Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 15 mars 2008

Jeudi 27 MARS 2008 « At home everywhere ».

« At home everywhere ».

L'Ultra mobilité sédentaire
La fin du XXe siècle a connu des accélérations formidables favorisant la mobilité physique et virtuelle par l'essor des transports et des nouvelles technologies. Qu'ils soient migrants économiques, jet setters, délocalisés ou transfrontaliers, les nouveaux nomades tirent parti des facilités accrues en matières de déplacement et de communication. Difficile de faire plus rapide, plus accessible - cette double évolution de la mobilité physique et virtuelle engendre un impact certain sur la conception des espaces et des outils.
L'enjeu se trouve désormais dans l'attente des voyageurs de retrouver des repères n'importe où : des repères personnels lorsqu'on est hors de chez soi ou au contraire, ses repères de mobilité à domicile.

Multiplication des « Chez soi ». L'ultra mobilité, physique et virtuelle a entraîné une fragmentation des lieux de vie.
Les nouveaux nomades présentent tous la caractéristique de multiplier les attaches émotionnelles: plusieurs lieux de vie, de multiples origines, des liens interculturels, des vies parallèles... Que ce soient des résidences physiques ou virtuelles, fixes ou mobiles, l'intérêt est de rendre ces espaces/temps confortables et personnels. Car c'est la qualité du repos qui facilite l'accélération. Ce phénomène engendre une tendance forte, vers une nouvelle aspiration sédentaire, qui revient sur le devant de la scène pour devenir une valeur post moderne, et se traduit par l'envie de retrouver « son chez soi » partout. Mais quel sens donner aux mots « Chez soi » ?

Un événement organisé par  http://www.dezineo.com/

Les commentaires sont fermés.