Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 26 octobre 2013

Les blurrers, GIGN premium des cols blancs ?

voyageurs.jpgLoin des voyageurs de commerce avec leur menu spécial étape dans des hôtels mini prix, les voyageurs nationaux ou internationaux se déplacent toute l’année avec leurs terminaux mobiles, à la recherche des hôtels avec les meilleures commodités, notamment technologiques. Le Blurrer a un mode de vie de nomade high tech, faisant fi de la séparation vie pro/perso puisque la vie est un continum et que son slogan c’est work and play !

Burberry a tout compris car il propose une nouvelle ligne de costumes pour « Busy Man always on the road » : Burberry Travel Tailoring. Tissus naturellement souples, élastiques et à mémoire de forme (laine mérinos) pour un confort optimal, voilà la recette du costume infroissable Burberry. Le blurrer cherche le meilleur tissu pour ne jamais être froissé en sortant d’un train ou d’un avion, car il ne sait pas quand est ce qu’il reviendra « at home ». D’ailleurs c’est un adepte du Every Day Carry (ou Everyday carry ou EDC ou E.D.C) qui désigne tous les objets que l'on porte en permanence sur soi, pour s’adapter dans la jungle urbaine et techno.

La panoplie de ce travailleur mobile comporte autant de vêtements, que de chargeurs, batteries, fils, souris, écrans, pc, liseuse, smartphone, phablet, etc Ce rambo en tissu super 150 sait à tout moment trouver le meilleur plan pour avoir du wifi, du 3 ou 4G, afin d’être ultra connecté. Il n’est jamais pris de court, pour trouver une prise électrique en cas de batterie vidée.

Bien sûr c’est un client ultra exigeant quand il choisit un hôtel, car il va choisir les spots adaptés à son mode de vie. Il met en évidence la ringardise de beaucoup de chaînes hôtelières qui propose les mêmes services obsolètes depuis 15 ans aux voyageurs d’affaires.

Ce héros tant décrié est peut-être le prototype de col blanc du futur qui sera toujours en mouvement, une sorte d’intrapreneur/freelance qui vivra au gré des espaces de coworking ? A suivre

 Sources :

http://www.atelier.net/trends/articles/blurring-source-de...

http://www.ipsos.fr/ipsos-marketing/actualites/2013-09-30...

Les commentaires sont fermés.