Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 25 juillet 2008

De l'urgence d'une prospective du secteur du luxe !!!

d6746b3e3e5fc08d0098cab67c691f32.jpgCertains imaginent que l'on s'oriente droit vers un monde dématérialisé, en précisant que c'est une évidence. Beaucoup extrapolent le futur comme une prolongation de ce que nous vivons. Je ne suis pas sûr que cela soit aussi facile. L'être humain, est un animal préhistorique qui s'est socialisé et qui a toujours besoin d'un territoire physique. Rien que sur ce point là, je suis hésitant sur la vision du futur : un e-world pour les geeks et geekettes ou encore beaucoup de gens ordinaires qui ont besoin de réalités plus terriennes. A ce titre voir le groupe Progrès Off sur Facebook  http://www.facebook.com/group.php?gid=35373901192&ref...

Par ailleurs, en arrière plan de l'entreprise dans 10 ans, il faut faire un pari sur la forme du capitalisme… Aujourd'hui, j'ai parcouru trois bouquins d'économistes qui misent sur une globalisation violente où il semble y avoir plus de souffrance que de bienfaits. Il est possible que l'on s'oriente vers une crise structurelle longue durée. Je crois qu'il y aura plus de violence économique, dans le sens proie/prédateur, sans que cela soit une vision pessimiste, juste un monde plus darwinien. De toute manière on va vers des fractures exponentielles : numérique, argent, bien être et capital santé/beauté, etc Je suppose que la demande du luxe va se transformer sur ce fond de globalisation où l'argent va se déplacer sans cesse (follow the money) et il faudra s'adapter. Le luxe est condamné à une longue vie, cela est une certitude. On voit bien que même les opérateurs du luxe sont sur internet et donc on assiste à une transformation des codes via le web.

Ainsi j'ai discuté avec un entrepreneur qui vend des chocolats de luxe insensés  et par ailleurs spécialiste du monde des marques. Il voit bien que la France est trop petite et il s'implante à new york. Il me disait qu'il était étonné qu'un autre fabricant (belge) avait été dopé rien qu'en mettant une tour eiffel sur ses paquets. Les nouveaux imaginaires bougent (voir par ex:  numéro spécial cb news sur le luxe).  Celui qui arrivera à décrypter les nouveaux imaginaires du monde du luxe (cela peut aller au gars du 93, au chinois ou au moscovite), aura une longueur d'avance ! Toutefois la prospective du luxe reste à développer face à ces récentes transformations... à suivre et à creuser surtout !!

 

Les commentaires sont fermés.