Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 12 janvier 2008

L’Asie, driver de l’économie 2.0 ?

fdb844eb5bec85f9c0108f205247e3a4.jpgL’Asie, driver de l’économie 2.0 ?
Rapport d’étonnement (sûrement naïf) après un court séjour en Thaïlande en décembre 2007

L’Asie, la pan-économie des possibles pour les 10 ans à venir, la zone où le capitalisme de demain est réinventé et l’urbanisme de 2015 déjà dessiné. Les Etats-Unis ont décroché officiellement en 2007 et le retour au créationnisme ou différentes croyances rigidifiantes laissent peu d’espoir d’un come back massif.
En se promenant en Asie, voilà quelques mots qui viennent spontanément à l’esprit : Audace / envie / innovation / remise en cause incessante / bouillonnement énergétique / mouvement / un monde qui ne dort jamais / en réseau / interconnecté/ fluide / aucune limite, aucune contrainte / entreprenant / mobile / jeune / rapide / commerçant / positif / souriant / accueillant / ouvert / apprenant rapidement / entreprenant / coloré / polyvalence / excessive / couleurs !!! / prix flexibles / adaptation / business everywhere & non stop / pas de discrimination pour le travail / éphémère mais renaissant tous les jours avec une nouvelle forme ! / suractivité / énergie débordante / Sans état d’âme. Bref, le slogan « just do it » appliqué au quotidien.

Bien sûr la Vieille Europe à tous les atouts pour être un leader face à ces pays qui dominent plus de la moitié de la production mondiale et font une marche forcée sur le secteur des services. Paradoxalement, ces pays émergents sont les grandes locomotives de l’industrie du luxe et donc donnent un nouveau souffle à nos activités traditionnelles en Europe.
A ce stade de l’histoire la vitesse de développement & d’adaptation de l’Asie est son meilleur atout. Côté France, nos comportements de « riches » (à l’échelon de la planète), donc d’enfants gâtés, font que les « moutons » s’arque boutent pour que l’économie 1.0 soit dans un statu quo absolu…
La bataille décisive dans les 5 ans à venir se jouera autour de l’économie 2.0 et de savoir qui aura le leadership ! La gestion habile de la décroissance pourra aussi être un atout, même si cela peut être paradoxal. Et puis la déclinaison de la nouvelle religion du Développement Durable couplée avec le Réchauffement climatique est une véritable manne financière pour des pays comme la France.
Donc à suivre, mais avec une « positive attitude », of course !!!

A lire par exemple…
Think ASEAN! Rethinking Marketing toward ASEAN Community 2015
Auteurs : Philip Kotler , Hermawan Kartajaya, Hooi Den Huan
McGraw-Hill Education [Asia]; First Edition edition [December, 2006]

Les commentaires sont fermés.