Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 10 juin 2014

Les news de l’Observatoire des Tendances - 11 juin 2014

logo creative day.jpg[événement] CREATIVE DAY - JEUDI 19 JUIN – 9H A 18 H15 > BON PLAN OBSERVATOIRE DES TENDANCES -10% SUR INSCRIPTION !!!

C’est l’événement qui promeut le développement de la culture de la créativité en entreprise. 1er événement spécial Créativité & Innovation en entreprise !! Paris – Bon plan Observatoire des Tendances -10% 

Lieu : Créapole 128 rue de Rivoli 75001 Paris

https://www.eventbrite.fr/e/billets-creative-day-2014-953...

 

plan-FENS-1754x1241.png[événement] FUTUR EN SEINE : LE FESTIVAL DU NUMÉRIQUE - DU 12 AU 22 JUIN 2014 - PARIS ET ÎLE-DE-FRANCE

La 5ème édition débutera par le Village des Innovations, pendant 4 jours du 12 au 15 juin au CNAM, au Musée des Arts et Métiers, à la Gaîté lyrique ainsi qu’au Square Emile Chautemps (exposition de projets innovants, conférences, ateliers…). Le festival se prolongera ensuite dans toute l’Île-de-France à travers de nombreux événements partenaires jusqu’au 22 juin. Ne ratez pas le VILLAGE DES INNOVATIONS (du 12 juin au 15 juin 2014).

  • CNAM 292 rue Saint-Martin – 75003 Paris
  • Musée des arts et métiers 60 rue Réaumur – 75003 Paris
  • Gaîté lyrique 3 bis rue Papin – 75003 Paris
  • Square Emile Chautemps Face à la Gaîté lyrique

Horaires : 10h-19h jeudi 12 et vendredi 13 juin ; 11h-19h samedi 14 et dimanche 15 juin

http://www.futur-en-seine.fr/fens2014

 

mythologies-du-futur-2014-190x300.jpg[ouvrage] MYTHOLOGIES DU FUTUR, CHRISTIAN GATARD

Le futur n’est pas ce que l’on croit. On ne le trouve pas dans un livre de recettes. On le fabrique au jugé chaque jour, chaque seconde. On ne sait pas trop où l’on va mais on y va. Pour manœuvrer, les mythes sont de bons navigateurs. Les mythes anciens et leurs avatars contemporains permettent à chacun de tenter des hypothèses sur l’inconnu et peut-être de se construire son propre récit du futur. Les plans A et B de l’histoire humaine n’ont pas trop bien fonctionné. Christian Gatard propose un plan C puisant dans des exemples parfois incongrus, souvent familiers, toujours étonnants qu’il a lui-même observés et vécus au cours de trois années d’explorations.
Dans cette enquête planétaire, subjective et décalée, sur la façon dont la culture populaire et la culture savante s’emparent du thème du futur, l’auteur invite le lecteur à se fabriquer sa propre feuille de route pour temps incertains. Le monde qui vient n’est pas un désastre annoncé mais une aventure passionnante, parfois cocasse, parfois limite. Au lecteur de feuilleter les pages de son propre futur, de fureter avec malice dans les scénarios qui se préparent.

http://www.editionsarchipel.com/livre/mythologies-du-futur

 

prospective belge.jpg[ouvrage] PROSPECTIVE 2015 - 2025 - L'APRES-MODERNITE, MARC HALEVY

L'avenir n'est écrit nulle part. Chacun doit imaginer et tracer son chemin quelque part dans les multiples vallées des possibles, entre les nombreuses montagnes des impossibles. C'est la mission de la prospective de dessiner la carte de ce paysage de vallées et de montagnes. Nous vivons une époque à la fois difficile et exaltante. Difficile parce qu'elle consacre la fin de la Modernité et de tous les modèles économiques et politiques qu'elle avait imposés au monde. Exaltante parce qu'un nouveau paradigme est à construire qui relèvera le défi des grandes ruptures que la Modernité avait provoquées. Tous les cinq cents ans s'opère une telle mutation profonde de nos sociétés. C'est notre tour. C'est notre chance ! Elle n'est pas belle, la vie ?

 

prospective strat.jpg[ouvrage] LA PROSPECTIVE STRATEGIQUE EN ACTION, PHILIPPE DURANCE

Le rayonnement international de l'école française de prospective n'est plus à démontrer ; depuis sa création, cette indiscipline intellectuelle a connu un essor intensif dans les organisations,
tant en France qu'à l'international. En élargissant son champ de la stratégie au développement durable, son essor marque aujourd hui une nouvelle étape, sans pour autant oublier sa mission d'origine : Éclairer l'action présente à la lumière des futurs possibles et souhaitables.
À l'occasion du passage de témoin entre les chaires de prospective stratégique et de développement durable au sein du Conservatoire national des arts et métiers, cet ouvrage collectif poursuit quatre objectifs : faire le bilan de quarante ans de pratique de prospective,
approfondir certains fondements, montrer l'actualité des méthodes et esquisser quelques pistes pour l'avenir. Sous la direction de Philippe Durance, il rassemble les contributions de près de vingt-cinq spécialistes reconnus.

 

[événement] CONFERENCE – 2025, LE NUMERIQUE ! - VENDREDI 13 JUIN A 14H AU CNAM

Le Commissariat général à la stratégie et à la prospective propose la conférence « 2025, le numérique ! » le vendredi 13 juin à 14h au Cnam dans le cadre du festival du numérique : Futur en Seine avec les participants suivants :

Dominique AUVERLOT, Responsable du département Développement durable, Commissariat général à la stratégie et à la prospective ;

Laurent GILLE, Économiste, Responsable du département Sciences économiques et sociales de Télécom ParisTech, Coauteur de «La dynamique d’internet, prospective 2030 » CGSP, mai 2013 ;

Daniel KAPLAN, Délégué général de la FING (Fondation internet nouvelle génération), Coauteur de «La dynamique d’internet, prospective 2030 » CGSP, mai 2013 ;

Daniel KOFMAN, Professeur à Télécom ParisTech, Directeur du LINCS (Laboratory for Information, Networking and Communication Sciences), Coauteur de «La dynamique d’internet, prospective 2030 » CGSP, mai 2013 ;

Jacques-François MARCHANDISE, Directeur Recherche et prospective à la FING, Coauteur de «La dynamique d’internet, prospective 2030 » CGSP, mai 2013 ;

Jean-Pierre QUIGNAUX, Conseiller innovation, anticipation, valorisation à l’Assemblée des Départements de France, Coauteur de « Les territoires numériques de la France de demain » ADF/CGSP, septembre 2013 ;

http://www.strategie.gouv.fr/blog/2014/06/conference-2025...

 

pays bas tendances.jpg[événement] Présentation de Tendances, Mercredi 18 Juin 2014, de 10h à 13h à Paris par Lidewij Edelkoort

Une occasion unique, avec un prix très attractif, de découvrir 3 nouveaux audiovisuels des dernières tendances : Darwinisme, Lifestyle et en Avant-première l'été 2016

10h Accueil
10h15 Présentation audiovisuelle de l’Activewear Hiver 2015-16
11h15 Présentation audiovisuelle du Lifestyle 2016
12h15 Présentation audiovisuelle en Avant-Première de l’été 2016

http://www.edelkoort.com/products-page/seminar/mercredi-1...

 

[signal]LA SOBRIETE EST-ELLE L’AVENIR DE LA CONSOMMATION ?

La sobriété volontaire est-elle une réalité en France ? Des consommateurs choisissent-ils volontairement de consommer moins tout en revendiquant le fait d’être aussi, voire plus heureux ? Afin d’analyser ce phénomène, des chercheurs du Crédoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) ont réalisé en 2013 une vaste enquête sur les comportements de consommation, dont ils ont récemment publié une synthèse.

La frugalité choisie ou sobriété volontaire (ou encore simplicité volontaire) n’est pas un concept nouveau, bien au contraire. Dès l’Antiquité grecque, puis au Moyen-Âge, elle a constitué un art de vivre revendiqué par des minorités pour des raisons religieuses, morales, etc. Depuis la généralisation de la société de consommation, le concept a évolué : il est présenté aujourd’hui comme une manière de rejeter la consommation matérielle comme une fin en soi et une source de bonheur. La sobriété volontaire est présentée au contraire comme un mode de vie plus sobre et plus respectueux de l’environnement.

Mais dans quelle mesure cette logique est-elle adoptée par les consommateurs ? Selon l’étude du Crédoc, la frugalité serait de plus en plus une réalité depuis le début de la crise économique. En effet, un nombre croissant de consommateurs déclarent consommer moins tout en affirmant chercher à consommer mieux : produits de qualité, durables, respectueux des hommes et de l’environnement, etc. Mais, lorsque l’on regarde les résultats d’un peu plus près, deux profils de consommateurs frugaux émergent qui sont, de fait, totalement différents : d’une part des frugaux contraints, d’autre part des frugaux volontaires…

https://www.futuribles.com/fr/base/article/la-sobriete-es...

http://www.credoc.fr/pdf/4p/266.pdf

 

shutterstock_94860274-300x300.png[signal] LES FREE LIFERS…

« Expression anglo-saxonne utilisée pour désigner un groupe de la population réunissant des individus post-modernes qui aspirent à une autre vie que celle proposée par l’économie de marché, le capitalisme, la possession cumulative… La tentation hâtive serait d’assimiler le mouvement à l’un de ceux qui, dans les années 1960, prônaient amour et paix en marge sinon en rupture de la société de consommation. Les free lifers sont d’abord des consommateurs qui souhaitent consommer autrement. Adeptes d’une consommation raisonnée (voire d’une déconsommation pour les plus activistes), ils aspirent à une plus grande jouissance de la vie, avec le bénéfice d’un temps plus lent en s’opposant à la pléonexie. Ils militent pour un refus de l’objectif absolu d’enrichissement (a fortiori financier), favorisent une alimentation plus saine, un respect de l’environnement et une économie de partage où l’accès prime sur la possession. »

Voir pour plus d’infos la page Facebook dédiée aux Free lifers :

https://www.facebook.com/groups/141153129232847/

Voir aussi l’étude 2010 décrivant l’ADN de ce nouveau courant :

http://www.scribd.com/doc/45163287/Les-Free-Lifers-Rene-D...

Bien sûr les passionnés du Free lifing liront avec intérêt la revue WE DEMAIN http://www.wedemain.fr/

 

 

Les commentaires sont fermés.