Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 16 septembre 2010

Quelle est la personnalité que vous aimeriez voir intervenir dans une conférence traitant des mutations de la prochaine décennie ?

Quel serait le key note speaker super bluffant que vous rêveriez écouter pour comprendre le monde en 2020 ? Voilà un aperçu du casting selon le groupe chasseurs de tendances sur Linkedin !!!!!!!!! Remerciements pour leur créativité et coopération !

  1. Al Gore

  2. Alain de Vulpian, c'est un observateur de la société qui à 80 ans a des analyses pertinentes ; l'un de ses livres "à l'écoute des gens ordinaires" témoigne déjà en 2004 du changement de cap de notre société..

  3. Alja Brglez

  4. Alvin Toffler

  5. Amin Maalouf : une personne qui connait bien notre monde actuellement, creatif et qui aurait une vision intéressante de ce qui peut se passer dans un monde qui bougera vers le sud

  6. Axel Khan qui intervient sur les questions bio éthiques et les questions d'avenir et les défis de demain.

  7. Bernard Stiegler

  8. Bernard Weber

  9. Carlos Minc [ministre environnement Brésil]

  10. Charles Sirois

  11. Chris Anderson...mais lequel choisir ? Celui de Wired Magazine ou celui des conférences

  12. Daniel Sibony

  13. David Neals Walsch qui va sortir un livre "Quand tout change, il faut tout changer"

  14. Deepak Chopra

  15. Derrick De Kerckhove, Son idée est que l'intelligence connective est une spécialisation de la cognition humaine

  16. Edgar Morin

  17. Élisabeth Badinter

  18. ERVIN LASZLO [fondateur du Club de Budapest]

  19. Faith Popcorn

  20. Fernande Turgeon, coach à l'international qui intervient auprès de personnalités importantes sur le plan mondial. Ancienne cadre de Bell, elle est une Québécoise extrêmement branchée, empreinte d'humanité. Quand je m'interroge sur l'avenir, l'entendre nous expliquer le futur devient un pur bonheur...

  21. Florence Tsagué Assopgoum

  22. Franck Lepage

  23. François-Pierre Le Page, DG de Mobilegov et expert auprès de la commission européenne. Les services que sa boite développe feront partie de notre monde ! [même avant 2020 d'ailleurs]

  24. Fréderic Loeb ... Il est bluffant & drôle

  25. Gary Vaynerchuk

  26. George Friedman, fondateur de Stratfor. J'ai lu au début de l'année son ouvrage "The Next 100 years: A Forecast for the 21st Century" [Doubleday, 2009]: très stimulant. Bien entendu, ses thèses sont sujettes à discussion, mais elles fournissent une excellente base de débat. Bien entendu, l'accent est mis sur l'évolution stratégique plus que sur les transformations technologiques ou de société. Idéalement, il faudrait donc compléter sa perspective par deux autres intervenants [peut-être certains de ceux qui sont mentionnés plus haut], plus intéressés par ces autres aspects.

  27. Gerd Leonhard

  28. Gunter Pauli [une manière radicalement différente de voir le monde, un souffle incroyable né de l'alignement entre ses convictions et sa vie]

  29. Hans Moravec

  30. Heinz Wissman philosophe Allemand _ lire "L' avenir des langes"

  31. Hugues de Jouvenel

  32. Jacques Attali

  33. James Cameron qui est en phase avec son temps depuis .... 20 ans

  34. James Canton [auteur de The Extreme Future, Top Trends that will Reshape the World for the Next 5, 10 and 20 Years]

  35. James Dyson

  36. Jay Leno

  37. Jean-Louis Servan Schreiber

  38. Jeff Immelt. Parce qu'il est à la tête d'une entreprise « General Electric » engagée dans quatorze domaines d'activité ou lignes de produit dans le monde entier avec un slogan : l'ECOIMAGINATION

  39. Joël de Rosnay - l'expérience, la sagesse et la maîtrise de l'évolution technologique .... et un longboarder en plus

  40. Joël Garreau [Auteur de Radical Evolution]

  41. Juan Roy de Menditte

  42. Kofi Annan

  43. Lena Guftasson

  44. Les Bogdanoff

  45. Li Edelkoort, disigner et observatrice de tendances, www.edelkoort.com

  46. Linus Torvalds

  47. Loic Le Meur

  48. Luc Ferry

  49. Luc Schuiten

  50. Luciano Bennetton qui a une vision assez intéressante sur l'avenir du commerce et qui a une sensibilité assez forte pour la partie "sud" du monde,

  51. Lynn Martin

  52. Mahdi Elmandjra

  53. Malcolm Gladwell

  54. Marc Faber

  55. Marc Luyckx pour le surgissement d'un nouveau monde. Pas de technologie ici, juste de l'humain...

  56. Mario Beauregard pour les questions scientifiques

  57. Mark Zuckerberg

  58. Martin Simard

  59. Michel Cartier

  60. MICHEL DOGNA, né en 1940, ancien ingénieur chimiste, Heilpraktiker de l'Université de Saarbrück et naturothérapeute, a enseigné pendant 10 ans la naturopathie holistique au sein de l'institut ISSA, qu'il avait fondé en 1984. Rédacteur en chef pendant 6 ans au journal « Pratique de santé », il dirige depuis 2002 le journal mensuel « Nouveaux Horizons Santé» puis « Le journal de Michel Dogna » en mars 2007 [version papier et électronique], une parution résolument futuriste concernant la santé totale et une nouvelle conscience planétaire - et qui se complète maintenant par le site : « http://www.infomicheldogna.net ».

  61. Michel Serres

  62. Muhammad Yunus : prix nobel d'économie en 2006 et nominé pour le prix nobel de la paix. il est Bengladeshi et il a développé et théorisé le microcrédit. Il fait partie des "sages du monde". il est persuadé que la richesse vient de chaque être humain.

  63. Nancy Huston

  64. Nicole Notat [Vigeo]

  65. Noam Chomsky

  66. Normand Baillargeon auteur de "l'ordre moins le pouvoir" et de "les chiens ont soif" enseigne les fondements de l'éducation à l université du Québec à Montréal. il a écrit "petit cours d'autodéfense intellectuelle" dont je recommande vivement la lecture, L analyse proposée du discours et de la communication permet de débusquer toutes les formes de manipulations.

  67. PAUL JORION

  68. Paul Virilio

  69. Pawan Sihna pour rêver [ http://www.ted.com/talks/lang/fre_fr/pawan_sinha_on_how_brains_learn_to_see.html ]

  70. Philippe Starck

  71. Roger Nifle. Philosophe Français, il est le fondateur de l'Humanisme Méthodologique. Ses travaux sur la mutation et sur les changements profonds qui touche nos sociétés humaines éclairent bien les enjeux de cette mutation et nous en proposent des clès de lecture.Quand à savoir ce qu'il en sera en 2020 de cette mutation et de ces questions dans nos vies personnelles c'est une autre histoire.

  72. Rupert Seldrake [cf son livre Le septième sens]

  73. Serge Latouche, le futurologue, théoricien de la décroissance ... tendance et ds le vent+++

  74. Seth Godin

  75. Shai Agassi, pour la révolution qu'il prépare dans le monde des véhicules électriques [Projet Better Place]

  76. Simone Weil

  77. Steve Jobs

  78. Tadashi Yanai [CEO UNIQLO]

  79. Tarun J. Tejpal : journaliste et écrivain indien qui lutte contre la corruption et porte un regard sans concession sur l'Inde d'aujourd'hui, pays qui va compter de plus en plus dans les années à venir. Fondateur de la revue TEHELKA http://www.tehelka.com/

  80. Thierry Gaudin

  81. Thomas L. Friedman

  82. Yann Arthus Bertrand

  83. Yves Coppens

  84. Yves Lusignan, prospectiviste et fondateur de l'Intistut Prospexia qui promeut l'écohérence. Ça brasse les paradigmes.

     

 

 

dimanche, 12 septembre 2010

Les Free Lifers, un agrégat de réponses individuelles face à un monde en crise déceptif et sans pitié...

En 1972, je découvre qu'il existe des toilettes sèches dans une revue alternative et en 2010, les français qui utilisent cette solution sont montrés comme des super héros à la télévision comme s'ils étaient les Christophe Colomb d'un nouveau monde... En 1972 on savait déjà construire une éco-maison, gérer sa vie de façon simple, etc Certes il fallait lire la littérature alternative de l'époque ou aller voir du côté de la Suisse. En fait avant la crise financière de 2009, tous les mouvements décroissants qui sont apparus, étaient un vrai militantisme, un vrai engagement, car nous étions encore à flot, et il y avait de l'argent. On faisait cela pour protéger la planète ou par forme d'idéalisme, utopie sociale. En 2010, on constate que l'entreprise est maintenant déceptive, que le pouvoir d'achat a été bloqué depuis 10 ans [même si l'Insee dit que l'on devient de plus en plus riche], que les aliments sont toxiques [allez dans une supérette et examinez la composition des produits... c'est une accumulation de produits chimiques, avec au moins une dizaine de lignes], etc etc On a vécu dans l'illusion d'un monde illimité, où quoiqu'il arrive tout va repousser, qu'il y aura une croissance après la crise, que le progrès est sans fin, etc Nous vivons dans un monde limité, avec des ressources naturelles limitées, un espace limité, même si cela relève des évidences. Une fois que l'on a intégré que le monde était limité, que nous ne sommes plus dans le story telling de la croissance éternelle et de l'argent à gogo, on se demande ce que l'on peut faire de nos vies. La crise a donc joué un rôle d'électrochoc et chacun s'est aperçu que les marques nous vendaient n'importe quoi, des choses inutiles ou trompeuses, et les impostures sont démasquées naturellement. Ainsi, une marque qui utilise le mot bio ou minéral, mais qui ne met que des produits chimiques, est démasquée tout de suite. Ce qui ne sert à rien ou n'a pas de valeur, est démasqué. On parle d'une autre forme de consommation basée sur la fonction et non le plaisir. Au Japon, les jeunes générations n'achèteront pas de sac Vuitton, alors que c'est le marché historique de la marque. Donc l'alternatif devient mainstream, mais il s'agit de choix individuel où chacun construit sa propre vie, fait des arbitrages et ne se laisse pas hypnotisépar le discours des marques ou le story telling ambiant où l'on vous dit que vous êtes une machine à consommer ou à obéir. La lucidité, est un choix individuel. Ainsi, j'ai pris la carte bleue Fortunéo, car a quoi sert d'avoir une gold ou une black ? L'important c'est son projet de vie individuel. Même si on continuera toujours à agir largement par mimétisme et copie de quelques diktats, il me semble que les gens commencent à être déniaisés ce qui ne veut pas dire que l'on s'interdit les attitudes régressives avec quelques actes compulsifs !!!! Donc si j'ai choisi ce nouveau label socio culturel [les Free Lifers] c'est juste pour indiquer qu'il ne s'agit pas de militantisme pour sauver la planète [cf. mouvements antérieurs], mais que nous sommes dans une nouvelle ère qui résulte de l'agrégation de choix individuels. On peut être ascendant skater/surfer, taoïste, cadre en réflexion de vie, néo rural, etc chacun aboutit à la même conclusion d'un mode de vie où l'on se concentre sur l'essentiel, que l'on ne s'étourdit par tout ce qui brille. Il y a aussi les cas où les gens vont choisir à l'insu de leur plein gré ce mode de vie, à l'issue d'un choc [perte d'emploi, explosion de la cellule familiale, maladie, etc]. Nous évoluons vers un monde qualitatif et non quantitatif. Les Free lifers convergent davantage par leurs choix de vie face à la crise et par rejet des promesses flouées de l'entreprise que par les motivations d'origine qui étaient environnementales ou altruistes. Le besoin de liberté et d'oxygène devient de plus en plus fort. Parmi les précurseurs : Jacques Massacrier qui dans les années 70 a plaqué Publicis et une paye mirifique pour aller vivre into the wild avec sa femme et ses deux mômes [Merci Thierry Groussin pour la référence]... Plus récemment The no-money man. Mais si l'on est attentif, on en découvre de plus en plus autour de soi ! Toutefois ne nous leurrons pas, devenir Free Lifer est un véritable sur soi et surtout va demander de cultiver une forte résistance aux injonctions du monde dit moderne ! Vous pouvez toujours télécharger le document de synthèse (en attendant une nouvelle version dans les prochaines semaines)

http://www.scribd.com/doc/33839177/Les-FREE-lifers

ou rejoindre le groupe Facebook thématique

http://www.facebook.com/group.php?gid=141153129232847&...