatrice
  15. Culturelle
  16. Cybernétique
  17. Décentralisée
  18. Divine
  19. Emotionnelle
  20. Esthétique
  21. Fluide
  22. Gagnante
  23. Harmonique
  24. Holistique
  25. Instantanée
  26. Intégrée
  27. Interdisciplinaire
  28. Interconnectée
  29. Intuitive
  30. Multiple
  31. Neuronale
  32. Online
  33. Philharmonique
  34. Polymathique
  35. Réciproque
  36. Rusée
  37. Sensible
  38. Sexuelle
  39. Sociale
  40. Sportive
  41. Systémique
  42. Transversale
  43. Universelle
  44. Virtuelle on line

 

 

 

dimanche, 20 février 2011

Apero Tendance(s) 2030 / Save the date 3 mars 2011

APERO Tendance(s) 2030

Un événement proposé par l’Observatoire des tendances

www.the-lab.fr  

Jeudi 3 mars 2011 de 19 h à 21 h 30

RDV Villa Violet http://www.villa-violet.com/

115, rue Saint Dominique, 75007 Paris

 

Vous êtes chasseur de tendances, influenceur, veilleur, communicateur, précurseur,  explorateur, penseur,  testeur, observateur de l’air du temps, marketeur, planneur stratégique, think tanker, trend-setter, early adopter, décrypteur ou décodeur de phénomène de société, keynote speaker, électron libre… et le futur vous intéresse ? Vous croyez aux vertus positives de la sérendipité et la richesse des échanges sociaux ? Alors rendez-vous pour un RDV informel  & éphémère dans un lieu inédit en plein Paris !

Contact : René Duringer / Trendspotter / 06 03 40 79 91 / smartfutur@gmail.com / http://twitter.com/#!/duringer

 

Inscription sur…

http://fr.amiando.com/aperotendances2030

 

ps. pour ceux qui ont envie de partager une passion pour un champagne, un vin particulier ou une autre boisson, you are the welcome (facultatif !!!)

 

mercredi, 09 février 2011

Tendances luxe 2011 : téléchargez So Luxe 2011 !

TAGS_LUXE_2011.jpgTéléchargez le guide So Luxe 2011 pour les meilleures tendances du monde du luxe pour les 3 ans à venir avec un repérage des adresses premium

http://www.scribd.com/doc/48270224/SO-Luxe-2011


Au menu (premium)…

1.0

/ HIT PARADE DES RESTAURANTS 2011 PARIS

2.0 

/ HIT PARADE HOTELS PREMIUM, COOL, BOUTIQUE, DESIGN – PARIS

3.0

/ LES HOTELS ULTRALUXE EN FRANCE

4.0 

/ LES PRODUITS ET SERVICES QUI VONT RENOUER AVEC L'ADN DE L'ULTRA LUXE D'ICI 2015?

5.0 

/ CLASSEMENT DES 130 MEILLEURS HOTELS AU MONDE

6.0

/ 2011, le retour des signes intérieurs du luxe

/ 35 PISTES POUR 2011

/ LE LUXE DU FUTUR SERA UN CONCENTRE D’ULTRA NATURE non dénaturé

7.0

/ Hot liste de 50 référents possibles dans le domaine du luxe

8.0

/ LUXE & ILE DESERTE…LE LUXE PROTEIFORME EN ENVIRONNEMENT MINIMALISTE

9.0

/ 80 SITES POUR FAIRE DE LA VEILLE SUR LE SECTEUR DU LUXE

/ FOCUS SUR LES RESTAURANTS PREMIUM à PARIS 07

10.0

/ LUXURY TAGS

/ PROPOSITION DE 25 SCENARIOS/HISTOIRES POSSIBLES POUR LE NEO_LUXE A L’HORIZON 2015

 

 

RETAIL BANK 2015 : la fin du client objet ?

 

Cela fait plusieurs décennies que le système bancaire s’est organisé pour gérer de l’argent, avec un rapport de force incroyable entre la banque et le client final, presque un rapport parent/enfant où il est difficile de discuter. C’est tout un système dominateur dont le pilotage est guidé par sur le Retour sur Investissement, et très peu par la satisfaction client. A ce jour, il y a très peu de clients [particuliers ou entreprises] qui vont inverser ce consensus mou, avec une relation asymétrique où la banque gagne à chaque fois, comme au casino.

La crise financière a mis à nu un système de façon crue, en nous rappelant les rémunérations pratiquées par le head management des banques, même si les petits épargnants ou clients, après une légère indignation ont renoué avec une amnésie flottante sur un système non satisfaisant. Il y a des banques qui, culturellement, sont restées proches de leurs clients. Même s’il y a des guichetiers et quelques conseillers qui arrivent à générer un « lien social / chaleureux [ ?] / Empathique » le client est une machine à acheter des produits ultra marketés.

Nous sommes dans des usines bancaires où des marketeurs inventent de nouveaux produits que doivent vendre les « points de vente », avec des procédures normalisées, des tableaux croisés, des scorings, des suivis pointus de l’activité commerciale et souvent des processus de décision qui remontent au niveau central. Cette industrialisation à outrance du secteur résulte largement du mouvement de dérégulation et de mondialisation. Pour quand une banque indienne ou chinoise à côté de votre boulangerie traditionnelle ?

Les outils de gestion industrielle focalisent sur les sources de revenu et ne permettent pas d'avoir un plan large de ce qui se passe dans la société, donc des préoccupations croissantes des gens face à une crise qui est en train de miner nos modes de vie et les avenirs que nous nous représentions. De ce fait, au lieu d'inventer les produits et les services correspondants à cette nouvelle situation, au lieu de produire une nouvelle promesse corporate axée par exemple sur la proximité et la solidarité, on reste dans l'optimisation du métier actuel, issu des trente glorieuses et de la bancarisation. Des organismes comme le BCG mettent en évidence le manque de préparation du home banking aux évolutions des consommateurs, aux méga tendances sociétales.

Qui d’ailleurs arrive à s’étonner de la distribution de prêts à gogo…à des ménages déjà surendettés ? Nous frôlons les limites d’un système qui se cannibalise tout seul, puisqu’il s’agit d’un capitalisme financier, où l’intérêt du client final n’est pas intégré. On peut se retrouver avec des clients ayant souscrit des produits inadaptés ou parfois toxiques [quand l’inadaptation a des conséquences très négatives].

Pendant ce temps l'économie démonétisée est en marche : cette économie réelle et quotidienne où l'argent - les monnaies officielles des États - ne joue presqu'aucun rôle et qui génère, à tour de bras, valeurs et emplois. Les transactions qui s'y font se réalisent en l'absence des monnaies officielles: trocs, bénévolats, "open source", pros mérismes, monnaies privées...[cf. ouvrage de Marc Halévy]. L’argent, n’est plus le pivot incontournable, car il y a d’autres systèmes de transactions, d’autres circuits. Il y a des circuits à base de citoyenneté ou solidarité. Les entreprises s’organisent aussi en fonction d’intérêt commun dans des groupes qui ont du sens.

Mais surtout, il va y avoir la génération Y, qui va arriver avec d’autres référents, sans la peur du grand méchant loup, et vont raisonner cash [sans jeu de mot] en déterminant de façon cynique ce qui est le plus avantageux de leur point de vue, d’autant plus qu’ils sont 100% techno inside et savent repérer les meilleures offres [ce qui va être crucial, car ils savent que l’argent sera plus rare dans le futur… pour eux].

Autre signal faible, il y a une partie de la population française à la recherche d’une vie qualitative, qui va consommer différemment, plus minimaliste, appelons les Free-lifers [http://www.scribd.com/doc/45163287/Les-Free-Lifers-Rene-D...]. Sachant qu’ils vont avoir la manie d’aller à l’essentiel, au fonctionnel, il est vraisemblable qu’ils ne vont pas consommer tous les services et produits du système bancaire ! Toute la créativité des banques pour multiplier à l’infini les produits risque de désagréger face à la contraction du pouvoir d’achat des ménages qui vont passer au karcher ce qui n’est pas prioritaire, stratégique, vraiment utile. Or l’enjeu, c’est plutôt d’ouvrir le chantier de la course à la productivité, du reengineering… pour voir comment mieux associer les clients dans la chaine de valeur.

En 2011, c’est la consécration de vraies offres de banques en ligne avec des services gratuites [la première tentative, date du temps de la nouvelle économie avec ZE BANK], qui vont venir taquiner les systèmes traditionnels. Après les banques néerlandaises qui ont fait office très tôt de challenger, de nouvelles offres arrivent [ex : Fortunéo]. Il y aura d’autres offres low cost à venir !

En ce qui concerne le micro crédit, s’il faut encore attendre une version plus stable compte tenu de l’expérience de ces dernières années, mais il est sûr que tous les systèmes communautaires auront un gros avenir. L’organisation de solidarités dans le financement est indissociable d’une économie alternative en plein développement [voir offre dans les salons professionnels].

On pourra de plus en plus emprunter ou prêter voir placer de l'argent sans passer par le système bancaire classique mais en le contournant.

Rappelons aussi les moyens de paiement via le web, qui deviennent un nouvel outil de base pour tout internaute [PayPal, mais il y a d’autres formules de micro paiement sur le net]. Voir aussi bientôt la fin des chèques et l’avènement des SEPA. L’argent est digital. En attendant, voir le procédé qui permet d’utiliser son iphone pour faire des remises de chèques ! De toute manière de plus en plus de transactions passeront par le WEB. Qui gagner la mise ?

Aujourd’hui les banques sont devenues des supérettes où l’on vend [vent ?] du crédit, des assurances, de l’immobilier, des mobiles, des ordinateurs, des voyages, bientôt des micro-ondes ? A ce rythme, les banques vont ressembler à ces pharmacies qui ressemblent à des boutiques dédiées au bien être, où l’on oublie que l’on y vend aussi des médicaments ! Rajoutez à cela un chargé de clientèle qui va vous accompagner pendant quelques mois avant d’être muté. Résultat, un interlocuteur qui apprend sur votre compte, qui a une mémoire de poisson rouge, roule avec le frein à main et donc avec aucun conseil, juste la capacité à réciter un argumentaire du siège. Dans le même temps, le consommateur a un niveau d’exigence plus élevé dans son expérience avec son banquier et une performance financière différente…

Donc où le « client de base » va-t-il trouver du conseil ? En qui peut-il avoir confiance et discuter avec un interlocuteur qui cherche à défendre vos propres intérêts ? Pour les plus fortunés, beaucoup n’ont plus besoin de passer par les banques pour gérer leur patrimoine avec des conseils indépendants.

« La rencontre avec les vendeurs et conseillers dans les espaces physiques sera réservée à la relation de confiance et au dialogue. Elle exigera une écoute fine, personnalisée, respectueuse du client, la compréhension de ses rêves, de ses projets, de ses défis, de ses problèmes. Les agences bancaires disparaîtront au profit d eboutiques pour réaliser les rêves, où les clients pourront vivre un continuum entre l'univers virtuel et l'univers réel. La banque de détail qui survivra sera celle qui offrira le luxe suprême: un visage humain, lorsque celui-ci aura quasiment disparu de toutes les relations marchandes. A ce luxe n'accéderont que les clients encore capables de savoir ce que c'est que l'humain. Le nombre d'agences bancaires est donc appelé à se réduire drastiquement autour de 2020. Il y aura des "friches bancaires", comme il y a eu des friches industrielles. Sur ce point, comme d'habitude, la Finlande est en avance. Christian Mayeur »

En l’état actuel, il est peu probable que les boomers seront les révoltés qui vont donner des coups de boutoir à des systèmes financiers politiquement corrects.

Pour tous les acteurs du système bancaire, l’enjeu c’est de mener une vraie révolution, lancer des innovations, revoir un système de relation ship plus crédible, une vraie empathie, une prise de risque, une écoute ! Il faut privilégier le client ROI et non le ROI [Return on investment]. Peut-être revenir vers leur cœur de métier et stopper la diversification tout azimut ? Aujourd’hui les technologies permettent de reconstruire une chaine de valeur au profit du client final. On peut ainsi constater que les services de mobile banking sont encore rares ou poussifs.

Dans ce contexte, il faudra observer la stratégie des acteurs du monde mutualiste ou public. Aujourd’hui le paradoxe, est qu’ils ont voulu adopter l’ADN des banques privées au moment, où cette empathie sociale aurait été un atout concurrentiel. En effet un des enjeux, c’est de conserver son crédit moral à l’égard de ses clients, est dégager une confiance naturelle.

Les plus cyniques miseront sur la capacité de soumission et d’inertie des clients, englués dans des clichés pour les relations banques/clients ? Ne pas faire de vague…Le seul accélérateur pour avoir des effets visibles, serait l’arrivée massive de nouveaux challengers extérieurs au small world du retail banking ? On sait déjà que des innovateurs se préparent à inventer les pratiques responsables de la banque de demain, même s’il s’agit d’activités de niche dans un premier temps.

 En l’absence de menaces lourdes, on peut se demander si les acteurs traditionnels du secteur vont se réformer en profondeur pour aller vers une relation gagnant-gagnant avec ses clients ? En attendant, en silence, un autre système s’organise à la périphérie des « Apparatchiks du dernier siècle », de façon lente mais certaine… Certes la résistance au changement peut s’expliquer. C'est structurel : croyances qui aveuglent, nombrilisme, lourdeur de manœuvre, lenteur de l'anticipation, réactions tardives et inappropriées. Il s’agit de paquebots qui changent très lentement de cap.

Le versant positif c’est que tous les acteurs du secteur bancaire auront besoin d’être accompagnés dans ces nouveaux enjeux, la grande mue !

 Tags à suivre : mobile banking, home banking, retail banking, gestion de finances personnelles, dématérialisation des chèques, personnalisation de l'espace, Signature électronique, dématérialisation, interfaces riches, convenience banking, high tech banking, life assistance banking, bank industrialisation, retail banking technologie, technologie enablers, channel, poor banking, ethique, solidarité, community banks, universal banks, spécialistes, non-bank banks, low cost

A suivre dans les prochains mois : jechangedebanque.org, la NEF, le Crédit coopératif [ ?], Grameen Bank, la future Banque Ethique Européenne, Fortuneo, Binck bank, Monabanq, Boursorama, ING direct, e.LCL, les banques islamistes [ ?], les nouveaux projets innovants de financement solidaire/citoyen, etc

 

ps. cet article a été rédigé avec une intention rédactionnelle dramatique pour mieux souligner les enjeux du secteur et donc n'ont pas pour objectif de déclencher une polémique ou de déstabiliser les acteurs. C'est uniquement à visée pédagogique pour contribuer au processus de mue, puisque nous sommes tous clients du secteur bancaire !

 

mardi, 01 février 2011

HIT PARADE DES RESTAURANTS 2011 / PARIS

HIT PARADE DES RESTAURANTS 2011 / PARIS

Source : René Duringer, www.so-luxe.com

  1. 1728
  2. Alain Ducasse au Plaza Athénée
  3. Allard
  4. Ambassadeurs
  5. Ambroisie
  6. Apicius
  7. Arpège
  8. Astrance
  9. Atelier Joël Robuchon
  10. Atelier Maitre Albert
  11. Bistrot Saturne
  12. Bofinger
  13. Bon
  14. Cagouille
  15. Carré des feuillants
  16. Chez les anges
  17. Cinq
  18. Clarisse
  19. Cristal Room Baccarat
  20. Dessirier
  21. Dominique Bouchet
  22. Espadon
  23. Findi
  24. Gaya
  25. Gordon Ramsay
  26. Goumard
  27. Grand Colbert
  28. Grand Véfour
  29. Guy Savoy
  30. Hélène Darroze
  31. Hiramatsu
  32. IL VINO
  33. Jacques Cagna
  34. Jules Verne
  35. Kong
  36. La Cuizine
  37. La Fontaine de mars
  38. La Fontaine Gaillon
  39. La Table de Joël Robuchon
  40. L'Alcazar
  41. Lapérouse
  42. Lasserre
  43. L'Avenue
  44. Le Bristol, Hôtel Bristol,
  45. Le Café de l'Alma
  46. Le Café de l'Esplanade
  47. Le Chiberta
  48. Le Costes
  49. Le Cou de la Girafe
  50. Le Divellec
  51. Le Fumoir
  52. Le Murano
  53. Le petit niçois
  54. Le violon d'ingres
  55. Les cocottes
  56. Les Ombres
  57. LO Sushi
  58. Maison Blanche
  59. Maison de l’Amérique Latine
  60. Maison Prunier
  61. Marius et Janette
  62. Market
  63. Meating
  64. Michel Rostang
  65. Minipalais
  66. Mon Vieil Ami
  67. Montalembert
  68. Nabuchodonosor
  69. Pavillon Ledoyen
  70. Pershing restaurant
  71. Petit riche
  72. Petit Thiou
  73. Petrossian
  74. Pré Catelan
  75. Ralph Lauren
  76. Relais d’Auteuil
  77. Relais Gascon
  78. Relais Louis XIII
  79. Rotisserie d’en face
  80. Royce
  81. Senderens
  82. Shangri-la*
  83. Spoon
  84. Spring*
  85. Stella Maris
  86. Taillevent
  87. Temps au temps
  88. Thiou
  89. Thoumieux
  90. Tour d’Argent
  91. Villaret
  92. Vin sur Vin
  93. Ze Kitchen Galerie
  94. Zebra Square

 

samedi, 29 janvier 2011

Hit parade Hôtels premium, cool, boutique, design – Paris / janvier 2011

 

 

 

  • 3 Rooms Hotel  | PARIS 04
  • Amour | 9ème
  • Balzac | 8ème
  • Banque | 11ème
  • Bel Ami
  • Castiglione | 8ème
  • Castille Paris | 1er
  • Champs Elysées Plaza Paris 08
  • Claridge Bellmann | 8ème
  • Clarion Saint-James & Albany
  • Costes | 1er
  • Daniel | 8ème
  • Edouard 7 | Paris 02
  • Fouquet’s Barrière
  • Gabriel | 11ème
  • Hilton Arc de Triomphe | 8ème
  • Hôtel de Vendôme Paris 01
  • Hôtel Particulier Montmartre Paris 18*
  • Intercontinental Paris Avenue Marceau Paris 08
  • Jardins de la Villa | Paris 17
  • Jays | 16ème*
  • Jeu de Paume (du) | 4ème
  • Jules | 9ème
  • K Palace | 16ème
  • K+K Hôtel Cayre | 7ème
  • Keppler | 16ème
  • Kube | 18ème
  • l’Empire Paris | 1er
  • L’Hôtel | 6ème
  • La Trémoille
  • La Villa Madame | 6ème*
  • Lancaster | 8ème
  • Le Bellechasse | 7ème
  • Le Bristol | 8ème*
  • Le Burgundy | Paris 01
  • Le Crillon – Place de la concorde | 8ème
  • Le Faubourg Sofitel
  • Le George V – Avenue George V | 8ème
  • Le Grand Hôtel Intercontinental | 9ème
  • Le Méridien Etoile | 17ème
  • Le Meurice – Rue de Rivoli | 1er
  • Le Petit Paris | Paris 05
  • le Place | 6ème
  • Le Plaza Athénée –Avenue Montaigne | 8ème*
  • Le Ritz – Place Vendôme | 1er*
  • Le Secret de Paris | Paris 09
  • Le Seven | Paris 05
  • Le Six*
  • Lotti
  • Louvre (du)
  • Lutétia
  • Mama Shelter | 20ème 
  • Mandarin Oriental | Paris 01 (ouverture summer 2011)
  • Marignan | 8ème
  • Marriott Champs Elysées | 8ème
  • Méridien Etoile
  • Montalembert | Paris 07
  • Murano Resort Paris | 3ème
  • Napoléon
  • Notre-Dame  | Paris 05
  • One By the five | 5ème*
  • Park Hyatt Malesherbes
  • Park Hyatt Vendôme | 1er
  • Pavillon des lettres Paris 08
  • Pershing Hall – Avenue Pierre Charron | 8ème*
  • Petit Moulin Paris 03
  • Plaza Champs-Elysées | 8ème 
  • Pont Royal | 7ème
  • Prince de Galles – Avenue George V | 8ème
  • Pullman Paris Eiffel | 7ème*
  • Radisson Blu Ambassador Opéra | Paris 09
  • Radisson Blu Metropolitan | 16ème
  • Raphaël | 16ème
  • Récamier | Paris 06
  • Régina | 1er
  • Renaissance Paris Arc de Triomphe | 17éme
  • Royal Monceau*
  • Saint James | 16ème
  • San Régis – Rue Jean Goujon | 8ème
  • Sezz | 16ème
  • Shangri-La Hôtel*
  • Sofitel Scribe Paris | 9ème
  • Square | 16ème
  • The Five Hotel | 5ème
  • The Westin Paris | 8ème arr
  • Vernet | 8ème arr.
  • Victoria Palace | 6ème
  • Villa Madame | Paris 06
  • Villa Majestic | Paris 16
  • Warwick Champs Elysées | 8ème
  • Westminster
  • Zebra

 

 

(Source : Observatoire du luxe / René Duringer)

 

Merci à Tony Caffin, Christian Mayeur, Laurence Hochart, Chantal Garnier, membres du groupe facebook Chasseurs de tendances d'avoir accepté de réagir sur mon projet de liste.

Quels sont les intervenants pour comprendre le monde en 2030 ?

Voilà une proposition de spécialistes dans différents thèmes qui pourraient nous aider à décoder le monde et à envisager l'horizon 2030 à travers leur prisme, par exemple à l'occasion d'une conférence ou d'un CODIR. Les étoiles correspondent à des préférences subjectives...

  1. ANTHROPOLOGUE***
  2. ARCHITECTE**
  3. Artiste
  4. Auteur
  5. Blogueur
  6. Coach
  7. COACH*
  8. Cogniticien
  9. Comportementaliste
  10. COUTURIER*
  11. CREATIF*
  12. CUISINIER*
  13. Curator
  14. DECROISSANT*
  15. Démographe
  16. DESIGNER***
  17. DIGITAL NATIVE/GENERATION Y*
  18. Documentaliste
  19. EARLY ADOPTER**
  20. Economiste
  21. Enarque
  22. Enseignant
  23. Entrepreneur
  24. Ergonome
  25. ETHICIEN**
  26. ETHNOLOGUE*
  27. Ethologue humain
  28. Expert du 2.0
  29. Expert en connectivité
  30. Expert en études quali/quanti
  31. EXPERT EN EVOLUTION DES ESPECES
  32. Expert en mobilité
  33. Expert en spiritualité
  34. Expert en technologies
  35. Financier
  36. Freeter
  37. GEEK**
  38. GEOPOLITICIEN (GEOSTRATEGIE)*
  39. Gérontologue
  40. GLOBE TROTTER AYANT IDENTIFIE LES INNOVATIONS DANS LE MONDE****
  41. HACKER*
  42. HISTORIEN*
  43. HUMANISTE*
  44. INFLUENCEUR*
  45. Ingénieur
  46. Innovateur
  47. INVENTEUR*
  48. JOURNALISTE*
  49. Linguiste
  50. Lobbyiste
  51. Marketeur
  52. MATHEMATICIEN*
  53. Médecin ou représentant du corps médical
  54. Média Planneur
  55. Météorologue
  56. MILITAIRE (CYBERWAR)*
  57. Neurolinguiste
  58. Neurologue
  59. Otaku
  60. Paysagiste
  61. PHILOSOPHE**
  62. PHOTOGRAPHE DE RUE*
  63. Planneur stratégique
  64. POLITIQUE*
  65. Polyglotte
  66. Prospectiviste
  67. Psychologue environnementaliste
  68. PSYCHOLOGUE/PSYCHANALYSTE**
  69. Publicitaire
  70. SCENARISTE OU ECRIVAIN DE SCIENCE FICTION*
  71. Scientifique
  72. SEMANTICIEN*
  73. Sémiologue
  74. SOCIOLOGUE*
  75. SPECIALISTE DE L’ASIE*
  76. Spécialiste de l’univers des couleurs
  77. SPECIALISTE DU BIOMIMETISME*
  78. SPORTIF DE HAUT NIVEAU*
  79. Statisticien
  80. TREND SETTER ORIENTE MODE/FASHION/LUXE*
  81. URBANISTE*
  82. VEILLEUR***

 Source : René Duringer

Merci à Cyril Suquet, Delphine Pimprenelle, Hervé Pépin, Lucie Prouteau, Maryline Goustiaux, Philippe Dupré de Boulois, Stella Terrat, Séverine Verguet, Steph Deubel, Thierry Groussin qui m’ont aidé à faire un scoring express (groupe facebook / chasseurs de tendances)

 

Votre entreprise a t elle un ADN ready for futur ?

Pour évoluer, il est important de faire un diagnostic de sa structure et de comparer cela à l’ADN de concurrents ou d’entreprises relevant d’autres secteurs d’activités afin de faire un benchmark. Voilà, une trame de questionnaire pour réfléchir sur les composantes de votre ADN !

 

1.  Activité automatisable ?

2.  Activité pouvant être occupée par des opérateurs low cost ?

3.  Agilité ?

4.  Application possible du yield management ?

5.  Approche servicielle ?

6.  Aptitude à fonctionner en HUB ?

7.  Attractivité/image ?

8.  Bureaux/locaux modernes/design/glamour ?

9.  Capacité à anticiper les phénomènes de société et tendances dans le modèle économique ?

10.Capacité à attirer des hauts potentiels ?

11.Capacité à initier et gérer le changement ?

12.Capacité à innover ?

13.Capacité à intégrer la génération Y ?

14.Capacité à investir pour du développement ?

15.Capacité à mobiliser / à innover ?

16.Capacité à valoriser les seniors ?

17.Capacité évolutive des salariés ? [selon background initial + selon préférences cérébrables/comportementales]

18.Capitalisme financier ou projet/vision ?

19.Chaine de valeur maximisée ? Intégration de la SUPPLY CHAIN dans la stratégie ?

20.Créateur de Sens ?

21.Culture internationale ?

22.Culture technique, marketing ou financière de la firme ?

23.Emporwerment ?

24.Fonctionnement léger ou lourd ?

25.Gains de Productivité ?

26.Gestion de la diversité culturelle ?

27.Gestion proactive ou réactive de l'obsolescence des produits ou services ?

28.HYPER CONNECTÉ ou non au monde extérieur [networking versus isolement] ?

28.Hybride ?

30.Implication dans des causes sociétales (empathie non marchande/générosité) ?

31.Importance de l’antériorité dans la confiance avec le client ?

32.Infidélité des consommateurs dans le secteur ?

33.Intégration de la virtualisation / dématérialisation ?

34.Intégration de process de vigie/prospective/veille dans le management stratégique de la firme ?

35.Intégration des MÉDIAS/RÉSEAUX SOCIAUX dans la stratégie de la firme ?

36.Intensité dans l’usage des technologies ?

37.Maitrise de la réputation ?

38.Maitrise des langues étrangères ?

39.Maitrise des technologies [e-skills] ?

40.Maturité managériale ?

41.MOBILITÉ inside [versus sédentarité/rigidité] ?

42.Mode de gestion des talents ?

43.Mode de gouvernance ?

44.Mode de partage des bénéfices ?

45.Modèle économique efficient ?

46.Mono culture ou multi culture ?

47.Motivée par l’INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE ?

48.Moyenne d’âge des dirigeants dans le secteur ?

49.Niveau de rémunération du secteur d’activité ?

50.Organisation bunker/babel ou poreuse ?

51.Organisation des transferts de savoir faire inter génération ?

52.Organisation orientée clients ?

53.Pilotage du branding ?

54.Plasticité de votre organisation ?

55.Pratique de l’innovation ouverte ?

56.Pratique des ressources technologiques open ?

57.Pratique du travail en réseau ?

58.Pratique intensive du CRM ?

59.Prestations fongibles ?

60.Priorité aux Soft skills [versus compétences techniques] ?

61.Prise en compte du capital immatériel ?

62.Producteur de confiance en interne et externe ?

63.Proxilité ?

64.Qualification du personnel ?

65.Récurrence/périodicité dans la relation client ?

66.Sensibilité à l’évolution de réglementations, de normes, etc ?

67.Sensibilité à l’implantation géographique ?

68.Sensibilité de l’entreprise à l’image de ses dirigeants, de ses salariés, de ses locaux, de sa réputation, etc ?

69.Structure des coûts de revient optimisée ?

70.Structure légére ou lourde ?

71.Structure verticale ou horizontale ?

72.Transversalité ?

73.Turn over ?

74.Type de profils recrutés (e-skills, soft skills, culture générale, niac, etc) ?

75.Visionnaire, follower ou en retard ?

76.Vitesse de renouvellement des gammes de produits ou services ?

Source : René Duringer

mardi, 18 janvier 2011

TRENDsFACTORY 2015 : 200 pistes prospectives à surveiller

Nous vous proposons 200 idées, ovnis, tags, tendances, objets, concepts, signaux à surveiller entre 2011 et 2015…en mode shuffle. Pour avoir plus d'infos sur un item, vous pouvez soit le googliser, soit consulter les 27 hit parade de tendances identifiés pour 2011 (cf. sources ci-après). So enjoy !!!

  1. 3d printing
  2. Africa’s middle class awareness
  3. All the world's a game
  4. Alternative money
  5. Alternative payments
  6. Apps beyond mobile
  7. Auto apps
  8. Automatic check-ins
  9. Avoir moins / être plus
  10. Bamboo explosion
  11. Banks branch out
  12. Banner ads do more
  13. Biomimicry
  14. Brand Reversion
  15. Brazil as e-leader
  16. Bureaux virtuels
  17. Business participatif
  18. Buy one, give one
  19. Cadeaux customisés
  20. Captcha advertising
  21. Care model [solidarité]
  22. Charitable Deviance
  23. Children’s e-books
  24. Climate awarness
  25. Cloud privé
  26. Collaborative consumption
  27. Coming clean with green
  28. Conversations
  29. Costlier cotton
  30. co-working
  31. Creative urban renewal
  32. Culinary calling cards
  33. Curator
  34. Cyber attacks
  35. Dame nature
  36. Decline of the cash
  37. décroissance
  38. Deforestation awarness
  39. Democratic Selling
  40. De-teching
  41. De-tox
  42. Digital art
  43. Digital downtime
  44. Digital etiquette
  45. Digital indoor maps
  46. Digital interventions
  47. Discrete Consumerism
  48. Domotique
  49. Drones
  50. Eat, pray, tech
  51. E-book sharing
  52. Eco superior
  53. economie des animaux de compagnie
  54. Economy
  55. Electric scooters
  56. Electric vehicles
  57. Electronic profiling
  58. Elixir de longue vie
  59. Emerging generosity
  60. Empowerment
  61. Entrepreneurial journalism
  62. E-réputation
  63. Espaces participatifs
  64. Experience [tout sera experience]
  65. Facebook alternatives
  66. Fashion fast-forward
  67. F-commerce
  68. Free lifing
  69. Gay-centric hotels
  70. Generation Y
  71. Géolocalisation
  72. Geriatric Couture
  73. Geste de l'homme
  74. Global disease, Refocused
  75. Green luxury cars
  76. grey wave (marché des seniors)
  77. Group-manipulated
  78. Habitat mobile
  79. Haute définition
  80. Home energy monitors
  81. Hyper-personalization
  82. Hyperrealism
  83. Ignorance is bliss
  84. Influence obsession
  85. Interactive Retail
  86. Journalism 2.0
  87. LEED
  88. Légéreté
  89. Lieux et réalité enchantés
  90. Location preference [versus propriety]
  91. Long-form content
  92. Lost generation
  93. Lost middle market
  94. Luxury Lives On
  95. M2m
  96. Made for china [if not bric]
  97. Malware
  98. Matcha
  99. Meteo ultra sensibilty
  100. Mhealth
  101. Micro-businesses
  102. Minimalism
  103. Miscellaneum
  104. Mise à nu transparence
  105. Mix mash
  106. Mobile blogging
  107. Mobile memes
  108. Mobloggers
  109. Modern Cubism  
  110. Modern Kidvertising
  111. mono-parental
  112. Multi activité
  113. Multitaksing
  114. Nanobrewers
  115. Near field communication
  116. Neuro marketing
  117. New new economy
  118. New nordic cuisine
  119. New supply chain
  120. Next Besting (UPDATE)
  121. Next-generation Documentarians
  122. No Fashion
  123. no money life
  124. Non-commitment culture
  125. Nowism [super now]
  126. Objectifying objects
  127. Odyssey trackers
  128. Older workforce
  129. On the Spot Style
  130. Online & Mobile banking
  131. Online status symbols
  132. Outsourcing self-control
  133. Owner-less
  134. Partage d'évènements
  135. pauvreté  invisible
  136. Perpetual Adaptation
  137. Personal taste graphs
  138. Phone free zone
  139. Planned spontaneity
  140. Pricing pandemonium
  141. Projected Publicity
  142. P-to-p car sharing
  143. Quality + durable
  144. Random acts of kindness
  145. Real-Timing
  146. Recommandation sociale
  147. reconnect
  148. Refocused
  149. Relation client via des services sociaux
  150. Relocalization
  151. Retail as the third space
  152. Rockstar Self-Expressionism
  153. Scanning everything
  154. Self-powering devices
  155. Sérendipité
  156. signes interieurs de richesse
  157. simplicite
  158. Slow food
  159. Slow working
  160. Smart lunchrooms
  161. Smart-infrastructure investment
  162. Smartphone cameras take over
  163. Sobriety
  164. Social browsers go mainstream
  165. Social gaming
  166. Social networking surveillance
  167. Social objects
  168. Social-lites and twinsumers
  169. Space travel goes private
  170. Storied products
  171. Stricter green building standards
  172. Survival method
  173. Tablets for tots
  174. Tangible Printing
  175. Tap-to-pay
  176. Tech city
  177. Tech liaisons
  178. Tech-enabled throwbacks
  179. Temporary tattoos go high-end
  180. The nail polish economy
  181. The new mobility industry
  182. The urgency economy
  183. Toddler Touchscreens
  184. Toos creators
  185. Transmedia producers
  186. Tube-free toilet paper
  187. Tweetonomics
  188. Urban industrial parks
  189. Urban pirates
  190. Urbanomics
  191. Utility
  192. Value beyond discounts
  193. Verticalisation des réseaux sociaux
  194. Video calling
  195. violence sociale
  196. Virtual mirrors
  197. Voice-activated apps
  198. Watching you
  199. Wearable Tech
  200. WellThy
  201. Wilderness
  202. Worlds colliding

 

Les sources d’informations utilisées pour trendsfactory 2015 :

  1. http://brutalimentation.canalblog.com/archives/2010/12/25...
  2. http://danielledesjardins.com/2010/12/22/les-10-tendances...
  3. http://explorateursduweb.com/blog/flux?Social+Media+:+10+...
  4. http://heimtextil.messefrankfurt.com/frankfurt/en/besuche...
  5. http://marketingnewconcept.blogspot.com/2010/10/10-couleu...
  6. http://news.ot-campings.com/fournisseurs/mobile-homes-les...
  7. http://orientalhospitality.com/11-crucial-consumer-trends...
  8. http://sensduclient.blogspot.com/2011/01/les-10-tendances...
  9. http://trendwatching.com/briefing/
  10. http://www.annuairedugeek.com/blog/lecture/les-10-tendanc...
  11. http://www.cotemaison.fr/conseil-shopping/deco-design/dia...
  12. http://www.courrier-picard.fr/courrier/Loisirs/High-Tech/...
  13. http://www.design-decor-staging.com/blog/modern-bathroom-...
  14. http://www.distributique.com/actualites/lire-les-10-tenda...
  15. http://www.dmoz.fr/internet/les-10-tendances-pour-2010-20...
  16. http://www.emarketing-pratique.com/2011/01/13/social-medi...
  17. http://www.generation-nt.com/informa-tendances-telecom-me...
  18. http://www.healthcareitnews.com/news/top-10-trends-2011-i...
  19. http://www.innovaro.com/LinkClick.aspx?fileticket=H5Yzi7_...
  20. http://www.jwtintelligence.com/
  21. http://www.lalibre.be/culture/scenes/article/634825/les-1...
  22. http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-dossier...
  23. http://www.lexpress.fr/styles/diapo-photo/styles/mode/10-...
  24. http://www.maxitendance.com/2010/02/10-couleurs-tendances...
  25. http://www.mediassociaux.fr/2011/01/07/la-tendance-2011-p...
  26. http://www.observatoiredestendances.com
  27. http://www.trendhunter.com/tv/trends-in-2011-forecast

 

dimanche, 16 janvier 2011

Repérages janvier 2011 des predictions 2011 par l’Observatoire des tendances

TRACK 1 # Trends 2011 2012 R-E-C-O-N-N-E-C-T (Heim Textile / Frankfurt)

  • Sobriety
  • Mix Mash
  • Wilderness
  • Utility

http://heimtextil.messefrankfurt.com/frankfurt/en/besuche...

 

TRACK 2 # 10 Trends for 2011 selon JWT

In our sixth annual year-end forecast of trends for the near future, technology is the overriding theme, driving many of our trends and at the center of others. The economy also continues to be a common thread.  JWT's "10 Trends for 2011" report is the result of quantitative, qualitative and desk research conducted by JWTIntelligence throughout the year. For this report, we conducted quantitative surveys in the U.S. and the U.K. using SONAR™, JWT's proprietary online tool. (We surveyed 504 American adults age 18-plus and 501 Britons from Oct. 15-24; data are weighted by age and gender.) We also received input from nearly 50 JWT planners across about two dozen markets. And we interviewed experts and influencers across sectors including retail, media, technology, gaming, urban planning, psychology and academia.

  • Executive Summary
  • All the World's a Game
  • The Urgency Economy
  • Non-Commitment Culture
  • Eat, Pray, Tech
  • De-Teching
  • Retail as the Third Space
  • Creative Urban Renewal
  • Worlds Colliding
  • Hyper-Personalization
  • Outsourcing Self-Control

https://016fd0d.netsolstores.com/index.asp?PageAction=VIE...

http://www.jwtintelligence.com/

http://www.youtube.com/watch?v=xtTk2J935Bg

 

TRACK 3 # 11 Trends for 2011 selon Trendwatching

http://trendwatching.com/briefing/

1. RANDOM ACTS OF KINDNESS

In 2011, expect companies to monitor consumers' public moods and act upon them with random acts of kindness...marketing may never be the same

2. URBANOMICS

Are you ready for hundreds of millions of more daring, more experienced consumers? Oh, and that's just one side effect of rapid global urbanization...

3. PRICING PANDEMONIUM

Flash sales, group buying, GPS-driven deals: this year, pricing will never be the same...

4. MADE FOR CHINA (IF NOT BRIC)

Expect an increasing number of 'Western' brands to launch new products or even new brands dedicated (if not paying proper respect) to consumers in emerging markets...

5. ONLINE STATUS SYMBOLS

This year, you can’t go wrong supplying your (online-loving) customers with any kind of symbol, virtual or 'real world', that helps them display to peers their online contributions, creations or popularity...

6. WELLTHY

As good health is now as important to some consumers as having the biggest, newest or shiniest status symbols, growing numbers of consumers will expect health products and services in the next 12 months (and beyond) to prevent misery (if not improve their quality of life), rather than merely treating illnesses and ailments...

7. SOCIAL-LITES AND TWINSUMERS

Expect even more consumers to become curators: broadcasting, compiling, commenting, sharing and recommending content, products, purchases, and experiences to both their friends and wider audiences...

8. EMERGING GENEROSITY

Brands and wealthy individuals from emerging markets (yes, especially China) will increasingly be expected to give, donate, care and sympathize versus just sell and take. And not just in their home countries, but on a global scale...

9. PLANNED SPONTANEITY

With lifestyles having become fragmented, with dense urban environments offering consumers any number of instantly available options, and with cell/smartphones having created a generation who have little experience of making (or sticking to) rigid plans, this new year will see full-on PLANNED SPONTANEITY...

10. ECO SUPERIOR

When it comes to 'green consumption', expect a rise in ECO-SUPERIOR products: products that are not only eco-friendly, but superior to polluting incumbents in every possible way...

11. OWNER-LESS

This could be the year when sharing and renting really tips into mainstream consumer consciousness as big brands and governments put their weight behind this cultural shift...

 

LE Bac à sable des 18 top trends 2011 dans de multiples domaines (technos, fashion, luxe, santé, couleurs, réseau social, marketing, décoration)... liste non exhaustive !!! à suivre

http://brutalimentation.canalblog.com/archives/2010/12/25...

http://danielledesjardins.com/2010/12/22/les-10-tendances...

http://explorateursduweb.com/blog/flux?Social+Media+:+10+...

http://marketingnewconcept.blogspot.com/2010/10/10-couleu...

http://news.ot-campings.com/fournisseurs/mobile-homes-les...

http://www.annuairedugeek.com/blog/lecture/les-10-tendanc...

http://www.cotemaison.fr/conseil-shopping/deco-design/dia...

http://www.design-decor-staging.com/blog/modern-bathroom-...

http://www.distributique.com/actualites/lire-les-10-tenda...

http://www.emarketing-pratique.com/2011/01/13/social-medi...

http://www.generation-nt.com/informa-tendances-telecom-me...

http://www.healthcareitnews.com/news/top-10-trends-2011-i...

http://www.innovaro.com/LinkClick.aspx?fileticket=H5Yzi7_...

http://www.lalibre.be/culture/scenes/article/634825/les-1...

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-dossier...

http://www.lexpress.fr/styles/diapo-photo/styles/mode/10-...

http://www.maxitendance.com/2010/02/10-couleurs-tendances...

 

 

Où aller pour repérer des intervenants qui montent ?

Pour repérer des personnalités intéressantes et se tenir au courant des grands thèmes qui montent, voilà  une première sélection. Comment repérer les personnes affutées pas encore exposées et qui montent ? Comment identifier des thèmes pas encore mainstream ? Quels sont les événements où on peut faire ce repérage, le critère étant de sélectionner en priorité les lieux où l’entrée est gratuite ou avec des prix d’entrée raisonnables ? Où trouver les prochains Key Note Speakers de la prochaine décennie ? 

  • Evénements de l’Adetem
  • Conférences organisées par certains grands médias économiques
  • Conférences dans les écoles de type Sciences po, Escp, Hec, Sorbonne etc.
  • Conférence Terra Nova
  • Conférence Iris
  • Conférence  Alter mardi
  • Colloques institutionnels
  • Université d’été des grandes organisations professionnelles (type Medef)
  • Think tanks
  • Tedx
  • Show case des grands constructeurs informatiques ou d’instituts de sondages ou d’études
  • Salons et congrès professionnels (Semo, Cgpme, Sde, etc)
  • Réunions organisées par la fondation Pernod Ricard
  • Petits déjeuners de Think Digital, le think tank de Cap digital
  • Autrans
  • Mardis du grand palais
  • Mardis de l’innovation (Cnam, avec Marc Giget)
  • Les débats d'Ars Industrialis
  • Les présentations kick off
  • Les présentations de certains bureaux de style
  • Les événements de l’Atelier Bnp Paribas (techno)
  • Futur en seine
  • Forum modernité
  • Evenements prospectifs d’organismes consulaires
  • Evénements organisés par pourquoi tu cours de Jeremy Dumont
  • Apm
  • Certaines conférences de presse

 

Un autre moyen d’identifier des sujets qui montent ou des profils qui émergent c’est d’aller sur You Tube ou Daily Motion, pour trouver des pépites

 

 

dimanche, 09 janvier 2011

2011, le retour des signes intérieurs du luxe ?

Et si le luxe en 2011 devenait plus feutré, plus profilé, plus minimaliste ? Un luxe qui sait plonger dans les racines de la marque, tout en intégrant de l’authentique, des savoir faire traditionnels, des matières d’exception, du développement durable et de la technologie… mais sans parler des ingrédients, car les very weathy n’ont pas besoin de savoir qu’ils achètent du green. Le luxe c’est se donner de l’espace, du temps, de la beauté, de la rareté, des sensations, de l’esthétique, du culturel, du rêve, de la lumière, la qualité, la durabilité implicite, le silence et of course choisir. C’est activer tous ses sens, c’est donc une expérience créative. Quelque part, le Japon a peut être réussi à faire converger le passé et le futur, sans faute de goût, et pourrait être un modèle possible pour hybrider les racines, la nature, les technologies, les matières, les pratiques artisanales, l’innovation, etc C’est tout l’enjeu de cette transformation où les artisans ont un rôle clé, le vrai service client [un peu à l’asiatique ?] et non pas du commercial, le goût de l’exception, de l’unique, du non reproductible.

  • Des fresques d’un artiste dans votre appartement,
  • Donner votre nom à un produit pour que cela devienne une marque,
  • Un appartement aux dimensions fantasques
  • Un bijou d’exception,
  • Un dîner en close-up avec en cuisine ouverte,
  • Un événement donné une seule fois, "sur mesure", avec derrière des services d'information, de "réseau", de "rapidité"
  • Une ile,
  • Un met ultra rare,
  • Un musée privatisé uniquement pour vous,
  • Un parfum unique à votre image,
  • Un diner en tête à tête avec un artiste après son spectacle,
  • Un sac d’un grand créateur à exemplaire unique
  • Un soutien à un artiste [mécénat culturel]
  • Un diner privé aux chandelles dans la jungle [mais avec une brigade de cuisiniers discrets et des gardes rangers]
  • Un [e] secrétaire particulier pour vous faciliter la vie,
  • Un tableau ou autre œuvre d'art, un meuble sur mesure,
  • Un tour d’hélicoptère pour voir des phénomènes naturels,
  • Un tour du monde en business class,
  • Un vêtement,
  • Un vieil alcool d’un siècle,
  • Un voyage au bout du monde,
  • Un voyage en yacht,
  • Une bouteille de vin d’exception,
  • Une conversation sans limite avec un philosophe ou un écrivain,
  • Une gamme de meubles unique pour vous,
  • Une malle haut de gamme aux fonctions étonnantes,
  • Une montre à exemplaire unique,
  • Une semaine de luxe médical pour perdre 10 ans
  • Une nuit au Louvre dans un lit à baldaquin face à la Joconde
  • Une nuit dans un monastère,
  • Une nuit dans un palace [tout le dernier étage],
  • Une œuvre d’art qui soit un hommage à vous,
  • Une œuvre/un objet artisanal de haute facture ou manufacturé de haute techno, [i-xxx, etc] en exemplaire unique,
  • Une paire de chaussures,
  • Une séance dans un spa,
  • Une traversée d’océan sur un cargo avec cabine vip,
  • Un voyage spirituel pour rencontrer des chamanes, taoïstes, marabouts, etc
  • Une voiture sur mesure,
  • Vivre dans une yourte pendant une semaine avec des inuits,
  • Un meuble avec des tiroirs secrets,
  • Votre majordome,
  • Un tour du monde,
  • Un cours de cuisine avec un grand chef,
  • Etre le premier au monde à participer à une découverte archéologique, scientifique, etc