Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 29 juin 2010

Ready for futur ? 27 pistes pour 2010 !

L'entreprise devrait éviter de découvrir un retournement de situation dans les médias économiques, car à ce moment, c'est déjà trop tard car vous êtes déjà calciné ! Se préparer au futur c'est une culture d'anticipation et être un « early adopter » des bons usages, des bons comportements. Quelques pistes pour être « Ready for Futur »....

  1. Vous êtes vigilant en permanence la réputation de votre entreprise, sa notoriété, sa visibilité et vous réalisez une veille permanente sur vos concurrents, fournisseurs, etc
  2. Vous avez déconstruit votre offre tarifaire, et vous proposez une offre transparente modulaire expliquant chaque composante de la VTP [Valeur Tangible Perçue]. Bien sûr, la grille tarifaire résiste au crash test du consommateur qui consomme de l'utile et du fonctionnel.
  3. Vous avez dématérialisé l'intégralité de votre système d'information.
  4. L'ensemble de votre supply chain a été remise à plat. Tous les processus de logistique ont été optimisés en fonction du tissu économique local. Le transport a été repensé. Vous intégrez le facteur proximité locale dans le choix de vos fournisseurs.
  5. Vous avez intégré le web 2.0 pour transformer votre entreprise.
  6. Vous avez déterminé ses 3 objectifs d'engagement sociétaux pour les 5 ans à venir.
  7. Vous avez organisé des ponts intergénérationnels au sein de votre entreprise.
  8. La politique de rémunération est déterminée selon la fonction « comp & ben », c'est-à-dire compensation & bénéfices, pour optimiser la rémunération de ses salariés.
  9. Votre entreprise s'est engagée dans une démarche de développement durable pour tous les aspects de la vie quotidienne : papeterie, locaux, voiture, ordinateur, consommation électrique, etc
  10. Un fonctionnement horizontal en mode réseau [avec charges de structures light en mode 2.0] a été adopté pour une forte réactivité et capacité d'adaptation pour répondre aux marchés.
  11. Un programme de gestion du stress et de bien être est proposé au personnel.
  12. Vous faites du sourcing pour être en anticipation.
  13. Une réflexion stratégique a été engagée sur la « marque de votre entreprise ».
  14. L'entreprise est joignable 7 jours sur 7 et 24 h sur 24 grâce au multi-canal.
  15. Des logiciels du monde libre sont utilisés de façon courante dans l'entreprise.
  16. L'entreprise ou ses salariés sont présents sur les médias sociaux [Facebook, Linkedin, etc].
  17. Une politique de partenariats professionnels a été menée auprès de l'environnement local [fournisseurs, clients, écoles, organismes publics, fédérations, etc] ?
  18. Vous savez attirer les jeunes talents dans votre entreprise et intégrer des membres de la génération Y.
  19. Le système d'information de l'entreprise fonctionne en temps réel et donne heure par heure l'état des flux physiques, financiers, opérationnels...sur votre iphone.
  20. Vous êtes en mesure d'anticiper les produits et services générés par les courants socio-culturels et inventer de nouveaux concepts. Vous pouvez même pré-visualiser un mapping de votre concurrence dans les 6 mois à venir, compte tenu des évolutions probables des consommateurs, de nouvelles innovations en cours, de nouvelles normes/réglementations ou de chocs provoqués par de nouveaux players locaux, nationaux ou internationaux [BRICs].
  21. Les membres de l'entreprise sont autorisés à utiliser 15% de leur temps pour des activités non marchandes : veille dans des salons professionnels, implication dans des causes sociétales, développement de nouvelles idées, etc
  22. L'organisation de l'entreprise a été conçue pour être transversale, fluide, adaptable, coopérative, mobile, décloisonnée pour répondre en temps réel aux attentes des clients.
  23. Vous avez réduit par 2 le temps nécessaire pour transformer une idée en produit ou service.
  24. L'entreprise envoie des signes de reconnaissance positifs aux salariés motivés et privilégie la confiance [plutôt que le pouvoir brut] dans les relations humaines [empowerment].
  25. L'entreprise s'est dotée d'une [vraie] vision qui apporte du sens, plutôt qu'un calcul financier à court terme.
  26. Vous cultivez une culture positive du changement, vous encouragez le transversal/global plutôt que le vertical, vous misez sur le qualitatif plutôt que sur le quantitatif, vous préférez la disruption au copier coller du passé, vous ne recrutez pas des clones de l'ancien monde, vous croyez à l'apprentissage par l'expérience et les itérations successives...
  27. L'entreprise a lancé un programme de smiles pour récompenser les salariés, clients, fournisseurs, partenaires, internautes, etc fournissant des pistes d'idées pour innover dans les produits et services, mieux intégrer le développement durable dans la pratique quotidienne, etc

Source : www.observatoiredestendances.com René Duringer, 2010

 

 

 

 

 

Hit Parade des 36 pathologies & signaux/ Tendances 2015 : good or not good ?

Chacun de nous peut observer des signaux émergents dans son propre de mode de vie ou dans son entourage. Petit échantillon...

  1. (up) le storytelling dépasse la réalité : le récit est de plus en plus dissocié et déconnecté du monde réel et des vrais gens
  2. (down) la culture générale disparait des cerveaux
  3. (up) l'infobésité sature
  4. (down) le temps de sommeil diminue
  5. (down) moins d'argent, le pouvoir d'achat est en berne
  6. (up) la précarité augmente
  7. (up) le temps immédiat est la norme, vers une culture urgentiste
  8. (up) l'obésité se banalise
  9. (up) la durée de vie (des humaines) augmente de façon sidérale
  10. (up) culture mainstream + adoption de diktats à la carte
  11. (up) le déséquilibre vie privée / vie perso...le fil du rasoir permanent (une problématique encore sans réponse)
  12. (down) le lien familial se désagrège
  13. (up) la pollution et la toxicité font partie de la vie quotidienne
  14. (up) la météo shuffle / loto désorganise nos vie
  15. (up) le choc « culture verticale » versus « culture horizontale »
  16. (up) le fracture riches / pauvres en hausse
  17. (down) le salariat... les entreprises se délestent des RH fixes. A chacun de construire son propre emploi sous la forme juridique qui lui convient
  18. (up) la radicalisation des rapports humains, intolérance, violence gratuite, conflits
  19. (up) l'anxiété face à un monde imprévisible, illisible, incertain
  20. (up) le besoin de fonctionnalité (versus plaisir)
  21. (down) la durée de vie des biens a chuté... une offre de biens non durable pour répondre aux besoins d'abaissement des coûts
  22. (up) le burning out, la souffrance et le stress sont devenus des composantes ordinaires de la vie professionnelle
  23. (up) la solitude et l'isolement en milieu urbain et rural (mais pas pour les mêmes raisons !)
  24. (down) la capacité d'attention et de mémorisation s'est rétractée : fragmentation neuronale en vue, vers le syndrome du poisson rouge
  25. (up) la dépersonnalisation dans les entreprises est en vogue
  26. (up) la junk food + prise de repas désocialisée
  27. (up) l'hyper connexion devient un mode de vie
  28. (up) la désynchronisation génération A versus génération Y
  29. (up) les réflexes reptiliens
  30. (up) les comportements paradoxaux et les attitudes reposant sur la compossibilité
  31. (up) les besoins de mère nature, de jardin, de plantes authentiques, d'outdoor
  32. (down) la surface des appartements et maisons se contracte (pour des raisons économiques)
  33. (up) le bonheur devient un objet de quête
  34. (up) les stratégies d'achat des particuliers se professionnalisent...les particuliers deviennent des cost killers, des négociateurs ou des agents d'influence
  35. (up) les addictions pour la « spiritualité » sous toutes ses formes, y compris sous ses formes dérivées (new age, chamanisme, sectes, médecines mystiques, courants archaïques ou païens, mouvements moralisateurs, etc)
  36. (down) les illusions dans l'entreprise... après les salariés jetables à partir de 45 ans, les jeunes cherchant désespérément un premier boulot, les digital natives incompris avec leur culture spécifique, l'armée des salariés mis au rebut sur une simple logique financière, etc

Source : René Duringer, www.observatoiredestendances.com , juin 2010

 

 

mercredi, 23 juin 2010

Existe-t-il un marché des seniors ?

Diapositive1.JPGLe senior est-il un marché standard, ou faut-il envisager un marketing spécifique ? Le senior est-il un jeune qui s'ignore ? Faut il écrire les argumentaires et mode d'emploi en corps 96, faire des phrases courtes pour faciliter la mémorisation, prévoir un rayon senior dans les magasins à côté du rayon animaux pour les aliments facile à mastiquer ? Aujourd'hui la sémantique pour désigner les seniors hésite entre sombritude et new-age. Avec l'allongement spectaculaire de la durée de vie en quelques années, la science a introduit une nouvelle donne, en nous rajoutant une tranche de vie (sans nous avoir demandé notre avis !). La seule certitude dans l'observation de ce phénomène c'est que l'antichambre de la senior life, c'est le moment où l'on quitte la vie professionnelle pour tenter de bâtir un nouveau projet de vie (plus ou moins anticipé selon les pays). C'est une simple extension de la vie d'avant, mais avec un agenda différent et des revenus en berne. La seule vraie rupture, c'est le moment où l'on commence à perdre sa mobilité/indépendance physique et/ou mentale, pour glisser vers le versant obscur de la vie ! Ce groupe vise à mieux appréhender les nouveaux modes de vie des seniors en évitant clichés, tabous et dénis. Au final, un senior c'est tout simplement un jeune qui fait du trekking, mais un peu différemment... Sans être un adepte du transhumanisme et de toutes les sciences pour la gestion de la longue vie, il est urgent d'étudier positivement les conditions de vie du nouveau senior (qu'il soit 2.0, rural, bobo, etc) !!!

Pour plus d'infos rejoignez http://www.facebook.com/group.php?gid=107839859265228&...

 

 

dimanche, 20 juin 2010

GENERATION Y, Génération why not ?

Diapositive1.JPGLa génération Y : c'est la compossibilité, l'ambivalence, le non choix, le principe du why not...C'est aussi une génération décomplexée, désinhibée, libérée qui discute d'égal à égal sans tenir de l'âge de l'interlocuteur ou de son niveau d'autorité. Ils sont à fond en mode latéral et non vertical. Leurs racines sont donc horizontales. Ils ne sont pas fanas des transmissions ascendantes des savoirs et savoir faire dans les familles ou les entreprises, car ils savent déjà (de leur point de vue...). S'ils sont très bisounours et rêvent plus au bonheur qu'à la réussite dans le travail, pour autant ils sont très concrets quand il s'agit de leur intérêt personnel (peut être l'expérience d'histoires de vie de parents laminés par la crise les a rendus lucides avant l'âge). Ils sont très « carpe diem » et vivent au jour le jour, sans vouloir construire un fil rouge de leur vie, dans la mesure où à un moment donné tous les choix sont possibles (de leur point de vue)...Cela peut être perçu comme une forme de désorientation ou d'évitement des choix. Ils peuvent être des consommateurs paroxysmiques, alternant avec des périodes de latence ou de désert. Le lien humain peut répondre à cette logique bipolaire de consumérisme, car l'amour peut être une simple transaction...

Ce cynisme, cette absence de culpabilité et de détachement par rapport aux exigences du monde réel, donne cet effet cool. A ce titre ils sont « dissociés ». Ils font plus confiance à leurs pairs qu'à leur père (ou leur mère ?) et ce refus de la verticalité est un trait de caractère de ce nouveau paradigme.

oeil gen y.jpgFace à la pratique du monde digital, ils peuvent être déconnectés des notions traditionnelles d'engagement ou d'atteinte d'objectifs, sans pour autant d'avoir une intention négative en tête... peut être une forme d'inconscience. Toutefois, ils peuvent jongle politesse, autodérision, insaisissable, cynisme et humour se retomber sur leurs pattes et faire oublier parfois leur absence.

Face à toute situation, tous les choix sont équivalents, car il n'y a pas vraiment de choix meilleurs que les autres. Leur pratique intensive du temps présent, limitent leur capacité de prise de recul, car ils surfent sur la vie et zappent en fonction du spot. Les rencontres amoureuses, professionnelles ou au niveau de la consommation, peuvent être erratiques. Ils veulent avoir du choix en permanent, ne pas être liés. Ils peuvent sédimenter des actions, sans liens logiques, sans un sens précis, sans lien. Ils consomment de l'info à court terme, et la culture générale ne sera pas leur obsession. De façon certaine, ils n'auront pas la même représentation de la pyramide de Maslow, que la génération précédente. Face à une culture permanente du « pourquoi pas », il est donc plus compliqué de créer des liens, de fidéliser, de déterminer des stratégies pérennes, car ils fonctionnent au gré des opportunités.

Mais soyons rassurés, ils sont paradoxalement prudents dans leur prospective personnelle.

La génération Y est donc à la fois individualiste et communautaire, recherche le bien être, mais peut être sans s'engager autant que les précédentes générations.

Ensuite dans ce système de construction de leur personnalité qui ne ressemble à rien de connu, reste à savoir comment ils vont réaliser leur estime d'eux même, face à leur mode de déplacement en zig zag / no choice. S'ils refusent de confronter leur regard à ceux de leurs ainés ou dans tout principe d'autorité, quelle forme de confiance en soi peut-on construire sans avoir les briques élémentaires.

La génération Y, est donc un véritable phénomène de fond, qui va impacter la vente de produits et services, la façon dont on va gérer les ressources humaines dans les entreprises, les modes de vie, les nouvelles façons de vivre ensemble (notamment entre générations), les prochaines structures familiales du futur, etc

A suivre !!!

Source : Observatoire des tendances, 2010 (Merci à Jérôme Lafon, pour toutes ses observations sur ce phénomène)

 

Pour plus d'infos, rejoignez le groupe Facebook Generation Y http://www.facebook.com/group.php?gid=117372584974162&...

 

 

samedi, 12 juin 2010

10 revues en Kiosque pour chasser les tendances

Revues en kiosque en juin 2010 pour être à l’affut des tendances (sélection subjective)

1/ Revue TL (Go Slow…De la slow couture au slow living, une chose est sûre : Slow est le nouveau Cool)

TL magazine procure de l’inspiration pour les professionnels et envisage cette inspiration comme un processus créatif, un ‘work in progress’ permanent liant l’innovation, la créativité, le décryptage des tendances et du comportement du consommateur, ainsi que l’actualité dans l’industrie et le retail mode et design en Belgique et à l’échelle internationale.

http://www.tlmagazine.be/fr

2/ Revue Monocle

http://www.monocle.com/Magazine/volume-04/issue-34/

3 / Wired

http://www.wired.com/

4/ Technickart n° 143

http://www.technikart.com/

5 / Esprit

http://www.esprit.presse.fr/

(Juin 2010 Ce que nous apprennent les animaux)

6 / LSA

http://www.lsa-conso.fr/

7 / Milk

http://www.milkmagazine.net/accueil_milk-Francais,m,1

8 / Elle

http://www.elle.fr/elle/

9 / Courrier International

Slow ou fast ? 100 tendances pour 2011

De quoi sera fait le monde de demain ? De mille nouveautés petites et grandes qui apparaissent chaque jour à la surface du globe. Certaines tout à fait sérieuses, d’autres futiles. Demain donc, nous consommerons mieux SLOW, nous serons plus solidaires, délaisserons les paillettes et les people… Demain aussi, nous ferons une PAUSE , pour briser les derniers tabous, changer de genre et inventer un chic inédit... Demain enfin, le monde ira plus vite FAST, et nous serons connectés, toujours joignables, nomades forcément nomades… Voici 100 tendances repérées dans la presse internationale. A suivre ou non.

http://www.courrierinternational.com/magazine/2010/2010-2...

10 / Usbek & Rica 

Lancement de la revue trimestrielle Usbek & Rica qui est vendue exclusivement en librairies (ou par abonnements). Un mixte intelligent de revues telles que XXI, Wired,Technology Review, (ou l'ex revue Futur(e)s), avec un décalage inédit. En couverture un thème alléchant : 2050, tous immortels ? Voilà, ils racontent le présent et explorent le futur.

Ici on analyse le présent et on explore le futur. Tout ça pour interroger la notion de progrès. On prendra de la hauteur sur l’actualité pour s’intéresser de près aux révolutions géopolitique, climatique, technologique, culturelle et de société. Avec une écriture métisse, colorée par l’approche journalistique (pertinence), le monde de la recherche (rigueur) et la création littéraire (imagination). Avec enthousiasme et optimisme.

Voilà, un travail superbe pour les chasseurs de tendances.

http://www.usbek-et-rica.fr/index.php

Les pré-requis pour les emplois du futur en 2010

Le monde du travail change et on constate une évolution dans les profils. Quelques pistes en 2010 pour identifier ce que pourrait être un profil talentueux pour une entreprise moderne !

 

Pré-requis GOLD

  • Aisance relationnelle / Sens du contact
  • Adaptable
  • Autonome
  • Collaboratif
  • Responsable

 

Pré-requis SILVER

  • Créativité
  • Dynamique
  • Fiabilité
  • Gestion des priorités
  • Mobile
  • Persévérance
  • Polyvalence
  • Sens de l'initiative
  • Sens de l'organisation

 

Pré-requis BRONZE

  • Bonne santé
  • Curieux
  • Disponibilité
  • Goût du risque
  • Humain
  • Humour
  • Intuition
  • Orienté international
  • Professionnalisme
  • Réactif
  • Sportivité

 

Source : Sondage sur Facebook auprès du groupe « Emplois du futur »... remerciements aux gentils répondants / Observatoire des tendances, 2010 www.observatoiredestendances.com

 

 

Tendances à surveiller en 2010/2020

Tendances à surveiller en 2010 (et même dans les 10 ans à venir) sur fond d'incertitude irréversible

  • Adoption du modèle asiatique dans toutes ses dimensions
  • Allongement de la durée de vie (mais peut être avec une inversion en 2040 ?)
  • Anxiété / Gravité / Peur des autres / Peur de soi
  • Déconstruction des systèmes de croyance historique
  • Décrochage entre les prix du marché et leur valeur
  • Dictature météorologique
  • Dispersion/fragmentation de l'attention des individus ou des structures
  • Economie sociale
  • Effritement/fragmentation  du travail
  • Fin de la culture en silo (saucissonage), et généralisation de la vision globale
  • Fin des impostures des marques sur la création de valeur (évaluation en direct par les consommateurs ou usages)
  • Guerre générationnelle
  • Néo individu
  • Nouveaux interface homme machine (et ultérieurement machine to machine)
  • Civilisation de l'oxymore
  • Paupérisation / appauvrissement
  • Post-modernisme / Post-capitalisme
  • Pré-seniorisation de notre société civile
  • Radicalisation des rapports entre individus, pays, organismes, etc
  • Rareté des ressources naturelles
  • Simplicité volontaire / Frugalité / Déconsommation sélective
  • Bascule Generation A/Y

    Source : Observatoire des tendances, 2010

     

    Slow ou fast ? 100 tendances pour 2011

    Hors-série n° 2010-2 du 07.04.2010 / by Courrier International

    Slow ou fast ? 100 tendances pour 2011

     

    De quoi sera fait le monde de demain ? De mille nouveautés petites et grandes qui apparaissent chaque jour à la surface du globe. Certaines tout à fait sérieuses, d’autres futiles. Demain donc, nous consommerons mieux SLOW, nous serons plus solidaires, délaisserons les paillettes et les people… Demain aussi, nous ferons une PAUSE , pour briser les derniers tabous, changer de genre et inventer un chic inédit... Demain enfin, le monde ira plus vite FAST, et nous serons connectés, toujours joignables, nomades forcément nomades… Voici 100 tendances repérées dans la presse internationale. A suivre ou non.

    http://www.courrierinternational.com/magazine/2010/2010-2...

    Lancement de la revue trimestrielle Usbek & Rica

    Lancement de la revue trimestrielle Usbek & Rica qui est vendue exclusivement en librairies (ou par abonnements). Un mixte intelligent de revues telles que XXIWired,Technology Review, (ou l'ex revue Futur(e)s), avec un décalage inédit. En couverture un thème alléchant : 2050, tous immortels ? Voilà, ils racontent le présent et explorent le futur.

    Ici on analyse le présent et on explore le futur. Tout ça pour interroger la notion de progrès. On prendra de la hauteur sur l’actualité pour s’intéresser de près aux révolutions géopolitique, climatique, technologique, culturelle et de société. Avec une écriture métisse, colorée par l’approche journalistique (pertinence), le monde de la recherche (rigueur) et la création littéraire (imagination). Avec enthousiasme et optimisme.

    Voilà, un travail superbe pour les chasseurs de tendances.

    http://www.usbek-et-rica.fr/index.php

    Un nouvel ouvrage sur la transformation d’entreprise : Triggers

    Transformer c'est entreprendre. C'est décider de ne pas subir quand le monde bouge en profondeur.

    Le livre « Triggers » fait suite à un premier ouvrage des équipes de Capgemini Consulting paru en 2008 aux éditions Odile Jacob sur le thème : « Transformer l'entreprise. De la décision à l'action ». Né dans le contexte de la crise, ce nouvel opus est le fruit du travail collectif des consultants, qui s'appuie sur leur expérience et le partage de visions de dirigeants, d'universitaires et d'experts, pour tenter de comprendre et d'expliquer pourquoi et comment l'entreprise doit se transformer aujourd'hui différemment d'hier. Cette réflexion, riche d'angles d'analyse multiples, porte un nouveau regard sur l'entreprise : elle dresse une carte des frontières, des problématiques et des pratiques de transformation au regard des mutations du monde.

    Ce livre ouvre ainsi de nouvelles pistes de réflexion et d'action pour les décideurs et offre :

    • une grille de lecture de la transformation d'entreprise dans un monde changé,
    • un décryptage des mutations sociétales et économiques en cours,
    • des repères pour revisiter le processus de décision et renouveler le leadership, gages d'une réussite durable.

    Pour garder le temps d'avance qui fait la différence, un effort délibéré de discernement est indispensable aux dirigeants pour mieux appréhender ces mutations décisives. Pour que décider à long terme ne relève pas que d'un « pari de visionnaire » !
    Les auteurs explorent six mutations dont la compréhension est essentielle pour qui veut remettre l'entreprise en phase avec son temps :

    • la fin des temps modernes,
    • les basculements du monde,
    • les défis d'une croissance écoresponsable,
    • l'âge de l'immatériel
    • la quête d'éthique et de nouveaux partages,
    • un monde de villes.

    http://www.transformation-tv.com/BF.html

     

    Tendances Humain...

    10 propositions concrètes pour mettre l'humain au centre de l'entreprise dans le futur...

    A l'occasion de la 1ère Rencontre Hommes-Entreprises qui a eu lieu à Bordeaux, le 26 mai dernier, durant une heure, 4 groupes de travail composés de managers et dirigeants ont répondu à la question :

    « de mon point de vue, entrepreneur, manager, cadre, que puis-je faire pour remettre l’Homme au centre du dispositif ? »

    1. donner de l'attention et de la reconnaissance à chaque salarié

    2. créer les conditions de l'échange, de la communication.

    3. bien faire circuler l'information à tous les niveaux de l'entreprise

    4. être orienté sur les résultats à moyen et long terme, pas seulement sur le court terme

    5. être exemplaire

    6. être à l'écoute de la base

    7. faciliter la transmission des savoirs, le passage de témoin, les parrainages

    8. être attentif au savoir-vivre dans l'entreprise (ex : se saluer tous les jours)

    9. dans le cas de cession d'entreprise, être centré sur la transmission elle-même (principe des   scops),   pas seulement sur la vente

    10. le savoir-être est primordial


    http://www.universitehommes-entreprises.com/article-10-pr...

     

     

    dimanche, 06 juin 2010

    Métiers du futur...en 2010

    10 métiers pour la prochaine décennie

    1. Community manager

    2. Chargé d'affaires en restructuration de dette

    3. Responsable achats en développement durable

    4. Fundraiser

    5. Responsable e-business

    6. Responsable normes et doctrines comptable

    7. Responsable de la diversité

    8. Responsable gouvernance Internet

    9. Trésorier

    10. Expert bilan carbone

    http://monargent.lecho.be/famille_et_argent/carriere/10_m...