Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 28 mars 2008

A quoi ressemblera le magasin de demain ? Selon TNS SOFRES !!!

A quoi ressemblera le magasin de demain ?
TNS Sofres présente les résultats d’une étude ainsi que deux nouveaux outils


TNS Sofres, leader français et référence des études marketing et d’opinion, annonce les résultats de sa dernière étude online, réalisée dans 8 pays (USA, Canada, UK, France, Espagne, Allemagne, Chine, Japon), visant à définir les évolutions technologiques du « magasin de demain ». Cette étude a été conçue par le Groupe TNS et développée en France par le Département Retail & Shopper Insight de TNS Sofres, spécialiste des études et analyses sur le marché de la grande distribution et des comportements d’achats sur le lieu de vente. Elle a pour vocation d’identifier les solutions et innovations à développer pour faciliter la vie du consommateur en magasin.



Une étude internationale pour déterminer les technologies de demain
Réalisée en novembre 2007 auprès de 4 600 personnes dans 8 pays (USA, Canada, UK, France, Espagne, Allemagne, Chine, Japon), cette étude online a pour finalité d’observer, cerner et comprendre les attentes et les besoins des consommateurs. 12 concepts ont été proposés aux personnes interrogées et évalués en termes d’attrait / de nouveauté/ d’intention d’usage/ de probabilité d’une mise en place d’ici 2015.

Il s’agit de nouvelles technologies qui ouvrent de nouvelles voies de communication avec les clients sur le lieu de vente, mais pour lesquelles se posent les questions propres à toute innovation : est-ce des gadgets ou de véritables services ? Quels enjeux éthiques induisent-elles ?


Des innovations qui facilitent la vie
5 concepts ont été particulièrement plébiscités par les shoppers :

Le paiement biométrique par empreinte digitale, le client règle ses achats en plaçant son doigt sur un lecteur d’empreinte digitale. Ce processus élimine totalement le besoin d’avoir sur soi de l’argent liquide, des chèques ou une carte de crédit. 55% des participants à cette étude ont l’intention de l’utiliser. 62% pensent d’ailleurs que ce service, attrayant et innovant, sera mis en place d’ici 2015. L’attrait est de 45% (pour une moyenne de 33% d’attirance sur l’ensemble des concepts testés). La France, derrière la Chine et l’Espagne, arrive en tête des pays les plus enthousiastes pour ce concept.

La Cabine d’essayage interactive. Via un écran tactile, le client peut communiquer avec le personnel de vente depuis la cabine d’essayage. Il peut ainsi demander différentes couleurs, tailles, des accessoires qui se rapportent à ce qu’il a choisi sans avoir à retourner dans les rayons pour rechercher de l’aide. 50% des shoppers ont l’intention de l’utiliser et 70% pensent que cette cabine sera présente d’ici à 2015.

Le chariot intelligent dispose d’un écran vidéo et de contrôles de navigation sur la poignée. Grâce à ce système, les clients peuvent localiser les produits dans le magasin, accéder à leurs listes de courses, télécharger des recettes, vérifier les prix, recevoir des promotions, des coupons de réduction et même scanner leurs achats pour gagner du temps à la caisse. Ce concept génère un réel engouement, de part sa nouveauté notamment (65%) mais seulement 35% des personnes interrogées sont attirées par ce concept.

Le miroir de la cabine d’essayage interactive. Il ressemble aux autres miroirs mais c’est, en fait, un écran digital de haute résolution avec une caméra intégrée. Il retransmet en direct des images holographiques d’habits sur l’écran. Le client peut ainsi voir à quoi il ressemble dans les habits et transmettre en direct une vidéo des essais à ses amis pour avoir leur avis. Ce concept futuriste ne fait toutefois pas l’unanimité : l’attrait global n’atteint que 32% et l’intention d’utiliser 39%.Seuls 49% des personnes interrogées, majoritairement chinois et espagnols, pensent que cette technologie sera disponible d’ici 2015.

Recevoir des informations produits ou promotionnelles sur son téléphone mobile géolocalisé. Le client s’inscrit sur un réseau qui, selon l’endroit ou il se trouve, lui enverra des SMS sur des produits et des offres pouvant l’intéresser et situés dans des magasins à proximité Ce service apparaît comme peu attractif, car peu nouveau (35%) et dont l’intention d’usage est particulièrement faible (19% pour une moyenne sur tous les concepts de 40%). Toutefois, ce concept semble inéluctable. En effet, 72% des personnes interrogées (pour 65% de moyenne) voient ce service mis en place dans les années à venir.






Les commentaires sont fermés.