Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 23 novembre 2008

"Les Emplois de demain", de Lucie Robequain et Fabrice Lacombe : approche globale du marché du travail

"Les Emplois de demain", de Lucie Robequain et Fabrice Lacombe : approche globale du marché du travail

LE MONDE | 17.11.08 | 15h34

Plutôt que de garder les yeux rivés sur l'évolution des créations d'emplois et la dégringolade annoncée, voyons plus loin. Oublions les baisses et remontées successives du taux de chômage français, sa franche augmentation des dernières semaines : quels seront les emplois de demain ? Quelles sont les tendances qui nous permettent d'anticiper les besoins du marché du travail des années 2015-2020 ?

Lucie Robequain, journaliste aux Echos, et Fabrice Lacombe, qui préside un cabinet de conseil en recrutement, répondent à ces questions dans Les Emplois de demain. Les deux auteurs y dessinent non seulement une "prospective du marché de l'emploi et des métiers du recrutement", mais ils analysent les politiques engagées pour faire face au défi de la prochaine décennie.

Un laps de temps très court quand on considère les difficultés et les lenteurs de mise en oeuvre des réformes sociales. Comment orienter, former, adapter dans une anticipation que la crise rend de plus en plus incertaine ? Au-delà de l'intérêt évident de ce livre pour un cabinet de recrutement, le travail réalisé par la journaliste spécialiste de l'emploi permet de faire la synthèse des tendances en cours. En quelques chapitres, Lucie Robequain dégage les éléments les plus structurants de l'évolution des emplois. Elle ne propose pas, comme le faisait le rapport du Centre d'analyse stratégique, Les Métiers en 2015 (La Documentation française, 2007), de liste préférentielle des postes à pourvoir et des secteurs qui recruteront, mais une approche globale du marché du travail.

L'industrie française ne cesse de perdre des emplois, 50 000 environ chaque année, quand les services à la personne sont "en plein boom". L'emploi public reste essentiel, un salarié sur cinq est fonctionnaire. Les jeunes vont profiter du départ des générations du baby-boom à la retraite.

Outre ces constats connus, la journaliste cerne les difficultés à venir de l'emploi en France : les dix métiers ayant le plus de peine à recruter avec des formations peu adaptées aux besoins réels de l'économie, des salariés et des entreprises peu mobiles, la montée en puissance des contrats courts et flexibles, une discrimination à l'embauche persistante...

Le côté un peu "patchwork" de l'ouvrage fait passer le lecteur de l'apport de l'immigration, "une chance pour l'économie et l'emploi", à l'ouverture du marché du travail vers l'Est, en passant par le problème de la surqualification touchant un jeune sur quatre, ou encore la délocalisation qui concerne de plus en plus les emplois qualifiés. Mais le travail de synthèse réalisé pour chaque chapitre, parfois illustré d'un tableau, est efficace et le style direct permet à des non-spécialistes de comprendre les enjeux de telle ou telle mesure sur l'emploi.

Après une deuxième partie consacrée à la mutation des services de l'emploi comme l'ANPE (devenue depuis Pôle emploi), du secteur de l'intérim ou de la montée en puissance d'Internet dans le recrutement, l'ouvrage propose un instructif tour d'horizon international, en sélectionnant des initiatives révélatrices des politiques de l'emploi dans plusieurs pays : Etats-Unis, Australie, Espagne, Royaume-Uni ou encore Finlande.

Les Emplois de demain permet surtout de pointer des tendances déjà à l'oeuvre et qui vont se généraliser. Ainsi, affirment les auteurs, "le recrutement des jeunes se fera de plus en plus en cours d'études", les seniors seront de plus en plus tentés par une "deuxième carrière", le "portage salarial" pourrait se développer et les créations et reprises d'entreprises vont connaître de "fortes opportunités"... A condition toutefois que la crise financière et la chute de l'activité économique ne renvoient ces perspectives tracées pour 2015 à bien plus tard.

http://www.lemonde.fr/livres/article/2008/11/17/les-emplo...


Les commentaires sont fermés.