Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 29 juin 2010

Hit Parade des 36 pathologies & signaux/ Tendances 2015 : good or not good ?

Chacun de nous peut observer des signaux émergents dans son propre de mode de vie ou dans son entourage. Petit échantillon...

  1. (up) le storytelling dépasse la réalité : le récit est de plus en plus dissocié et déconnecté du monde réel et des vrais gens
  2. (down) la culture générale disparait des cerveaux
  3. (up) l'infobésité sature
  4. (down) le temps de sommeil diminue
  5. (down) moins d'argent, le pouvoir d'achat est en berne
  6. (up) la précarité augmente
  7. (up) le temps immédiat est la norme, vers une culture urgentiste
  8. (up) l'obésité se banalise
  9. (up) la durée de vie (des humaines) augmente de façon sidérale
  10. (up) culture mainstream + adoption de diktats à la carte
  11. (up) le déséquilibre vie privée / vie perso...le fil du rasoir permanent (une problématique encore sans réponse)
  12. (down) le lien familial se désagrège
  13. (up) la pollution et la toxicité font partie de la vie quotidienne
  14. (up) la météo shuffle / loto désorganise nos vie
  15. (up) le choc « culture verticale » versus « culture horizontale »
  16. (up) le fracture riches / pauvres en hausse
  17. (down) le salariat... les entreprises se délestent des RH fixes. A chacun de construire son propre emploi sous la forme juridique qui lui convient
  18. (up) la radicalisation des rapports humains, intolérance, violence gratuite, conflits
  19. (up) l'anxiété face à un monde imprévisible, illisible, incertain
  20. (up) le besoin de fonctionnalité (versus plaisir)
  21. (down) la durée de vie des biens a chuté... une offre de biens non durable pour répondre aux besoins d'abaissement des coûts
  22. (up) le burning out, la souffrance et le stress sont devenus des composantes ordinaires de la vie professionnelle
  23. (up) la solitude et l'isolement en milieu urbain et rural (mais pas pour les mêmes raisons !)
  24. (down) la capacité d'attention et de mémorisation s'est rétractée : fragmentation neuronale en vue, vers le syndrome du poisson rouge
  25. (up) la dépersonnalisation dans les entreprises est en vogue
  26. (up) la junk food + prise de repas désocialisée
  27. (up) l'hyper connexion devient un mode de vie
  28. (up) la désynchronisation génération A versus génération Y
  29. (up) les réflexes reptiliens
  30. (up) les comportements paradoxaux et les attitudes reposant sur la compossibilité
  31. (up) les besoins de mère nature, de jardin, de plantes authentiques, d'outdoor
  32. (down) la surface des appartements et maisons se contracte (pour des raisons économiques)
  33. (up) le bonheur devient un objet de quête
  34. (up) les stratégies d'achat des particuliers se professionnalisent...les particuliers deviennent des cost killers, des négociateurs ou des agents d'influence
  35. (up) les addictions pour la « spiritualité » sous toutes ses formes, y compris sous ses formes dérivées (new age, chamanisme, sectes, médecines mystiques, courants archaïques ou païens, mouvements moralisateurs, etc)
  36. (down) les illusions dans l'entreprise... après les salariés jetables à partir de 45 ans, les jeunes cherchant désespérément un premier boulot, les digital natives incompris avec leur culture spécifique, l'armée des salariés mis au rebut sur une simple logique financière, etc

Source : René Duringer, www.observatoiredestendances.com , juin 2010

 

 

Les commentaires sont fermés.