Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 10 juin 2007

Qui seront nous dans le futur, ou aujourd'hui ? Pré-mapping

medium_LGS042070.jpgQui seront nous dans le futur ou maintenant ? Première approche…

1. LES INFILTRES : tout gratuit simple via le digital (téléchargement logiciels libres, ouvrages, musiques, films, podcast, etc), recherche des meilleures expertises sur le web, systèmes de troc, communautés souterraines, échanges de logement, recherche des prestations à prix fracassés, plans. Un réseau social étendu où plaisir & argent peuvent se mélanger. C’est un véritable art de vivre. Ils vont de vide en vide, se gorgeant de l’énergie du système.
2. LES IMPROBABLES : il s’agit d’être hybrides marqués par la transversalité. Ils sont inclassables dans les entreprises car ils refusent de se laisser enfermés dans la verticalité. Ils traversent la vie comme on traverse une ville. Ils relient les idées, les projets, les hommes avec des détours imprévisibles.
3. LES ZERO TECHNO : paranos de la traçabilité ou en recherche de l’authentique, ils fuient les dispositifs technologiques et reviennent aux racines. Ils utilisent des stylos à encre, notent leur RdV sur des agendas traditionnels, travaillent avec des petits carnets en moleskine, payent tout en espèces, etc
4. LES CYBERCONDRIAQUES : sont des okatus dont la vie est structurée autour de flux d’informations (mails, RSS, sms, mms, msn, second life, etc). Ils ont fusionné avec les flux de la grande matrice et sont dans un live électronique jour et nuit. Une vie remplie faite de bits et beats.
5. LES FANTOMES : ombres qui dérivent économiquement et/ou socialement et/ou dans leur structure familiale. Jour après jour, ils mettent un pas devant l’autre, sans être à même de réfléchir. Leur animal domestique, leur télé ou les gadgets, sont un ultime refuge, pour eux.
6. LES REBELLES : iconoclastes jusqu’au bout, ils ont pris le maquis pour s’opposer au « système ». C’est la « Che attitude » en plus soft. Ils agissent inside au quotidien et visent à être des grains de sable dans les organisations aux rouages bien huilés. Ils émettent des contre pensées.
7. LES SCHIZOPHRENES : ils ont construit plusieurs masques/personnalités dans le monde réel et dans le monde digital (avatars, plusieurs emails, plusieurs blogs, pseudos truqués, etc). Un vrai catalogue de la Redoute ambulant, avec une cohabitation de personnalités paradoxales. Certains combinent tout cela avec de la parano.
8. LES MINIMALISTES : le contenu de leurs biens peut aller dans une seule malle. Ils ne s’attachent qu’à l’essentiel dans leur habillement, leur alimentation, leur décoration intérieure. Pas obligatoirement nomade, ils peuvent s’attacher à la résonance d’un lieu.
9. LES PURS REGRESSIFS : refusant toute responsabilité sociale, ils cultivent une culture et des comportements infantiles. Ils aiment se réfugier dans des objets ou des références nostalgiques. Ils aiment les doudous. A l’instar Little Nemo, la différence entre le rêve et la réalité n’est pas claire.
10. LES INTENSES SPIRITUELS : leur vie est structurée autour d’un canal pouvant s’appeler religion, secte, développement personnel, méditation, retraites, pensée positive, new age, philosophie avancée, rituels etc Ce pan de leur vie est encapsulée dans leur vie professionnelle et sociale. Cela modifie bien sûr leur rapport leur façon de consommer !!!
11. LES NO DD : ils sont allergiques au développement durable, au commerce équitable, au recyclage, etc Ils ont déclaré que tout cela était inutile, allant ainsi à l’encontre du mouvement général.
12. LES NOUVEAUX UTOPISTES & REVEURS : ils ont réussi à concilier élévation mentale & monde réel avec une approche concrète de leurs projets.

Les commentaires sont fermés.